Global Statistics

All countries
647,989,682
Confirmed
Updated on December 1, 2022 6:29 am
All countries
624,508,582
Recovered
Updated on December 1, 2022 6:29 am
All countries
6,640,403
Deaths
Updated on December 1, 2022 6:29 am

Maux de ventre chez l’enfant : quand s’inquiéter?

Les maux de ventre chez un enfant peuvent être le signe de causes différentes, mais la plus fréquente est un dérangement de l’estomac. De plus, ils sont souvent causés par un excès de nourriture ou par l’ingestion d’un aliment qui ne convient pas à la digestion de l’enfant. Ces maux sont très courants chez les enfants et disparaissent généralement d’eux-mêmes en un jour ou deux. Plusieurs signes tels que les vomissements, les difficultés à s’allonger ou à s’asseoir sont des preuves probables montrant que l’enfant semble très mal à l’aise. Dans ces cas, il est important de le surveiller de près et de s’assurer que ses symptômes ne s’aggravent pas avec le temps. Découvrez donc, les signes annonciateurs des maux de ventre chez un enfant, les causes de ces maux et quand il faut s’en faire.

Symptômes des maux de ventre chez l’enfant

Les maux de ventre chez les enfants sont un problème courant. En fait, c’est l’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les parents amènent leurs enfants chez le pédiatre. Ces maux peuvent être en effet difficiles à diagnostiquer et à traiter.

Ils se produisent lorsque l’estomac est surmené par des quantités excessives d’aliments ou de boissons consommés trop rapidement. Cela peut provoquer une gêne et une douleur dans la partie supérieure de l’abdomen et de la poitrine. Si un enfant souffre de maux de ventre, il est possible de remarquer certains des symptômes suivants :

  • Une perte d’appétit ;
  • Un ballonnement de l’estomac ;
  • Des douleurs abdominales qui peuvent ressembler à des crampes ;
  • Des frissons.

L’enfant peut également ressentir de la fièvre, une constipation ou alternance entre diarrhée et constipation, des maux de tête, des courbatures, des maux de gorge, etc.

Outre cela, si un enfant souffre d’un mal de ventre, voici quelques signes à surveiller :

Nausées

De nombreux enfants ont des nausées lorsqu’ils ont mal au ventre et peuvent refuser de manger ou de boire. Ces nausées peuvent être causées par un certain nombre de choses à savoir :

  • L’âge de l’enfant ;
  • Son régime alimentaire ;
  • Son niveau d’activité ;
  • Des facteurs environnementaux tels que les allergies et les polluants atmosphériques,
  • Le fait de se trouver dans un endroit ou une situation inhabituelle.

Par ailleurs, les nausées peuvent survenir lorsque l’estomac est irrité et envoie des signaux au cerveau par le biais du nerf vague. Ces signaux indiquent au cerveau que l’enfant a ressenti des nausées et qu’il a besoin de vomir. Le cerveau envoie ensuite des signaux par cette même voie pour dire à l’estomac de ne pas se contracter, afin que l’enfant ne vomisse pas.

Cette sensation peut être très désagréable pour les enfants et rendre difficile leur concentration sur leurs travaux scolaires. Ils auront également du mal à manger.

Vomissements

Les vomissements sont un symptôme des maux de ventre chez l’enfant. Il s’agit d’une tentative du corps de se débarrasser de ce qui cause la douleur, en l’expulsant par la bouche.

Les enfants souffrant de maux de ventre peuvent vomir fréquemment et sans avertissement, surtout s’ils ont mangé quelque chose qui leur fait mal à l’estomac. Les vomissements peuvent survenir à tout âge, mais ils sont plus fréquents chez les enfants âgés de 1 à 5 ans. Leurs principales causes sont :

  • Une intoxication alimentaire ;
  • Un virus ;
  • Une réaction allergique ;
  • Une intolérance alimentaire.

En outre, il existe deux types de vomissements : fonctionnels et organiques. Les vomissements fonctionnels sont le plus souvent provoqués par le stress ou l’anxiété. Quant aux vomissements organiques, ils ont des causes physiques telles que les allergies ou les infections.

Les vomissements causent généralement une déshydratation, ce qui peut rendre l’enfant encore plus mal à l’aise.

Douleurs abdominales

Les douleurs abdominales sont plus intenses que les maux de ventre et durent généralement plus de 30 minutes. Leurs causes sont diverses. Lorsque la douleur abdominale est considérée comme un symptôme de douleur à l’estomac, il faut prendre en compte à la fois sa localisation et sa gravité. Il ne faut pas négliger aussi le fait qu’elle soit accompagnée ou non d’autres symptômes.

Par ailleurs, la douleur qui survient dans la moitié supérieure de l’abdomen de l’enfant, vers le bas de ses côtes, est généralement due à des problèmes d’estomac. Il peut s’agir des coliques ou d’un reflux gastro-œsophagien. Aussi, les causes les plus manifestes de douleurs abdominales chez les enfants sont l’indigestion, la constipation et le syndrome chronique de douleurs abdominales récurrentes.

Il est important de savoir que les maux de ventre chez les enfants ne sont pas toujours graves. Parfois, elles sont causées par quelque chose de simple, comme une indigestion. D’autres fois, elles peuvent être le symptôme d’une affection plus grave comme un ulcère. Voici donc d’autres symptômes qui peuvent indiquer qu’un enfant a mal au ventre :

  • Il a la bouche et les lèvres sèches, les yeux enfoncés ;
  • Il pleure ou crie lorsque le parent appuie sur son ventre ou ses côtés ;
  • Il semble mal à l’aise après avoir mangé ou bu.
  • Il a du mal à respirer ou à se déplacer correctement.

Si un enfant présente l’un de ces symptômes de façon régulière pendant plusieurs jours ou semaines, il est recommandé de demander à son médecin. Ce dernier lui fera passer un test de dépistage d’une affection sous-jacente telle que la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn.

Causes des maux de ventre chez l’enfant

Les maux de ventre chez l’enfant sont fréquents et peuvent survenir pour un certain nombre de raisons. L’une des causes les plus courantes est la constipation, qui survient lorsque les selles de l’enfant sont peu fréquentes ou difficiles à évacuer. Lorsqu’un enfant a du mal à évacuer les selles de son rectum, cela peut provoquer une gêne abdominale.

Une autre cause fréquente de douleur à l’estomac chez les enfants est le ballonnement abdominal. Le ballonnement abdominal se produit lorsqu’il y a trop de gaz dans les intestins, ce qui provoque un gonflement de l’abdomen. Cela se produit parce que les aliments se déplacent trop lentement dans le tube digestif pour être digérés avant de migrer vers d’autres parties du corps.

Parmi les autres causes possibles de maux de ventre, figurent :

  • Une intolérance ou allergie alimentaire;
  • Des brûlures d’estomac;
  • La maladie de Hirschsprung;
  • Une infection bactérienne ou virale;
  • Des allergies ou sensibilités alimentaires;
  • Le syndrome du côlon irritable.

De plus, la grippe intestinale, le syndrome de l’intestin irritable, l’hépatite A, B ou C, l’intolérance au lactose peuvent contribuer à l’apparition de ces maux chez l’enfant.

Syndrome de l'intestin irritable – Crédit : informationhospitaliere.com
Syndrome de l’intestin irritable – Crédit : informationhospitaliere.com

Hormis cela, d’autres causes courantes des maux de ventre chez les enfants sont :

Le reflux acide

Reflux acide – Crédit : informationhospitaliere.com
Reflux acide – Crédit : informationhospitaliere.com

Le reflux acide est une cause très courante de ces maux chez les enfants. L’estomac produit de l’acide pour faciliter la digestion des aliments, mais celui-ci peut remonter dans l’œsophage, provoquant une irritation, une douleur, un inflammation et un gonflement. Pour certaines personnes, il ne s’agit que d’une gêne mineure ; pour d’autres, cela peut être très douloureux.

Les symptômes de ce reflux peuvent inclure un goût aigre dans la bouche ou la gorge, une sensation d’avoir envie de vomir, la difficulté à avaler… Le reflux acide peut être aggravé par divers facteurs, notamment l’obésité et la grossesse.

Un enfant souffrant de reflux acide sévère peut développer des complications telles qu’une pneumonie due à l’inhalation de particules alimentaires dans ses poumons. Cela peut arriver pendant qu’il tousse ou vomit des particules alimentaires de sa gorge dans ses voies respiratoires. Ces complications peuvent entraîner une maladie grave, voire la mort, si elles ne sont pas traitées rapidement par un médecin.

L’appendicite

Appendicite – Crédit : informationhospitaliere.com
Appendicite – Crédit : informationhospitaliere.com

L’appendicite est l’une des causes les plus fréquentes de maux de ventre chez les enfants. Il s’agit d’une affection dans laquelle l’appendice s’enflamme et se remplit de pus. Cela peut conduire à une rupture de l’appendice, qui peut mettre la vie en danger si elle n’est pas vite traitée.

L’appendicite est généralement due à l’accumulation de déchets dans l’appendice de l’enfant. Cela peut se produire en cas d’infection ou d’inflammation du système digestif, une intoxication alimentaire ou la maladie de Crohn, par exemple. Les symptômes de l’appendicite sont une douleur abdominale qui s’aggrave lorsque l’enfant se déplace ou s’allonge, une perte d’appétit et d’énergie, et une fièvre légère.

Par ailleurs, l’inflammation du système digestif peut bloquer l’ouverture de l’appendice et l’empêcher de vider son contenu dans le gros intestin. Cela provoque une accumulation de bactéries et de pus dans l’appendice, voire un abcès.

La gastro-entérite

La gastroentérite – Crédit : informationhospitaliere.com
La gastroentérite – Crédit : informationhospitaliere.com

Il s’agit d’une infection du tube digestif. Elle engendre la diarrhée, des vomissements et de la fièvre chez les enfants de moins de cinq ans ou souffrant de crise d’asthme ou de diabète sucré. La gastro-entérite peut être transmise par contact avec une personne ou un objet infecté, ou par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés.

Ses symptômes sont généralement légers, mais peuvent être graves dans certains cas. Parmi les autres signes possibles, il y a l’irritabilité, la perte d’appétit, la nausée, l’agitation, les crampes abdominales et une respiration ou un pouls rapide.

La gastro-entérite peut d’autre part être causée par plusieurs types de virus et de bactéries, notamment le rotavirus, l’adénovirus, le norovirus, la salmonelle et la bactérie E. Parmi les autres agents pathogènes responsables de la gastro-entérite, il y a les astrovirus et les coronavirus entériques.

L’indigestion

On parle d’indigestion lorsque les aliments ne sont pas correctement digérés et absorbés et qu’ils se déplacent dans le tube digestif en provoquant une gêne. L’indigestion peut être causée par la consommation d’aliments trop gras ou épicés par la consommation de lait qui a reposé trop longtemps. Elle est aussi causée par la prise de certains médicaments comme l’aspirine ou l’ibuprofène.

Elle peut être le symptôme d’affections plus graves, comme les brûlures d’estomac, les reflux acides, l’intolérance au lactose et les allergies alimentaires. Les symptômes sont généralement dus à la présence d’une trop grande quantité de gaz dans l’estomac. L’indigestion est due également au fait de manger trop vite et de ne pas mâcher suffisamment les aliments avant de les avaler.

L’indigestion entraîne des ballonnements chez certaines personnes, car elle entraîne une accumulation d’air dans l’estomac. Ceci peut donner l’impression d’être rassasié même si l’on n’a pas mangé grand-chose.

Par ailleurs, les maux de ventre chez les enfants peuvent survenir lorsqu’ils mangent des aliments épicés ou riches en graisses et/ou en sucre. L’enfant peut également avoir ces maux lorsqu’il boit des boissons gazeuses fréquemment au cours de la journée, surtout à jeun. Il peut en souffrir lorsqu’il boit trop souvent de l’alcool, de la caféine ou des quantités excessives de boissons contenant du sucre.

Quand s’inquiéter

Les maux de ventre sont l’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les enfants se rendent aux urgences. La première étape pour aider un enfant est de comprendre quels types de maux de ventre il ressent.

Douleurs d’estomac aiguës

Il s’agit d’une douleur de courte durée qui disparaît en quelques heures après avoir mangé ou bu quelque chose. Les maux de ventre aigus peuvent être causés par une intoxication alimentaire, une infection comme la grippe ou la gastro-entérite, etc. Ils commencent soudainement et ne durent pas plus d’une semaine après avoir cessé de consommer ce qui les a provoqués.

Maux de ventre persistant

Ce type de douleur dure plus d’une heure sans s’améliorer. Elle peut revenir sans cesse au cours de la journée ou ne durer que quelques jours avant de disparaître complètement. Les maux de ventre persistants sont liés au syndrome du côlon irritable ou à une maladie affectant la digestion, comme la maladie de Crohn.

Après avoir identifié le type de maux de ventre dont l’enfant souffre, il faut vérifier sa température. Si elle est supérieure à 37,8 degrés Celsius, n’est pas si élevée mais semble augmenter, ou s’il a de la fièvre, il faut immédiatement contacter un médecin. Néanmoins, si sa température n’est pas élevée et qu’il ne vomit pas, il faut se demander s’il a mangé quelque chose de nouveau. Cette chose pourrait lui causer des maux de ventre. Si c’est le cas, il suffit d’attendre qu’il retrouve son appétit et de continuer à le nourrir normalement.

En outre, un léger mal de ventre n’a généralement rien d’inquiétant. De nombreux enfants ont mal à l’estomac de temps en temps. Ces maux sont souvent laissés par quelque chose de simple, comme manger trop ou ne pas boire assez d’eau. Cependant, si l’enfant ressent une douleur pendant plus de deux heures, il peut s’agir d’une affection plus grave, comme une appendicite ou une intoxication alimentaire. Dans ce cas, il faut immédiatement appeler le pédiatre afin qu’il puisse déterminer si d’autres tests ou traitements sont nécessaires. Il faudrait tenir compte de la fréquence des vomissements de l’enfant afin de pouvoir communiquer cette information au pédiatre lors d’un rendez-vous.

Si votre enfant vomit depuis moins de deux heures et qu’il est par ailleurs en bonne santé, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire à la maison.

Il faut lui proposer de petites quantités de liquides clairs à boire. Il peut s’agir d’eau, de bouillon, de sucettes glacées ou de morceaux de glace. Il faut éviter de donner à l’enfant des produits laitiers et des aliments contenant de la caféine comme le café et le chocolat, car ils peuvent irriter davantage l’estomac.

Vous aimerez aussi :

Related Articles