Global Statistics

All countries
261,067,096
Confirmed
Updated on November 27, 2021 1:23 pm
All countries
234,125,506
Recovered
Updated on November 27, 2021 1:23 pm
All countries
5,210,063
Deaths
Updated on November 27, 2021 1:23 pm

Lovenox 30 000 UI : le guide du médicament

Pour une utilisation sans risque du médicament Lovenox 30 000 UI, il est important de bien se renseigner sur celui-ci. Le présent guide du médicament est à cet effet fourni.

Vous y retrouverez toute l’information utile sur ce médicament. Ainsi, la dénomination et la composition, les indications thérapeutiques, les contre-indications et mise en garde, les effets sur la fertilité, la grossesse et l’allaitement, et les réactions indésirables de Lovenox 30 000 UI ainsi que l’attitude à tenir en cas de surdosage seront élucidés dans les lignes à suivre.

Dénomination et Composition

Le médicament objet du présent guide est commercialisé sous l’appellation LOVENOX 30 000 UI (300 mg)/3 ml, solution injectable. Il est principalement conçu à partir de l’énoxaparine sodique, sa substance active.

Chaque ml renferme 100 mg d’énoxaparine sodique, l’équivalent de 10 000 UI d’activité anti-Xa. Et par flacon multidose de 3 ml, on retrouve 30 000 UI (300 mg) d’énoxaparine sodique.

LOVENOX 30 000 UI renferme également d’autres composants à savoir :

  • Alcool benzylique ;
  • Eau pour préparations injectables.

Dans quel cas utiliser ce médicament

LOVENOX 30 000 UI est l’un des médicaments de la classe pharmacothérapeutique des héparines de bas poids moléculaire ou HBPM.

Les médicaments de ce groupe sont réputés pour empêcher le grossissement de caillots sanguins existants. Cela aide ainsi l’organisme à les désagréger et se prémunir contre leur nuisance. Leur action prémunit également l’organisme contre le développement de nouveaux caillots sanguins dans le sang.

De cette façon, LOVENOX 30 000 UI est en général prescrit dans les cas suivants :

  • Traitement de caillots sanguins dans le sang ;
  • Prévention du développement de caillots sanguins dans le sang, notamment avant et après une intervention chirurgicale, puis en cas d’atteinte d’une affection de courte durée limitant le déplacement du patient sur une certaine période ;
  • Prévention de la formation de caillots de sang à l’intérieur des circuits de l’appareil pour dialyse employé pour les sujets souffrant d’une affection rénale aiguë.

Posologie, dosage et mode d’administration

Tout patient doit veiller à prendre le médicament LOVENOX 30 000 UI conformément aux prescriptions de son médecin ou pharmacien. À cet effet, n’hésitez pas à contacter votre médecin à chaque fois que vous avez des doutes sur son utilisation.

Posologie et dosage

La quantité de LOVENOX 30 000 UI à administrer au patient est déterminée par le médecin. Cela dépend du motif pour lequel le médicament est prescrit. Il faut déjà noter que les insuffisants rénaux recevront une dose plus faible de ce produit.

Traitement des caillots sanguins dans le sang

La dose usuelle est de 100 UI, soit 1 mg/kg deux fois par jour ou 150 UI, soit 105 mg/kg en une prise par jour. Le médecin déterminera la durée du traitement avec LOVENOX 30 000 UI.

Prévention du développement de caillots sanguins dans le sang lors d’interventions chirurgicales et de périodes de mobilité réduite

Le risque de développement d’un caillot déterminera la dose à injecter. À titre indicatif, la dose est de 2000 UI, soit 20 mg, à 4000 UI, soit 40 mg du produit une fois par jour.

  • Lors des interventions chirurgicales : dans ce cas, le sujet recevra une injection 2 h ou 12 h avant son intervention ;
  • Au cours des périodes de mobilité réduite à cause d’une maladie : une dose de 4000 UI sera administrée au patient.

Dans tous les cas, la durée du traitement sera définie par le médecin.

Soin et prévention du développement de caillots sanguins en cas d’angor instable ou à la suite d’un infarctus du myocarde

Le médicament LOVENOX 30 000 UI peut être administré dans le cadre du traitement de deux types d’infarctus du myocarde. En outre, la dose du produit à administrer au sujet est fonction de l’âge et de la nature de l’infarctus du myocarde en présence.

NSTEMI : Infarctus sans élévation du segment ST

La quantité usuelle de LOVENOX 30 000 UI est de 100 UI, soit 1 mg/kg toutes les 12 h. De plus, pour ce type d’infarctus, le médecin prescrira en complément de l’aspirine au patient. De même, il décidera de la durée du traitement de ce dernier.

STEMI : Infarctus avec élévation du segment ST
  • Lorsque le patient est âgé de moins de 75 ans : l’injection d’une quantité initiale de 3 000 UI, soit 30 mg, lui sera faite dans une veine. Dans le même temps, une dose usuelle de 100 UI, soit 1 mg/kg lui sera administré sous la peau toutes les 12 h. Le médecin prescrira aussi de l’aspirine en complément pour cette catégorie de patient ;
  • Quand le sujet est âgé de plus de 75 ans : 75 UI, soit 0,75 mg/kg, c’est la dose usuelle à injecter au sujet toutes les 12 h. En outre, pour le compte des deux premières injections, la dose maximale de LOVENOX 30 000 UI est de 7500 UI, soit 75 mg.

Dans les deux cas, le médecin déterminera le temps pendant lequel LOVENOX 30 000 UI sera administré au patient.

Il faut par ailleurs noter que les sujets en phase de subir une ICP (intervention coronaire percutanée) pourront recevoir au préalable une dose supplémentaire du produit. Toutefois, cette décision revient au médecin. L’injection dans ce cas est intraveineuse.

Prévention du développement de caillots sanguins dans le circuit de dialyse

Pour chaque kilogramme du poids du patient, la quantité habituelle de LOVENOX est de 100 UI, soit 1 mg. En début d’intervention, le produit est injecté dans la ligne artérielle du circuit de dialyse. Pour une intervention de 4 h, cette dose est souvent suffisante.

En revanche, le médecin peut décider au besoin de l’injection d’une quantité supplémentaire au patient. Cette dose varie de 50 UI (0,5 mg) à 100 UI (1mg).

Précaution importante

Le changement de médicament anticoagulant requiert indubitablement un avis médical. Ainsi, vous devez informer votre médecin et suivre ses indications, que ce soit pour passer de :

  • LOVENOX 30 000 UI à warfarine ou tout autre anticoagulant antivitamine K ;
  • Traitement anticoagulant antivitamine K tel que warfarine à LOVENOX 30 000 UI ;
  • L’administration de LOVENOX 30 000 UI à l’utilisation d’un anticoagulant oral direct ;
  • L’emploi d’un anticoagulant oral direct à LOVENOX 30 000 UI.

Votre médecin vous fera prendre les dispositions nécessaires afin d’éviter tout écueil.

Bon à savoir

Il est préconisé de se faire injecter LOVENOX 30 000 UI par le soin de son médecin. Cependant, le patient peut s’administrer lui-même une injection de LOVENOX 30 000 UI. Seulement, si vous souhaitez le faire vous-même, votre médecin ou infirmier vous indiquera comment procéder.

Évitez donc absolument de vous administrer cette injection si vous n’avez pas été instruit à cet effet. Notez qu’une injection convenablement réalisée sous la peau vous évitera la douleur et les ecchymoses à l’endroit de l’injection.

Précautions à prendre avant l’administration par soi-même de LOVENOX 30 000 UI
  • Disposer les éléments nécessaires à l’injection à savoir le flacon multidose de LOVENOX 30 000 UI, du savon ou un tampon alcoolisé et de l’eau puis un container pour objets tranchants ;
  • S’assurer que le produit est toujours valide en vérifiant sa date de péremption ;
  • S’assurer que le flacon n’est pas détérioré et que le produit est une solution limpide. Autrement, changez de flacon ;
  • Respecter la quantité de LOVENOX 30 000 UI à s’injecter. À cet effet, contactez son médecin ou infirmier en cas de doute ;
  • Vérifier son abdomen afin de s’assurer que la dernière administration n’a pas occasionné une réaction indésirable comme une rougeur, un gonflement, un changement de couleur de l’eau, un suintement ou s’il est toujours douloureux. Dans l’un de ces cas, mettez votre médecin ou infirmier au courant ;
  • L’injection de LOVENOX 30 000 UI doit s’effectuer juste sous la peau de l’abdomen du patient. Attention, elle ne doit être ni trop proche du nombril ni d’une cicatrice, mais au moins à 5 cm bers ses côtés.

