Global Statistics

All countries
261,039,915
Confirmed
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
234,109,877
Recovered
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
5,209,667
Deaths
Updated on November 27, 2021 12:23 pm

Mélatonine et sommeil: effet et avis

Entre les obligations professionnelles de la journée et les devoirs familiaux, il est difficile de trouver l’équilibre. Il est prouvé que l’organisme humain a besoin en moyenne de huit heures de sommeil par jour, mais de moins en moins de personnes arrivent à suivre ce rythme. La mélatonine est une sécrétion hormonale développée en pharmacie et qui permet de réduire considérablement le temps d’endormissement, de quoi soulager plus d’un. Découvrez dans ce miniguide plus explicitement les effets de ce produit ainsi que quelques avis d’experts pour étoffer vos connaissances et éventuellement mieux dormir.

La mélatonine : ses effets sur le sommeil et sur l’organisme

Synthétisée naturellement par la glande pinéale, les cellules épithéliales, la rétine et la moelle osseuse (plus la nuit), la mélatonine joue un rôle fondamental dans le déclenchement du sommeil. Pour des raisons de mauvaise alimentation, la sécrétion de cette hormone peut être affectée. Cependant, plusieurs autres facteurs font varier la production de la mélatonine selon les individus.

Il s’agit notamment du principe biologique de l’unicité de l’être. L’organisme humain étant unique pour chaque individu, certaines personnes peuvent produire une quantité assez élevée de mélatonine alors que d’autres n’en possèdent que très peu. Aussi, l’âge constitue-t-il un critère qui influe sur la sécrétion de l’hormone. 

Dans tous ces cas, la forme médicale est recommandée et permet d’obtenir des résultats plutôt satisfaisants.

La mélatonine contre les troubles du sommeil

Si le sommeil est vital, la mélatonine l’est aussi, car elle permet de soigner les principaux troubles du sommeil, notamment les insomnies. Personne n’aime avoir une insomnie parce que l’impact sur la productivité est considérable. Dès lors, une prise de mélatonine (en comprimés ou en gélules pharmaceutiques) à libération prolongée ou à effet immédiat s’impose.

Celle-ci agit en effet sur les zones du cerveau responsables du sommeil en les stimulant pour réduire le temps de déclenchement du sommeil. Elle permet aussi d’avoir un sommeil réparateur pour les personnes ayant un repos nocturne de mauvaise qualité.

Par ailleurs, il faut souligner que cette hormone ne révèle son efficacité qu’en absence de lumière. La présence d’une source de luminosité réduit l’action de la mélatonine.

La mélatonine contre les douleurs chroniques

Une simple douleur, si elle n’est pas traitée avec les remèdes adéquats constitue un véritable frein à un sommeil réparateur. C’est encore pire quand il s’agit d’une douleur chronique d’endométriose. Ingérée dans des proportions conformes, la mélatonine combat activement les douleurs chroniques chez les personnes atteintes d’endométriose. Le résultat est clairement visible après quelques doses.

Par ailleurs, en médecine vétérinaire, l’hormone est également utilisée pour garantir la fertilité chez les animaux, quelle que soit la période.

Effets indésirables de la mélatonine

Comme tous les produits de pharmacie, la mélatonine expose à des effets indésirables. Même si ces effets sont parfois très rares, ils existent et doivent être connus avant tout traitement. En effet, à l’origine, la mélatonine pharmaceutique ne devait pas affecter la synthèse organique de l’hormone ni enclencher tout autre mécanisme.

Le seul désavantage de ces produits est censé être une somnolence accrue (lorsque la dose ingérée est très importante). Néanmoins, des effets secondaires notoires se manifestent.

Surdosage

Même si les doses prescrites sont respectées, cette substance peut se révéler dangereuse en cas de non-respect des consignes d’utilisation. Il existe des médicaments dont le contenu inhibe l’activité des monoamines-oxydases. Lorsque la mélatonine est volontairement ou non associée à ces produits, cela crée le surdosage.

En effet, l’organisme humain est censé éliminer les traces de l’hormone quand celui-ci finit d’agir notamment à travers l’urine. En présence des inhibiteurs des monoamines-oxydases, la mélatonine n’est pas éliminée. Par conséquent, la dose présente devient importante.

Migraines

Généralement pour être efficaces, certains comprimés de mélatonine pure (ou de compléments alimentaires en mélatonine) contiennent une dose très élevée. Selon des études sanitaires,  les médicaments en question peuvent renfermer jusqu’à 10 fois la dose convenable pour provoquer l’effet escompté.

Que fait alors ce surplus d’hormone dans l’organisme ? C’est tout simple. À proportion démesurée, la substance provoque des phases de migraines et des sauts d’humeur entrainant un trouble douloureux du repos nocturne.

Autres effets

Avant toute chose, il faut rappeler que l’utilisation de tout médicament peut exposer à des risques. C’est pour cela qu’il est recommandé de toujours demander au préalable l’avis d’un spécialiste. Ainsi, selon l’état de santé initial de l’individu, la consommation de la mélatonine peut déclencher d’autres effets.

D’une part, le fonctionnement biologique de l’organisme prend un coup : fièvre, fragilité du système immunitaire, etc. D’autre part, la mélatonine peut causer des céphalées, des vertiges, de la nausée, des vomissements et des douleurs à l’abdomen.

Mélatonine et sommeil : avis

L’efficacité de cette hormone est cliniquement prouvée. Dans le traitement des insomnies primaires ou des  troubles de décalage horaire, le résultat est toujours au rendez-vous.  Toutefois, le souci majeur réside dans les doses prescrites. En effet, lorsque les doses ne sont pas respectées, les conséquences se font immédiatement sentir.

La consommation de médicaments contenant de  mélatonine est également dangereuse pour certaines catégories de personnes. Avant tout emploi, une consultation médicale est indispensable. Quelle que soit l’ampleur du trouble (léger, modéré, grave), il faut toujours demander l’avis d’un médecin.

Non aux compléments alimentaires riches en mélatonine

Dans la plupart des cas (et c’est prouvé), les doses utilisées dans la mise au point de ces compléments sont hautement suspectes. Les fabricants sont beaucoup plus à la quête de plus de vente qu’ils ne sont soucieux des effets secondaires de leurs produits.

Dès lors, à moins d’être une prescription médicale, la mélatonine sous forme de complément alimentaire est à éviter à tout prix.

Privilégier la sécrétion naturelle de mélatonine

Dès les premiers symptômes d’insomnie (ou autres troubles mineurs de sommeil), il faudra rechercher à priori à renforcer la production interne de la mélatonine. Des aliments connus pour contenir des substances (notamment le tryptophane qui est un acide aminé) stimulant la sécrétion de l’hormone sont disponibles. Il s’agit des :

  • amandes ;
  • œufs ;
  • haricots ;
  • pois chiches ;
  • bananes ;
  • produits laitiers.

Même si ces aliments peuvent aider à mieux combattre la migraine, il faut à tout prix réguler leur consommation. Enfin,  il faudra également éviter de dormir près d’une source de lumière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles