Global Statistics

All countries
266,676,806
Confirmed
Updated on December 7, 2021 1:58 am
All countries
238,433,136
Recovered
Updated on December 7, 2021 1:58 am
All countries
5,277,337
Deaths
Updated on December 7, 2021 1:58 am

Nivaquine 100 : le guide du médicament

La Nivaquine 100 est un médicament essentiellement approprié au mal du paludisme. Cependant, elle peut nuire à l’organisme si son mode d’utilisation ne respecte pas rigoureusement les normes administratives. À cet effet, il est important de se renseigner en tant qu’agent de santé ou patient avant de le recommander ou de le consommer. 

Ce présent guide vous permettra donc d’élucider tous les détails possibles et susceptibles d’être connus sur Nivaquine 100. 

Vous y retrouverez sa composition, son mode d’administration, ses posologies et dosages, tous ses effets indésirables, en particulier sur la fertilité, la grossesse et l’allaitement, sans oublier ses effets nuisibles en cas de surdosage et les dispositions à observer. 

Dénomination et Composition 

De la famille des antipaludiques, ce médicament est commercialisé sous le nom de NIVAQUINE 100 mg, comprimé sécable. De couleur blanche, il renferme les composants ci-après :

  • Chloroquine sulfate, sa substance active : 136 mg par comprimé sécable, l’équivalent de 100 mg de chloroquine ; 
  • D’autres composants tels que gélatine, silice colloïdale hydratée, amidon de blé, sucre glace amylacé, magnésium stéarate.

De plus, la gélule Nivaquine 100 mg est bien enveloppée par des plaquettes. Elle est ensuite mise dans une boite de 20 ou de 100, à raison de 10 comprimés par plaquette. 

Dans quel cas utiliser ce médicament 

Adaptée à toute catégorie d’âge de personne, la Nivaquine 100 est un médicament qui traite plusieurs maux de l’organisme humain. 

  • En parasitologie, elle est propre à guérir le paludisme et est également applicable à un traitement préventif du paludisme ;
  • Dans le domaine de la dermatologie, elle traite plusieurs formes de lupus tels que : le lupus érythémateux discoïde et le lupus érythémateux subaigu, et accorde un traitement préventif des lucites ;
  • En rhumatologie, elle soigne la polyarthrite rhumatoïde.

Posologie, dosage et mode d’administration 

Généralement, la posologie indiquée par les médecins revêt un caractère individuel, voire unique. Ainsi, la Nivaquine 100 n’est pas un médicament à consommer sans l’intervention d’un professionnel de la santé. Elle est prescrite selon un dosage et une posologie très précise. 

Posologie et dosage usuel

Pour la prévention du paludisme

En tant qu’adulte, la posologie indiquée est d’un comprimé par jour avec un dosage de 100 mg. Et dans ce cas, il est important de s’assurer d’abord que la zone où l’on voudrait vivre ne comporte aucune résistance du parasite à la chloroquine. Autrement, il est préférable de se référer à un médecin.  

Pour le traitement du paludisme

D’abord, à la manifestation des symptômes du paludisme (fièvre, vertige, frisson, vomissement), il faut contacter d’urgence un médecin. En effet, la posologie est déterminée dans cette condition en considérant le poids du patient.

À titre indicatif :

  • L’adulte qui pèse 60 kg ou plus consomme au total 9 comprimés le 1er jour. C’est-à-dire 6 comprimés en première prise et 3 comprimés en seconde prise, avec un intervalle de 6 heures. Les 2e et 3e jours, il prend 3 comprimés en une prise en respectant une heure fixe ;
  • L’enfant ou l’adulte dont le poids se situe entre 10 kg et 60 kg respecte la dose de 10 mg par 1 kg. Par exemple, pour le sujet de 10 kg, la posologie est d’un (1) comprimé plus demi (½) le 1er jour. Premièrement, il consomme 1 comprimé et ensuite prend ½ comprimé après 6 heures. Les 2e et 3e jours, il prend ½ comprimé en une prise par jour. 

Par ailleurs, il est nécessaire d’écraser la Nivaquine pour un enfant de moins de 6 ans. Il faut ensuite mettre la Nivaquine écrasée dans du liquide sucré avant de la faire consommer à l’enfant. 

Mode d’administration 

En tant que comprimé sécable, la Nivaquine est un médicament consommable par voie orale. Il convient de l’avaler après un repas (petit déjeuner ou déjeuner) pour éviter qu’elle cause de la nausée. 

Pour un traitement du paludisme, le délai ordinaire est de 72 heures. Toutefois, consultez directement un médecin si vous respectez la posologie dans cet horaire et que vous n’êtes toujours pas soulagé. 

Soumettez-vous surtout à la dose prescrite par votre médecin afin d’éviter une surdose. Celle-ci déclencherait des lésions désastreuses dans l’organisme. 

Contre-indication et mise en garde 

Contre-indication

En dehors de ses effets thérapeutiques, la Nivaquine 100 peut aussi entrainer des désagréments au niveau de certains organismes. Il faut donc s’abstenir d’utiliser ce produit dans les situations suivantes : 

  • Lorsque vous ne supportez pas de la chloroquine ou l’un des éléments qui composent la Nivaquine 100 mg ;
  • Quand vous devez l’utiliser simultanément avec la citalopram ou l’escitalopram ou encore la dompéridone ;
  • Au cas où vous êtes atteint de la rétinopathie et que vous devez faire un traitement de prévention contre le paludisme ;
  • Pendant la période où vous allaitez.

Mise en garde

Avant le traitement avec Nivaquine 100

Il est important de parler de tous les maux antérieurs dont souffre son organisme avant de suivre un traitement à la Nivaquine. En particulier, prévenez votre médecin en cas d’atteinte des maladies comme :

  • La porphyrie (mal lié au sang) : cette pathologie se présente sous deux différentes formes : la porphyrie intermédiaire et la porphyrie cutanée tardive. En cas de porphyrie intermédiaire, la Nivaquine peut provoquer des crises fortes de porphyrie. Et avec la porphyrie cutanée tardive, elle entrainerait une atteinte du foie ;
  • Le psoriasis (mal de la peau) ;
  • Les graves maux de foie ou des reins ;
  • L’épilepsie ;
  • Les malaises ou crises en lien avec le cœur. 

Pendant le traitement avec Nivaquine 100

Aussi, certaines situations exigent un traitement continu à base de Nivaquine. Ces cas impliquent un suivi plus rigoureux de l’organisme au cours de l’utilisation du comprimé. À cet effet, le médecin doit savoir l’évolution de votre traitement et vous suivre. Il est donc nécessaire de l’informer immédiatement de certains effets tels que : 

  • Troubles ou modifications au niveau de votre vision ;
  • Perturbations neurologiques se manifestant au niveau de la tête et du cou ;
  • Réactions d’éruption cutanée ;
  • Dysfonctionnement se rapportant à une perte de connaissance ou à une perturbation cardiaque. 

De l’interaction de Nivaquine 100 avec d’autres médicaments

Pour finir, ne prenez jamais de la Nivaquine en même temps que certains médicaments comme :

  • Des antipsychotiques ;
  • Les antidépresseurs ;
  • Quelques antibiotiques de la famille des quinolones et des macrolides ;
  • Les antiarythmiques ;
  • Certains antimicrobiens (pentamidine, halofantrine et luméfantrine). 

Fertilité, grossesse et allaitement

Fertilité

Lorsque vous êtes déjà capable d’avoir des enfants, c’est-à-dire fertile, faites constamment usage d’une méthode de contraception sûre. Cette mesure est à prendre au cours de tout votre traitement par Nivaquine, et ce, jusqu’au 8e mois après la fin de ce traitement. 

Ainsi, particulièrement pour la femme, il convient d’informer le médecin : 

  • Si elle s’imagine être en attente d’un enfant ;
  • Lorsqu’elle programme une grossesse.

Grossesse 

La consommation de Nivaquine n’est pas recommandée pendant une période de grossesse. Cela peut en effet représenter un risque pour celle-ci. Avertissez donc immédiatement le médecin lorsque vous remarquez les signes d’une grossesse au cours d’un traitement par Nivaquine. 

Cependant, certaines situations ont indiqué qu’on peut aussi l’exploiter dans des cas particuliers très précis. Dans ces cas, seul le médecin peut juger de l’emploi de Nivaquine 100 par la femme enceinte.

Allaitement 

Il est important de ne pas allaiter votre enfant quand vous consommez de la Nivaquine. En effet, la chloroquine contenue dans la Nivaquine arrive dans le lait maternel que l’enfant prend au cours de l’allaitement. Cela peut constituer un risque pour ce dernier. 

Toutefois, il peut arriver que le médecin vous recommande ce traitement pendant que vous allaitez un enfant. Dans ce contexte, abstenez-vous de donner le lait maternel à votre bébé durant l’utilisation de Nivaquine 100 mg. 

Effets indésirables 

Comme tout médicament, la Nivaquine occasionne aussi des effets indésirables sur l’organisme. Néanmoins, ces effets ne se manifestent pas absolument chez toute personne et n’ont pas les mêmes types de fréquence. Ainsi, l’utilisation de la Nivaquine peut susciter des effets indésirables comme indiqués ci-dessous.

Très fréquents

  • Vomissements qui s’estompent pendant le traitement, la nausée et les diarrhées ;
  • Insomnies ;
  • Maux de tête ;
  • Démangeaison.

Fréquents

  • Difficulté à respirer liée à un gonflement du visage et du cou ;
  • Dépression ;
  • Étourdissement ;
  • Vision floue ;
  • Déséquilibre de l’accommodation ;
  • Apparition de boutons sur le corps.

Rares

  • Agressivité ;
  • Perturbations au niveau du sommeil ;
  • Confusion ;
  • Anxiété ;
  • Hallucination ;
  • Agitation ;
  • Polynévrites ;
  • Opacités de la cornée liées à un traitement de longue durée ;
  • Problème de pigmentation ;
  • Perte des cheveux ;
  • Éventuelle aggravation de psoriasis ;
  • Désordres musculaires à dose importante ;
  • Cardiomyopathie.

Très rares

  • Hépatite ;
  • Anémie hémolytique (réduction de la quantité de quelques cellules sanguines) ;
  • Convulsions ;
  • Bourdonnements ou sifflements à l’intérieur des oreilles ;
  • Perte auditive ;
  • Surdité.

Fréquence indéterminée

  • Attitude suicidaire ;
  • Perturbations extrapyramidales aiguës ;
  • Rétinopathie ;
  • Maculopathie et dégénérescence maculaire ;
  • Érythème polymorphe ;
  • Desquamation notable de la peau ;
  • Apparition de bulles avec décollement de la peau (syndrome de Stevens-Johnson) ;
  • Syndrome de lyell ;
  • Éventuelle hypersensibilité au soleil ;
  • Problème d’hypersensibilité liée aux médicaments ;
  • Perturbations du rythme cardiaque ;
  • Hypoglycémie.

Surdosage 

La Nivaquine est l’un des médicaments dont il faut strictement respecter le dosage prescrit par le médecin. Elle produit plusieurs effets sur le corps humain et a besoin d’un suivi très rigoureux.

En cas de surdose, la Nivaquine peut entrainer de graves conséquences sur le fonctionnement cardiaque. Principalement, elle provoquerait une cardiomyopathie qui serait très fatale pour le patient.

Par conséquent, il est crucial d’observer les mesures suivantes :

  • Respecter correctement les doses et la posologie prescrites ;
  • Ne pas doubler une dose quand on a manqué une prise ;
  • Éviter de prendre d’autres médicaments de façon concomitante sans recueillir un avis médical.

Enfin, si vous avez besoin de plus amples informations pour une utilisation correcte et efficace de Nivaquine 100, contactez de suite votre médecin ou pharmacien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles