Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Le phimosis : quand le décalottage du pénis est impossible

Le phimosis résulte généralement d’un prépuce trop serré. Ce dernier est un bout de peau, qui sert à recouvrir le gland. En effet, cette affection se traduit généralement par l’impossibilité à décalotter le gland du pénis. Chez les adultes non circoncis, le phimosis peut présenter des complications plus graves. Quelles sont ses manifestations et comment réagir quand elle affecte un proche ?

Que savoir sur le phimosis et ses causes ?

La verge et le gland sont recouverts d’une peau connue sous le nom de prépuce. Dans les conditions normales, il est possible de découvrir le gland. Toutefois, il peut arriver que l’extrémité de la peau (prépuce) rétrécisse et empêche cela : on parle dans ce cas de phimosis. En effet, il s’agit d’une maladie dont les origines diffèrent en fonction de l’âge du patient. On distingue deux types de phimosis. Celui qui atteint le petit garçon et celui qui atteint l’adulte.

Le phimosis qui affecte les petits garçons n’est généralement pas malin. Chez ces derniers, l’extrémité du prépuce est naturellement très étroite et s’élargit de manière spontanée quand la taille du pénis augmente. Habituellement, l’affection disparait avant que l’enfant n’atteigne l’âge de 5 ans. Toutefois, il arrive que le phimosis disparaisse plus tardivement ou même à la puberté.

En revanche, chez l’adulte, la présence du phimosis s’explique selon deux possibilités. La première est relative au fait que la maladie existe depuis l’enfance et n’a jamais guéri. La seconde est liée à l’apparition brusque de la maladie alors que le décalottage était auparavant normal. Le phimosis ne guérit pas spontanément dans ce cas.

Phimosis : quelles en sont les manifestations ?

Selon les analyses des professionnels de santé, il n’existe pas réellement de symptôme de cette maladie en dehors des difficultés de décalottage complet. Toutefois, chez l’adulte, on peut remarquer la présence de douleurs pendant les érections. Lesquelles sont capables d’altérer la vie sexuelle de la personne malade.

Phimosis, symptômes – © Crédit : informationhospitaliere.com
Phimosis, symptômes – © Crédit : informationhospitaliere.com

En outre, des complications peuvent survenir quand la pathologie persiste pendant plus de 5 à 6 ans. Il s’agit entre autres :

  • Des difficultés à uriner ;
  • De l’étranglement du gland ou paraphimosis caractérisé par une érection ou un décalottage forcé ;
  • Des sensations de brûlure pendant les mictions.

Cela peut parfois s’accompagner d’un écoulement de pus : on parle d’infection du prépuce et du gland.

Pour finir, il faut ajouter que le phimosis présent et non traité chez l’adulte est susceptible de causer un cancer de la verge.

Phimosis : personnes à risque et diagnostic de la maladie

Les personnes à même de développer la maladie sont surtout :

  • Les hommes souffrant du diabète ;
  • Les petits enfants (garçons) que les parents décalottent avant l’âge de 5 ou 6 ans ;
  • Les hommes qui souffrent d’une maladie cutanée accédant au tissu conjonctif au niveau du prépuce.

En ce qui concerne le diagnostic, il est important de faire une consultation en urgence chez son médecin en cas d’inflammation du prépuce et du gland. Il faut le faire également quand il est impossible de recalotter le gland. De surcroit, lorsqu’un enfant a plus de 5 ans et que la maladie est toujours présente, il faudra aussi voir le médecin le plus rapidement possible.

Pendant la consultation, le professionnel de santé examine les organes génitaux. S’il y a éventuellement un écoulement de pus, ce dernier prélève un échantillon afin de réaliser et détecter la présence d’infection. Une intervention chirurgicale peut survenir dans certains cas. Il faudra dans ce cas se diriger vers un chirurgien en urologie.

Comment traiter le phimosis ?

Le traitement du phimosis varie en fonction de la cause de l’affection et de l’âge du patient. En effet, lorsque la maladie est causée par un prépuce serré, la meilleure solution est d’envisager une application locale de dermocorticoïdes pendant environ 6 semaines. Il s’agit d’un traitement qui a pour avantage de rendre le prépuce souple et de réduire les petites adhérences de la peau sur le gland.

L’utilisation d’une crème anesthésique est aussi envisageable. Un tel traitement est proposé chez certains adultes, mais surtout chez les garçons ayant dépassé les 24 mois. Si le phimosis est en rapport avec une infection de la peau comme l’eczéma ou le psoriasis, l’idéal est de voir le médecin afin qu’il prescrive une crème adaptée.

Certains cas nécessitent souvent une intervention chirurgicale. Cette solution est proposée généralement chez les adultes et les enfants de 5 ans, soit en cas d’échec du traitement par les médicaments, soit en premier recours. Les techniques chirurgicales qui sont utilisées sont la plastie préputiale et la circoncision.

Pour information, la plastie préputiale est une petite incision qui se fait sur l’extrémité du prépuce, précisément à l’endroit où il est plus serré. Quant à la circoncision, elle permet de découvrir complètement le gland grâce à une ablation du prépuce. Ces deux interventions ne nécessitent généralement pas d’hospitalisation.

Enfin, le phimosis est une maladie certes bénigne, mais elle peut causer de graves complications lorsqu’elle n’est pas bien traitée. Cela dit, il faudra prévenir le médecin quand vous constatez un symptôme suspect.  

Vous aimerez aussi :

Related Articles