Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

La trachéite : tout savoir sur cette maladie respiratoire

Les maladies liées au système respiratoire sont nombreuses et touchent divers organes. C’est le cas de la trachéite, une inflammation de la trachée. Longtemps méconnue, cette infection peut avoir des effets gênants sur sa victime. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce mal et il serait bien de les connaître pour les éviter. La trachéite se manifeste de plusieurs manières et peut faire souffrir le patient de façon atroce. Vous souhaitez tout savoir sur la trachéite ? Accrochez-vous, vous êtes au bon endroit.

Qu’est-ce que c’est que la trachéite ?

La trachéite est une irritation de la trachée. La trachée en question est un organe ressemblant à un tube. D’environ 10 cm, elle relie le larynx aux bronches. Pendant les 23 000 cycles respiratoires journaliers, c’est elle qui laisse passer l’air inspiré du nez aux poumons et l’air expiré des poumons au nez. C’est carrément un carrefour aérien car, elle permet la communication d’air des poumons avec les oreilles et la gorge.

La trachéite est un mal souvent bénin, mais elle peut occasionner beaucoup de gênes à sa victime. Elle peut causer une fatigue générale, empêcher de dormir, ou alarmer le porteur. Quand elle survient, il est important de consulter un médecin ou particulièrement un ORL. Mais avant, tâchons d’en connaître les causes pour l’éviter.

Quelles sont les causes de la trachéite ?

Comme mentionné plus haut, la trachéite est une infection banale surtout chez l’adulte. Il peut s’agir d’une affection aiguë qui survient en cas d’infection ORL virale. On la remarque plus dans les cas d’infection à type pharyngite, laryngite, bronchite, etc. Ces dernières peuvent aussi être liées à certains virus comme : les Parainfluenza 1 et 2, l’influenza, le virus respiratoire adénovirus ou syncytial.

Par ailleurs, la trachéite peut être d’origine allergique et rythmée. Elle peut survenir chaque année à la saison du pollen allergisant. Elle peut aussi être déclenchée par l’inhalation d’un produit volatil toxique.

Bien que cela soit rare, il peut arriver que la trachéite soit chronique. Dans ce cas, ses causes sont différentes de celles citées plus haut. Il s’agit entre autres : d’un traumatisme, une inflammation chronique, une compression intrinsèque de la trachée (une masse tumorale ou un ganglion par exemple) ou la présence d’un corps étranger dans la trachée. Encore plus rarement, il peut s’agir d’une tumeur trachéale maligne ou bénigne.

Quels sont les symptômes de la trachéite ?

La trachéite se manifeste à travers un certain nombre de symptômes. La plus connue de ces manifestations est la toux spasmodique en quinte. Elle est causée par la contraction du thorax. C’est une toux qui peut être brutale, soudaine, et répétitive. Au début, elle peut être sèche, sans produire de glaire. Mais avec l’évolution du mal, elle peut devenir grasse et produire un crachat de couleur jaune ou verte. Rassurez-vous, ce n’est pas synonyme d’une surinfection bactérienne. La position allongée qu’on adopte la nuit aggrave cette toux, au point d’empêcher le sommeil.

Dans sa phase virale, la maladie peut se manifester aussi par une fièvre persistante. Elle peut perdurer jusqu’à deux ou trois jours. Elle peut également s’accompagner d’une douleur située le long et en arrière du sternum. Chez certains patients, la trachéite peut être responsable d’une laryngite et causer une difficulté à parler.

Chez les enfants comme chez les adultes, il peut arriver que la trachéite déclenche un mal de gorge. Ce qui fait rend la nutrition difficile. Les personnes atteintes se retrouvent donc faibles.

Comment prévenir une trachéite d’origine allergique ?

Comme mentionné plus haut, la trachéite peut être causée par certaines allergies. Mais elle peut être évitée, si vous prenez certaines précautions. Entre autres, douchez-vous et lavez vos cheveux tous les soirs avant de dormir. Dans la mesure du possible, laissez vos vêtements à l’extérieur de la chambre lorsque vous les avez déjà portés. Ces deux précautions vous permettent d’améliorer la symptomatologie nocturne.

Comment soigner la trachéite chez l’adulte ?

Une trachéite peut être bénigne, virale et aiguë. Chez l’adulte, elle cède progressivement et spontanément au bout de quelques semaines. C’est une période pendant laquelle, le patient est exposé à la fatigue et l’absence du sommeil. Mais, il est possible d’atténuer ces symptômes en humidifiant la chambre et en relevant les oreillers. Cependant, il faut penser à un traitement curatif.

Traitement d’une trachéite infectieuse

En allopathie, les médecins prescrivent un antipyrétique (paracétamol, aspirine) accompagné d’un antitussif et d’un mucofluidifiant. Si vous préférez vous tourner vers la phytothérapie, vous aurez le choix entre plusieurs remèdes. La première, c’est une tisane ou une teinture mère de citron ou de thym. Le second utilise les huiles essentielles ou sirops d’eucalyptus ou de niaouli. Vous pouvez aussi prendre un sirop ou un suppositoire de Térébenthine. Le Marrube blanc, en tisane, en teinture mère ou en sirop est aussi recommandé.

Traitement d’une trachéite spasmodique

Les médecins vous prescriront du sirop de Ventoline dont l’action sera accompagnée de celle d’un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires, d’un antitussif et d’un mucofluidifiant. Si la bronchite est atteinte, le traitement associera aussi un inhalateur bronchique.

Comment soigner la trachéite chez l’enfant ?

La trachéite fait souffrir les enfants. Pour les aider à mieux supporter, vous devez les installer dans une pièce propre et exempte de toute poussière. Assurez-vous qu’ils respirent un air sain et boivent beaucoup d’eau.

Vous devez aussi surveiller leur alimentation. Jusqu’à la guérison, évitez les plats épicés ou qui exigent un gros effort pour la déglutition. Vous pouvez opter pour un bouillon, une soupe, une purée ou un velouté par exemple.

Pour le traitement de la trachéite chez les enfants, vous devez beaucoup miser sur la phytothérapie. L’usage des végétaux permettra une guérison plus rapide. L’eucalyptus, le citron, le thym, la térébenthine sont vos meilleurs alliés. Vous pouvez en faire une infusion ou choisir une autre forme que l’enfant préférera : le sirop, la teinture mère, etc.

Encore une fois, la trachéite est un mal sans gravité. Il régresse naturellement au bout de quelques semaines. Si les symptômes persistent après cette période, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un ORL de préférence. Nous espérons que ces informations vous ont été utiles. Portez-vous bien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles