Global Statistics

All countries
526,113,867
Confirmed
Updated on May 20, 2022 5:23 pm
All countries
481,694,200
Recovered
Updated on May 20, 2022 5:23 pm
All countries
6,297,640
Deaths
Updated on May 20, 2022 5:23 pm

Les mesures de prévention contre la Covid-19

La Covid-19 est une épidémie causée par le virus Sars-CoV-2, qui se transmet d’un individu à l’autre de plusieurs manières. La transmission peut être favorisée par l’expulsion de petites particules liquides via le nez ou la bouche, par la mauvaise ventilation dans des espaces intérieurs ou encore, par un contact étroit entre les personnes, les unes avec les autres. Mais au regard de l’évolution de la Covid-19 et de l’apparition de ses variants, quelques attitudes de prévention sont recommandées pour réduire le risque de contamination. Quelles sont alors les mesures de prévention contre la Covid-19 ?

La vaccination

Les données probantes ont rapporté que les vaccins sont efficaces pour prévenir des complications sévères de la Covid-19, comme une manifestation sévère de l’affection, une hospitalisation ou le décès. Toutefois, certaines personnes vaccinées pourraient quand même être infectées lorsqu’elles sont exposées au Sars-CoV-2.

En réalité, le statut vaccinal modifie uniquement le risque de contraction de la Covid-19 et d’être atteint par l’affection. Mais il ne change pas le risque d’exposition à la pandémie dans la communauté. La meilleure mesure de prévention contre les complications postCovid-19 reste néanmoins la vaccination.

Se laver régulièrement les mains

Pour réduire les risques de contraction de la Covid-19, il est indispensable d’effectuer un lavage efficace et régulier. Pour bien se laver les mains, il est recommandé de :

  • Passer les mains sous l’eau ;
  • Savonner les mains avec du savon liquide puis les frotter durant trente secondes ;
  • Effectuer un lavage complet, c’est-à-dire en incluant les bouts de doigts, les ongles, les poignets et les jointures, l’extérieur et les paumes des mains ;
  • Rincer les mains à l’eau claire ;
  • Sécher ensuite vos mains sur un essuie-main ou une serviette, de préférence à usage unique.

Le lavage des mains vous permet de rendre inactif le virus, s’il y est présent. Pour ce qui est de la fréquence, il faut répéter ce geste chaque fois qu’il s’avère nécessaire ou :

  • Chaque fois que vous arrivez au bureau ou vous rentrez à la maison ;
  • Après la prise des transports en commun ;
  • Avant d’effectuer des soins à un enfant ou après l’avoir fait ;
  • Avant de passer à table ou de faire la cuisine ;
  • Après chaque tour dans les toilettes ;
  • Suite à un éternuement ou après avoir toussé ;

Utilisation de gel hydroalcoolique

À défaut de savon et d’eau, il faut utiliser un gel hydroalcoolique pour se laver les mains. Le principe est le même, c’est-à-dire que le geste est à répéter chaque fois que cela s’avère indispensable. Il a été rapporté que le gel est efficace, tout comme un lavage au savon et à l’eau. Toutefois, d’après l’Académie Nationale de Médecine, les solutions hydroalcooliques ne nettoient pas, mais plutôt elles désinfectent. Ce qui signifie qu’on ne peut pas les substituer au lavage à l’eau et au savon, en cas de saleté des mains.

Évitement de toucher le visage

Dans les périodes d’épidémie, il faut éviter le mieux possible de porter les mains à la bouche, aux yeux et au nez. Puisque les mains ont été peut-être en contact avec des surfaces infectées.

Port du masque

La Covid-19 peut être propagée par des éternuements et de la toux. Face à cela, le port de masque s’avère essentiel. De plus, au regard du développement des nouveaux variants et pour ce qui concerne la remise en cause du choix de masque, quelques recommandations ont été faites par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP).

Ce dernier recommande les masques chirurgicaux et les masques en tissu de catégorie 1,proposés par les industries. Ces deux masques ont une capacité d’infiltration des particules de trois microns à plus de 90%.

Par ailleurs, selon Didier Lepelletier, coprésident du groupe de travail Covid-19, les masques de catégorie 2 sont à éviter, parce qu’ils ont présenté une capacité d’infiltration en dessous de 70%. Les masques qui sont fabriqués de façon artisanale où aucun contrôle de leur efficacité n’est effectué, sont à éviter également.

Les masques FFP2 sont aussi efficaces pour se protéger et pour protéger les autres, mais la HCSP ne recommande pas son utilisation, du fait de l’inconfort thermique et de la résistance respiratoire. Il est réservé uniquement aux soignants.

Évitement des contacts proches et des grandes agglomérations

Comme nous le savons, la Covid-19 est transmise généralement par les postillons, principalement par l’intermédiaire des éternuements et de la toux. Tout contact étroit est considéré comme une condition première, susceptible de favoriser la transmission. On recommande donc de limiter considérablement les contacts humains proches.  À cet effet, la bise et le serrement des mains sont des gestes à éviter.

Par la même occasion, il faut éviter les surfaces très fréquentées, ainsi que les rassemblements. Il faut également éviter la surcharge dans les hôpitaux, si autre alternative s’offre à vous. Dans le cas contraire, pour vous rendre à l’hôpital, il faut respecter rigoureusement les mesures d’hygiène.

Nettoyage régulier des surfaces et objets courants

D’après une étude publiée dans la revue américaine JAMA, les personnes atteintes de la Covid-19 diffusent le virus dans leurs salles de bains et leurs chambres. Pour limiter la propagation du virus, vous devrez opter pour une hygiène rigoureuse.

L’examination des chambres de trois patients gardés en isolement a été effectuée par des chercheurs du DSO National Laboratoires et du Centre national des maladies infectieuses du Centre national des maladies infectieuses de Singapour. Bien avant l’étude, le premier patient présentait une simple toux pendant que les deux autres présentaient de la fièvre, de la toux, du crachat de mucus pulmonaire pour l’un et des essoufflements pour l’autre.  

Les résultats ont rapporté chez le premier patient, treize surfaces contaminées, y compris son lit, sa chaise, le sol et sa fenêtre, sur quinze surfaces analysées. Sur cinq surfaces analysées dans la salle de bain, trois ont été révélées contaminées, y compris sa cuvette et son lavabo. La possibilité de transmission du virus par les selles ne peut donc être écartée. Sur les grilles d’aération, les échantillons d’air prélevé sont révélés positifs, tandis que ceux de sa chambre sont négatifs.

Par contre, les chambres des deux autres patients ne révèlent pas des traits du virus, après le nettoyage de leurs chambres. Par conséquent, il est recommandé de limiter les risques de contamination au maximum, en gardant votre domicile rangé et propre par un nettoyage régulier de toutes les surfaces. Pour y arriver, vous pouvez vous servir du vinaigre blanc et de l’eau savonneuse.

De plus, il est recommandé de laver régulièrement le linge de maison, sans oublier les objets dont vous faites usage tous les jours. Pour ce qui concerne les téléphones portables, les souris et les claviers d’ordinateur, les télécommandes, il faut les désinfecter de temps en temps avec des lingettes imprégnées d’alcool à 70%. Les emballages des provisions venant de l’extérieur sont à jeter, au retour des courses. N’oubliez pas non plus d’aérer régulièrement votre intérieur pour renouveler l’air.

Prise de précautions dans l’ascenseur

Il est difficile de respecter la distanciation physique dans un ascenseur or, l’air n’y circule pas très bien. Ainsi, il faut se protéger en ayant des réflexes suivants :

  • Opter pour les escaliers, si cela est possible ;
  • Attendre le suivant en cas de présence d’une personne dans l’ascenseur ;
  • Tournez dos à la personne qui vous seconde dans l’ascenseur, si vous ne pouvez pas faire autrement ;
  • Porter un masque ;
  • Ne touchez pas votre visage, après avoir posé la main sur les boutons de l’ascenseur ;
  • Laver les mains après utilisation de l’ascenseur ;
  • Privilégier un outil comme une clé, un stylo ou faire usage de votre coude, au lieu des doigts pour appuyer sur le bouton.

Respect des règles d’hygiène en cas de toux

Lorsque vous éternuez ou toussez, pensez à couvrir la bouche, notamment avec votre coude. Il faut se laver les mains, à chaque fois et faire usage des mouchoirs jetables et propres, que vous jetterez dans une poubelle couverte une fois terminée.

Évitement de la consommation de certains aliments

Comme mesure de prévention contre la Covid-19, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande d’éviter la consommation des produits d’origine animale, en particulier s’ils sont mal cuits ou crus. Cette recommandation se traduit par le risque de contamination que présente la consommation de la viande, de lait ou de poisson à l’état cru.

Lorsque vous vous rendez au marché, veillez au respect des règles d’hygiène, en cas de manipulation d’animaux morts. Il faudra également éviter des contacts avec les animaux qui peuvent être présents sur les marchés.

D’après l’Agence Nationale de Sécurité de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses), la transmission du virus par un aliment implique que l’aliment en question a été contaminé par une personne malade ou une personne infectée par le Sars-CoV-2, soit lors de la préparation du repas ou de sa manipulation.

Face à cela, il est conseillé de suivre les bonnes pratiques d’hygiène et de cuisson. Étant donné que le virus est sensible aux températures de cuisson, le traitement thermique d’un produit alimentaire à 63% durant quatre minutes permet de diviser par dix milles, d’éventuelles contaminations de l’aliment.

Vous aimerez aussi :

Related Articles