Global Statistics

All countries
552,811,028
Confirmed
Updated on July 1, 2022 10:45 am
All countries
525,391,372
Recovered
Updated on July 1, 2022 10:45 am
All countries
6,358,289
Deaths
Updated on July 1, 2022 10:45 am

Le stérilet fait-il prendre du poids ?

Le stérilet fait partie des méthodes de contraception les plus efficaces. Il existe cependant des présomptions selon lesquelles, le stérilet serait à la base d’une prise de poids. Comment le stérilet fonctionne-t-il ? Peut-il réellement faire prendre du poids ?

Qu’est-ce que le stérilet ?

Le stérilet, encore appelé dispositif intra-utérin, est un dispositif servant à la contraception. Il a été créé en 1928 par Ernst Grafenberg. Ce dispositif est un petit objet en forme de T, qui est placé à l’intérieur de l’utérus par le biais du vagin. Il sert à prévenir la fécondation, mais aussi la nidation. Des fils lui sont reliés, afin de faciliter son retrait. Vous pouvez aussi l’utiliser comme méthode de contraception d’urgence, après un rapport sexuel non protégé.

Le stérilet doit être installé par un médecin spécialiste ou un personnel médical qualifié. Après sa mise en place, il peut être maintenu autant qu’on le souhaite. Il possède en effet, un temps d’action maximum s’étendant de 5 ans à 10 ans parfois, pour certains modèles.

En effet, le stérilet est désormais l’une des méthodes contraceptives les plus utilisées au monde. Il est utilisé par près de 160 millions de femmes dans le monde. Si son utilisation est aussi répandue, c’est certainement en raison de son coût plus ou moins bas. De plus, il constitue la méthode dont l’effet dure le plus dans le temps, et accessible à toutes les couches sociales.

À la base, les stérilets sont fabriqués à partir de matériaux inertes. Ces derniers ont cependant, connu une évolution dans le temps. C’est notamment l’utilisation du cuivre qui a permis des avancées majeures dans le domaine des stérilets. Il y a eu par la suite l’avènement des stérilets hormonaux, qui libèrent des substances progestatives. 

Cependant, il est capital de préciser ici, que le stérilet ne vous protège en aucun cas des infections sexuellement transmissibles. Les deux principaux types de DIU sont le DIU au cuivre et le DIU hormonal.

Le DIU au cuivre

Le stérilet au cuivre est un dispositif contraceptif alternatif.

Qu’est-ce que c’est ?

Les dispositifs intra-utérins au cuivre sont généralement présentés sous une nomination composée. En effet, le nom de ces derniers est composé d’une marque commerciale suivie d’un nombre. Ce nombre représente la surface occupée par le cuivre sur le dispositif et s’exprime en millimètre carré (mm2).

Le stérilet hormonal est présenté comme un dispositif de contraception alternatif aux dispositifs de contraception hormonale. C’est donc une méthode de contraception qui a été créée, afin d’échapper aux effets indésirables des méthodes de contraceptions hormonales, surtout celles orales.

Le DIU au cuivre a une efficacité qui dure beaucoup dans le temps. Ce dispositif peut, en effet, conserver son efficacité pendant une durée allant de 5 à 10 ans. L’efficacité des stérilets au cuivre a été testée par de nombreuses expériences cliniques, et même par des expériences réalisées à grande échelle sur des milliers de femmes. Cette efficacité est restée la même, aussi bien chez les femmes nullipares que chez les multipares. La seule différence ici réside dans le fait que chez les femmes nullipares, l’utérus est de petite taille et de ce fait, le stérilet utilisé pour ces femmes doit être de taille moyenne.

Les actions du stérilet au cuivre  

Le stérilet au cuivre a une double action. Il agit d’une part comme un spermicide et d’autre part comme un contragestif.

Son effet spermicide consiste dans le fait, qu’il ne permette pas aux spermatozoïdes de trouver les conditions propices à leur survie et à l’accomplissement de leur mission. Il en résulte une disparition prématurée de la plupart des spermatozoïdes, une fois que ces derniers se retrouvent dans l’utérus. Cependant, cette action du stérilet n’est pas infaillible, et il ne s’agit pas non plus de sa principale action. C’est donc l’action contragestive du stérilet qui est la plus efficace.

L’action contragestive du stérilet consiste dans le fait que ce dernier vienne se loger dans l’utérus en tant que corps étranger. Ce qui a pour conséquence directe d’empêcher la nidation. Le mécanisme par lequel cette action se produit est resté encore non éclairé jusqu’à ce jour. Il existe cependant une approche explicative reprise par de nombreux scientifiques.

Selon cette approche, cette action du stérilet au cuivre est liée à une réaction inflammatoire de l’utérus face à la présence d’un corps étranger. On observe en effet au niveau de l’utérus, une augmentation intra-utérine, mais aussi intra-tubaire des enzymes comme la prostaglandine.

Ces modifications observées au niveau de l’utérus ont pour effet de ralentir les spermatozoïdes, les rendant ainsi incapables de procéder à la fécondation. Il est donc constaté que chez une femme utilisant le DIU au cuivre, le nombre de spermatozoïdes présents dans les trompes de l’utérus est nettement inférieur à la normale. Dans ces conditions, les risques de grossesses sont donc nettement réduits.

Les conséquences du stérilet au cuivre

Avant de s’aventurer sur le terrain des inconvénients du stérilet au cuivre, il faut d’abord se questionner sur les conditions dans lesquelles un stérilet peut être utilisé. Ainsi, le DIU au cuivre est fortement déconseillé chez les femmes présentant les symptômes suivants :

  • Des saignements utérovaginaux sans explications logiques ;
  • Une grossesse ;
  • Une infection pelvienne à un stade évolué ;
  • Une malformation de l’utérus rendant la pose de DIU impossible ;
  • Une allergie à l’un des composants du DIU, surtout le cuivre.

Parlant d’effets indésirables, le DIU au cuivre peut être à la base d’une modification du cycle menstruel, mais peut aussi être déclencheur des règles douloureuses. D’un autre côté, plusieurs études ont montré que l’utilisation du stérilet entraîne une diminution considérable des risques de cancer du col de l’utérus chez les femmes.

Le DIU hormonal

Possédant un effet local, le stérilet hormonal fonctionne par la diffusion d’hormone progestative à l’intérieur de l’utérus.

Comment ça fonctionne ?

Le stérilet hormonal a aussi une double action. D’une part, il permet d’augmenter les sécrétions du col de l’utérus. Ce qui empêche les spermatozoïdes de se mouvoir à leur guise. D’autre part, ce stérilet permet de diminuer la taille de l’endomètre. Ce qui le rend carrément incapable d’accueillir l’œuf, empêchant ainsi la nidation.

Cependant, les actions du stérilet hormonal ne se limitent pas uniquement à la contraception. En effet, ce type de stérilet possède des actions sur les menstrues. Il peut ainsi réduire le flux sanguin des règles et même de provoquer une aménorrhée (faire disparaitre les règles).

Les effets indésirables du stérilet hormonal

Le stérilet hormonal est désigné comme facteur déclencheur de nombreux effets indésirables. L’effet le plus couramment ressenti est la céphalée, qui consiste en une forte douleur au niveau de la tête.   Ensuite, on peut constater chez les utilisatrices de ce type de stérilet, une dépression sur le long terme.

D’autres effets indésirables sont l’asthénie, un affaiblissement de l’organisme, ainsi que la séborrhée qui consiste en une sécrétion excessive de sébum. Les autres effets indésirables du stérilet hormonal sont :

  • La diminution de la libido ;
  •  La perte de cheveux ;
  • Les acnés ;
  • La prise de poids ;
  • Les douleurs abdominales.

En dépit de ces nombreux effets indésirables, il est indéniable que le stérilet hormonal soit tout aussi efficace que celui au cuivre.

Prendre du poids avec le stérilet : est-ce possible ?  

La prise de poids après la pose d’un stérilet est souvent constatée, mais le lien entre ces deux faits a été établi rarement.  En effet, plusieurs études ont montré que généralement, la prise de poids n’est pas liée directement à l’utilisation des stérilets. Même dans les cas où cette relation est établie entre prise de poids et stérilet, il ne s’agit pas d’une augmentation de la graisse corporelle comme on pourrait le croire. Dans ce cas, nous assistons plutôt au phénomène de rétention d’eau dans le corps.

D’abord, il convient de préciser ici que seul le stérilet hormonal peut créer ce genre de situation. Le stérilet au cuivre n’a aucun lien avec la prise de poids. Par quel mécanisme peut-on expliquer ce phénomène alors ?

Le principal facteur déclencheur ici, est le progestatif qui est l’hormone utilisée par le DIU hormonal. Cette hormone est très souvent à la base de l’augmentation de la rétention d’eau dans le corps, ce qui peut vous faire prendre jusqu’à 5 kilogrammes supplémentaires sur votre poids.

Cette rétention d’eau apparaît souvent au niveau de l’abdomen, et se manifeste par un ballonnement du ventre. La prise de poids due à une rétention d’eau peut souvent varier d’une personne à une autre. Néanmoins, quelle que soit cette variation, elle ne peut excéder trois mois après la pose du stérilet.

La prise de poids en lien avec l’utilisation des stérilets se constate dès les premières semaines après la pose du dispositif de contraception. Elle s’estompe comme il est dit précédemment, au bout de trois mois tout au plus. Lorsque vous constatez que la prise de poids continue, des mois après la pose du stérilet, il s’agit forcément d’une prise de poids liée à votre mode de vie et non au stérilet. Dans ce cas, il est conseillé de revoir votre mode de vie, afin de perdre du poids et mieux vous sentir dans votre peau.

Pour éviter les risques de prise de poids liés à l’utilisation des stérilets, il est conseillé d’opter plutôt pour le stérilet au cuivre. Ce choix s’explique par le fait que cette catégorie de stérilets n’a aucune incidence majeure sur la santé, et n’influence en rien le poids du corps.

Vous aimerez aussi :

Related Articles