Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Naturopathie : Définition, Principes et Techniques

Les bienfaits de la nature sur l’Homme sont immenses. En effet, elle met à la disposition de celui-ci ce dont il a besoin pour se soigner en cas de maladie, par exemple. Il existe une forme d’approche médicale naturelle que l’on appelle la naturopathie. Cette dernière combine divers types de traitements complémentaires.

Le but de cette approche médicale naturelle est de se prémunir ou de restaurer l’équilibre naturel de l’organisme. La naturopathie obéit à certains principes et emploie différentes techniques. Quels sont ses principes et dans quels cas doit-on y faire recours ? Tour d’horizon sur la naturopathie.

Origine de la naturopathie et principes

Les racines de la naturopathie remontent à l’antiquité. En effet, les traces primaires de cette approche médicale naturelle sont retrouvées dans la médecine ayurvédique indienne et dans la civilisation sumérienne. Les premiers principes qui définissent la naturopathie ont été définis au 5e siècle avant Jésus-Christ par Hippocrate. Ces principes fondamentaux étaient entre autres :

  • Purifier et détoxifier l’organisme ;
  • Ne pas nuire ;
  • Identifier et prendre en charge la cause sous-jacente d’une maladie ;
  • La nature est guérisseuse ;
  • Mieux vaut prévenir que guérir ;
  • Le naturopathe est un professeur.

La naturopathie a disparu pendant un bon moment avant de réapparaître sous une forme moderne à la fin du 19e siècle aux États-Unis. Après la Seconde Guerre mondiale, cette pratique médicale est apparue en Europe. Dès lors, elle connaît un essor de plus en plus important.

Naturopathie : définition et but  

Les définitions de la naturopathie sont multiples. De façon générale, elle est définie comme étant une approche médicale qui fait recours à des moyens naturels pour favoriser le bon fonctionnement de l’organisme.

La naturopathie ne traite pas les symptômes. Elle détermine la cause sous-jacente de la pathologie et aide l’organisme à la combattre.

Indications de la naturopathie

Dans l’optique de préserver et de restaurer l’équilibre naturel de l’organisme, la naturopathie peut être indiquée dans différents contextes, notamment :

  • Le traitement des affections aiguës et chroniques, en complément d’une prise en charge médicale appropriée ;
  • La recherche du bien-être au quotidien et d’un meilleur état de santé ;
  • La prévention de toute affection en général et en particulier celle des maladies aiguës et chroniques.

La naturopathie est généralement recommandée en complément de la médecine conventionnelle. En d’autres termes, elle ne peut pas se substituer à un diagnostic, une consultation médicale ou à un traitement médicamenteux.

Déroulement d’une séance de naturopathie

Le plus souvent, les séances de naturopathie se déroulent en plusieurs étapes. En premier lieu, le médecin naturopathe élabore un bilan de santé naturopathique. Compte tenu des résultats obtenus lors de ce bilan, il programme un certain nombre de séances. Habituellement, les séances de naturopathie durent en moyenne une heure. Elles peuvent, dans certains cas, excéder cette durée.

Au cours de la première séance visant à établir le bilan de santé naturopathique, le médecin prend en compte plusieurs aspects, tels que :

  • Les antécédents (personnels et familiaux) du patient ;
  • Ses besoins et attentes en ce qui concerne la naturopathie ;
  • Les problèmes de santé et les maladies du patient ;
  • Les différents traitements qu’il suit en la période ;
  • L’hygiène de vie du patient (qui comprend son alimentation, son environnement émotionnel et les activités physiques qu’il mène) ; et
  • Son énergie vitale.

En parallèle au traitement de la naturopathie, le naturopathe élabore pour le patient un programme personnalisé d’hygiène vitale. Ce programme intègre différents aspects, notamment des techniques de relaxation, des activités physiques adaptées, la prise de compléments alimentaires afin de rectifier la carence en certains nutriments, etc.  

En outre, ce programme prend aussi en compte l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée, ainsi que le recours à certaines pratiques thérapeutiques naturelles (oligothérapie, aromathérapie, phytothérapie, acupuncture, homéopathie). 

Techniques de la naturopathie

La naturopathie englobe plusieurs techniques pouvant être utilisées à des fins médicales. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • La nutrithérapie qui est basée sur l’alimentation ;
  • La psychophysiologie, basée sur l’étude des mécanismes physiologiques ;
  • La luminothérapie qui repose sur des techniques nécessitant la lumière ;
  • la sophrologie (technique psychocorporelle basée sur la respiration et qui favorise un bon équilibre entre le mental et le corps) ;
  • La chromothérapie qui est une technique énergétique naturelle basée sur l’harmonisation des couleurs pour soigner ;
  • La musicothérapie, basée sur l’utilisation de la musique et ses composantes ;
  • La chirognomonie (technique basée sur l’utilisation des mouvements des doigts de la main) ;
  • Le yoga et la chiropraxie (technique nécessitant certaines manipulations pour traiter les articulations).

Outre ces techniques préalablement énumérées, on peut ajouter l’ostéopathie, les différentes techniques de respiration (respiration abdominale, respiration paradoxale), etc.

Notons que toutes ces techniques ne sont pas employées systématiquement pour un même patient. En effet, le naturopathe opte pour la technique la plus appropriée, en fonction des besoins du patient. Dans certains cas, il oriente le patient vers un spécialiste de la technique sélectionnée.

Bienfaits de la naturopathie

Les bienfaits de la naturopathie sont multiples. En premier lieu, elle aide à améliorer les symptômes du syndrome prémenstruel. En effet, on note une régression de certains signes associés au syndrome prémenstruel lorsque le régime alimentaire est modifié.

Outre l’amélioration des symptômes du syndrome prémenstruel, la naturopathie permet de perdre du poids. Suite au bilan primaire réalisé par le naturopathe, le patient bénéficie d’une prise en charge basée principalement sur l’alimentation pour atteindre le résultat escompté qui est la perte de poids.

La naturopathie favorise le renforcement du système immunitaire et la lutte contre les allergies. Les allergies découlent habituellement d’un dysfonctionnement du système immunitaire. Étant donné que la naturopathie permet de traiter les affections liées au système immunitaire, le patient pourra bénéficier de certains remèdes qui atténueront les allergies et renforceront le système immunitaire.

Elle permet de lutter contre l’arthrose. Le développement de cette affection est lié au mode de vie que mène le patient. Par conséquent, une modification du mode de vie pourrait être déterminante dans le processus de guérison de cette pathologie. En changeant de régime alimentaire, par exemple, la qualité de vie du patient pourrait s’améliorer et les inflammations (liées à l’arthrose) dont ils souffrent pourraient également chuter.

La naturopathie permet aussi l’arrêt du tabac. Différentes mesures pouvant réduire l’ingestion de cette substance psychoactive sont proposées au patient par le naturopathe. Le kudzu, par exemple, est une plante qui favorise la sécrétion de la dopamine et de ce fait réduit la dépendance vis-à-vis du tabac. Il existe aussi certaines plantes qui peuvent être utilisées au cours du sevrage pour soulager les symptômes qui se manifestent.

Lorsque les autres formes de prise en charge ne s’avèrent pas concluantes, il est possible d’opter pour la naturopathie. Elle contribue à un meilleur équilibre de vie. La naturopathie peut être également utilisée en complément de la médecine conventionnelle pour soigner une pathologie. À titre illustratif, les effets indésirables de la chimiothérapie peuvent être soulagés par des remèdes naturopathes. À ce niveau, le médecin traitant doit être informé du suivi d’une telle forme de traitement.

Par ailleurs, de nombreuses personnes s’interrogent sur le choix du naturopathe. L’une des premières choses à faire dans ce cas est de se renseigner sur la formation de ce dernier. Outre cet aspect, le choix d’un naturopathe doit tenir compte de l’intuition du patient et de son ressenti. Il est préférable d’opter pour un naturopathe qui inspire confiance et avec qui l’on se sent à l’aise.   

 

Vous aimerez aussi :

Related Articles