Global Statistics

All countries
330,209,052
Confirmed
Updated on January 17, 2022 9:30 pm
All countries
266,312,906
Recovered
Updated on January 17, 2022 9:30 pm
All countries
5,561,119
Deaths
Updated on January 17, 2022 9:30 pm

Nycturie :Causes, Symptômes et Traitements

S’il vous arrive de vous lever plus d’une fois la nuit pour uriner, sans que votre vessie n’ait forcément atteint sa capacité maximale (entre 400 et 600mL), alors il est possible que vous ayez une vessie hyperactive. On parle ainsi de la nycturie. Elle est l’une des causes les plus courantes d’interruption du sommeil, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur la qualité de vie, le cycle normal de sommeil, votre estime de soi ou même, votre état émotionnel. Environ 1 personne sur 3, âgée de 35 ans et plus, souffre de la nycturie. Quels sont les causes et traitements possibles de la nycturie ?

C’est quoi la nycturie ?

La nycturie est une affection qui vous pousse à vous  réveiller plusieurs fois dans la nuit pour uriner. Cette situation devient plus fréquente avec l’âge et se manifeste aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Il est courant pour la plupart des gens de se réveiller une fois pendant la nuit pour uriner, mais uriner plus fréquemment dans une même nuit, peut être le signe d’un problème de santé, que vous devez traiter.

En effet, la vessie,à l’image du ballon, est capable de s’étirer lorsqu’elle est remplie et de se resserrer quand elle est vidée. Un tel mécanisme est possible à cause de deux muscles de la vessie que sont : l’urètre et le détrusor (couche de muscle située dans la paroi de la vessie). Lorsque le détrusor se resserre ou lorsque la vessie atteint son niveau de contenance, l’envie d’uriner survient. Dans le cas de la nycturie, le resserrement du détrusor est fait, quel que soit le niveau de remplissage de la vessie, d’où l’envie d’uriner, sans même que la vessie ne soit pleine.

 Il est cependant important  de faire la différence entre la nycturie  qui est le fait d’avoir envie d’uriner trop fréquemment et la polyurie qui est le fait d’uriner trop de volume.

Les causes de la nycturie

Les causes possibles de la nycturie varient en fonction de ses types. Les types de la nycturie comprennent :

  • La polyurie ;
  • La polyurie nocturne ;
  • La fréquence urinaire nocturne.

Polyurie

Les personnes atteintes de polyurie urinent, un volume de plus de 3000 ml en 24 heures. Ce phénomène est dû à une trop forte quantité d’eau, filtrée par les reins. Cela peut également survenir au cas où quelque chose se trouverait dans l’urine, ce qui peut entraîner l’eau supplémentaire : c’est le cas du sucre (glucose).

Les causes de la polyurie sont les suivantes :

  • L’apport élevé en liquides ;
  • Le diabète non traité (type 1 ou 2) ou mal contrôlé ;
  • Le diabète insipide ;
  • Le diabète gestationnel.

Polyurie nocturne

Comme son nom le laisse comprendre, ceux qui sont atteints par la polyurie nocturne, ont un volume d’urine très élevé, seulement la nuit. Pendant le jour, leur volume d’urine reste normal ou réduit. Cela s’explique par le fait qu’en journée, le liquide est accumulé et retenu dans les pieds ou les jambes. Une fois que vous vous allongez la nuit pour dormir, la gravité ne retient plus le liquide dans vos jambes ou pieds. Le liquide peut alors intégrer vos veines et être filtré par les reins, ce qui produit l’urine.

Les causes de la polyurie nocturne peuvent être :

  • Les troubles du sommeil (exemple de l’apnée obstructive du sommeil qui est le blocage sporadique de la respiration pendant le sommeil) ;
  • Une insuffisance cardiaque congestive ;
  • Œdème des extrémités inférieures ;
  • Régime alimentaire riche en sodium ;
  • Le fait de boire assez de liquide avant le coucher (café, alcool, boissons caféinés) ;
  • La prise de certains médicaments (les diurétiques, la déméclocycline, les glycosides cardiaques, le methoxyflurane, le propoxyphène, la phénytoïne, le lithium, l’excès de vitamine D etc.). 

Fréquence urinaire nocturne

Si vous avez une fréquence  urinaire nocturne, vous serez amené à uriner plus fréquemment ou en petites quantités. Cela s’explique par l’incapacité de la vessie à se vider complètement ou son incapacité à se remplir complètement avant de développer l’envie d’uriner.

Les causes de l’incapacité à vider complètement sa vessie peuvent donc inclure :

  • L’hyperplasie bénigne de la prostate ;
  • L’obstruction de la vessie.

Les causes de l’incapacité de la vessie à se remplir complètement peuvent être :

  • Infection de la vessie ou l’infection récurrente ;
  • Inflammation de la vessie ;
  • Cystite interstitielle (les douleurs dans la vessie) ;
  • Suractivité de la vessie ;
  • Apnée obstructive du sommeil ;
  • Malignité vésicale.

Les symptômes de la nycturie

Si l’organisme humain fonctionne normalement, vous devez pouvoir dormir six à sept heures pendant la nuit, sans ressentir le besoin de vous lever pour aller aux toilettes. Dans le pire des cas, vous pouvez vous lever une seule fois pour aller uriner. Les personnes atteintes de nycturie se réveillent plus d’une fois la nuit pour aller uriner. Comme mentionné plus haut cela peut causer de sérieuses perturbations dans le cycle normal de leur sommeil.

Les symptômes de la nycturie peuvent alors être :

  • Se réveiller plus d’une fois dans une même nuit pour aller uriner ;
  • Uriner plus de volume (en cas de polyurie) ;
  • Fuites urinaires et incontinence au cas où il n’y a pas de toilettes à côté ;
  • Fatigue continue ;
  • Somnolence, même après le réveil.

Diagnostic de la nycturie

Pour mieux aider votre médecin à diagnostiquer la nycturie, il est recommandé de tenir un journal de liquide et de miction. Autrement dit, il s’agit d’enregistrer :

  • La quantité de liquide que vous buvez ;
  • La fréquence à laquelle vous allez aux toilettes ;
  • La quantité d’urine que vous libérez ;
  • Les médicaments que vous prenez ;
  • Les probables symptômes d’infections des voies urinaires (difficulté à uriner ou douleur à uriner…) ;
  • Tous autres symptômes connexes.

Votre médecin se servira de ce journal, afin de déterminer les possibles causes de la nycturie et les traitements à y associer.

Il peut également vous poser certaines questions. Ces questions peuvent être :

  • Quand la nycturie a-t-elle commencé ?;
  • Combien de fois allez-vous aux toilettes par jour ?;
  • Quelle quantité d’urine faites-vous sortir ?;
  • Prenez-vous du café, de l’alcool ou des boissons caféinées ?;
  • Ressentez-vous la fatigue ou la somnolence après votre réveil ?;
  • La nycturie vous empêche-t-elle d’avoir un sommeil de qualité ?;
  • Votre alimentation a-t-elle changé récemment ?.

Selon vos symptômes et les réponses à ces questions, votre médecin peut également effectuer certains tests tels que :

  • La cystométrie (permet de mesurer la pression dans la vessie) ;
  • La cystoscopie (test consistant à regarder votre vessie avec une petite caméra) ;
  • L’analyse de l’urine ;
  • Échographie (pour obtenir une image de votre vessie) ;
  • Tomodensitométrie (permet d’avoir une image plus détaillée de votre vessie.

Prévention de la nycturie

L’un des principaux traitements de première ligne pour la nycturie consiste à revoir son mode de vie. Votre médecin vous recommandera indubitablement de réduire votre consommation de liquide, avant d’aller vous coucher. Cela ne signifie pas que vous ne devez plus boire dans la journée. L’organisme humain a besoin d’être bien hydraté dans la journée.

Ces changements de style de vie peuvent aussi vous aider à réduire et à prévenir la nycturie :

  • Éviter de prendre des boissons contenant de l’alcool ou de la caféine ;
  • Faire des siestes dans les après-midis avec les jambes en l’air ;
  • Avoir une bonne alimentation ;
  • Renforcer sa vessie grâce aux exercices de Kegel, qui fortifient les muscles pelviens qui ont pour principal rôle, de soutenir la vessie. Grâce au renforcement de ces muscles pelviens, l’urètre se referme correctement et retient l’urine dans la vessie. Ce qui participe à la maîtrise de la nycturie ;
  • Avoir un poids de santé normal ; l’excès de poids peut mettre la pression sur votre vessie.

Si l’œdème est la cause principale de la nycturie, vous pouvez essayer d’élever régulièrement vos jambes tout au long de la journée afin de réduire l’enflure.

Traitement médicamenteux pour la nycturie

Si malgré les mesures préventives et les changements de mode de vie, vous n’arrivez toujours pas à réduire la fréquence des mictions nocturnes, votre médecin peut vous prescrire certains médicaments :

  • Les médicaments anticholinergiques (le chlorure de trospium, la darifénacine, la toltérodine, l’oxybutynine, solifénacine…). Ces médicaments permettent de traiter les troubles musculaires de la vessie. Ils ont la capacité de détendre la vessie au cas où elle spasme ;
  • Les médicaments qui peuvent aider les reins à produire moins d’urine ( desmopressine…) ;
  • Les médicaments diurétiques, qui participent à la régulation de la production d’urine et de l’hypertension artérielle (Furosémide, Bumétanide etc.) ;
  • Les antibiotiques si vous avez une infection urinaire.

Si une autre maladie est à la base de la nycturie, alors le traitement de cette maladie aidera sans doute. Votre médecin peut aussi ajuster vos médicaments contre le diabète , afin d’abaisser votre taux de glycémie, s’ils causent la nycturie. 

Apport des suppléments nutritionnels

Les suppléments nutritionnels représentent une parfaite aide au traitement naturel de la nycturie. Cependant il est important de définir votre condition, avant toute utilisation de ces suppléments nutritionnels.

Pour les hommes qui souffrent d’hypertrophie bénigne de la prostate

La prise régulière d’extraits de racine d’ortie participe à la réduction de la prostate volumineuse qui comprime l’urètre. Son action permet de diminuer l’inflammation, de réduire l’enflure et permet ainsi à la vessie, de se vider entièrement ; ce qui améliore la nycturie chez le sexe masculin. Il permet aussi de réduire la fréquence des mictions nocturnes.

Son rôle peut être comparé à celui des ‘’inhibiteurs de la 5-alpha réductase’’ (I5AR), qui sont administrés pour traiter les symptômes dérangeants des voies urinaires, liés à une hyperplasie de la prostate bénigne ou à une alopécie androgénique chez l’homme. La prise d’extraits de racine d’ortie n’a aucun effet indésirable sur votre activité sexuelle (problème d’érection, éjaculation précoce, impuissance…) au contraire, cela rend la testostérone plus active pour une amélioration de la libido. 

Pour les femmes insomniaques et anxieuses

La prise d’acide gamma amino butyrique appelé en abrégé GABA, améliore nettement la nycturie chez la femme, en augmentant la capacité de la vessie. Autrement dit, le GABA détend le muscle vésical et lui permet de se remplir correctement.

L’acide gamma amino butyrique améliore la qualité de votre sommeil, en calmant le malaise lié au besoin incontrôlé d’uriner. Il permet de réduire les contractions involontaires de la vessie.

Il est indispensable de rester en contact avec votre médecin ou votre fournisseur de soins de santé, pour lui faire savoir tout changement que vous observez dans votre manière d’uriner. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles