Global Statistics

All countries
647,974,725
Confirmed
Updated on December 1, 2022 5:29 am
All countries
624,504,932
Recovered
Updated on December 1, 2022 5:29 am
All countries
6,640,382
Deaths
Updated on December 1, 2022 5:29 am

Les soins dentaires sous anesthésie générale chez les patients phobiques

Les soins dentaires constituent une source d’angoisse chez de nombreuses personnes. Généralement, celles-ci développent une phobie du dentiste parce qu’elles ont eu une expérience antérieure inconfortable. Cette phobie peut aussi être causée par les témoignages d’autres patients qui n’ont pas eu une bonne expérience avec leur dentiste. Pour éviter aux patients de ressentir les éventuelles douleurs liées aux soins dentaires, il est aujourd’hui courant de recourir à l’anesthésie générale. Dans quelles situations réaliser une anesthésie générale pour des soins dentaires ? Quels sont les risques et effets secondaires relatives à cette anesthésie ?

Les soins dentaires sous anesthésie générale : dans quel contexte ?

De nombreuses personnes (enfants comme adultes) redoutent les soins dentaires. Généralement, cela est dû à une expérience antérieure assez négative qui les empêche d’envisager ces soins d’une quelconque autre manière : accident, extraction douloureuse, hospitalisation, etc. Le chirurgien dentiste se trouve alors dans l’obligation de trouver des solutions pour administrer à ces patients phobiques les soins nécessaires, tout en leur évitant de revivre une expérience traumatisante.

Par ailleurs, les soins dentaires sont associés (de façon inconsciente) par les patients phobiques, à une image d’arrachement des dents. Ces soins constituent donc pour ces personnes des moments pénibles. Les techniques ont certes évolué, mais l’angoisse d’avoir mal est toujours présente et constitue le plus grand motif de peur des patients.

Les raisons de la phobie du dentiste peuvent varier d’un patient à un autre. Chez certains, c’est le bruit de la fraise faisant grincer les dents qui est la principale source d’angoisse, alors que d’autres n’arrivent pas à supporter les odeurs des cabinets dentaires. D’autres encore paniquent particulièrement à cause de l’anesthésie.

Pour administrer aux patients qui présentent ces phobies les soins dentaires nécessaires, l’anesthésie générale est parfois utilisée. Elle n’est pas non plus confortable, mais permet tout de même au patient de conserver une bonne santé bucco-dentaire.

Définition de l’anesthésie générale dentaire

L’anesthésie générale dentaire est un état dans lequel, le patient est plongé dans un sommeil artificiel. Elle a pour objectif de supprimer temporairement l’état de conscience du patient. La sensation de douleur est également supprimée pendant ce laps de temps, afin que l’intervention dentaire soit réalisée. 

Avant et après la réalisation d’une anesthésie générale dentaire, des obligations incombent aussi bien au patient qu’au médecin. Par ailleurs, cette anesthésie peut être la source de nombreux effets secondaires, voire même de complications. Le patient doit donc avoir toutes les informations et les éventuels risques liés à l’intervention. L’anesthésie ne pourra être réalisée qu’avec son accord.

Pour des soins dentaires, l’anesthésie générale se fait généralement par sédation intraveineuse. Les anesthésiants contiennent essentiellement des médicaments qui agissent sur le cerveau, et qui rendent le patient inconscient, insensible à la douleur. L’administration de ces médicaments peut se faire par voie veineuse ou à travers un masque appliqué sur le visage. Ils agissent en provoquant un sommeil artificiel assez différent du sommeil naturel.

Pour éviter les effets secondaires et les complications, le médecin anesthésiste doit surveiller plusieurs paramètres du patient pendant les soins dentaires. Parmi ces paramètres, on peut citer la température, la profondeur du sommeil, les battements du cœur, la respiration et les pertes éventuelles de sang.

Par ailleurs, avant une anesthésie générale dentaire, certains examens doivent être réalisés pour étudier la faisabilité. Ces examens peuvent être réalisés 24 heures avant l’intervention ou alors directement sur place. Aussi, une session d’anesthésie générale ne doit pas excéder trois heures de temps.

Les différentes étapes des soins dentaires sous anesthésie générale

Les soins commencent généralement par une dernière analyse de la bouche par le médecin. Ce dernier observe une dernière fois le problème et établit son plan de traitement bien précis. Cela peut être bien difficile, puisque le patient éprouve déjà des peurs.

Après cette étape, le patient est soumis à une consultation d’anesthésie. Le résultat de cette consultation déterminera si oui ou non l’intervention sera réalisée.

Lorsque la consultation d’anesthésie révèle des conditions favorables, l’intervention peut avoir lieu. C’est à cette étape que les équipes soignantes doivent le plus aider le patient, en le rassurant et en le mettant dans de bonnes conditions pour la réalisation de l’anesthésie. Ainsi, cette dernière doit se faire de la manière la plus agréable possible, pour que le patient n’en garde pas un mauvais souvenir.

Enfin, les soins peuvent être réalisés sans que le patient n’en ressente aucune douleur. Pour plus de détails concernant le déroulement des soins dentaires sous anesthésie générale, vous pouvez vous rendre sur le site clinique-dentaire-paris.com.

Quelques indications de l’anesthésie générale pour les soins dentaires

La réalisation des soins dentaires sous anesthésie générale obéit à un certain nombre de règles et instructions.

Pour commencer, le patient doit rester à jeun pendant au moins 6 heures avant l’intervention. Il ne doit également rien boire pendant les trois dernières heures précédant l’intervention.

Le matin de l’intervention, le patient doit prendre un bain ou une douche.  Les médecins s’assureront que le patient enlève ses bijoux, ses verres de contact, son maquillage ou encore ses prothèses dentaires.

Après les soins dentaires, le patient doit rester au repos pendant une heure ou deux heures avant de pouvoir rentrer chez lui. Cependant, il ne peut pas conduire ou se déplacer tout seul. Il est alors important qu’il se fasse accompagner par un proche.

Les risques et effets secondaires de l’anesthésie générale dans les soins dentaires

Les risques relatifs à une anesthésie générale dans les soins dentaires sont principalement relatifs à des nausées, des vomissements, des maux de tête, des inflammations veineuses ou des moments de désorientation. Il peut également arriver que le patient présente des allergies aux différents médicaments administrés.

Lorsque l’anesthésie est réalisée par sédation intraveineuse, elle peut exposer à de sérieuses complications pouvant entraîner la mort. En effet, le patient ressent généralement une énorme faiblesse : il ne peut ni marcher, ni conduire, ni réaliser des mouvements simples.

Quant aux effets secondaires, ils surviennent 12 ou 24 heures après l’anesthésie dans la majorité des cas. On note fréquemment :

  • Un besoin important de sommeil ;
  • Des étourdissements ;
  • Une faiblesse générale et des vertiges ;
  • Des déplacements incontrôlés ;
  • Les nausées et les vomissements ;
  • Une élévation de la température ;
  • Des saignements au niveau de la gencive.

Les effets secondaires peuvent être plus graves et mettre en jeu le pronostic vital des patients.

Quelques astuces pour atténuer la phobie du dentiste ?

Avant l’anesthésie générale et la réalisation des soins dentaires, il est important de mettre le patient phobique dans de bonnes conditions. Il existe certaines astuces qui peuvent les détendre.

Une de ces astuces est la pédagogie par la vidéo. Sur un écran, on montre au patient les différentes étapes de progression des soins. Ces images peuvent aider le patient à évacuer son stress.

Une autre astuce consiste à faire respirer au patient un gaz sédatif qui anesthésie la peur : le meopa. L’utilisation de ce type de gaz a été autorisée depuis 2009 et aide les patients à mieux se détendre. Il est aussi possible de faire recours à des techniques d’hypnose. Mais, ces dernières sont beaucoup plus adaptées aux personnes stressées et non phobiques.

Article précédent
Pourquoi choisir une brosse à dents électrique ?
Article suivant
Les troubles du sommeil chez les séniors

Vous aimerez aussi :

Related Articles