Global Statistics

All countries
672,357,831
Confirmed
Updated on January 19, 2023 8:09 pm
All countries
624,880,395
Recovered
Updated on January 19, 2023 8:09 pm
All countries
6,737,386
Deaths
Updated on January 19, 2023 8:09 pm

L’algie vasculaire de la face : causes et traitements

L’algie vasculaire de la face est une anomalie qui entraine une forte sensation douloureuse au niveau de la région latérale de la tête. Elle se manifeste par des crises et elle est plus courante chez les individus de sexe masculin. Les douleurs induites par cette maladie sont présentes de nuit comme de jour et elles peuvent durer pendant de nombreuses semaines. Il faut savoir que plus la douleur est intense et plus vite le sujet atteint doit consulter un médecin. Cela réduit considérablement le risque de certaines complications. Qu’appelle-t-on algie vasculaire de la face ? Quels sont ses facteurs à risque et ses symptômes ? Quels sont ses traitements ?

Définition de l’algie vasculaire de la face

Ce type d’anomalie est considérée comme la plus dangereuse des migraines qui touche particulièrement la région latérale de la tête. En effet, elle est plus présente chez les personnes qui ont entre 20 et 30 ans. D’après de nombreux médecins, l’algie vasculaire de la face serait causée par un mauvais fonctionnement de la glande hypothalamique. Lors de la manifestation de la maladie, il y a un trouble de fonctionnement d’une partie en lien avec l’hypothalamus. Cela provoque l’activation des éléments à l’origine de la douleur du visage. Ainsi, il y a l’écoulement continuel de larmes et autres.

Généralement, les crises de l’algie vasculaire de la face sont irrégulières. En effet, elles peuvent se présenter sans signes pendant de nombreuses années. Par ailleurs, la forme la plus sévère de cette anomalie concerne environ 10 % des sujets touchés. La consommation de l’alcool est considérée comme un facteur à risque, pour le déclenchement des crises de cette pathologie.

Les facteurs à risque de l’algie vasculaire de la face

Les médecins ignorent la vraie origine de cette pathologie. Toutefois, ils affirment qu’elle serait liée à la pratique de certaines activités et à un certain mode de vie. Il est important de savoir par exemple que les fumeurs sont considérés comme les personnes qui courent le plus de risque de souffrir de l’algie vasculaire de la face.

En plus de cela, le développement de l’anomalie est également génétique, ainsi sa présence dans une famille constitue un risque pour les membres de celle-ci. Enfin, l’exposition à des odeurs de parfums ou de peinture constitue aussi un facteur, pour l’apparition des symptômes de cette anomalie.

Les manifestations de l’algie vasculaire de la face

En général, les crises liées à cette affection durent entre 30 min et 2 h 30 min De plus, ces crises apparaissent à la même heure chaque jour et aucun signe ne permet de prévoir leur apparition. Les manifestations de l’algie vasculaire de la face sont très spécifiques. En effet, les sensations douloureuses présentes lors de cette anomalie ne concernent qu’un seul côté de la zone entre les yeux et les tempes. Les sujets touchés par la maladie ressentent une forte douleur qui se manifeste comme une brûlure ou un picotement.

Cependant, la douleur atteint son pic rapidement en quelques minutes, et ce à cause de sa forte intensité. L’algie vasculaire de la face peut être à l’origine d’un trouble de sommeil lorsque la douleur est localisée au niveau du front ou de la joue. Dans d’autres cas, les sensations douloureuses peuvent se présenter dans la région située au-dessus de l’orbite.

Il est important de savoir que les sujets touchés par les crises de l’algie vasculaire de la face sont plus turbulents. En effet, ils n’arrivent pas à se coucher et se cognent même parfois la tête contre le mur. Par contre, les patients migraineux sont tranquilles, calmes et recherchent plus de repos. Certains patients affirment que la douleur est tellement forte, qu’ils ont envie de se suicider. D’autres symptômes peuvent s’ajouter à cette douleur. Ainsi, il y a :

  • La congestion nasale ;
  • L’écoulement continuel de larmes ;
  • Le nez qui coule ;
  • La transpiration intense au niveau de la face ;
  • Le rétrécissement de la pupille.

En dehors de tout ceci, il y a également les nausées et une rougeur de l’œil. Malgré la forte intensité de la douleur, il faut savoir que les crises n’ont aucun impact négatif sur le cerveau.

Les traitements de l’algie vasculaire de la face

L’objectif de la prise en charge de cette anomalie est d’éliminer la douleur. Ainsi, il faut repérer le point de départ des sensations douloureuses et dans la majorité des cas, elles débutent sous les tempes.

Traitements aigus et traitements préventifs à court terme

L’emploi thérapeutique de l’oxygène et l’injection des triptans permettent de réduire la douleur causée par l’algie vasculaire de la face. De plus, la prise des médicaments contenant de la cocaïne comme le Rytaline et Concerta est également impliquée dans ce traitement.  

Les médicaments anti-inflammatoires comme les corticostéroïdes sont efficaces pour une prise en charge passagère. Ils représentent à la fois des solutions préventives et temporaires.

Traitement chirurgical

La prise en charge de l’algie vasculaire de la face peut dans certains cas nécessiter une intervention chirurgicale. À cet effet, la localisation du point précis de la douleur facilite la chirurgie et permet de réduire complètement les sensations douloureuses. Lorsque la partie précise où se localise la douleur est en compression avec les nerfs situés au-dessus de l’orbite, le médecin va pratiquer une chirurgie de décompression. Ainsi, il va supprimer ou réduire la compression de ce nerf, afin d’augmenter son volume. Cela va permettre également de soulager le contact entre les nerfs et les vaisseaux sanguins.

Il est important de savoir que ce type d’opération chirurgicale est mini-invasive, ce qui permet d’éviter des lésions sur le nerf. Lorsque les sensations douloureuses se font ressentir en dessous de l’orbite, le médecin peut opter pour une injection de toxine botulique. Cependant, le traitement chirurgical ne traite pas en général l’algie vasculaire de la face dont la cause reste inconnue jusqu’à ce jour.

Traitements préventifs à long terme

La prise de certains produits pharmaceutiques comme l’acide valproïque, le vérapamil ou le lithium est nécessaire pour un traitement préventif à long terme. En dehors de ceux-ci, il est aussi possible de prendre du :

  • Baclofène ;
  • Paracétamol ;
  • Melatonin ;
  • Pizotifen ;
  • Gabapentin.

Le choix de l’un de ces produits se fait en accord avec le médecin et les dosages sont adaptés en fonction de la sévérité de l’état du patient. Il peut être possible de changer de traitement, en cas d’effets secondaires insoutenables par exemple.

Traitements naturels

La prise en charge de ce type de migraine peut également se faire à l’aide des traitements naturels.

La cryothérapie

Ce type de traitement est fondé sur l’emploi du froid. Pour ce faire, il faut juste appliquer le froid sur les parties douloureuses, ce qui agit sur les terminaisons nerveuses. Cela permet également d’apaiser les tensions et de réduire considérablement les douleurs. De nombreux médecins affirment que la cryothérapie représente une anesthésie pour les sensations douloureuses. Pour obtenir le froid, le sujet touché par l’algie vasculaire de la face peut envelopper des glaçons dans un mouchoir ou le tremper dans de l’eau froide.

Il peut également se faire masser tout le visage avec une noisette de gel froid à base d’alcool. En plus de cela, il est également possible d’utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée. Pour cela, il faut juste mettre quelques gouttes de cette huile dans de l’huile végétale et passer le mélange sur les tempes.

Le sport

De nombreuses personnes touchées par ce type de pathologie pensent que la pratique des activités sportives peut aggraver la migraine. Cependant, les médecins affirment que les exercices physiques sont bénéfiques, pour l’élimination de la douleur. En effet, lors de ces différentes activités, il y a la sécrétion de l’endorphine, ce qui est considéré comme un antidouleur naturel.

L’utilisation de l’huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est aussi conseillée pour combattre les migraines. En effet, grâce à ses différentes propriétés, elle procure un bien-être et une satisfaction au sujet touché. Pour ce faire, il faut mettre quelques gouttes dans de l’huile végétale et l’appliquer au niveau de la région latérale de la tête.  

La pratique de la relaxation

La relaxation est également idéale pour combattre les migraines liées à l’algie vasculaire de la face. En effet, les sujets touchés par cette anomalie peuvent pratiquer le yoga, car cela permet au corps et à l’esprit de se détendre. De plus, la relaxation permet aussi de lutter contre lestress et l’anxiété.

Pour finir, l’algie vasculaire de la face est une affection caractérisée par une intense migraine unilatérale. La douleur affectant une partie de la tête peut être accompagnée de vomissement ou de nausée. En outre, de nombreuses personnes souffrent de ce mal et elles sont à la recherche d’un traitement efficace. En effet, cette pathologie a un impact négatif sur le mode de vie de l’individu touché. De plus, elle représente également une barrière pour la pratique de certaines activités. Ainsi, pour éviter ce mal, il est conseillé d’éviter le stress, la consommation de certains aliments comme le fromage ou les vins.

Par ailleurs, l’idéal est de prendre toutes ses mesures en évitant le tabac et l’alcool. De plus, il est important de bien dormir et de boire assez d’eau.

 

Article précédent
Gastrite : causes, symptômes et traitements
Article suivant

Vous aimerez aussi :

Related Articles