Accueil Maladies Noël: les maladies les plus fréquentes après les fêtes?

Noël: les maladies les plus fréquentes après les fêtes?

0
Noël: les maladies les plus fréquentes après les fêtes?
Concept de maladies après Noêl

Les maladies les plus courantes après Noël ont tendance à être causées par des virus tels que les rhumes, les grippes et les maux d’estomac. Nombre d’entre elles peuvent être évitées en adoptant de bonnes pratiques d’hygiène et en évitant les personnes qui sont déjà atteintes. Quelques-unes des affections les plus répétées qui peuvent survenir après les fêtes de Noël :

Le rhume

Noël est une période où tout le monde attrape un rhume ou une grippe. Pour certaines personnes, les symptômes peuvent être bénins, avec un nez qui coule et de la toux. Mais si une personne a une toux persistante et une congestion, de la fièvre ou un mal de gorge, il s’agit probablement d’un rhume.

Le rhume est une maladie virale qui attaque le nez, la gorge, les yeux et les sinus. Il est de courte durée et autolimité avec des symptômes qui durent de 5 à 7 jours chez les adultes. Cette affection est plus susceptible de survenir pendant la saison hivernale et après une exposition en contact étroit avec des personnes infectées.

Les autres symptômes du rhume peuvent être :

  • Des douleurs musculaires ;
  • De la fatigue ;
  • Des éternuements ;
  • La gorge qui gratte.

Bien que le rhume soit incurable, la plupart des gens s’en remettent en deux semaines environ sans complications.

De plus, la maladie est causée par un certain nombre de virus différents.Elle peut se transmettre d’une personne à l’autre en toussant ou en éternuant. Elle peut aussi être transmise par contact avec des objets ou des espaces qui sont atteints par les germes d’une personne enrhumée.

Enfin, si une personne ressent des symptômes du rhume après Noël, il doit se laver les mains fréquemment et éviter les personnes malades pour prévenir l’infection. Il peut aussi choisir des médicaments ou d’autres remèdes maison pour traiter le mal de gorge. Il peut par exemple, rincer sa gorge avec une solution qui contient du sel. Cela pourrait permettre de diminuer la toux et d’autres symptômes du rhume. Cela empêche également la bouche de s’assécher lorsque la personne boit des boissons chaudes et qu’elle dort la nuit. D’autre part, les vitamines, comme les pastilles au zinc, peuvent contribuer à raccourcir la durée de la maladie.

La grippe

La grippe est une maladie courante qui survient toujours après les vacances. C’est une maladie respiratoire contagieuse qui peut parfois entraîner la mort. Elle peut se propager rapidement et infecter plusieurs personnes en quelques temps.

Cette maladie de courte durée peut aussi provoquer des symptômes légers à graves. Elle provoque généralement de la fièvre, des courbatures, de la bronchite et de l’affaiblissement. De nombreuses personnes présentent des symptômes similaires à ceux du rhume, mais la grippe peut faire se sentir beaucoup plus mal.

En outre, il est facile d’oublier les précautions à prendre et de suivre les symptômes. Mais le fait de connaître les mesures à prendre pour éviter de propager le virus aidera à traverser ces périodes de fêtes rapidement et avec un minimum de perturbations.

Les traitements contre le virus comprennent le repos, l’absorption d’une grande quantité de liquides et la consommation d’aliments riches en vitamine C. Les autres traitements consistent à prendre des médicaments antiviraux prescrits et des liquides ou des suppléments. Il est également important de respecter les bonnes pratiques d’hygiène, comme se laver souvent les mains, pour éviter de propager les germes susceptibles de provoquer la grippe.

La maladie se propage facilement, mais il est possible de l’éviter en faisant un vaccin contre elle.

La gastro-entérite

La gastro-entérite, communément appelée grippe intestinale, est une maladie courante qui peut survenir après les fêtes, lorsque tout le monde mange davantage. C’est une infection virale qui infecte le tube digestif. Elle peut être contractée après avoir été exposée au norovirus, au rotavirus et à d’autres virus, virus présents dans les aliments ou l’eau.

Ces virus irritent la paroi de l’estomac et des intestins. Cela dure généralement de un à trois jours.

La gastro-entérite est également causée par une infection gastro-intestinale, qui se traduit par des crampes d’estomac, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Les autres symptômes de l’affection sont, entre autres, la diarrhée et la fièvre.

L’infection peut être très grave chez les nourrissons ou les adultes âgés qui peuvent se déshydrater fortement à cause des vomissements. Ils  peuvent aussi avoir des difficultés à absorber les nutriments des aliments à cause de la diarrhée.

Pour éviter d’être atteint par la gastro-entérite, il est recommandé de se laver les mains, de faire bien cuire la viande. Il faut souvent boire de l’eau qui a été bouillie pendant 15 minutes ou plus, pendant les périodes de fin d’année. Il est aussi important de boire beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation.

L’herpès labial

L’herpès labial est plus fréquent après les fêtes de fin d’année, lorsque les gens se réunissent, partagent des boissons et s’embrassent, ce qui peut les infecter.

L’herpès labial est une affection fréquente et souvent douloureuse. Elle peut se présenter sous l’aspect d’abcès. Ces derniers peuvent ensuite éclater et laisser une croûte douloureuse. Bien qu’elle ressemble aux boutons de fièvre, l’herpès labial n’est pas causé par la fièvre ou la chaleur. Elle peut être déclenchée par le stress, l’exposition au soleil, un système immunitaire affaibli et d’autres facteurs. Les abcès qui résultent de cette affection sont souvent inesthétiques et provoquent une gêne importante pendant le processus de guérison.

De plus, c’est une maladie de peau courante due au virus de l’herpès simplex de type 1, mais il existe également d’autres souches de la maladie. Ce virus engendre des bosses sur les lèvres et aux alentours ou dans la bouche, et il est contagieux.

Le virus de l’herpès simplex est transmis aux lèvres ou au visage par la salive ou par contact cutané avec une personne infectée. Le virus pénètre dans une cellule humaine et emprunte les voies nerveuses pour se loger à la base du crâne.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des choses qui peuvent être faites pour éviter la propagation de l’herpès labial. Le simple fait de se laver les mains régulièrement peut aider à rester en bonne santé pendant cette période de l’année. Il faudrait aussi éviter de partager des objets personnels comme le baume à lèvres et la brosse à dents.

La bronchite

Ces dernières années, les médecins ont observé une forte croissance du nombre de patients qui sont atteints de bronchite après les fêtes de Noël. C’est l’une des maladies les plus courantes après les vacances de Noël. Non seulement parce qu’elle est associée au mauvais temps, surtout lorsque la personne est exposée au froid et à l’humidité. Mais également en raison du fait que le moment des fêtes est généralement stressant.

En outre, la bronchite est une inflammation des bronches des poumons qui se traduit par des crachats de mucus. Les plus petits sont facilement exposés à cette infection. L’affection peut être causée par un virus qui attaque les bronches et les rend enflammées et gonflées. Cependant, d’autres affections telles que l’emphysème et l’exposition à des produits chimiques peuvent être responsables de certains cas. Contrairement à un rhume qui dure une semaine ou deux, cette affection peut persister pendant des mois.

Les principaux symptômes sont  :

  • La fièvre ;
  • La difficulté à respirer ;
  • La fatigue.

Les autres symptômes comprennent des frissons et une mauvaise toux qui peut s’aggraver la nuit.

La bronchite provoque également une inflammation des sillons respiratoires, les rendant plus accessibles aux infections. Cette inflammation peut empêcher les poumons d’absorber suffisamment d’oxygène. Ce qui provoque une sensation d’essoufflement.

La meilleure façon d’éviter d’attraper cette infection est de rester bien hydraté, de suivre des techniques efficaces de lavage des mains et de prendre de petites doses de vitamine C. Comme elle est plus facile à traiter avec des antibiotiques que certains autres types d’infections bactériennes, la bronchite est souvent traitée en ambulatoire. En plus des antibiotiques, les patients atteints ont souvent besoin de médicaments expectorants pour détacher le mucus dans leurs poumons. Cela afin qu’ils puissent tousser plus facilement et respirer à nouveau.

Les maladies de l’oreille

Hormis cela, il est possible de contracter une maladie de l’oreille après les fêtes de Noël. Les affections de l’oreille sont un ensemble de conditions qui affectent l’intérieur de l’oreille, l’oreille moyenne ou son extérieur. Elles peuvent être engendrées par des germes ou des problèmes de santé tels que la pression atmosphérique ou les allergies.

Voici quelques exemples de maladies de l’oreille qui peuvent survenir après les fêtes de Noël :

L’otite moyenne

L’otite moyenne, communément appelée « infection de l’oreille », est une maladie courante après les vacances de Noël. Elle survient généralement lorsque les enfants voyagent pour voir des parents dans tout le pays.

L’otite moyenne est une inflammation de l’oreille moyenne qui provoque des douleurs, des maux d’oreille, une perte d’audition et un écoulement d’une ou des deux oreilles. Elle est généralement causée par une accumulation de liquide dans la cavité de l’oreille moyenne, qui est normalement richement pourvue en vaisseaux sanguins. Ces vaisseaux sanguins constituent le mécanisme le plus important pour l’évacuation des sécrétions et des bactéries de l’espace de l’oreille moyenne. Cependant, en l’absence de vaisseaux lymphatiques dans l’oreille moyenne, celle-ci peut être submergée par un excès de liquide et de débris.

L’otite moyenne peut aussi être due à une infection virale, à des allergies ou à une infection secondaire comme les bactéries et les virus. Les autres causes de l’affection peuvent être la fatigue et le stress liés à la présence de la famille, les changements de température et d’humidité.

L’affection n’est pas toujours grave. Mais si elle dure plus longtemps ou revient sans cesse, elle peut avoir des effets durables sur l’audition et le développement de l’enfant.

La clé du traitement de l’otite moyenne est de prendre les médicaments prescrits avant le coucher afin qu’ils aient le temps d’agir pendant le sommeil. Le traitement le plus couramment accepté pour l’otite moyenne est l’antibiothérapie.

L’otite externe

L’otite externe est aussi connue comme étant la maladie de l’oreille du nageur. C’est une maladie courante de l’après-Noël. La peau et les parois du canal de l’oreille s’enflamment et peuvent subir une perte de poils. La peau peut suinter ou présenter des plaies et des croûtes qui peuvent contenir du pus ou coller à la surface du conduit auditif. Les causes courantes sont le grattage dû aux démangeaisons et le nettoyage des oreilles avec des cotons-tiges ou d’autres objets.

L’affection peut aussi survenir lorsque la peau et le conduit auditif externe sont exposés au froid et à l’humidité pendant de longues périodes. Les bactéries ou les champignons peuvent alors facilement s’introduire dans le canal auditif et créer une inflammation. Elle peut également être causée par l’utilisation excessive de bouchons d’oreille et les baignades fréquentes.

Cette affection se manifeste souvent par une douleur, des rougeurs, des démangeaisons et une rougeur du conduit auditif externe. Elle peut toucher les adultes comme les enfants et provoque généralement un gonflement et une douleur dans l’oreille externe, ce qui rend l’audition difficile. Les autres causes de l’affection peuvent être les pustules, l’œdème avec écoulement suintant ou séreux et les croûtes.

Concernant les options de traitement de l’affection, elles dépendent de sa gravité. Elles peuvent inclure des gouttes pour les oreilles, des nettoyants pour les oreilles et parfois même une intervention chirurgicale.

Les maladies cardiaques

Les maladies cardiaques peuvent aussi survenir après les fêtes de Noël. Les maladies cardiaques sont un groupe de conditions qui touchent le cœur et les veines. Elles peuvent être causées par des facteurs de risque tels que l’hypertension artérielle, le diabète, le tabagisme et le surpoids.

Voici quelques exemples de maladies cardiaques qui peuvent survenir après les fêtes de Noël :

L’infarctus du myocarde

L’infarctus du myocarde peut être causé par une obstruction brusque de l’attribution de sang au muscle cardiaque. Il peut causer des douleurs thoraciques, des vomissements, des sueurs et des évanouissements. L’infarctus du myocarde peut entraîner des lésions permanentes du muscle cardiaque et peut être fatale si elle n’est pas traitée rapidement.

Cette affection se produit lorsque l’approvisionnement en sang vers une partie du muscle cardiaque est coupé. Ce qui peut détruire ou anéantir les cellules musculaires du cœur. Les infarctus du myocarde sont souvent causés par des caillots sanguins ou des spasmes des artères coronaires.

Il existe plusieurs facteurs de risque pour l’infarctus du myocarde, notamment l’hypertension artérielle, le diabète, le tabagisme, l’obésité, le stress et une mauvaise alimentation. Les fêtes de Noël peuvent contribuer à ces facteurs de risque en raison de la suralimentation, de l’excès d’alcool et du manque d’exercice. Par exemple, manger trop de nourriture grasse et salée peut augmenter la pression artérielle et le taux de cholestérol. Tandis que l’excès d’alcool peut augmenter la pression artérielle et affaiblir le système de coagulation sanguine. Le manque d’exercice pendant les fêtes peut également favoriser la prise de poids et le diabète.

Il est donc important de prendre des mesures pour réduire les risques d’infarctus du myocarde pendant les fêtes de Noël. Ci-dessous quelques conseils qui pourront aider à réduire les risque d’être atteint par l’affection :

  • Manger une alimentation équilibrée et faire attention à l’absorption de lipide et de sel;
  • Limiter sa consommation d’alcool et boire de l’eau entre les verres;
  • Faire du sport régulièrement, même en période de fêtes;
  • Gérer le stress en prenant du temps pour se détendre et en faisant des activités qui plaisent.

Il est également important de connaître les signes d’un infarctus du myocarde et de demander immédiatement de l’aide médicale si le patient en ressent.

L’angine de poitrine

L’angine de poitrine est une douleur ou une sensation de pression dans la poitrine causée par une diminution temporaire de l’apport sanguin au muscle cardiaque. Elle peut être causée par l’exercice, le stress ou d’autres facteurs et peut être soulagée avec des médicaments ou avec du repos.

De plus, l’angine de poitrine est la maladie la plus courante après Noël, car elle incite les gens à manger davantage. Ce qui engendre une montée de la pression artérielle et donc un risque accru d’arrêt cardiaque. L’affection peut également survenir lors de périodes de stress physique. Elle peut provoquer des douleurs thoraciques et/ou des sensations inhabituelles, telles qu’une pression, un inconfort ou une sensation de plénitude. Chez certaines personnes, une accélération ou une irrégularité du rythme cardiaque, appelée arythmie, est associée à la crise d’angine de poitrine. Les symptômes ne sont pas sans rappeler ceux d’une crise cardiaque, mais ils ne durent généralement pas aussi longtemps.

Si une personne présente des symptômes, il est également recommandé de rester à la maison et de consulter un médecin si nécessaire pour obtenir un traitement adéquat.