Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Liquide séminal et liquide pré-séminal : quelle différence ?

Le liquide séminal et celui pré-séminal sont deux concepts relatifs à la sexualité masculine. Cependant, même si les noms semblent similaires et que plusieurs personnes les confondent, ils ont des fonctions bien distinctes. Ces fluides sexuels sont fortement différents l’un de l’autre sur plusieurs points. Quelle est donc la différence entre le liquide séminal et le liquide pré-séminal.

Liquide séminal et liquide pré-séminal : Définition

Le liquide séminal est un fluide contenu dans le sperme, lors de l’éjaculation masculine. En effet, il est l’élément constitutif majeur du sperme et en représente 60 à 70 %, selon les individus.

Le liquide séminal a un rôle principal dans la reproduction. Il permet entre autres, l’acheminement des spermatozoïdes jusqu’au vagin.

Quant au liquide pré-séminal, il est un fluide produit durant l’excitation sexuelle. Il est habituellement transparent et visqueux. Le liquide pré-séminal surgit lors d’une forte excitation, et sous la pression sanguine du pénis.

Comme son nom l’indique, le liquide pré-séminal apparaît avant le liquide séminal. Il intervient habituellement au cours des préliminaires conduisant à l’acte sexuel ou juste avant l’éjaculation. Ce liquide se libère tout doucement de l’urètre et s’écoule, le long du gland. Par contre, le liquide séminal se retrouve dans le sperme lors de l’éjaculation.

Ces fluides interviennent donc à différents moments. Contrairement au liquide séminal, le liquide pré-séminal ne s’accompagne pas d’orgasme.

Liquide séminal et liquide pré-séminal : quels organes les produisent ?

La production du liquide séminal se fait par les sécrétions de trois organes. Il s’agit de la prostate, des glandes de cowper et des vésicules séminales. Chacun de ces organes contribue simultanément ou successivement à la sécrétion du liquide séminal, selon l’organisme de chaque homme.

Il faut noter que la quantité du liquide séminal produit dépend de l’organisme de chaque homme. L’alimentation joue également un rôle très important dans la quantité et la qualité du liquide séminal. Il faut donc maintenir une bonne alimentation pour une sécrétion optimale.

En ce qui concerne le liquide pré-séminal, il est secrété par deux organes. Il s’agit des glandes de cowper et des glandes péri-urétrales. Ces deux glandes se situent toutes au niveau de l’urètre. La première est directement en dessous de la prostate, à la base de l’urètre. Quant à la deuxième, elle se retrouve au long de l’urètre.

La quantité du liquide pré-séminal produit, varie en fonction de la taille des glandes de cowper de chaque homme. Cette quantité varie de 1 à 5 ml. Toutefois, certains hommes n’en produisent pas du tout.

Que contiennent le liquide séminal et le liquide pré-séminal ?

Le liquide séminal contient un ensemble de nutriments. En effet, il est riche en vitamines C et B12. Il contient aussi des Prostaglandines, du Calcium, du Magnésium et du Potassium. À cette liste, s’ajoutent les sucres tels que le fructose et le sorbitol.

Le liquide séminal a aussi une forte concentration en testostérone. Cette composition du liquide séminal, riche en plusieurs nutriments, lui permet d’assurer correctement ses différents rôles.

Contrairement au liquide séminal, le liquide pré-séminal n’a pas une composition particulière. Cependant, en tant que fluide corporel, il peut contenir des traces d’agents infectieux ou de virus dont chaque homme peut être porteur.

Quelles sont les fonctions du liquide séminal et du liquide pré-séminal ?

Fonctions du liquide séminal

Le liquide séminal assure trois fonctions bien distinctes de celles du liquide pré-séminal. Il s’agit des fonctions de :

  • La protection des spermatozoïdes de l’acidité du vagin : par son faible taux d’alcalinité, il réduit l’acidité du vagin. Cela permet aux spermatozoïdes d’y survivre sans risque, de s’y déplacer et d’atteindre l’utérus ;
  • L’apport d’énergie aux spermatozoïdes grâce aux nutriments contenus dans le liquide séminal. En effet, ces nutriments nourrissent les spermatozoïdes ;
  • Le transport des spermatozoïdes : le liquide séminal s’assure de la montée des spermatozoïdes jusqu’au vagin.

Fonctions du liquide pré-séminal

Le liquide pré-séminal assure aussi trois fonctions lors de son écoulement. Il s’agit :

  • De la protection des spermatozoïdes : pour assurer cette fonction, il neutralise les acides de l’urine présents dans l’urètre, afin d’empêcher la destruction des spermatozoïdes.
  • Du nettoyage de l’urètre : en s’écoulant, le liquide pré-séminal entretient l’urètre en le nettoyant des éventuelles bactéries pouvant lui nuire.
  • Enfin, ce fluide a pour fonction de faciliter la pénétration en lubrifiant le gland.

En somme, le liquide séminal nourrit et conduit les spermatozoïdes jusqu’au vagin. Il les protège de l’acidité vaginale et leur facilite l’accès à l’utérus. Quant au liquide pré-séminal, il prépare à la pénétration et protège les spermatozoïdes de l’acidité de l’urine présente dans l’urètre. Il protège aussi l’urètre en évacuant les agents infectieux potentiellement présents.

Il faut retenir que ces deux fluides ont pour but d’assurer de meilleures conditions pour faciliter la reproduction.

Vous aimerez aussi :

Related Articles