Global Statistics

All countries
266,806,332
Confirmed
Updated on December 7, 2021 9:24 am
All countries
238,678,517
Recovered
Updated on December 7, 2021 9:24 am
All countries
5,280,273
Deaths
Updated on December 7, 2021 9:24 am

Lifting frontal, temporal et malaire : Finies, les imperfections du visage

Le lifting désigne une opération de chirurgie esthétique ayant pour but de corriger l’affaissement de la peau, généralement dû à la vieillesse. Encore appelée ridectomie ou rhytidectomie en langage médical, la technique consiste à décoller la peau, puis à la retendre pour en finir avec les imperfections du visage. Ainsi, selon la zone à perfectionner, il existe différents types de lifting. Notamment, le lifting frontal, le lifting temporal et malaire. Ces différentes catégories de chirurgie présentent toutes des spécificités. En savoir davantage sur celles-ci permettra de mieux les distinguer. Qu’est-ce que le lifting frontal ? Qu’est-ce que le lifting temporal et malaire. Retrouvez des éléments de réponses dans ce billet.

Le lifting frontal

Le lifting frontal ou lifting du front fait référence à une intervention de chirurgie qui s’adresse aux patients et patientes désirant :

  • supprimer l’affaissement du front ;
  • atténuer les rides du lion ;
  • remonter les sourcils et les paupières ;
  • corriger de manière définitive, un défaut de position de leurs sourcils.

Cette forme de chirurgie esthétique se base sur différentes techniques, pour éliminer les rides et retendre le front. Ces différentes techniques sont expliquées dans le principe de fonctionnement du lifting frontal.

Principe d’un lifting frontal

Il est possible de réaliser le lifting frontal par endoscopie, avec une incision classique ou par mini-incisions. Le lifting du front par mini-incisions permet de corriger les imperfections de manière durable. Les études ont montré que cette technique permet de dissimuler entièrement les cicatrices dans les cheveux.

Dans le cas d’une incision classique, la cicatrice est dissimulée dans les cheveux au sommet de la tête. Il faudra donc éviter de se raser les cheveux pour permettre une meilleure dissimulation de la cicatrice après l’opération.

En ce qui concerne l’endoscopie, elle est connue comme étant une technique qui consiste à réaliser une intervention par utilisation d’une mini-caméra. Ce qui permet au chirurgien de suivre ses gestes. Elle a pour intérêt de réduire considérablement la rançon cicatricielle et le traumatisme opératoire.

Par ailleurs, pour ce qui est déroulement de l’intervention, il s’agira :

  • De décoller d’abord les tissus du front et des tempes jusqu’aux arcades sourcilières et la racine du nez ;
  • D’affaiblir ensuite les muscles de la région dans le but de traiter les rides (rides du lion pour les muscles intersourciliers et rides horizontales pour le muscle frontal) ;
  • Enfin, de remettre en tension les tissus auparavant décollés de façon à supprimer l’affaissement du front, remonter les sourcils et déplisser les pattes d’oie.

Les données postopératoires

Les données postopératoires d’un lifting sont essentiellement caractérisées par l’apparition d’ecchymoses et d’un gonflement au niveau de la région traitée. Leur durée et leur importance varient d’un patient à un autre. Néanmoins, elles disparaissent en général, en quelques jours.

En outre, après une telle opération, le retour à une vie socioprofessionnelle normale est possible après quelques jours (5 jours au plus).

Cependant, comme toute intervention de chirurgie, le lifting frontal n’est pas sans risque. De ce fait, le chirurgien doit être capable d’expliquer aux patients, les risques qu’ils encourent, compte tenu des associations de techniques utilisées pour obtenir le résultat souhaité.

Il peut être nécessaire de faire un bilan cardiovasculaire et un bilan biologique avant l’intervention. Ces bilans sont proposés en fonction de l’âge et des facteurs de risques associés. Ils permettent de déterminer l’étude de faisabilité de l’opération.

Le résultat définitif d’un lifting frontal

Le résultat définitif de l’intervention peut être apprécié après disparition du gonflement et lorsque les tissus retrouvent toute leur souplesse (soit entre 3 à 6 mois).

Certes, le lifting frontal permet de rajeunir le regard et d’atténuer les rides du front, mais il ne rend pas la peau totalement lisse. Pour donc optimiser totalement la suppression des rides, il est possible d’utiliser des techniques de médecine esthétique. Ces techniques peuvent être envisagées, en remplacement ou en complément du lifting frontal. Il s’agit entre autres du :

  • Lissage de la peau du front par peeling ;
  • Traitement des rides d’expression par injection de Botox ;
  • Comblement des rides et ridules par injection d’acide hyaluronique.

Le lifting frontal peut être aussi associé à une intervention sur le nez (rhinoplastie) ou d’autres interventions du rajeunissement du visage comme le lifting centrofacial et le lifting oval).

Le lifting temporal et malaire

Le lifting temporal et malaire est une intervention qui touche habituellement deux niveaux. Au nombre de ceux-ci, on distingue :

  • Le lifting temporal : qui permet de remonter la queue du sourcil en vue d’un rétablissement de la distance initiale entre sourcil et cils. Il aide également au déplissage des rides de la patte d’oie, dégage l’œil et rend la vue plus claire ;
  • Le lifting malaire : est réputé pour combler les dépressions des cernes, remonter les pommettes et corriger les rides du sillon naso-labial, appelées rides du sourire. Il s’agit d’un lifting centro-facial qui corrige également les rides d’amertumes.

Pendant le déroulement de l’intervention et à la demande des patients, le lifting temporal et malaire peut être associé à un lifting cervico-facial. Cette combinaison permettra de parfaire les bajoues et le cou.

Principe du lifting temporal et malaire

Grâce aux avantages du lifting temporal et malaire, on retrouve très rapidement une peau lisse et tonique. Autrement dit, les rides sont effacées, les structures anatomiques sont repositionnées et les creux sont comblés. On assiste donc à un rajeunissement du visage.

De surcroît, avant l’intervention, le chirurgien donne la possibilité aux patients d’exprimer leurs attentes. Celui-ci les aide à mieux comprendre le type d’intervention choisi et éventuellement ses limites. Il est recommandé au patient d’arrêter de fumer au moins deux mois à l’avance. Ceci dans le but d’éviter les nécroses cutanées. Il doit aussi arrêter de prendre des anticoagulants, des contraceptifs oraux(s’il s’agit d’une femme) et l’aspirine.

Pour ce qui est du déroulement de l’intervention du lifting temporal et malaire, il faut préciser qu’elle se fait sous anesthésie générale et dure entre 1 h 30 et 3 heures. Si le lifting est associé à d’autres interventions du visage, le médecin hospitalise le patient pendant 1 à 2 jours.

Les incisions sont discrètes et pratiquées dans le cuir chevelu ou derrière les oreilles pour supprimer l’excédent de peau. Aussi, le soin des muscles relâchés du visage et des pommettes se fait en même temps.

Il est possible d’associer le lifting temporal et malaire à des injections d’acide hyaluronique et des injections de botox. À défaut, le chirurgien peut le combiner avec d’autres interventions esthétiques du visage. Le patient doit quand même être d’avis avec ces diverses combinaisons qui lui seront proposées.

Les données postopératoires du lifting temporal et malaire

S’il faut parler des données postopératoires liées au lifting temporal et malaire, on peut noter qu’elles sont banales. En effet, le patient peut se plaindre de douleurs. Toutefois, ces douleurs sont peu intenses et peuvent être atténuées par des antalgiques. Au bout de quelques moments, les douleurs se dissipent. Après le premier jour, le patient peut déjà enlever le pansement.

Il peut arriver des situations où le chirurgien constate une hyposensibilité dans les zones d’interventions les premiers jours. Mais c’est transitoire. Cela dit, pour vite être sur pied, un repos de 15 jours est prescrit. Il est également conseillé d’arrêter la pratique des activités sportives pendant un mois.

Le résultat définitif d’un lifting temporal et malaire

Les études montrent que le résultat définitif d’un lifting temporal et malaire apparaît en quelques jours. Cependant, pour mieux l’apprécier, il faudra attendre environ 3 mois. De plus, les cicatrices fines et cachées par les cheveux s’estompent petit à petit pour aboutir à un résultat parfait au bout d’un an.

De façon générale, que ce soit pour un lifting frontal ou un lifting temporal et malaire, il est recommandé de bien s’informer avant l’intervention. Ces différentes techniques sont plus bénéfiques lorsque le patient connaît réellement ses désirs. Toutefois, le chirurgien reste disponible pour apporter des éléments de réponses à vos préoccupations particulières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles