Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Mal de dos : Causes, Symptômes et Traitements

Qualifié de « mal du siècle », le mal de dos altère le quotidien de plusieurs individus. Les causes de ces douleurs sont multiples. Hommes et femmes sont susceptibles de les contracter. Cependant, le traitement de ces maux nécessite la connaissance de la cause sous-jacente. Une fois que la cause est déterminée, le médecin a le choix entre différentes techniques de prise en charge pour traiter les maux. Quelles sont les causes du mal de dos et comment peut-on le prendre en charge ?

Comment se présente le mal de dos ?

Très répandu, le mal de dos ne désigne pas particulièrement une pathologie, mais plutôt un ensemble de symptômes. Ces derniers peuvent avoir diverses causes (sévères ou non, chroniques ou aiguës, mécaniques ou inflammatoires).

Il existe diverses formes de maux de dos, selon la localisation des douleurs ressenties le long de la colonne vertébrale. Ainsi, on distingue :

  • La lombalgie qui désigne les douleurs dans le bas du dos (région des vertèbres lombaires) ;
  • La dorsalgie qui représente les douleurs au milieu du dos (zone des vertèbres dorsales) ;
  • la cervicalgie qui correspond aux douleurs ressenties dans le haut du dos (région des vertèbres cervicales et la nuque).

Les causes de ces formes de maux de dos sont variées.

Prévalence du mal de dos

Certains experts estiment que plus de 50 % des individus ont déjà eu mal au dos, ne serait-ce qu’une fois au cours de leur existence. D’après ces mêmes sources, plus de 25 % de la population consultent pour des maux de dos, surtout pour la lombalgie.

En France, la deuxième cause de consultation la plus courante chez les médecins généralistes est le mal de dos. Ces problèmes sont responsables d’environ 7 % des cas d’arrêt de travail. Par exemple, au Canada, c’est la principale cause d’indemnisation des travailleurs.

Causes du mal de dos

Les facteurs à l’origine du mal de dos sont multiples. Ainsi, il peut s’agir de :

  • Gestes répétés ;
  • Maladies (inflammatoire, cancéreuse ou infectieuse) ;
  • Traumatismes.

Cependant, à partir du moment où la cause des maux n’est pas identifiée, on parle de « rachialgie commune ». Par ailleurs, dans la plupart des cas de maux de dos, les douleurs proviennent d’arthrose vertébrale ou de lésions au niveau des disques intervertébraux. Par exemple, les cas de cervicalgies sont le plus souvent liés à l’arthrose.

Parlant des douleurs dorsales, dans 5 à 15 % des cas, elles sont provoquées par une pathologie sous-jacente, laquelle est potentiellement grave (cancer, infection ou problème cardio-vasculaire). Elles peuvent également être liées à un trouble viscéral. Quant aux douleurs lombaires, elles sont généralement associées à un trouble rénal ou digestif.

Outre les causes préalablement énumérées, les maux de dos peuvent être engendrés par :

  • Une ostéoporose ;
  • Une déformation du rachis ;
  • Un lymphome ;
  • Une fracture vertébrale ou encore ;
  • Une tumeur intrarachidienne.

Plusieurs critères (caractère inflammatoire, siège de la douleur, mode d’apparition et de progression de la douleur, antécédents médicaux) sont pris en compte par le médecin, pour déterminer la cause des maux de dos.

Tout le monde peut souffrir de mal de dos. Cependant, certains individus sont plus assujettis au développement de ce type de douleur. Il s’agit des femmes enceintes, des individus ayant plus de 40 ans, des individus en surpoids ou de ceux qui ne pratiquent aucune activité physique.

Évolution et potentielles complications du mal de dos

L’évolution ainsi que les complications des maux de dos sont liées à la cause sous-jacente. Les douleurs qui caractérisent les maux de dos peuvent être chroniques ou aiguës. Lorsqu’elles sont aiguës, elles durent approximativement un à trois mois. Par contre, quand elles sont chroniques, elles peuvent s’étendre sur plus de 12 semaines.

Toutefois, il est possible que les douleurs ressenties par le patient s’installent durablement. Cela arrive uniquement quand le sujet ne reçoit aucun traitement.

Symptômes des maux de dos

Les maux de dos se manifestent différemment selon leur cause et leur nature. Généralement, quand un patient souffre des maux de dos, il ressent des douleurs. Ces dernières peuvent être vives ou lancinantes, mécaniques ou inflammatoires, diffuses ou localisées.

De façon générale, les maux de dos se manifestent par :

  • Une fièvre ;
  • Des troubles sensitifs ;
  • Une hernie discale ;
  • Des douleurs nocturnes ;
  • Une perte de poids ;
  • Une aggravation progressive des douleurs ;
  • Des douleurs au niveau du thorax.

Au nombre de ces symptômes qui se manifestent durant les maux de dos, certains constituent des signaux qui camouflent des pathologies graves.

Comment traiter le mal de dos ?

Pour traiter le mal de dos, le médecin peut choisir entre diverses formes de prises en charge. Il peut opter pour une intervention chirurgicale, une prescription de médicaments, une recommandation d’exercice physique ou une psychothérapie. Dans le même temps, il pourrait combiner ces différentes formes de prises en charge pour obtenir le résultat escompté.

Prescription de médicaments

Les médicaments qui sont prescrits pour la plupart du temps sont des antidouleurs. Quand les douleurs sont aiguës, le médecin peut prescrire au patient du paracétamol. Les patients les plus âgés doivent prendre quatre comprimés par jour (deux le matin et le reste le soir). Quant aux plus petits, ils doivent ingérer deux comprimés par jour. Quand les douleurs que ressent le patient sont liées à une contracture musculaire, le médecin peut associer des antiinflammatoires aux antidouleurs.

Par ailleurs, en cas de douleurs chroniques, le médecin peut prescrire aux patients des antalgiques comme traitement de fond. Aussi, pour réduire les inflammations, des infiltrations péridurales de corticoïdes sont envisageables. En cas de lombalgie chronique associée à un syndrome dépressif, le médecin est en mesure de prescrire des antidépresseurs tricycles. Ils ont un effet positif contre la douleur.

Exercices physiques

Soulager le mal de dos – © Crédit : informationhospitaliere.com
Soulager le mal de dos – © Crédit : informationhospitaliere.com

Dans la majorité des cas de maux de dos, l’alitement n’est pas vraiment recommandé. En effet, plusieurs sources attestent que le repos au lit prolongé engendre une aggravation des douleurs. Dans ce cas, l’alitement réduit la force musculaire du patient et amplifie la raideur des muscles. Le patient développe un sentiment de crainte. Il évite tout geste susceptible d’amplifier les douleurs, chose qui ne se réalise pas réellement.

Soulager le mal de dos – © Crédit : informationhospitaliere.com
Soulager le mal de dos – © Crédit : informationhospitaliere.com

Face à une telle situation, la massothérapie et des exercices physiques sont envisageables. Ces traitements sont très efficaces contre les maux de dos, en particulier lorsqu’ils persistent depuis plus de 14 jours. Ils combinent massage, manipulations, exercices de musculation, stimulation électrique et réadaptation à l’effort. Ils facilitent un relâchement musculaire, améliorent la posture et préviennent le retour des douleurs.

Psychothérapie et éducation

Pour lutter contre les maux de dos, certaines approches psychothérapeutiques sont envisageables. Parmi ces approches, on peut donner l’exemple de la thérapie cognitivocomportementale qui est d’ailleurs la plus utilisée. Celle-ci permet une réduction de l’intensité des douleurs. Elle favorise une meilleure gestion du stress. Elle permet au patient de se détendre et d’être positif.

Outre la psychothérapie, il existe certains programmes d’éducation spécialement dédiés aux maux de dos chroniques. Le but de ces programmes est de parvenir à traiter les patients atteints de maux de dos en leur enseignant de bonnes postures à adopter.

Chirurgie

Opter pour une chirurgie afin de traiter des maux de dos est rare, mais pas impossible. Quand les douleurs sont associées à une cruralgie ou une malformation, une intervention chirurgicale est envisageable.

Approches complémentaires

À l’instar des prises en charge médicale, il existe différentes techniques pouvant favoriser le traitement des maux de dos. On peut citer :

  • Le yoga ;
  • L’ostéopathie ;
  • L’acupuncture ou encore
  • L’hydrothérapie.

Plusieurs études ont démontré l’efficacité de ces différentes techniques dans la lutte contre les maux de dos. Par ailleurs, elles ne doivent en aucun cas remplacer les prescriptions médicales.

Comment prévenir le mal de dos ?  

Il n’est pas impossible de prévenir le mal de dos. Il existe quelques astuces quotidiennes dédiées à cet effet. Ainsi, il faut pratiquer une activité physique, que ce soit la marche, les tours de terrain, la relaxation ou le yoga. Au bureau, il est recommandé d’avoir une bonne posture dans son siège. Il est également déconseillé de soulever des charges pouvant entraîner la courbure du dos.

Vous aimerez aussi :

Related Articles