Global Statistics

All countries
266,738,080
Confirmed
Updated on December 7, 2021 5:05 am
All countries
238,513,603
Recovered
Updated on December 7, 2021 5:05 am
All countries
5,278,041
Deaths
Updated on December 7, 2021 5:05 am

Liposuccion: Déroulement, Techniques et Prix

Technique mise au point par le chirurgien français Yves Gérard Illouz dans les années 1980, la liposuccion encore appelée lipoaspiration, liposculpture ou lipoplastie est la deuxième intervention chirurgicale la plus répandue dans le monde. Elle s’adresse principalement aux femmes mais aussi aux hommes qui, malgré les régimes alimentaires stricts et les exercices, ont encore de la graisse excédentaire  dans leur corps.  Comment se déroule-t-elle ? Quels sont les types de liposuccion? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Qui peut bénéficier de la liposculpture ? Quels sont les différents tarifs associés ? Retrouvez ici quelques réponses à ces questions. 

Qu’est-ce que la liposuccion ?

Réalisation de la lipossucion – © Crédit : informationhospitaliere.com
Réalisation de la lipossucion – © Crédit : informationhospitaliere.com

La liposuccion est une technique chirurgicale, permettant d’extraire l’excès de graisse du corps du patient par une aspiration à l’aide d’une canule.  Généralement, elle est pratiquée en seconde intention après les essais infructueux des méthodes d’amaigrissement (alimentation saine, exercice physique etc.). En résumé, cette méthode permet de couper et de façonner le corps selon les besoins et ainsi améliorer l’apparence du patient.

La liposuccion est une procédure cosmétique de perte de poids; elle n’est pas un traitement pour l’obésité. D’ailleurs les personnes qui subissent la lipoaspiration ont généralement un poids corporel très stable.

Les zones du corps qui peuvent bénéficier de la liposuccion

Les zones du corps suivants sont les plus couramment ciblées pour un traitement de liposuccion :

  • L’abdomen ;
  • La poitrine ;
  • La hanche ;
  • Les genoux extérieurs ;
  • Les poignées d’amour (flanc) ;
  • Les cuisses ou cuisses extérieurs ;
  • L’intérieur des cuisses ;
  • Le haut des bras ;
  • Le menton ;
  • Le derrière ;
  • Le cou ;
  • Les mollets ;
  • Le ventre ;
  • Les chevilles ;
  • Le dos.

Quels sont les types de liposuccion ?

Il existe différents types de liposuccion, mais ce qu’ils ont de commun est l’utilisation de la canule pour aspirer la graisse du corps.

La liposuccion tumescente

Le terme ‘’tumescent’’ signifie ‘’enflé’’. La liposuccion tumescente utilise la lidocaïne et l’épinéphrine pour gonfler les graisses, les rendant ainsi plus identifiables et plus faciles à éliminer. La lidocaïne est utilisée par le chirurgien comme un anesthésique fort qui a la capacité de provoquer un gonflement des cellules graisseuses. L’épinéphrine y est aussi ajouté car il permet de resserrer les vaisseaux sanguins mais aussi de réduire les saignements. 

Le chirurgien fait par la suite, de petites coupures dans la peau et y insère la canule. Reliée à un vide, ce tube mince aspire les fluides et la graisse de votre corps. 

La technique tumescente est la technique de lipoaspiration la plus courante  car elle facilite l’aspiration de la graisse avec moins de risque de saignement et d’infection.  Elle est généralement utilisée pour faire disparaître la graisse du menton, du cou, des bras, du visage, de l’abdomen, du visage et des cuisses.

La liposuccion assistée par ultrasons(UAL)

Aussi connu sous le nom de liposuccion par ultrasons, ce type de liposuccion utilise l’énergie des ondes sonores à hautes fréquences, pour faire fondre les cellules graisseuses sous la peau ; ce qui facilite leur aspiration à l’aide de la canule. Cette technique  de liposuccion convient aux zones fibreuses, le dos mais aussi les zones où la liposuccion a déjà été effectuée afin d’enlever les résidus de graisse. La liposuccion assistée par ultrasons aide à plus de précision et de ciblage de la graisse et provoque ainsi de minimes dommages aux nerfs et aux tissus environnants. 

La liposuccion assistée par laser

Encore appelée liposuccion guidée par laser, ce type de liposuccion a pour principe, de faire passer la lumière laser à travers une légère incision et une canule pour enlever la graisse. Ce procédé est peu invasif et le laser à fibre optique  élimine la graisse en utilisant la chaleur.

La liposuccion assistée

Fréquemment utilisée pour extraire de grands volumes de graisse, la liposuccion assistée encore appelée la liposuccion motorisée,  utilise une canule avec un système mécanisé qui se déplace dans un mouvement rapide de va-et-vient. Cette méthode permet d’éliminer la graisse plus facilement et plus rapidement. Elle crée moins de douleurs et d’enflures et donne plus de précision au chirurgien. 

La cryolipolyse

La cryolipolyse est l’une des dernières techniques de liposuccion non chirurgicale. C’est le traitement par le froid des cellules graisseuses. Elle permet d’éliminer de manière définitive les amas de graisse.   Le procédé repose sur l’application d’un froid contrôlé sur la zone graisseuse localisée. Ce refroidissement créé agit sur les adipocytes (cellule présente dans les tissus adipeux, spécialisée dans le stockage de la graisse) et provoque ainsi leur apoptose. La cellule adipeuse va donc se dénaturer, se vider et se détériorer pour ensuite être éliminée par le système lymphatique. L’élimination des cellules graisseuses est progressive et les résultats ne sont visibles qu’à partir du premier mois jusqu’au troisième mois après le traitement.

Il n’y a pas de risque dangereux associé à cette méthode car il n’y a ni chirurgie impliquée et encore moins d’anesthésie ; juste une rougeur visible dans la zone traitée mais qui disparaît en moins d’une journée.

Quel type de liposuccion convient le mieux ?

Avant de faire le choix d’un type de liposuccion, il est important de considérer certains facteurs. Il s’agit notamment des éléments ci-après :

  • Les zones du corps que vous souhaitez faire sculpter ;
  • La quantité de graisse à enlever du corps ;
  • Votre budget ;
  • Si vous souhaitez avoir un resserrement de la peau et des tissus après la liposuccion ;
  • Si vous voulez passer sous anesthésie générale ou locale ;
  • Votre tolérance à la douleur.

Mis à part ces facteurs, il est important de discuter de vos priorités avec votre chirurgien. Il pourra discuter des nombreuses options qui sont les meilleures pour vous. 

Comment se déroule la liposuccion ?

Avant l’intervention il faut nécessairement subir des tests de santé pour s’assurer que vous êtes aptes à la chirurgie. Aussi devrez-vous avoir un entretien avec l’anesthésiste mais aussi avec le chirurgien plasticien

Les recommandations suivantes peuvent être faites :

  • Les patients souffrant d’anémie peuvent être amenés à prendre des suppléments de fer ;
  • Demander que les femmes qui prennent des pilules contraceptives les arrêtent avant l’opération ;
  • Les personnes utilisant fréquemment des anti-inflammatoires ou de l’aspirine peuvent être invitées à cesser de les prendre au moins deux semaines avant l’opération.

Un formulaire de consentement devra être signé ; cela confirme que le patient est pleinement conscient des éventuels risques, des avantages mais aussi des possibles alternatifs à la procédure. Un délai de réflexion de quinze(15) jours entre le jour de la consultation et le jour de l’intervention est donné.

Pendant l’opération et sous anesthésie générale ou locale, une canule reliée à un aspirateur est introduite sous la peau du patient et prélève les amas de graisse à différents endroits du corps. Les incisions sont très petites et ne laissent que de minuscules cicatrices après l’opération. La durée de l’intervention peut durer entre 30 minutes et 3h en fonction de la/ des zone(s) à traiter.

Après l’opération, le chirurgien peut décider de laisser les incisions ouvertes selon les normes médicales afin que le surplus de liquide et de sang puisse s’écouler librement du corps.

Ceux qui ont une anesthésie générale passent généralement la nuit à l’hôpital tandis que ceux qui ont reçu une anesthésie locale peuvent quitter l’hôpital le même jour. Les bandages de soutien seront placés sur les zones de l’opération.  Des antibiotiques peuvent être administrés juste après l’opération, et des analgésiques pour soulager des douleurs et des inflammations. Les points de suture seront enlevés lors d’un rendez-vous de suivi. 

Des ecchymoses couramment  appelés des ‘’bleus’’, peuvent persister durant deux à trois semaines.  Il peut aussi y avoir des engourdissements au niveau des zones  de l’opération ; cela devra s’estomper dans les six à huit semaines. 

Quels sont les avantages et inconvénients de la liposuccion ?

La liposuccion présente des avantages mais aussi des inconvénients (risques)

Avantages

Les avantages  de la liposuccion sont multiples :

  • Remodelage du corps ;
  • Élimine complètement les cellules graisseuses bénignes ;
  • Prévient la transpiration excessive dans les aisselles et dans les cuisses ;
  • Elle aide à traiter le syndrome de lipodystrophie ;
  • N’est pas douloureuse ;
  • Effets aussi durables que le poids du patient n’augmente pas rapidement après l’opération ;
  • Aide à guérir la gynécomastie ;
  • Aide à lutter contre les maladies chroniques comme le diabète ;
  • Peut vous procurer des abdominaux naturels.

Inconvénients (Risques)

Voici énumérés, quelques inconvénients de la liposuccion :

  • Enflure : qui peut durer 2 à 3 jours ;
  • Ecchymoses graves : pouvant durer plusieurs semaines ;
  • Thrombophlébite : un caillot de sang peut se former dans une veine et provoquer par la suite une inflammation ou d’autres complications ; 
  • Irrégularités du contour de surface : si l’élasticité de la peau est faible, si l’élimination de la graisse lors de l’opération a été inégale, ou si la plaie guérit d’une façon inhabituelle alors la peau peut paraître flétrie ou bosselée ; 
  • Engourdissements : la zone ayant subi l’opération peut être engourdie pendant quelques temps ; 
  • Infection : cela ne survient que rarement après une liposuccion car cela devrait être traité de manière chirurgicale avec le risque de cicatrisation ;
  • Embolie pulmonaire : cela peut arriver si lors de l’opération, la graisse pénètre dans les vaisseaux sanguins et va se loger dans les poumons, bloquant ainsi la circulation dans les poumons ; 
  • Allergie : dans le cas où le patient est allergique aux médicaments ou à certains matériaux utilisés lors de l’opération ;
  • Brûlures de la peau : par friction, le mouvement de la canule peut provoquer des brûlures sur la peau ou sur les nerfs. 

Les patients les plus satisfaits de la liposuccion sont ceux qui, à l’avance, examinent les avantages et les inconvénients, qui sont informés de ce à quoi s’attendre et qui choisissent un chirurgien expérimenté et qualifié. 

Qui peut bénéficier de la liposuccion et qui devrait l’éviter ?

L’idéal candidat pour la liposuccion  

  Les patients qui ont un Indice de Masse Corporelle (IMC) entre 18 et 25 et qui ont du mal à perdre les excès de graisse, malgré les régimes stricts et les exercices musculaires peuvent bénéficier de la liposuccion. Les résultats de la lipoaspiration sur cette catégorie de personnes, ont tendance à durer plus longtemps. Le surpoids réduit considérablement les chances de bons résultats. L’idéal candidat à la liposuccion ne devrait pas avoir d’excès de peau ; sa peau doit être élastique, ce qui garantit qu’elle pourra se rétracter après l’opération. Il faut également être en bonne santé physique et mentale pour envisager une liposuccion, cela permet d’éviter les risques médicaux. 

Celui qui doit l’éviter 

La liposuccion, bien qu’elle permette d’avoir une silhouette harmonieuse, n’est pas un traitement de l’obésité; elle est alors déconseillée à toute personne en condition de surpoids. La liposuccion peut être risquée chez les patients âgés et ceux de plus de 40 ans, qui sont atteints de certaines maladies. Il est alors bénéfique de peser les avantages mais aussi les risques, en discutant de manière précise avec votre chirurgien. Les patients qui présentent ces états de santé devraient éviter la liposuccion :

  • Hypertension artérielle ;
  • Troubles sanguins ;
  • Troubles cardiaques ;
  • Personnes de plus de 60 ans avec des problèmes de santé ;
  • Les personnes obèses ;
  • Les fumeurs…

Combien débourser pour une liposuccion ?

La liposuccion est un acte chirurgical qui n’est pas pris en compte par l’Assurance Maladie (AM), ni par la Sécurité Sociale. Cependant, dans certains cas exceptionnels, si elle est associée à une abdominoplastie réparatrice ou justifiée par une maladie ou une séquelle d’accident, alors elle peut être prise en charge. Les frais pour la consultation chez le chirurgien peuvent varier entre 50 et 150 euros. Les tarifs de la liposuccion quant à elles, varient naturellement en fonction du nombre de zones à traiter,  des honoraires de l’anesthésiste et du type d’anesthésie à appliquer (général ou local), des honoraires de votre chirurgien, de la clinique, de la région etc.  A titre d’exemple voici ce à quoi s’attendre en matière de tarif :

  • Entre 1500 et 3000 euros, pour une liposuccion des cuisses ou de la culotte de  cheval ;
  • Entre 1200 et 1800 euros, pour une liposuccion du visage (menton, bajoues…) ;
  • Entre 900 et 1900 euros, pour une liposuccion de la ceinture abdominale ;
  • Entre 700 et 1100 euros, pour la liposuccion des genoux.

A cela, peuvent s’ajouter d’autres prescriptions de votre chirurgien comme des antalgiques, le panty etc.

Il est de l’obligation du chirurgien de remettre au patient une facture détaillée, des différents prix de chaque prestation.

Retenons simplement que la liposuccion ou la lipoplastie est une opération chirurgicale permettant d’enlever la graisse tenace. Pour un résultat durable et efficace, cette chirurgie doit être accompagnée des règles hygiéno-diététiques, une alimentation saine, des activités physiques. En prenant de l’âge, le corps peut cependant subir les changements habituels du vieillissement. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles