Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Mode de vie sédentaire : quels risques pour la santé ?

La modernité du 21ème siècle et ses avancées technologiques ont incontestablement facilité le quotidien des êtres humains. Cependant, il n’y a pas eu que des avantages, et il semble même que le revers de la médaille soit assez violent.

En effet, l’informatisation des tâches a amplifié le mode de vie sédentaire et le nombre de personnes qui l’adopte ne cesse d’augmenter. Pourtant, ce style de vie comporte beaucoup de risques. Quels sont les dangers du mode de vie sédentaire et quelles sont les solutions pour les éviter ?

Le mode de vie sédentaire : qu’est-ce que c’est ?

Le mode de vie sédentaire est un mode de vie dans lequel l’individu ne pratique aucune activité physique. D’après des études du Center for Disease Control, toutes les personnes en dessous de 75 minutes d’activité physique par jour vivent un mode de vie sédentaire. De plus, l’Organisation Mondiale de la Santé estime que plus de 50 % de la population mondiale est concernée par la sédentarisation.

Le mode de vie sédentaire a évidemment été popularisé par les emplois sédentaires. Ceux-ci ont connu une forte hausse, notamment grâce aux avancées technologiques.

Toutefois, on ne peut que constater avec effroi que ce mode de vie n’est pas aussi avantageux qu’il y paraît. Il présente au contraire des risques importants pour la santé.

Quels sont les risques liés au mode de vie sédentaire ?

Plusieurs maladies et troubles surviennent en adoptant un mode de vie sédentaire. Il s’agit de :

Le surpoids

Le surpoids se manifeste facilement, lorsqu’une alimentation à la fois riche et grasse est combinée à une absence d’activité physique régulière. Plusieurs études sérieuses ont démontré que le surpoids était dangereux et qu’en plus, il contribue à réduire l’espérance de vie.

Il ne faut pas non plus oublier qu’avec le surpoids, viennent d’autres complications qui ne sont pas anodines. Après tout, lorsqu’une personne prend du poids, elle a tendance à douter d’elle, et à avoir honte du jugement des autres. C’est une situation qui peut donc entraîner des troubles sur le plan psychologique.

L’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle fait partie de ces maladies dites silencieuses. En effet, ses manifestations ne sont pas aussi sévères que peuvent l’être d’autres maux. Cependant, il faut garder à l’esprit que l’hypertension artérielle est une maladie chronique.

Ses complications peuvent notamment entraîner des pertes (souvent irréversibles) de la mémoire, des infarctus, des accidents cardiovasculaires, etc.  De plus, même si des traitements semblent exister pour le traitement de ce mal, ils ne sont pas efficaces sur tous les patients.

La perte de masse musculaire

Comme mentionné plus haut, se sédentariser signifie entre autres réduire considérablement ses activités physiques. Dans de telles conditions, il est très facile de développer une sarcopénie. Il s’agit d’une perte anormale de la masse musculaire. Cette dernière conduit progressivement à une perte des capacités motrices de l’individu.

Il faut normalement avoir au moins 50 ans, avant de voir le phénomène de la perte musculaire prendre naturellement de l’ampleur chez un être humain. Cependant, un style de vie sédentaire peut accélérer le processus et le faire apparaître beaucoup plus tôt.

Les douleurs lombaires

Il y a encore quelques années, la lombalgie touchait principalement les personnes proches du troisième âge. Aujourd’hui, les douleurs lombaires semblent s’attaquer à toute la population et cela, sans distinction d’âge. L’adoption d’un mode de vie sédentaire fait partie des principales raisons derrière ce changement.

Dans certains cas, les douleurs lombaires sont dues à l’absence de mouvements ou à leur standardisation. Toutefois, vous pouvez également contracter une lombalgie, en demeurant longtemps assis.

Les troubles digestifs

Il est peut-être difficile de s’en convaincre, mais la sédentarité peut entraîner des troubles digestifs. Dans la majorité des cas, les patients ne souffrent que de troubles légers tels que la diarrhée ou la constipation.

De manière générale, l’on peut se soigner en changeant son alimentation et son hygiène de vie. Malheureusement, si ces troubles digestifs deviennent fréquents, ils peuvent se transformer en maladies chroniques ou en cancer du côlon.

Les troubles de la circulation sanguine

Les troubles de la circulation sanguine se manifestent lorsque le retour veineux du sang n’est pas de bonne qualité. Les causes de troubles de la circulation sanguine sont multiples. Un vol en avion, ou une mauvaise hygiène de vie peuvent très bien déclencher ce mal chez une personne.

Toutefois, l’exercice de métiers sédentaires peut aussi causer des troubles de la circulation sanguine, surtout s’il s’agit de métier où vous devez rester debout durant de longues heures.

Les symptômes de ce type de trouble sont d’ailleurs facilement reconnaissables. Les personnes atteintes de troubles de la circulation sanguine sont souvent sujettes à des crampes nocturnes. Ils peuvent également sentir une lourdeur dans les jambes.

Pour éviter ces troubles, il est vivement recommandé de pratiquer des exercices visant à favoriser une pompe musculaire.

Est-il possible de mesurer sa sédentarité ?

Il n’existe pas encore de méthodes avérées pour mesurer la sédentarité d’une personne. Cependant, il est possible de s’étudier soi-même en utilisant un certain nombre d’astuces.

L’accéléromètre        

L’accéléromètre est un appareil qui enregistre tous les mouvements de la personne qui le porte. Dans le domaine du sport, l’appareil est surtout utilisé pour mesurer les performances d’un athlète. Cependant, il peut aussi être configuré pour évaluer l’activité physique journalière d’une personne.

Les notes

Si vous ne pouvez pas vous servir d’un accéléromètre, vous pouvez toujours tenir un journal. Son rôle sera donc de recenser l’ensemble de vos activités allant dans le sens du style de vie sédentaire.

À partir du moment où vous avez une idée des comportements propres à un sédentaire, vous pouvez travailler sur vous pour les éliminer. Cependant, il faut noter que cette méthode n’est pas infaillible. Elle a au contraire plusieurs insuffisances, comme les actions que vous faites inconsciemment. 

Les objets connectés ou les applications

La dernière solution est de recourir aux bracelets connectés et autres applications dédiées sur smartphone. Ces outils sont désormais équipés d’accéléromètres ou de podomètres, afin de mesurer vos mouvements au quotidien.

Les résultats obtenus à partir des objets connectés ne sont évidemment pas tous fiables. Cependant, ils peuvent vous aider à vous prendre en main.

La pratique du sport : entre mythe et réalité ?

Selon certaines études, même si la pratique d’une activité sportive permettrait de casser la routine de la sédentarité, ce serait une erreur de penser que le sport peut tout résoudre. En effet, il existe une différence entre le style de vie sédentaire et l’inactivité physique.

Cela ne signifie pas qu’il faut négliger le sport, bien au contraire. Cependant, vous ne pourrez pas réellement compenser l’impact que le mode de vie sédentaire a sur vous.

Quelques astuces pour éviter le piège du mode de vie sédentaire

Un mode de vie sédentaire a donc toutes les chances de réduire considérablement votre espérance de vie. Il ne s’agit cependant pas d’une fatalité. En changeant très tôt les mauvaises habitudes et en adoptant de meilleures, vous pouvez lutter contre la sédentarité.

Trouver des prétextes pour se lever

Même si vous vous sentez parfaitement à l’aise dans votre position assise, il vous faut chercher des excuses pour vous lever. Si vous y réfléchissez bien, vous verrez qu’elles ne manquent pas. Par exemple, au lieu d’envoyer un mail ou un texto à un collègue, levez-vous et allez directement lui parler. Profitez également de la pause-café pour marcher le plus possible.

Se déplacer plus souvent

À partir du moment où vous en avez la volonté, il existe plusieurs astuces pour se déplacer davantage. Si vous prenez le bus, ou le train comme moyen de transport pour vous rendre dans votre travail, il suffit par exemple d’écourter le trajet d’un arrêt. Ainsi, vous pourrez faire le reste du chemin à pied.

Vous pouvez également décider d’aller travailler en vélo. De plus, même si vous avez la possibilité de prendre l’ascenseur, n’hésitez pas à privilégier les escaliers.

Pratiquer régulièrement une activité physique

Si ce n’est pas encore le cas, vous devez immédiatement vous mettre à pratiquer une activité physique. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas nécessaire de partir sur quelque chose d’intense. Vous pouvez commencer avec la marche ou même le yoga. Pa contre, il est important de mettre l’accent sur la régularité.

Utiliser un objet connecté

Il a déjà été question des appareils connectés, mais cette fois-ci, vous devez vous en servir non pas pour mesurer votre sédentarité, mais en finir avec la routine du sédentaire. En effet, les objets connectés sont parfaits pour vous aider à intégrer progressivement de nouvelles habitudes.

Vous aimerez aussi :

Related Articles