Global Statistics

All countries
618,799,403
Confirmed
Updated on September 22, 2022 1:32 pm
All countries
597,296,875
Recovered
Updated on September 22, 2022 1:32 pm
All countries
6,535,198
Deaths
Updated on September 22, 2022 1:32 pm

Masques de protection: Typologie et Modes d’usage

De multiples virus, comme le SARS-CoV-2, se développent particulièrement dans les voies respiratoires. En effet, la toux, l’éternuement, la simple respiration, un geste médical…constituent des facteurs susceptibles de favoriser la volatilité des particules infectieuses. Lorsque ces dernières ne sont pas stoppées par un port de masque de protection, le virus peut se propager très rapidement. Ainsi, le port d’un masque est rendu obligatoire dans les lieux publics depuis 2020, par le gouvernement. Quels sont les différents masques à porter ? Quels sont les gestes à adopter lors de l’usage d’un masque ? Ce billet vous dévoile tout sur les masques de protection.

Quels sont les différents types de masques de protection ?

Masque chirurgical

C’est un équipement médical (norme EN 14683) destiné à limiter la projection des gouttelettes émises par la personne qui le porte. Le masque chirurgical protège aussi le porteur contre toutes particules infectieuses émises par une autre personne. Cependant, il n’assure pas la protection contre toutes les petites particules suspendues dans l’air.

Il existe trois types de masques chirurgicaux :

  • Type I : qui offre une capacité de filtration bactérienne supérieure à 95% d’un aérosol de taille moyenne 3 µm ;
  • Type II : avec une capacité de filtration bactérienne supérieure à 98% d’un aérosol de taille moyenne 3 µm ;
  • Type III : qui octroie une capacité de filtration bactérienne supérieure à 98% d’un aérosol de taille moyenne 3 µm, et il résiste à des éclaboussures.

Masque FFP

Le masque FFP est un dispositif respiratoire (norme NF EN 149), assurant la protection de la personne qui le porte, contre l’inhalation des particules infectieuses en suspension dans l’air, ainsi que celle des poussières. Cependant, le masque FFP présente une résistance respiratoire et un inconfort thermique, rendant son usage assez contraignant, contrairement au masque chirurgical. Les masques FFP peuvent être subdivisés en 3 catégories que sont :

  • Masques FFP1 : ils filtrent environ 80% des aérosols de taille moyenne 0,6 µm ;
  • Masques FFP2 : ils filtrent environ 90% des aérosols de taille moyenne 0,6 µm ;
  • Masques FFP3 : ils filtrent environ 99% des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (une fuite totale vers l’intérieur inférieure à 2).

Toutefois, notez que les masques FFP1 ne sont pas recommandés dans un contexte de lutte contre le virus Sars-Cov-2.

Masques grand public

Au regard de la pénurie de masques en 2020, les laboratoires et les entreprises se sont concertés, afin de sélectionner les matières capables de réaliser des masques alternatifs, dans un contexte de lutte contre la Covid-19. Au départ, deux catégories de masques ont été définies, mais c’est uniquement la catégorie de masques grand public qui est recommandée, pour prévenir la transmission du coronavirus.

En effet, le masque grand public évite la projection des gouttelettes émises par le porteur. Plus encore, il assure la protection des voies respiratoires du porteur contre les projections de gouttelettes émises par une autre personne.  

Masques en tissu

Il s’agit d’une catégorie de masques constituée de matériaux de différentes natures. Les masques en tissu ne sont néanmoins pas soumis à tous les tests d’efficacité, suivant les normes en vigueur. Quelques études effectuées sur la capacité de filtration de ces masques rapportent une efficacité de filtration, en dessous de celle du masque chirurgical.

Une recherche menée au niveau du personnel hospitalier a révélé également un risque d’infection respiratoire plus conséquent, dans le rang des porteurs du masque en tissu que dans le rang des porteurs du masque chirurgical.

Comment choisir un masque de protection ?

Quel que soit le type de masque que vous choisissez, il est important d’effectuer un essai d’ajustement, afin de voir si le modèle vous convient. En effet, certains modèles de masques de protection sont fabriqués en plusieurs tailles. Vous devrez donc choisir votre masque en fonction de la morphologie de votre visage, ainsi qu’en fonction du type de résistance que vous souhaitez avoir.     

Comment porter correctement les masques de protection ?

Les étapes du port d’un masque sont fonction du type de masque.

En cas de masque chirurgical

Pour que le masque chirurgical soit efficace, il faut :

  • Se laver les mains ;
  • Poser le masque sur votre visage, et avant de l’attacher, le bord rigide doit être gardé vers le haut ;
  • Pour que le masque soit bien ajusté au niveau du nez, utiliser vos deux mains, pour pincer la barrette nasale ;  
  • Abaisser le bas du masque vers le menton ;
  • Eviter de toucher le masque, dès ajustement.  

Toutefois, il ne faut pas placer le masque chirurgical sur le front ou sous le menton, afin d’éviter tout risque de contamination à l’intérieur du masque.

En cas de masque FFP

Le port correct des masques FFP consiste à :

  • Se laver les mains ;
  • Poser le masque sur le visage puis la barrette nasale sur le nez ;
  • En gardant le masque, placer les élastiques à l’arrière de la tête, en évitant de les entrelacer ;
  • Pincer la barrette nasale avec vos deux mains, afin d’ajuster le masque au niveau du nez ;
  • Vérifier s’il est bien porté.

Concernant la vérification, il faut couvrir la partie du masque qui filtre en se servant d’une feuille plastique (à maintenir en place avec les deux mains). Ensuite, il faut inspirer (le masque doit normalement s’écarter légèrement sur votre visage). Lorsqu’il ne plaque pas, son étanchéité doit être remise en cause, il faudra donc un réajustement.

Evitez cependant de toucher le masque, une fois que le réajustement est fait. Aussi, ne le placez pas en position d’attente sur le front ou le menton, afin d’éviter toute contamination à l’intérieur du masque.

En cas de nombreuses tentatives infructueuses, il suffira juste de changer le modèle, puisqu’il n’est pas adapté.

En cas de masque alternatif

Pour porter tout masque, en dehors du masque chirurgical et du masque FFP, il faut :

  • Toujours se laver les mains ;
  • Bien ajuster le masque sur le visage : il doit couvrir le nez et la bouche. Le bas du masque doit être abaissé jusqu’au niveau du menton ;
  • Éviter de toucher le masque, après l’ajustement.

Enfin, comme tout masque, la règle est la même en ce qui concerne la position d’attente sur le front ou sous le menton. Ceci, pour éviter le risque de contamination de l’intérieur du masque.

Comment retirer un masque de protection ?

Après l’utilisation du masque de protection, il faut le retirer en saisissant les élastiques ou les lanières par l’arrière, sans toucher la surface avant du matériel.

Il faut jeter immédiatement les masques à usage unique dans une poubelle, spécialement à couvercle et de commande non manuelle, après chaque utilisation. Quant aux masques en tissu lavables, il faut les déposer dans un sac plastique propre, afin d’effectuer le traitement ultérieur.

Après avoir retiré votre masque, lavez-vous toujours les mains à l’eau et au savon, ou frictionner les mains avec un gel hydroalcoolique. Pour éviter la contamination, il convient de remplacer un masque après son retrait et non le remettre.

Quelle est la durée d’utilisation des masques de protection ?

La durée d’usage varie d’un masque à l’autre. Une fois retiré, le masque FFP ne doit pas être réutilisé. La durée du port doit être conforme à celle indiquée dans la notice, mais elle est généralement en dessous de huit heures pour une journée.

Étant un masque à usage unique, le masque chirurgical doit être remplacé chaque fois qu’il devient humide et toutes les quatre heures (au minimum). Un masque en tissu doit être changé également lorsqu’il devient humide et toutes les quatre heures.

En ce qui concerne les masques lavables, il ne faut pas dépasser la durée ou le nombre de cycles indiqué(e) par le fabricant.

Vous aimerez aussi :

Related Articles