En fonction de l’injection précédente, il est important d’alterner le site de l’injection entre le côté gauche et le côté droit de son abdomen.

Enfin, pour l’injection de LOVENOX 30 000 UI proprement dite, suivez scrupuleusement les instructions de votre médecin ou infirmier.

Mode d’administration

LOVENOX 30 000 UI est en principe administré par le médecin ou l’infirmier, et ce, par injection. En général, l’injection se réalise par voie sous-cutanée (sous la peau). Mais dans certaines conditions, elle peut suivre d’autres voies d’administration :

  • Administration par voie intraveineuse (injection dans la veine) à la suite d’une opération ou de certains cas d’infarctus ;
  • Introduction en début d’intervention à l’intérieur de la ligne artérielle du circuit de dialyse.

Attention : L’injection de LOVENOX 30 000 UI par voie intramusculaire (dans un muscle) est proscrite.

Contre-indication et mise en garde

Contre-indication

L’utilisation de LOVENOX 30 000 UI est absolument proscrite chez les patients suivants :

  • Présentant une allergie à la substance active de ce médicament (l’énoxaparine sodique) ;
  • Hypersensibles à tout autre élément constitutif de ce médicament (confère « Dénomination et Composition ») ;
  • Allergiques à tout autre médicament de la classe des héparines, notamment la daltéparine, la nadroparine et la tinzaparine ;
  • Ayant des antécédents de réactions allergiques à l’héparine, à savoir : une réduction notable de la quantité de cellules de la coagulation durant les 100 derniers jours ;
  • Disposant des anticorps agissant contre la substance active de ce médicament dans le sang ;
  • Présentant un saignement abondant ou souffrant d’une maladie liée à un risque important de saignement à savoir : chirurgie récente des yeux ou du cerveau, accident vasculaire cérébral hémorragique récent, ulcère de l’estomac ;
  • Utilisant LOVENOX 30 000 UI et devant subir dans les 24 h une ponction lombaire ou spinale ou une intervention chirurgicale avec une anesthésie péridurale ou rachianesthésie ;
  • Nouveau-né âgé d’à peine un mois ou bébé prématuré : ces sujets courent en effet un risque de toxicité aiguë voire une respiration anormale.

Abstenez-vous donc l’usage de LOVENOX 30 000 UI si vous vous retrouvez dans l’un ou dans l’autre de ces situations. En cas de doute sur votre situation de santé, rendez-vous également chez votre médecin pour plus de certitude.

Mise en garde

Avertissements

1/Chaque millilitre de LOVENOX 30 000 UI renferme 15 mg d’alcool benzylique. Cette substance-ci est susceptible d’engendrer des effets allergiques. Ainsi, il est capital de prévenir son médecin ou pharmacien en cas d’atteinte d’une affection du rein ou du foie.

Une telle démarche permettra de parer toute accumulation de quantités importantes d’alcool benzylique dans l’organisme et d’éviter toute réaction secondaire.

2/Remplacer LOVENOX 30 000 UI par d’autres médicaments de sa catégorie tels que tinzaparine, nadroparine ou daltéparine. Ceux-ci sont en effet différents de LOVENOX 30 000 UI du point de vue de l’activité et du mode d’emploi.

3/LOVENOX 30 000 UI renferme plus de 24 mg de sodium par dose de 250 mg. Pour un adulte, cela représente 1.2 % de l’apport alimentaire journalier maximal. Avis aux sujets soumis à des doses importantes de 210mg/jour.

Précautions

Les patients présentant les situations ci-dessous doivent en parler à leur médecin ou pharmacien avant l’utilisation de LOVENOX :

  • Antécédent lié à l’héparine ayant conduit à une baisse notoire de la quantité de cellules de la coagulation ;
  • Valve cardiaque ;
  • Endocardite : il s’agit d’une infection au niveau de l’enveloppe interne du cœur ;
  • Antécédents d’ulcère de l’estomac ou d’accident vasculaire cérébral récent ;
  • Hypertension ;
  • Diabète ou rétinopathie diabétique ;
  • Opération récente au niveau du cerveau, des yeux, ou de la colonne vertébrale ou atteinte d’un dysfonctionnement au niveau de la colonne vertébrale ;
  • Âgé de 65 ans et plus, particulièrement plus de 75 ans ;
  • Insuffisance hépatique ou rénale ;
  • En surpoids ou en sous-poids ;
  • Taux important de potassium dans le sang ;
  • Utilisation de médicaments susceptibles d’accroître le risque hémorragique (confère LOVENOX 30 000 UI et autres médicaments).

Tout sujet se retrouvant dans l’un des cas ci-dessus évoqués doit en parler à son médecin ou pharmacien. La même démarche est requise en cas de doute sur son état de santé.

Des tests et contrôles

Les patients devant utiliser LOVENOX 30 000 UI doivent réaliser une analyse sanguine avant d’entamer leur traitement. Une telle analyse doit être également effectuée de façon régulière au cours du traitement avec LOVENOX 30 000 UI.

Cette précaution permet en effet d’évaluer le taux de potassium et la quantité de cellules de coagulation dans le sang.

Des enfants et des adolescents

Aucune évaluation se rapportant à la sécurité d’utilisation de LOVENOX 30 000 UI n’a été réalisée. Il en est de même pour l’efficacité de ce médicament chez les sujets de cette catégorie.

LOVENOX 30 000 UI et autres médicaments

Il est crucial de tenir son médecin ou pharmacien au courant de la prise de tout autre produit pharmaceutique. En effet, certains médicaments ne doivent pas être utilisés de façon simultanée avec LOVENOX 30 000 UI.

Par exemple, sont déconseillés lors du traitement avec LOVENOX 30 000 UI, les médicaments ci-après :

  • La warfarine employée pour la fluidification du sang ;
  • Certaines injections comme celui du dextran employé en tant que substitut de sang ;
  • Le clopidogrel, l’aspirine ou autres produits employés dans la prévention de la formation de caillots de sang ;
  • Les produits susceptibles d’élever le taux de potassium dans le sang à savoir les diurétiques, les sels de potassium et quelques produits contre les affections cardiaques ;
  • Le dicloflénac, le kétorolac, l’ibuprofène, ou autres produits du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens, administrés pour apaiser la douleur, et soigner le gonflement dans le cadre du traitement de certaines maladies comme l’arthrite ;
  • Les médicaments prescrits dans le cadre du traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de l’asthme comme la dexaméthasone et la prednisolone…

Des interventions chirurgicales et LOVENOX 30 000 UI

Si vous êtes concerné par l’une des opérations ci-dessous, mettez le médecin au courant de votre traitement avec LOVENOX 30 000 UI :

  • Ponction lombaire ;
  • Ponction spinale ;
  • Chirurgie nécessitant une anesthésie rachidienne ou péridurale.

Bon à savoir : l’arrêt de LOVENOX 30 000 UI doit être subordonné à un avis médical. En effet, un arrêt sans précaution peut entraîner un développement de caillots sanguins pouvant être très préjudiciable.

Fertilité, grossesse et allaitement

Il n’est plus à rappeler que la prise de tout médicament durant la grossesse requiert un avis médical. Cette démarche est tout aussi importante quand on planifie une grossesse ou pense être enceinte.

Fertilité

Tous les médicaments ne sont pas favorables à une grossesse. Si vous programmez d’être enceinte, il est donc capital d’en parler à votre médecin ou pharmacien. Ainsi, il jugera de la convenance de LOVENOX 30 000 UI pour votre traitement.

Grossesse

LOVENOX 30 000 UI renferme de l’alcool benzylique. Ce constituant est à l’origine d’effets toxiques et allergiques.

En raison de la présence de l’alcool benzylique dans LOVENOX 30 000 UI, il n’est donc pas indiqué chez la femme enceinte. La formule de LOVENOX appropriée pour la femme enceinte est alors celle ne renfermant pas d’alcool benzylique.

Par ailleurs, l’utilisation de LOVENOX 30 000 UI chez la femme enceinte qui porte une valve cardiaque mécanique peut majorer le risque de développement de caillots de sang. Le médecin pourra donc juger de l’opportunité de l’administration de ce médicament si vous vous retrouvez dans ce cas.

Allaitement

L’alcool benzylique contenu dans LOVENOX 30 000 UI présente un risque de toxicité notoire pour les nouveau-nés.

Par conséquent, tenez votre médecin au courant de votre situation de femme allaitante, si c’est le cas. Ainsi, votre médecin saura vous prescrire le traitement adéquat dans le cas où il existe un risque de passage dans le lait maternel.

En outre, si votre traitement représente un risque pour votre bébé, il pourra vous indiquer les dispositions à prendre. En général, vous devrez cesser l’allaitement.

Effets indésirables

Comme c’est le cas pour la majorité des médicaments, l’utilisation de LOVENOX 30 000 UI peut occasionner des réactions secondaires. Toutefois, cela ne survient pas de façon systématique chez tous les patients.

Des réactions secondaires graves

Stoppez l’usage de LOVENOX 30 000 UI et rendez-vous dans l’immédiat chez votre médecin ou votre pharmacien si vous :

  • Constatez la moindre manifestation d’allergie sévère : gonflement à des parties du corps (langue, yeux, visage, cavité buccale, lèvres, gorges), difficulté à respirer, et éruption de la peau sont les principaux signes ;
  • Présentez des saignements, notamment qui ne s’estompent pas d’eux-mêmes ;
  • Ressentez des signes de saignement abondant à savoir : une grande faiblesse, la fatigue, une pâleur, et des étourdissements accompagnés de gonflement injustifié ou de céphalées ;
  • Observez des manifestations d’obstruction par un caillot d’un vaisseau sanguin, notamment des signes d’une thrombose veineuse importante (gonflement de jambe, douleur ressemblant à une crampe, chaleur, rougeur) ou des manifestations d’une embolie pulmonaire (toux sanglante, douleur thoracique, essoufflement, perte de connaissance) ;
  • Notez des boutons de coloris rouge profond sous la peau…

Des autres effets indésirables

Les réactions indésirables suivantes peuvent également apparaître :

  • Très fréquent : augmentation du nombre d’enzymes hépatiques, saignement ;
  • Fréquent : ecchymoses récurrentes, éruption cutanée comme l’urticaire, taches roses sur la peau, peau rouge avec démangeaisons, douleur à l’endroit de l’injection, réduction de la quantité de globules rouges, augmentation du taux de plaquettes dans le sang, céphalées ;
  • Peu fréquent : irritation cutanée locale, sensation de sensibilité et gonflement au niveau de l’estomac, lésions cutanées étendues de forme irrégulière avec ou sans cloques, sérieux mal de tête et d’apparition soudaine, jaunissement des yeux ou de la peau, urines plus foncées ;
  • Rare : augmentation du taux d’éosinophiles et de la quantité de potassium dans le sang, chute de cheveux, difficulté à contrôler sa vessie ou ses intestins, manifestations allergiques aiguës, ostéoporose, bosse à l’endroit d’injection ou nodule induré, faiblesse des muscles, engourdissements, picotements…         

Surdosage

L’utilisation de LOVENOX 30 000 UI doit se faire suivant la posologie et le dosage prescrit. Si vous en utilisez plus que vous n’auriez dû, contactez votre médecin ou pharmacien dans l’immédiat. Une telle démarche est valable même si aucune manifestation d’anomalies ne se présente.

Surtout, si de façon accidentelle, un enfant s’injecte ou avale LOVENOX 30 000 UI, conduisez-le rapidement au service d’urgence d’un centre de santé. Cependant, vous pouvez éviter cette déconvenue en rangeant bien vos médicaments hors de la portée de vos enfants.

Quant à l’utilisation de LOVENOX 30 000 UI, le patient peut parer à tout risque de surdosage en observant quelques mesures simples comme :

  • Ne pas s’injecter le même jour une double dose en compensation d’une dose manquée ;
  • Tenir son médecin ou pharmacien au courant de l’utilisation de tout autre produit pharmaceutique ;
  • S’abstenir de prendre des médicaments sans ordonnance ;
  • Suivre scrupuleusement les indications de son médecin ou pharmacien.

Enfin, pour obtenir d’autres informations utiles sur l’emploi de LOVENOX 30 000 UI, rapprochez-vous de votre médecin ou de votre pharmacien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles