Global Statistics

All countries
232,243,912
Confirmed
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
207,121,812
Recovered
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
4,756,403
Deaths
Updated on September 25, 2021 11:48 pm

LEVOTHYROX 100 : le guide complet du médicament

Pour préserver sa santé et son bien-être, il est important pour le patient de bien se renseigner sur les médicaments à utiliser. C’est à cet effet que le guide de Levothyrox 100 est fourni.

Ce guide a pour mission essentiel d’informer sur les différents aspects de ce médicament à savoir : les composants, la posologie et les cas d’utilisation. Le mode d’administration, les contre-indications et mise en garde, les divers effets indésirables de Levothyrox 100, les indications liées à la fertilité, la grossesse et l’allaitement ainsi que les précautions à observer en situation de surdosage et la conduite pour l’éviter.

Dénomination et composition

Le médicament dont il est question dans ce guide est dénommé LEVOTHYROX 100 microgrammes comprimé sécable

Il s’agit d’une hormone thyroïdienne composée de la substance active Lévothyroxine sodique, avec un dosage de 100 microgrammes par comprimé sécable.

Levothyrox 100 renferme égalementd’autres substances, notamment des excipients dont :

  • Amidon de maïs ;
  • Mannitol ;
  • Gélatine ;
  • Croscarmellose sodique ;
  • Stéarate de magnésium ;
  • Acide citrique anhydre.

Conçu sous forme de comprimé sécable, il est disponible en boites de 25, 28, 30, 50, 90 et 100.

Dans quel cas utiliser ce médicament

Réservé aux enfants en âge d’avaler des comprimés et à l’adulte, Levothyrox 100 est un médicament utilisé dans les cas ci-après :

  • Patient souffrant d’hypothyroïdies (insuffisance de sécrétion de glande thyroïde) ;
  • Les circonstances justifiées ou non par une hypothyroïdie nécessitant de freiner la sécrétion de TSH (hormone stimulateur de la glande thyroïde).

Posologie, dosage et mode d’administration

Comme tout autre comprimé, Levothyrox 100 est indiqué différemment. Cela dépend en effet de l’âge, du cas que présente le patient et de la tolérance de son organisme au traitement. Dans tous les cas, le suivi strict des indications du médecin ou pharmacien est un impératif.

Posologie et dosage usuel

  • Chez l’enfant : en général, la dose journalière d’entretien est de 100 à 150 µg/m2 de surface corporelle. Pour faciliter la prise du médicament, divisez celui-ci en deux parties égales. Il est également nécessaire de rappeler qu’il s’agit de l’enfant capable d’avaler un comprimé. En cas d’incapacité, trouver un autre moyen, bien entendu en se référant à un médecin ;
  • Chez l’adulte : de façon habituelle, la posologie et le dosage débute avec 25 ou 50 µg par jour. La dose journalière connaitra par la suite une majoration toutes les deux à quatre semaines, et ce, de manière graduelle, par palier de 12 à 50 µg.

Il est alors primordial pour le patient de suivre scrupuleusement les conseils de son médecin. Par ailleurs, il est essentiel de préciser que l’hypothyroïdie est une affection pour la plupart définitive et qui nécessite un traitement sur une période indéterminée.

Il faut également noter que l’efficacité du traitement avec Levothyrox 100 peut n’être notoire qu’au bout d’une période de 15 jours à un mois suivant le démarrage du traitement. Cela est valable pour les  réactions d’intolérance au traitement avec Levothyrox 100.

Posologie et dosage spécifique

Dans certains cas ou le sujet est sous le traitement d’autres produits pharmaceutiques, il doit espacer de deux heures au moins la prise de Levothyrox 100 de ceux-ci. Les médicaments concernés sont les suivants :

  • Les médicaments pris par voie orale et qui contiennent des sels, du fer ou du calcium ;
  • Les produits traitant les troubles gastro-intestinaux (résines échangeuses d’ions, le sucralfate, les topiques gastro-intestinaux, les adsorbants) ;
  • Le sevelamer : il s’agit d’un médicament utilisé dans le traitement préventif de l’hyperphosphorémie chez l’hémodialysé.

Mode d’administration

Levothyrox 100 est un médicament à prendre par voie orale.

Les comprimés sont à avaler à l’aide d’un verre d’eau dès le matin et à jeun.

Contre-indication et mises en garde

Contre-indication

Levothyrox 100 est déconseillé dans les cas suivants :

  • Lorsque le patient est allergique à la substance active ou à l’un des autres composants du produit ;
  • Chez le patient souffrant d’hyperthyroïdie (ensemble des dysfonctionnements entraînés  par une activité démesurée de la glande thyroïde), outre les hyperthyroïdies soignées par de l’iode 131,  des produits antithyroïdiens de synthèse ou une intervention chirurgicale requérant  un soin substitutif par hormones thyroïdiennes ;
  • En cas de myocardite aigüe ((inflammation du muscle cardiaque) ou de syndrome coronarien aigu ;
  • Chez le sujet souffrant d’un dysfonctionnement des glandes surrénales (insuffisance surrénalienne) et ne disposant pas d’un soin de substitution approprié à cet effet.

Par ailleurs, Levothyrox 100 n’est pas en général conseillé dans les cas ci-après :

  • Patient atteint de certaines affections cardiaques non stabilisées telles que les coropathies et les désordres du rythme cardiaque ;
  • Femme enceinte sous des médicaments antithyroïdiens.

Mise en garde

Bon à savoir sur Levothyrox 100

  • Levothyrox 100 est indiqué chez l’enfant en âge d’avaler les comprimés et chez l’adulte ;
  • Ce médicament est essentiellement sans sodium. Il contient en effet 1 mmol ou 23 mg par gélule de sodium ;
  • Levothyrox 100 n’a aucun effet sur le patient conduisant un véhicule ou celui qui utilise des machines ;
  • Ce produit doit être tenue loin de la portée et de la vue des enfants ;
  • Levothyrox 100 ne doit en aucun cas être pris après la date de péremption inscrit sur la boite.
  • Ce médicament doit être conservé  à une température pas plus élevée que  30°C (comprimé en plaquette aluminium) et 25°C (comprimé en plaquette aluminium PVC) ;
  • Il est formellement interdit de recommander ce médicament à une tierce personne sans l’avis d’un médecin.

Précaution avant et lors du traitement avec Levothyrox 100

Tout patient sous un traitement avec Levothyrox 100 doit bénéficier d’une surveillance médicale, notamment clinique et biologique, assurée par son médecin.

De même, toute affection ancienne ou survenant lors du traitement avec Levothyrox 100 doit être signalé au médecin. Il s’agit des cas suivants :

  • Hypertension ou affection cardio-vasculaire, notamment coronarienne comme les perturbations du rythme cardiaque, l’angine de poitrine et l’infarctus du myocarde ;
  • Mauvais fonctionnement des glandes surrénales.
  • Dans ces circonstances, la prescription est donnée selon le cas que présente le patient et il devra être sous surveillance permanente.

En outre, la patiente enceinte ou celle qui planifie une grossesse doit prévenir son médecin au plus tôt. Cela permettra en effet au médecin de mettre rapidement en place un suivi rapproché de la grossesse et de procéder à une adaptation des doses au besoin.

En cas de traitement d’un nouveau-né prématuré avec un poids de naissance en dessous de la moyenne,  une surveillance régulière de la tension artérielle devra être observée. Ainsi, on évitera tout risque de chute rapide de la tension artérielle.

De même, si le sujet désire changer son médicament, il devra en parler à son médecin.  En effet, un remplacement de Levothyrox par un autre produit renfermant de la lévothyroxine peut entrainer un déséquilibre thyroïdien. Ainsi, durant la période de transition, la mise en place d’une surveillance particulière est requise. En cas de survenue d’une quelconque réaction secondaire, signalez-le à votre médecin. En fait, cela peut cacher un traitement insuffisant ou excessif.  Une augmentation ou une diminution de la dose sera effectuée selon le cas.

Une surveillance stricte de la thyroïde est par ailleurs nécessaire chez les patientes ménopausées dont l’hypothyroïdie est accompagnée d’un risque important d’ostéoporose

Interaction de Levothyrox 100 avec d’autres médicaments

Informer son médecin, dentiste ou pharmacien lorsqu’on utilise, a utilisé ou pourrait utiliser tout autre produit pharmaceutique est capital. Certains produits peuvent en effet empiéter sur l’efficacité de Levothyrox 100 ou maximiser ses effets indésirables.

D’un côté, les médicaments ci-après doivent être pris à distance de Levothyrox 100 (au moins 2 heures après) :

  • Médicaments pris par voie orale pouvant renfermer les éléments suivants : calcium, sels ou fer ;
  • Traitements de perturbations gastro-intestinaux comme : adsorbants, sucralfate, antiacides, résines échangeuses d’ions, topiques gastro-intestinaux ;
  • Sevelamer (médicament intervenant dans la prévention de l’hyperphosphorémie chez l’hémodialysé).

De l’autre, peuvent être requises une surveillance médicale (clinique et biologique) ainsi qu’une adaptation de la posologie du traitement, lorsque le patient est sous certains médicaments comme :

  • Anticonvulsivants soignant l’épilepsie ;
  • Médicaments soignant la tuberculose ;
  • Antipaludéens comme : chloroquine, proguanil ;
  • Produits renfermant des œstrogènes, à l’exception des contraceptifs ;
  • Médicaments utilisés pour traiter une infection par le virus du SIDA ;
  • Des substances comme l’orlistat, l’imatinib et le sunitinib.

Enfin, quel que soit le médicament que vous prenez, informez-en votre médecin. La même démarche est requise si vous en avez récemment pris ou pourriez en prendre.

Fertilité, grossesse et allaitement

Vous devez toujours consulter votre médecin ou pharmacien avant l’administration d’un médicament si vous vous identifiez à l’un des cas suivants :

  • Femme enceinte ;
  • Patiente désireuse de procréer ;
  • Femme allaitante.

Fertilité

Aucune étude approfondie n’a été effectuée en ce qui concerne la fertilité lors d’un traitement au Levothyrox. Néanmoins, l’hypothyroïdie ou l’hyperthyroïdie peut  causer  une altération de la fertilité.

Grossesse

Pour le bon déroulement de sa grossesse, la patiente atteinte d’hypothyroïdie doit être bien équilibrée jusqu’à l’accouchement. Par conséquent, le traitement avec Levothyrox 100 doit être effectif tout au long de la grossesse. De plus, le médecin pourra procéder au besoin à des modifications du dosage au début ou durant la grossesse. À cet effet, il mettra en place dans les meilleurs délais une surveillance spécifique, surtout au cours des premiers semestres, soit la première moitié de la grossesse.

Ensuite, après l’accouchement, un bilan thyroïdien est nécessaire, aussi bien pour le bébé que pour la femme. En outre, cette dernière sera toujours suivie par  le médecin en vue d’une adaptation éventuelle de la dise de son traitement.

Il est aussi recommandé un bilan thyroïdien pour la mère et son enfant dès l’accouchement pour un meilleur suivi et une adaptation complète.

Allaitement

Il est possible qu’un traitement par substitution à la lévothyroxine soit prescrit au cours de l’allaitement.

Le médecin doit cependant être informé afin de savoir comment prendre le médicament. Dans ce cas précis, un suivi permanent de la mère et de l’enfant est également nécessaire.

Effet indésirables

Tout comme tout autre médicament, Levothyrox 100 peut aussi avoir quelques inconvénients sur certains patients. Ces effets peuvent être :

  • Aggravation d’une affection cardiaque à savoir : perturbations du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, angine de la poitrine ;
  • Manifestations d’hyperthyroïdie telles que : excitabilité, tremblements, sueurs, palpitations, insomnie, élévation de la température, diarrhée,  amaigrissement rapide ;
  • Risque d’allergie chez certains sujets comme : éruption cutanée, démangeaisons, gêne respiratoire, urticaire, gonflement du cou et rougeurs ;
  • Risque d’hypercalciurie chez l’enfant (quantité de calcium trop importante dans l’urine).

L’efficacité du traitement et les effets d’intolérance surviennent seulement 15 jours voire un mois après le début du traitement. Le patient devra donc être attentif  à son corps dans cette période afin de signaler à son médecin quelque changement qu’il constate.

D’un autre côté, il faut noter que Levothyrox 100 n’est pas indiqué pour la perte de poids, en particulier lorsque la quantité d’hormones thyroïdiennes du patient est normale. Notez surtout que des effets indésirables graves voire mortels peuvent apparaître lorsque le patient augmente la dose du médicament ou quand il l’associe à d’autres produits amaigrissants comme : l’amfépramone, la cathine et la phénylopranolamine.

À l’apparition d’un quelconque effet secondaire, parlez-en rapidement à votre médecin ou pharmacien. Vous avez en plus la possibilité de faire un signalement sur un site spécialisé à savoir : www.signalement-sante.gouv.fr. En faisant un tel signalement, vous contribuez aussi à la prise de précautions pour la sécurisation du médicament.

Surdosage

Des risques de surdosages peuvent survenir dans les cas suivants :

  • Lorsqu’un autre comprimé contenant de la lévothyroxine est utilisé au même moment que Levothyrox 100 ;
  • Quand le patient augmente la dose prescrite sans l’avis préalable du médecin ;
  • Si le patient ne respecte pas l’intervalle d’administration prescrite par le médecin.

Conduite à tenir

Voici la conduite d’urgence à observer en situation de surdosage :

  • Transférer immédiatement le sujet dans un centre hospitalier ;
  • Évacuer rapidement le médicament par lavage gastrique ;
  • Observer une suspension passagère ou définitive du médicament selon l’avis du médecin ;
  • Traiter les réactions liées au surdosage en respectant les consignes du médecin.

Surdosage, comment l’éviter ?

Les précautions suivantes doivent être impérativement observées pour se mettre à l’abri de tout  risque de surdosage :

  • Tenir compte des doses maximales recommandées ;
  • Observer strictement les prescriptions médicales ;
  • Éviter d’augmenter la dose des hormones thyroïdiennes dans l’intention de perdre du poids, surtout s’il est associé à d’autres comprimés amaigrissants (amfépramone, cathine, phénylpropanalamine) ;
  • Informer son médecin de tout autre médicament utilisé.

Enfin, pour un traitement efficace et sans risque, suivez toujours les consignes de votre médecin ou pharmacien et ayez toujours recours à celui-ci en cas de doute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles