Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

L’évanouissement : Causes, Symptômes et Préventions

L’évanouissement est le résultat possible d’une chute de la pression artérielle. C’est une situation bénigne qui peut arriver à n’importe quelle personne présentant ses facteurs de risque. De plus en plus courant, il est capable de provoquer de la gêne chez le patient. Aussi, vu l’état d’inconscience et les possibles retombées, il importe de tout connaître sur ce malaise afin de s’en prémunir. Quels sont les causes et symptômes d’un évanouissement ? Quelles dispositions prendre en cas d’évanouissement et quelles actions faut-il éviter ? Nous vous en disons plus.

Qu’est-ce que c’est que l’évanouissement ?

L’évanouissement est connu de tous de nos jours. Encore appelé « malaise vagal », c’est un évènement qui se produit de façon temporaire. Il se manifeste par une perte de connaissance qui dure quelques secondes voire des minutes selon le cas. On parle de syncope lorsqu’il se fait plus long. C’est une situation bénigne qu’il importe de prendre au sérieux. Il pourrait provoquer de graves dommages si les bonnes dispositions ne sont pas prises.

L’évanouissement est provoqué par une baisse de la tension artérielle. En effet, un déséquilibre des systèmes sympathiques et parasympathiques induit un ralentissement du rythme cardiaque. À cette étape, le cerveau est moins irrigué et reçoit très peu d’oxygène. C’est cette carence qui conduit à une perte de connaissance passagère. Dans la plupart des cas, l’évanouissement ne présente pas de complication sur le champ. Il peut arriver même qu’il soit bénin et seulement passager.

Les causes possibles d’un évanouissement

L’évanouissement n’est pas une maladie en soi. Cependant, plusieurs facteurs peuvent le provoquer. Pour commencer, il peut être dû à une circonstance psychologique inhabituelle. On pourrait citer le stress intense, une émotion forte comme la vue du sang ou fait très étonnant, etc. L’évanouissement peut trouver son origine dans une circonstance physique très éprouvante. Il s’agit entre autres de la position debout prolongée, d’une atmosphère trop chaude et confinée, d’une forte douleur, d’un effort physique trop intense, d’un cas de grossesse, etc.

La perte de connaissance peut aussi avoir une origine médicamenteuse. Par exemple, un traitement hypertenseur, les médicaments vasodilatateurs, les diurétiques, les hypnotiques et bien d’autres peuvent provoquer des évanouissements.

En outre, il est possible de s’évanouir au réveil. Si vous vous levez brusquement, votre corps ne s’adapte pas aussi rapidement à votre changement de position et à l’énergie à déployer. Dans ce cas, on parle d’hypotension orthostatique.

Les symptômes d’un évanouissement

Le seul symptôme connu de tous pour l’évanouissement c’est la perte de connaissance. Cependant, une série d’évènements (ou de signes) se produit avant cette étape. Avant de s’évanouir, le patient ressent des sensations de faiblesse, des palpitations des vertiges, etc.

Une personne sur le point de perdre connaissance ressent des signes comme une hyperventilation, des bouffées de chaleur, des sueurs, des troubles auditifs et de vision. Aussi, il n’est pas rare que le patient devienne pâle et ressente des maux de tête.

Le nerf vagal qui contribue au fonctionnement du système intestinal est le plus touché dans le cas d’un évanouissement. Il n’est donc pas exclu que vous souffriez de troubles digestifs avant ou même après la perte de connaissance. L’implication de ce même nerf peut provoquer des vomissements ou des diarrhées.

Quel est le traitement à suivre en cas d’évanouissement ?

Nous l’avons dit, l’évanouissement est un mal bénin et passager. Il ne requiert donc pas de traitement médical en tant que tel. Cependant, si ce malaise se reproduit ou s’il se déclenche dans des circonstances autres que celles citées plus haut, il y a lieu de s’inquiéter. Il faut immédiatement consulter un médecin. Ce dernier pourra identifier les autres causes possibles ou prescrire des examens pour avoir confirmation. Il pourra aussi prescrire un traitement adapté.

Notez aussi que l’évanouissement habituel dure quelques secondes et peut aller même jusqu’à 3 minutes. Mais il faut environ 5 à 10 minutes pour se relever progressivement. S’il excède ce laps de temps, contactez également un médecin.

Conduites à tenir pour prévenir un évanouissement

Il y a plusieurs signes annonciateurs d’un évanouissement. Dès l’apparition de ces signes cités plus haut, vous pouvez prendre certaines dispositions pour éviter la perte de connaissance. Commencez par vous asseoir ou à vous allonger dans un lieu calme. Surélevez vos jambes à l’aide d’un coussin ou posez-les contre un mur. Ensuite, serrez fortement vos mains, l’un contre l’autre. Ces manœuvres visent à faire remonter le sang vers le haut de crâne afin de mieux irriguer le cerveau.

Que faire en cas d’évanouissement ?

S’il arrive que quelqu’un s’évanouisse près de vous, ne paniquez pas. Vous devez prendre des mesures pour l’aider à s’en sortir sans dommage supplémentaire. La première action, c’est de l’aider à s’allonger. Aidez-le ensuite à remonter les jambes pendant quelques instants. Cette position permet au sang de remonter plus facilement pour atteindre le cœur et le cerveau. Ainsi, le corps retrouvera une pression artérielle normale. Vous verrez qu’après un bref délai, le patient commencera à récupérer son état normal. Même s’il avait perdu connaissance, il se réveillerait peu à peu.

Par contre, si le patient reste inconscient, il s’agit peut-être d’un traumatisme lié à son écroulement brutal. Dans ce cas, aidez-le à prendre la position latérale de sécurité (PLS) et appelez vite les secours.

Les choses à éviter en cas d’évanouissement

Lorsque vous êtes témoin d’un évanouissement, certaines actions sont surtout à éviter. Il ne faut pas donner du sucre à boire au patient lorsqu’il est inconscient. Ne lui donnez pas non plus de gifles pour le réveiller. Lorsque le malade a des convulsions, évitez de maintenir sa bouche ouverte. En fonction de la cause de l’évanouissement, l’une de ces actions peut provoquer de graves dommages.

En général, retenez que l’évanouissement est un mal bénin qui arrive très souvent de nos jours. Le patient qui en souffre perd temporairement connaissance s’il ne prend pas des dispositions à temps. Lorsqu’il se produit, certaines actions sont à mener dans l’urgence tandis que d’autres sont à éviter. Il n’est pas nécessaire de prendre un traitement médical pour en venir à bout sauf s’il est inhabituel ou s’il se reproduit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles