Global Statistics

All countries
261,039,915
Confirmed
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
234,109,877
Recovered
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
5,209,667
Deaths
Updated on November 27, 2021 12:23 pm

Le lavement anal : définition, indications et procédure

Le lavement anal est une pratique dont l’existence remonte au moins au temps des pharaons. Aussi bien à cette époque que maintenant, ses propriétés thérapeutiques sont avérées. Toutefois, des voix s’élèvent pour dénoncer la publicité faite autour de cet acte sanitaire, et les dérives et risques qu’elle engendre. Voici l’essentiel à retenir sur le lavement anal et sur ses implications.

Qu’est-ce qu’un lavement anal ?

Un lavement anal est une opération durant laquelle un liquide est injecté dans le rectum (terminaison de l’intestin) à travers l’anus et à l’aide d’une canule. Il intervient soit pour l’analyse et l’évacuation du côlon, soit pour l’administration d’un médicament.

Le lavement anal doit être distingué de l’irrigation du côlon qui consiste à administrer de manière continue durant quelques minutes ou quelques heures un liquide afin de vider entièrement le contenu de ce dernier.

Dans quels cas est-il indiqué de faire un lavement anal ?

Le lavement anal est un outil indiqué pour diagnostiquer ou traiter un certain nombre de troubles gastro-intestinaux. Ainsi, il est idéal dans les cas suivants.

Le lavement anal de diagnostic

Encore appelé lavement baryté, il consiste à introduire une solution contenant du baryum dans le gros intestin, par la voie rectale, puis à prendre une série de radiographies. En effet, le baryum est un produit opaque qui enduit les parois intestinales de manière à ce qu’elles apparaissent sur les radiographies.

C’est un examen qui est prescrit afin de rechercher la cause de certaines maladies intestinales comme l’iléus méconial. Il permet aussi de détecter des anomalies invisibles à l’échographie ou sur de simples radiographies.

Le lavement anal pour soulager la constipation et vidanger les intestins

Effectuer un lavement anal peut être très utile pour une personne souffrant de constipation sévère. Cela intervient aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte, lorsque l’intervention sur l’alimentation, la supplémentation en fibres et les laxatifs ne sont pas efficaces. Le lavement est alors une solution de dernier recours.

Ce type de lavement peut également être requis avant une opération chirurgicale (une coloscopie par exemple) pour s’assurer que les intestins sont vides. Il n’est pas recommandé de le réaliser fréquemment, car il comporte des risques pour la santé.

Le lavement anal pour administrer une médication

Certaines affections comme la colite ulcéreuse causent des inflammations dans le gros intestin et dans le rectum. Étant donné que les médicaments administrés par voie orale sont susceptibles d’être digérés ou dégradés par le tractus gastro-intestinal, ils sont administrés sous forme de lavement. Cela permet de toucher directement la zone de l’inflammation. Le traitement est alors plus efficace.

En dehors de ces cas, il est risqué de procéder à un lavement notamment à des fins de détoxification comme souhaitent le faire croire les partisans de cette idée.

Comment faire un lavement anal ?

Généralement, le lavement anal effectué pour soulager la constipation se fait à l’aide d’une solution saline, ou d’une solution aux phosphates. C’est au médecin de décider quel liquide est plus adapté en fonction de la situation du patient. Celui-ci est installé de manière à être couché sur le côté.

Le liquide contenu dans une poche ou un flacon est relié à un tuyau. Placé en hauteur, ce dispositif se termine par la canule qui est ensuite introduite progressivement dans l’anus et le rectum. Il est conseillé de se décontracter et de respirer lentement durant tout le processus. Bien qu’un peu incommodant, le lavement anal n’est pas un acte douloureux. Une fois tout le liquide absorbé, il suffit généralement de peu de temps pour que l’évacuation des selles se fasse en douceur.

En fonction de la gravité du problème, l’opération peut éventuellement être renouvelée après quelques heures, en accord avec le médecin.

Précautions pour les enfants

Chez les enfants, la procédure est sensiblement la même que celle indiquée plus haut lorsqu’il s’agit d’un traitement appliqué dans le cadre médical. Toutefois dans un cadre domestique, vous pouvez vous servir d’une poire à lavement pour administrer le lavement à votre enfant. Il est conseillé d’appliquer un peu de gelée de pétrole autour de l’anus afin de faciliter l’insertion de la canule.

Les lavements ne sont pas autorisés pour les enfants de moins de deux (2) ans. Cependant, si un enfant de cet âge souffre d’une constipation légère, essayez l’astuce de la bouillotte posée sur le ventre pendant quelques minutes. Vous pouvez aussi opter pour un laxatif suppositoire. Il faut toujours garder à l’esprit que le lavement est la dernière solution.

Les complications et risques éventuels du lavement anal

Il n’y a pas de risques à faire un lavement anal si celui-ci est correctement exécuté, dans un cadre sanitaire, ou tout au moins de manière normale. Par contre, en cas de mauvais positionnement de la poche de liquide (si elle est trop haute par rapport à la position du malade), il peut y avoir une perforation du côlon ou de la paroi du rectum. Ceci peut notamment entraîner des infections si la procédure n’a pas eu lieu dans un environnement sain.

Par ailleurs, si vous faites des lavements trop fréquemment, le risque est grand de développer une inflammation ou une irritation de l’anus. Cela peut entraîner une constipation plus grave du fait de la rétention des selles à cause de la douleur. Ceci est très sérieux, car la finalité est l’apparition de fissures anales.

Enfin, contrairement à ce que les partisans de la détoxification par les lavements pensent, ces derniers lorsqu’ils sont trop fréquents ou réalisés avec des solutions non recommandées peuvent causer :

  • des ballonnements ;
  • des crampes d’estomac ;
  • des déséquilibres électrolytiques ;
  • etc.

Les lavements réalisés à la maison dans le cadre sanitaire ou dans le cadre de jeux sexuels peuvent malheureusement causer une dégradation de l’équilibre du microbiote intestinal en attaquant les probiotiques naturellement présents dans l’intestin. Cela fragilise votre santé et n’est pas du tout recommandé.

Conclusion

Le lavement anal est une procédure qui a prouvé son utilité dans certains cas cliniques. Toutefois, il ne s’agit en aucun cas de moyen pour détoxifier l’organisme. Il est donc préférable d’éviter de se l’administrer soi-même à la maison. Au cas où il s’agirait d’une prescription médicale, il est indispensable de suivre respectueusement les instructions du médecin ou du pharmacien afin d’éviter de se blesser ou d’éprouver des effets secondaires déplaisants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles