Global Statistics

All countries
582,006,481
Confirmed
Updated on July 31, 2022 10:14 pm
All countries
550,206,170
Recovered
Updated on July 31, 2022 10:14 pm
All countries
6,419,471
Deaths
Updated on July 31, 2022 10:14 pm

Ménopause : Explication, Causes et Manifestations

La ménopause désigne l’arrêt de production des hormones sexuelles et des menstrues chez une femme. Elle se manifeste de différentes manières, et s’accompagne de symptômes désagréables comme la fatigue, les troubles du sommeil, les bouffées de chaleur ou encore, une importante irritabilité. Toutefois, il existe des formes de prise en charge ayant pour but d’atténuer les symptômes et de prévenir les complications. Découvrez ici la ménopause, ses causes, et ses manifestations.

Présentation de la ménopause

La ménopause peut être définie comme étant l’arrêt définitif, chez la femme, de la fonction ovarienne et des menstruations. La ménopause, d’un point de vue physiologique, se caractérise par un déclin brusque de la production d’œstrogènes et celle de la progestérone. On parle de ménopause chez une femme, lorsque celle-ci n’a pas eu ses menstruations depuis au moins un an. La ménopause se manifeste généralement chez les femmes ayant 50 ans ou plus. En France, environ 83 % des femmes âgées de 50 à 54 ans sont ménopausées, tandis que 7 % des femmes âgées de 40 à 44 ans le sont.

Cependant, il est tout de même possible qu’une femme soit ménopausée avant 40 ans. Dans ce cas précis, il s’agit de la ménopause prématurée ou précoce. Les femmes fumeuses sont particulièrement exposées au risque de ménopause précoce.

Chez la femme, la ménopause ne survient pas brusquement. En effet, elle découle d’une phase appelée préménopause. Au cours de la préménopause, les activités ovariennes de la femme ralentissent et ses hormones diminuent. Alors, son cycle menstruel devient irrégulier. Ses règles sont de plus en plus espacées. La préménopause s’étend sur une période d’environ 5 ans et peut s’étendre à huit ans. Après cette période, les règles n’apparaissent plus du tout. L’apparition de la ménopause est généralement reconnue par la manifestation des symptômes, qui lui sont associés.

Causes de la ménopause

À la naissance, la femme possède environ entre 700 000 et 2 000 000 d’ovocytes. Ces ovocytes s’épuisent au fil du temps. Déjà à la puberté, la femme se retrouve avec moins de 500 000 ovocytes. Durant sa période reproductive, elle se retrouve avec 400 ou 500 ovocytes (qui atteindront l’ovulation). L’arrêt des menstrues à la ménopause est engendré par :

  • Un appauvrissement de la réserve d’ovocytes ;
  • L’arrêt de sécrétion des hormones sexuelles chez la femme.

Outre ce processus naturel, une chimiothérapie réalisée pour traiter un cancer peut être à l’origine de la ménopause. Une ablation des ovaires engendrée par une affection auto-immune peut-être également, à l’origine de l’arrêt des menstrues et de la fonction ovarienne chez la femme.

Manifestations de la ménopause

Les symptômes de la ménopause – © Crédit : informationhospitaliere.com
Les symptômes de la ménopause – © Crédit : informationhospitaliere.com

Lorsque l’organisme de la femme ne produit plus d’œstrogènes et de progestérone, on note l’apparition des troubles du climatère (qui constituent des symptômes de la ménopause). La ménopause ne se manifeste pas identiquement chez toutes les femmes. Par ailleurs, les manifestations varient, selon que la femme soit en période de préménopause ou en ménopause définitive.

Les manifestations de la préménopause

Habituellement, elle peut s’accompagner :

  • Des maux de tête ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • Une importante fatigue, etc.

Les bouffées de chaleur constituent des manifestations fréquentes de la ménopause.Elles surviennent chez la grande majorité des femmes (environ 8 femmes sur 10 en sont affectées). Elles se caractérisent par de brusques sensations de chaleur, qui sont accompagnées de frissons, de rougeurs, et de sueurs.

Les bouffées de chaleur se manifestent brièvement. Elles peuvent survenir plusieurs fois en une heure. Les bouffées de chaleur sont habituellement plus fréquentes durant la nuit, et perturbent le sommeil de la femme ménopausée. Il est tout de même possible qu’elles apparaissent en pleine journée.

Enfin, des troubles de l’humeur apparaissent également, durant la période de la préménopause. Ils se traduisent par une importante irritabilité. La femme devient plus anxieuse, elle manque d’énergie et de motivation.

Il faut signaler que si ces symptômes préalablement énumérés surviennent durant la période de préménopause, ils ne sont pas systématiques.

Les manifestations de la ménopause

Après l’arrêt définitif des menstrues, les principaux symptômes notables sont :

  • Le changement de la répartition des graisses : c’est un phénomène qui est suivi d’une prise de poids chez la femme ;
  • Les troubles génito-urinaires, notamment les fuites urinaires ou les infections urinaires ;
  • La modification des cheveux et de la peau : la chevelure de la femme et sa peau deviennent plus sèches. En effet, la baisse de la production d’élastine et de collagène est liée à la baisse de la production d’œstrogènes ;
  • Les troubles sexuels : ils se traduisent par une sécheresse vaginale, une baisse de la libido, et des douleurs lors des rapports sexuels. L’interruption de la production des hormones sexuelles est à l’origine des troubles sexuels. La sécheresse vaginale chez la femme est également due à un assèchement, et un amincissement des muqueuses. Elle provoque des sensations de brûlures vaginales et des démangeaisons.

Ces symptômes se manifestent chez la grande majorité des femmes ménopausées. Toutefois, à l’instar des symptômes de la préménopause, ils ne sont pas systématiques.

L’intensité des symptômes de la ménopause varie d’une femme à une autre. Cette intensité dépend des conditions dans lesquelles la ménopause survient. Par exemple, dans certains pays de l’Amérique du Nord, plus de 70 % des femmes ménopausées manifestent des bouffées de chaleur, contre 20 % des femmes asiatiques. Cette différence considérable peut s’expliquer par un facteur. En effet, en Asie, les habitants consomment fréquemment les produits riches en soya(soja). Le soya est un aliment ayant une forte contenance en phytoœstrogènes.

Complications liées à la ménopause

La femme ménopausée est susceptible de contracter certaines affections ayant une gravité plus ou moins importante. Ce risque résulte des changements physiologiques provoqués par la ménopause. Ainsi, les complications qui découlent de la ménopause sont :

  • Les maladies cardiovasculaires, qui surviennent parce que les hormones ovariennes n’assurent plus leur rôle de protection ;
  • L’ostéoporose ;
  • Le cancer de l’endomètre et celui du sein.

Par ailleurs, l’apparition de la ménopause entraîne la disparition :

  • De la crise migraineuse (qui survient généralement au moment de l’apparition des menstrues chez la femme) ;
  • Des fibromes utérins (les œstrogènes sont à l’origine de la formation du fibrome utérin ; étant donné que l’organisme de la femme n’arrive plus à sécréter des œstrogènes durant la ménopause, alors l’évolution des fibromes utérins chute).

En outre, on peut également parler de l’endométriose, qui disparaît totalement à la ménopause.

Diagnostic de la ménopause

Aucun examen particulier n’est nécessaire pour diagnostiquer la ménopause. Le diagnostic repose essentiellement sur l’observation de l’absence des menstrues, depuis au moins un an (chez une femme âgée environ de 50 ans). Le médecin peut prescrire à la femme, un test de progestérone, en vue de confirmer le diagnostic. Le test de progestérone s’étend sur 3 mois consécutifs. La patiente doit se faire administrer de la progestérone pendant une dizaine de jours, chaque mois. Les menstrues ne réapparaîtront plus, dès qu’il s’agit de la ménopause.

Traitement de la ménopause

La ménopause est un phénomène naturel et obligatoire dans la vie de toute femme. À vrai dire, il n’existe pas vraiment de traitement pour ce phénomène. De plus, aucune thérapie n’est suivie par la plupart des femmes ménopausées. Néanmoins, il existe quelques solutions permettant de soulager les symptômes chez certaines femmes.

Comme première forme de prise en charge, un traitement hormonal substitutif peut être proposé, par les médecins, aux femmes ménopausées. Encore appelé TMH, ce traitement associe un apport en progestérone et en œstrogènes. L’apport en progestérone permet de prévenir les risques de la survenue d’un cancer de l’utérus. Quant à l’apport en œstrogènes, il vise à réduire l’effet des manifestations des troubles du climatère. Ce traitement (TMH) est suggéré aux femmes :

  • Dont la ménopause détériore la qualité de vie ; 
  • Atteintes de ménopause précoce (à ce niveau, la patiente doit suivre le traitement jusqu’à l’âge de la ménopause naturelle).

Pour lutter contre la sécheresse vaginale, les bouffées de chaleur et les risques d’ostéoporose, le médecin peut prescrire à la patiente l’hormonothérapie. C’est un traitement efficace, car c’est le seul traitement capable d’apaiser de manière sûre ces symptômes. Toutefois, ce traitement augmente le risque de contracter un infarctus du myocarde, un cancer du sein, un accident cardiovasculaire, un cancer de l’ovaire ou une thrombose veineuse.

En dehors des traitements hormonaux, le médecin peut recourir à l’utilisation des antidépresseurs, pour traiter les bouffées de chaleur. Des gels hydratants vaginaux peuvent aussi être utilisés, pour combattre la sécheresse vaginale.

Les patientes doivent également respecter certains conseils qui sont hygiénodiététiques. Il s’agit de :

  • La réduction de la consommation de l’alcool ;
  • L’arrêt du tabac ;
  • La pratique d’une activité physique régulière ;
  • L’adoption d’une alimentation équilibrée.

Lorsque la ménopause est entièrement installée, les pathologies cardiovasculaires et l’ostéoporose ont plus de risques de survenir. Par conséquent, les femmes ménopausées doivent fréquemment consommer les aliments riches en vitamine D et en calcium, pour lutter contre l’ostéoporose. En ce qui concerne les pathologies cardiovasculaires, elles doivent éviter le surpoids, en mangeant sainement et en réalisant des activités physiques. Elles doivent également combattre la sédentarité.

Vous aimerez aussi :

Related Articles