Accueil Bien-être Méditation ou relaxation, quelle méthode pour vous ?

Méditation ou relaxation, quelle méthode pour vous ?

0
Méditation ou relaxation, quelle méthode pour vous ?
Femmes pratiquant de la méditation

Pour atteindre un état de bien-être et de sérénité absolue, vous avez le choix entre de nombreuses méthodes : massage, yoga, sophrologie, relaxation, méditation, etc. La relaxation et la méditation sont les pratiques les plus célèbres pour atteindre le mieux-être quotidien. Souvent confondues en occident, elles ont pourtant des points différents qui les distinguent. Retrouvez les détails sur chacune d’elles afin de mieux opérer votre choix.

La méditation : la méthode pour atteindre le bien-être mental

Apparue il y a plus de 5000 ans en Inde, la méditation est une pratique ancienne qui permet d’affronter ses pensées et angoisses plutôt que de les occulter. Mieux, il s’agit d’une méthode d’entraînement de l’esprit permettant de retrouver un bien-être mental.

Lors de la méditation, l’esprit se libère des pensées néfastes qui vous font ruminer et vous empêchent d’avancer. L’exercice aide donc à se concentrer sur soi, à se poser un moment et oublier tout le brouhaha qui se passe autour de vous, pour enfin mieux vous concentrer sur l’instant présent. La méditation permet tout simplement de lâcher prise.

Les différents types de méditation

La méditation se pratique sous plusieurs formes. Permettant ainsi à chacun de trouver la pratique qui lui correspond.

La méditation vipassana

Il s’agit d’une forme de méditation basée sur l’observation continue de la respiration ainsi que des sensations corporelles pour mieux se transformer. Pour s’initier à cette pratique, il faut en général faire un stage de relaxation de 10 à 3 mois. La méthode Vipassana est une pratique traditionnelle bouddhiste surtout présente en Birmanie et diffusée en Occident par le maître Goenka.S.N.

La méditation de pleine conscience

Conçue par Jon Kabat-Zinn, la méditation de pleine conscience est la pratique d’excellence pour faire passer le stress. Cette forme est également considérée comme la base de toutes les formes de méditation. La méditation de pleine conscience consiste à entraîner la capacité d’attention et de discernement sur ce qui est présent à l’instant T (les émotions, les relations, les sensations physiques, les pensées, mais aussi tout ce qui nous entoure).

Cette méthode vous apprend à accueillir tous ces éléments avec bienveillance, sans critiques ni jugements. La méditation de pleine conscience vous permet aussi d’être conscient à chaque moment de votre existence. Elle peut se faire debout, assise, en marchant, les yeux fermés ou ouverts. Il est donc possible de l’intégrer au quotidien comme une manière de vivre.

La méditation transcendantale

Il s’agit d’une technique avec mantra basée sur la tradition védique de l’Inde. La méditation transcendantale repose sur le principe du silence et du repos de l’esprit qui procurerait à l’homme un certain bonheur. Cette pratique de méditation vise ainsi à faire atteindre à l’esprit un état de calme profond au cours duquel l’homme pourra accéder à ses ressources inexploitées. Pour le faire, il faut s’assoir, fermer les yeux, répéter un mantra dans la tête. Au fur et à mesure, la pratique devient instantanée, presque automatique.

La méditation (Za) zen

Cette méthode fusionne le bouddhisme et le taoïsme. Il s’agit d’une pratique spirituelle zen japonaise qui permet d’apaiser, mais aussi de clarifier son esprit. Le Zazen contrairement aux autres formes de méditation ne recherche pas un but précis dans la posture de grande concentration.

Il faut juste s’asseoir sans but ni profit et essayer de créer une véritable stabilité de l’être malgré les tourments de l’existence. En outre, avec le zazen, il faut accorder une attention particulière à la respiration, l’apparition et la disparition des pensées, mais surtout à la posture que vous pouvez apprendre lors des cours de méditation. Cette pratique spirituelle se fait le plus souvent au cours d’une retraite que l’on surnomme « sesshin ».

Pourquoi faire de la méditation ?

L’exercice de la méditation présente des avantages autant physiques que mentaux. La méditation permet en effet de :

Réduire le risque de crise cardiaque

En pratiquant la méditation, une personne réduit sa fréquence cardiaque, mais aussi sa pression artérielle. Ce faisant, elle limite considérablement le risque de développer des maladies cardiaques. Le résultat est d’autant plus visible lorsque l’on pratique une méditation transcendantale au cours de laquelle il faut réciter silencieusement des mantras pour atteindre un niveau de calme et de sérénité élevé.

En outre, les personnes souffrant d’hypertension peuvent également s’adonner à la méditation pour éviter le risque de crise cardiaque. Dans une étude réalisée en 2012, 200 personnes à risque cardiovasculaire ayant adopté un mode de vie sain, de l’exercice et des séances de médiation transcendantale avaient réduit leur risque de faire des attaques cardiaques et de décès de 48 %.

La médiation pour améliorer le système immunitaire et digestif

Faire de la méditation améliore le fonctionnement et le niveau des cellules T (cellules spécifiques du système immunitaire), les anticorps ainsi que les protéines. Ce faisant, le corps combat mieux les infections externes.

En ce qui concerne le système digestif, il a été rapporté que faire de la relaxation permettait de réduire les symptômes de certaines affections. Notamment, les douleurs abdominales ainsi que la fatigue due au syndrome du côlon irritable ou à la maladie de Chron.

Soulager les douleurs

Lorsque vous souffrez de douleur chronique, se tourner vers la médiation peut être une vraie aubaine. De nombreuses études ont en effet prouvé que la pratique de la méditation et plus précisément celle de la pleine conscience permettent de modifier les structures et les voies cérébrales.

Par ricochet, elle atténue aussi la sensibilité à la douleur et entraîne l’esprit à réduire sa réponse cérébrale à la douleur. En outre, faire de la méditation avec du yoga permet de réduire l’inflammation des globules blancs dans le corps, ce qui revient à réduire la douleur physique.

La méditation contre l’anxiété, le stress et l’insomnie

La méditation est l’exercice idéal pour développer ses sentiments de compassion et de bonté envers les autres. En effet, le fait de prendre conscience de soi, de ses pensées et de ses émotions aide grandement à s’ouvrir un peu plus sur ses ressenties aux autres. Cette pratique permet, entre autres, de faire abstraction des pensées négatives envers soi-même et les autres et de favoriser les pensées positives.

Outre ses bienfaits psychologiques, la pratique de la méditation est aussi conseillée pour réduire le stress, l’anxiété et le risque de dépression. Les techniques de méditation comme la relaxation du corps, de l’esprit et la pleine conscience permettent de retrouver un calme et une sérénité intérieure.

D’autres types de méditation, comme celle transcendantale, peuvent également amener le corps à moins produire du cortisol ou encore de la norépinéphrine qui sont des hormones de stress. Enfin, pour lutter contre l’insomnie ou simplement pour avoir une meilleure qualité de sommeil, la méditation s’érige comme une bonne solution. La pratique permet, en effet, aux muscles du corps de se détendre progressivement.  

La relaxation pour faire du bien à votre corps et à votre esprit

La relaxation peut être définie comme un ensemble de pratiques permettant de faire un vide mental et d’atteindre un état d’esprit dans lequel les pensées néfastes n’ont pas leur place. Née en Inde à l’instar de la méditation, la relaxation est un exercice qui améliore la qualité de vie de celui qui la pratique.

L’idée se cachant derrière la relaxation est le « lâcher prise ». En effet, pendant les séances, il faut non seulement passer à  une détente physique, mais aussi à une détente mentale. Ce faisant, l’exercice permet de réduire les tensions du corps, mais aussi d’atténuer le niveau de stress.

Par ailleurs, la relaxation permet à celui qui le pratique de retrouver son calme intérieur et d’améliorer son tempérament. Ce dernier devient plus patient face aux situations de la vie qui l’auraient bouleversé jadis. La relaxation aide aussi à réduire les états de fatigue. Tout comme la méditation, elle aide également à atténuer les douleurs musculaires.

Pratiquer de la relaxation au quotidien est, en outre, un excellent moyen pour travailler votre concentration, apprendre à mieux comprendre les besoins de votre corps, et enfin, améliorer la qualité de son sommeil. Pour se relaxer, il existe de nombreuses techniques de relaxation parmi lesquels peuvent être cités :

  • Le contrôle respiratoire : il s’agit de la méthode de relaxation la plus populaire. Elle est simple, rapide et tout le monde peut le faire ;
  •  
  • La technique de relaxation musculaire progressive : pour le faire, il faut par contraction musculaire induire une tension suivie de décontraction. Plus efficace que la relaxation par contrôle respiratoire, elle permet d’atteindre plus rapidement un état de relaxation ;
  • La technique de relaxation par visualisation ;
  • La technique de relaxation par méditation ;
  • La technique de relaxation par concentration sensorielle ;
  • La relaxation psychosensorielle de Vittoz.

Méditation et relaxation : un lien indissociable

La méditation et la relaxation sont deux activités distinctes. Alors que la première passe par l’esprit, la seconde passe avant tout par le corps. En effet, au cours de la méditation, l’esprit doit se concentrer sur le moment présent et faire abstraction de tout le reste. À la différence, dans le processus de relaxation, c’est le corps qui doit d’abord être totalement détendu avant que l’esprit ne se calme.

Toutefois, malgré la particularité de chaque méthode, il est important de souligner que l’un se pratique rarement sans l’autre. En effet, la méditation est une pratique utilisée dans de nombreuses techniques de relaxation. Les deux méthodes permettent d’atteindre un état de détente psychique totale. Ainsi, on ne saurait choisir l’un au détriment de l’autre. Au regard de leur multiple avantage, l’idéal serait de les combiner dans vos exercices au quotidien.