Global Statistics

All countries
582,010,948
Confirmed
Updated on July 31, 2022 11:14 pm
All countries
550,214,660
Recovered
Updated on July 31, 2022 11:14 pm
All countries
6,419,471
Deaths
Updated on July 31, 2022 11:14 pm

Mycohydralin : Indications, Contre-indications et Effets indésirables

Commercialisé depuis plusieurs années, Mycohydralin est un médicament utilisé pour soigner les mycoses vaginales. Ce médicament appartient à la famille des médicaments antifongiques, et est très reconnu pour ses propriétés apaisantes. Cependant, malgré ses bienfaits, Mycohydralin n’est pas sans effets indésirables. Comment reconnaitre Mycohydralin ? Quelles sont les indications et contre-indications du médicament ? Que savoir sur les effets indésirables ?

Mycohydralin : Présentation et prix

Mycohydralin est un médicament réputé, pour soigner les mycoses vaginales. Il est utilisé uniquement chez les adultes. Il faut préciser que Mycohydralin est disponible sous forme de comprimés de 200 mg et 500 mg, et de capsules. Aussi, les prix varient en fonction des boîtes. Autrement dit, pour :

  • Mycohydralin 200 mg : (comprimé vaginal boite de 3), le prix est libre ;
  • Mycohydralin 500 mg : (capsule vaginale boite de 1), le prix est libre ;
  • Mycohydralin 500 mg : (comprimé ; boite de 1), le prix est libre.

On comprend donc que le prix du médicament Mycohydralin varie aussi en fonction des pharmacies. Aussi, n’est-il pas remboursé par la sécurité sociale. Mycohydralin est vendu aussi avec un applicateur, et sans ordonnance.

Quelle est la composition du Mycohydralin ?

Mycohydralin est composé de plusieurs substances, lesquelles lui confèrent son efficacité. Au nombre de ces substances, il y a le clotrimazole, son composant le plus actif.En dehors de cette substance active, le médicament est composé de plusieurs excipients.

Les excipients à effets notoires : l’alcool cétostéarylique, le stéarate de sorbitane, l’eau purifiée, l’alcool benzylique, le palmitate de cétyle, l’octydodécanol, le lactose.

Les autres excipients : cellulose microcristalline, amidon de maïs, magnésium de stéarate, crospovidone, calcium lactate, lactique acide, calcium lactate.

Il existe bien d’autres composants du médicament. La liste n’étant pas exhaustive, vous pouvez vous rapprocher d’un professionnel de santé, pour plus d’informations.

Quelles sont les indications du Mycrohydralin ?

Le médicament Mycohydralin est indiqué chez la femme adulte, dans le traitement des mycoses vaginales, surtout en cas de candidoses. Il est également possible de l’utiliser en cas d’apparitions des symptômes de mycose vaginale. Ces symptômes sont entre autres :

  • le saignement vaginal ;
  • les nausées ;
  • le mal de dos ;
  • les démangeaisons ;
  • les douleurs au niveau du vagin surtout pendant les rapports sexuels ;
  • les pertes blanches.

Certes, le médicament est disponible sans ordonnance, mais il est préférable de se renseigner auprès d’un médecin avant d’en commencer l’utilisation.

Comment prendre ce produit ?

L’utilisation du médicament Mycohydralin se fait par introduction d’un comprimé ou d’une capsule, profondément dans le vagin, à l’aide d’un applicateur, et de préférence en position allongée.

Il est conseillé, pour une utilisation pratique, d’introduire le médicament en position couchée sur le dos, avec les genoux repliés. Ensuite, la patiente devra rester allongée pendant les 10 minutes qui suivent l’insertion du médicament.

La posologie chez la femme adulte est de :

  • 1 comprimé de 200 mg par jour, ceci pendant 3 jours consécutifs ;
  • 1 comprimé de 500 mg ou 1 capsule, en une prise unique. Cependant, vous pouvez prendre un autre comprimé de 500 mg ou une autre capsule si, après la prise unique, les symptômes persistent au-delà de 3 jours.

Il est indispensable de respecter la posologie indiquée, pour bénéficier de l’efficacité du produit. Si les symptômes persistent après 7 jours environ, le mieux est de consulter votre médecin ou votre pharmacien.

Il est également possible d’introduire le comprimé Mycohydralin dans le vagin avec les mains. Mais pour effectuer cette opération, il faudra veiller à bien se laver les mains.

Quelles sont les contre-indications de Mycohydralin ?

Il faut surtout éviter de prendre Mycohydralin si :

  • Votre organisme est allergique au clotrimazole (la substance active du médicament) ou à l’un des autres excipients contenus dans le médicament ;
  • Vous êtes une femme allaitante ;
  • Vous êtes allergique aux médicaments antifongiques.

Il faudra veiller au bon respect des contre-indications ainsi mentionnées, pour éviter l’apparition des effets indésirables du Mycrohydralin.

Quels sont les effets indésirables du médicament Mycohydralin ?

Les études menées sur l’efficacité de Mycohydralin ont permis de relever plusieurs effets indésirables de ce médicament. De ce fait, comme effets indésirables, on peut citer :

  • l’inconfort ;
  • l’hypotension ;
  • l’urticaire ;
  • la dyspnée ;
  • l’aggravation des démangeaisons ;
  • les brûlures ;
  • la syncope ;
  • les maux de ventre ;
  • les éruptions cutanées ;
  • l’hémorragie vaginale ;
  • l’œdème ;
  • le prurit ;
  • l’érythème.

Les données spontanées, recueillies depuis la mise sur le marché de Mycohydralin, ont permis d’attester que ces effets indésirables sont d’une fréquence indéterminée. Toutefois, si vous constatez un quelconque problème après la prise du médicament, l’idéal est de le déclarer à votre médecin traitant. Cette action contribue à collecter davantage d’informations liées à la sécurité du produit.

Les interactions liées au médicament Mycohydralin

Selon certaines études, l’utilisation de Mycohydralin avec du sirolimus ou du tacrolimus peut entrainer l’augmentation du niveau plasmatique. De plus, ce médicament peut diminuer l’efficacité contraceptive des ovules spermaticides ou des crèmes. Vous devez donc informer votre médecin, si vous vous traitez avec un médicament qui contient du sirolimus ou du tacrolimus.

Les mises en garde et précautions d’emploi

Avant d’utiliser Mycohydralin, il est indispensable de connaitre certaines mises en garde et précautions d’emploi.

Les mises en garde

Il faut nécessairement consulter votre médecin avant de prendre le médicament, lorsque les mycoses sont accompagnées des symptômes tels que :

  • les douleurs aux épaules ou au dos ;
  • les vomissements, nausées, fièvres ;
  • les sécrétions vaginales, combinées aux mauvaises odeurs ;
  • les douleurs abdominales ;
  • l’hémorragie vaginale.

Attention à ne pas avaler le médicament. Ce mode d’administration de Mycohydralin n’est pas recommandé. Il est aussi conseillé d’éviter les rapports sexuels pendant la durée du traitement. Cela permet de réduire le risque d’infection de votre partenaire.

Les précautions d’emploi

Pour le traitement des candidoses, les professionnels de santé déconseillent d’utiliser un savon ayant un pH acide. En effet, les produits acides favorisent la multiplication du candida.

De plus, vous devrez éviter d’utiliser des tampons internes ou des spermicides, lorsque vous utilisez Mycohydralin. Informez aussi votre médecin, si vous avez des antécédents d’allergie au Clotrimazole.

Utilisation du médicament en cas de grossesse ou d’allaitement

En cas de grossesse, l’effet du médicament peut varier en fonction de l’organisme de la femme. Pour éviter la survenue d’un problème, il est généralement recommandé de ne pas prendre Mycohydralin pendant le premier trimestre de la grossesse.

Les données révèlent également que les composants du Mycohydralin circulent dans le lait maternel. Ce qui peut donc engendrer des problèmes de santé chez l’enfant. Il faut donc arrêter l’allaitement pendant la durée du traitement.

Comment conserver le médicament Mycohydralin ?

Il est primordial de conserver les comprimés ou capsules du médicament Mycohydralin hors de la portée et de la vue des enfants. Et comme pour bien d’autres médicaments, il faudra garder la boite de Mycohydralin sous une température de 30 °C au maximum.

Enfin, Mycohydralin est un médicament très efficace contre les mycoses vaginales. Pour éviter l’apparition d’un quelconque effet indésirable, l’idéal est de respecter les doses prescrites par le fournisseur de santé.

Vous aimerez aussi :

Related Articles