Global Statistics

All countries
552,413,167
Confirmed
Updated on June 30, 2022 11:36 pm
All countries
524,935,287
Recovered
Updated on June 30, 2022 11:36 pm
All countries
6,357,377
Deaths
Updated on June 30, 2022 11:36 pm

Œdème : Causes, Traitement et Prévention 

L’œdème est un gonflement dû à la présence anormale de liquide dans les tissus du corps. C’est une maladie qui commence généralement lentement, mais son apparition peut aussi être brusque dans certains cas. L’œdème peut être le signe d’une maladie grave. Ses causes sont entre autres certains médicaments, les allergies, les maladies, etc. Son traitement nécessite un changement de mode de vie, des exercices physiques et une alimentation saine. Quelles sont les causes d’un œdème et comment l’éviter ?

Qu’est-ce que l’œdème ?

Les tissus du corps sont composés de cellules, de vaisseaux sanguins et de tissus conjonctifs. Les tissus conjonctifs permettent de maintenir les cellules ensemble. Les liquides du corps situés hors des cellules, sont stockés dans les vaisseaux sanguins (plus précisément dans la partie sérique du sang), et dans les espaces interstitiels. Dans le cas de certaines maladies, l’excès de liquide peut s’accumuler dans l’un ou même dans ces deux compartiments ; ce qui conduit à un œdème

Oedeme expliqué – © Crédit : informationhospitaliere.com

L’œdème est un gonflement observable, dû à l’accumulation excessive de liquides dans les tissus du corps. Les parties du corps affectées par l’œdème sont considérées comme des œdémateuses.  Généralement, l’œdème se produit dans les pieds, les chevilles, les mains, les bras et les jambes. Néanmoins, il est possible que l’œdème affecte les intestins, les muscles, le cerveau et même les yeux

Les types d’œdème

Il existe une variété de types d’œdème. Chacun de ces types indique des problèmes de santé variés.

  • L’œdème périphérique : Il affecte les mains, les pieds, les bras, les chevilles et les jambes. Ses symptômes sont l’enflure et la difficulté à bouger certaines parties du corps ;
  • L’œdème dénoyauteur : C’est un sous-type de l’œdème périphérique, la pression appliquée sur la peau laisse une fosse ou empreinte dans celle-ci ;
  • L’œdème maculaire : L’enflure dans ce cas se produit dans la macula. La macula est cette partie de l’œil qui facilite la vision centrale détaillée. La personne atteinte d’œdème maculaire peut remarquer des changements dans sa façon de voir les couleurs;
  • L’œdème pulmonaire : Quand l’excès de liquide s’accumule dans les poumons, on parle d’œdème pulmonaire. Cette condition rend la respiration difficile. Cela peut être dû à une lésion pulmonaire aiguë, ou encore à une insuffisance cardiaque congestive. L’œdème pulmonaire est une condition grave, pouvant causer une insuffisance respiratoire et la mort ;
œdème pulmonaire – © Crédit : informationhospitaliere.com
  • L’œdème périorbitaire : C’est la présence d’inflammation et de poche autour de l’œil ou des yeux ;
  • L’œdème cérébral : Dans ce cas, l’inflammation se passe au niveau du cerveau. Les symptômes de l’œdème cérébral comprennent la perte de vision temporaire, la nausée, le mal de tête, les vomissements, le changement dans l’état mental, les vertiges, des douleurs ou raideurs au cou, etc. ;
  • L’œdème de Quincke : L’œdème de Quincke gonfle généralement sous la peau et en affecte les couches profondes. Il se produit dans la majorité des cas, sur le visage ;
  • L’œdème de Quincke héréditaire : C’est une maladie génétique pendant laquelle, les capillaires libèrent des liquides dans les tissus environnants.

Les causes de l’œdème 

Les conditions susceptibles de causer l’œdème sont : la malnutrition, les problèmes de circulation, les problèmes d’électrolytes, les infections, les tissus morts, etc. 

Certaines maladies graves

  • Maladie du foie

La cirrhose est un dommage chronique du foie affectant la fonction hépatique. Elle peut conduire à des changements significatifs dans la sécrétion de substances chimiques, et d’hormones régulant les fluides, ainsi qu’à une réduction de la production de protéines. Toutes ces conditions peuvent à leur tour, entraîner une fuite de liquide des vaisseaux sanguins, vers les tissus environnants. 

La cirrhose peut aussi accroître la pression au niveau de la veine porte. Cette dernière est la plus grande des veines, qui a pour fonction de transporter le sang du pancréas, des intestins et de la rate, vers le foie. Des œdèmes peuvent alors apparaître dans la cavité abdominale ou dans les jambes dans ce cas.

  • Maladie rénale ou lésion rénale 

Chez un patient atteint de maladie rénale, il est possible que le ne soit plus en mesure d’éliminer de manière suffisante le liquide et le sodium du sang. Cette condition peut exercer une pression sur les vaisseaux sanguins, ce qui causera alors, la fuite d’une partie du liquide. Un gonflement est donc susceptible de se produire, au niveau des jambes et des yeux. 

Une lésion au niveau des glomérules peut entraîner un syndrome néphrotique. Les glomérules sont des capillaires rénaux qui filtrent les déchets et l’excès de liquide dans le sang. L’albumine est un des symptômes du syndrome néphrotique, pouvant causer les œdèmes. 

  • Insuffisance hépatique

S’il arrive qu’une chambre inférieure du cœur n’arrive plus à pomper le sang comme cela se doit, le sang peut alors s’accumuler dans les membres et causer un œdème.

  • Le diabète

Certaines complications du diabète peuvent entraîner un œdème. Ces complications comprennent :

  • l’insuffisance hépatique aiguë ;
  • les maladies cardiovasculaires ;
  • l’entéropathie ;
  • l’insuffisance rénale aiguë.

La grossesse

Pendant la période de grossesse, le corps de la femme libère des hormones qui stimulent la rétention d’eau. Ainsi, le corps retient plus d’eau et de sodium que la normale. Il est donc possible de remarquer des enflures, au niveau des pieds, des mains, des membres inférieurs, et du visage.

Il est de même souvent facile, que le sang coagule pendant la grossesse. Le risque de thrombose veineuse profonde est alors grand. La thrombose veineuse profonde peut causer à son tour un œdème.

Aussi, lorsque la femme se repose pendant la grossesse en position allongée, l’utérus élargi peut exercer une pression sur la veine cave inférieure. Les veines fémorales peuvent alors être obstruées et entraîner un œdème. 

L’éclampsie (crise de convulsion due à une hypertension artérielle intracrânienne), qui est une maladie survenant chez beaucoup de femmes enceintes, est une possible cause d’œdème.

Facteurs alimentaires

Certaines conditions alimentaires sont à la base des risques d’œdème. Ces conditions comprennent :

  • Faible apport en vitamines B1, B5 et B6.
  • Consommation excessive de sel ;
  • Malnutrition.

Certains médicaments

Le risque d’œdème peut également être favorisé par la prise de certains médicaments tels que : 

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ;
  • Les vasodilatateurs (des médicaments qui ouvrent les vaisseaux sanguins) ;
  • Certains agents chimiothérapeutiques ;
  • Les inhibiteurs des canaux calciques ;
  • Les œstrogènes;
  • Certains médicaments contre le diabète.

Les allergies

Les piqûres d’insectes et certains aliments peuvent entraîner un œdème de la peau ou du visage, chez les personnes qui ont des allergies ou des sensibilités. 

Des conditions affectant le cerveau

Les causes du gonflement au niveau du cerveau comprennent :

  • Tumeurs cérébrales : Une accumulation d’eau au niveau cérébral peut entraîner une tumeur cérébrale ;
  • Traumatismes crâniens : Une accumulation de liquides dans le cerveau peut se produire, si vous recevez un coup à la tête ;
  • Accident vasculaire cérébral : Un gonflement du cerveau peut être déclenché, si un accident vasculaire cérébral majeur se produit.

Problèmes aux extrémités

  • Lymphœdème : Le système lymphatique a pour rôle d’aider l’organisme à éliminer l’excès de liquide des tissus. Si ce système arrive à être atteint par une infection ou une intervention chirurgicale, cela peut causer un œdème;
  • Varices : Quand les valves sont endommagées, les varices surviennent, faisant ainsi monter la pression dans les veines, ce qui entraîne un gonflement. Cette pression peut aussi augmenter le risque de fuite de liquides vers les tissus environnants. Tout cela peut causer un œdème;
  • Caillot de sang : Un quelconque blocage dans la veine, comme un caillot peut bloquer le sang et l’empêcher de circuler. Les fluides peuvent alors commencer à s’écrouler dans les tissus environnants lorsque la pression monte dans les veines, causant ainsi un œdème ;
  • Un kyste ou une tumeur : Toute grosseur est susceptible d’engendrer un œdème, si cette grosseur fait pression sur une veine ou sur un canal lymphatique. Une fois que cette pression s’accumule, les fluides peuvent se répandre dans les tissus environnants et causer un œdème.

Conditions diverses 

D’autres conditions pouvant créer l’œdème sont :

  • Menstruation et pré menstruation : Pendant la menstruation, le niveau des hormones augmente. Dans les jours qui précèdent la menstruation (pré menstruation), le taux des progestérones reste plus faible et cela peut engendrer une rétention d’eau ;
  • Maladie thyroïdienne : Des problèmes de thyroïde combinés à des déséquilibres hormonaux peuvent causer un œdème ;
  • Immobilité prolongée : Rester immobile pendant de longs moments est une source d’œdème sous la peau. Cela peut être dû à la libération des hormones antidiurétiques de l’hypophyse, et de la mise en commun des fluides dans les zones dépendant de la gravité ;
  • Brûlures et coups de soleil : Quand une brûlure survient sur la peau, cette dernière réagit et retient l’eau. Cela peut alors causer un œdème ;
  • Pilules de contraception : Les médicaments qui contiennent des œstrogènes sont susceptibles d’engendrer une rétention d’eau. C’est cela d’ailleurs qui fait que beaucoup de personnes commencent à prendre du poids, quand ils utilisent ces pilules contraceptives ;
  • Infection ou inflammation : Les tissus enflammés ou infectés peuvent devenir enflés, d’où le risque d’œdème ;
  •  Hautes altitudes : L’activité physique combinée à une haute altitude peut causer un œdème. Le mal aigu des montagnes peut alors causer un œdème cérébral de haute altitude, ou un œdème pulmonaire de haute altitude.

Les symptômes des œdèmes 

Les symptômes de l’œdème dépendent généralement de la cause sous-jacente et de la partie du corps affectée. Cependant, les douleurs et l’enflure sont plus courantes chez les personnes qui souffrent de l’œdème. Les personnes atteintes de l’œdème peuvent remarquer certaines conditions telles que :

  • Peau étirée et brillante ;
  • Articulations raides ;
  • Douleurs dans certaines parties du corps ;
  • Anomalies de la vue ;
  • Diminution de la production d’urine ;
  • Veines du cou et des mains plus épaisses ;
  • Gonflements des yeux, du visage et des chevilles ;
  • Peau présentant une fossette après quelques secondes de pression ;
  • Perte ou gain de poids ;
  • Difficultés à marcher correctement si les jambes sont enflées ;
  • Toux ;
  • Difficultés à bien respirer.

Comment l’œdème est-il traité ?

Avant tout traitement, la première des choses à identifier par votre médecin est la cause de l’œdème. Le traitement pour être efficace, devra tenir compte de cela. Votre médecin vous posera alors certaines questions, et effectuera si possible des examens complets. L’œdème peut être temporaire et s’améliorer, si vous gardez vos jambes en position assise et que vous réduisez votre consommation de sel

Traitement à domicile

Voici quelques conseils à appliquer pour soulager l’œdème :

  • Porter des bas de contention, car ils exercent une pression sur les jambes et empêchent l’accumulation des liquides dans les jambes ou les chevilles ;
  • Essayer le massage;
  • Manger les aliments sains ;
  • Eviter les aliments transformés et emballés, qui sont riches en sel ;
  • Ne pas rester debout pendant de longues périodes sans faire des mouvements ;
  • Faire des exercices modérés ;
  • Mettre un oreiller sous les jambes, lorsque vous être couché ou assis pendant de longs moments ;
  • Ne prendre que les médicaments sur ordonnance ;
  • Protéger les zones enflées, des blessures. Les blessures sur les zones enflées prennent plus de temps à guérir et peuvent même être infectées.

Traitement médical

Voici quelques conseils que vous pourrez recevoir de votre médecin, en fonction des causes de l’œdème :

  • Si l’œdème est causé par un lymphœdème : Utilisation de diurétiques et des bas de compression ;
  • Si l’œdème est causé par l’insuffisance cardiaque : Combinaison de diurétiques avec des médicaments qui participent à l’amélioration de la fonction cardiaque;
  • Si l’œdème est causé par une cirrhose : Utilisation de diurétiques, réduction du sel et élimination de tout ce qui est alcool ;
  • Si la cause de l’œdème est un médicament : Parlez-en à votre médecin et arrêtez immédiatement la prise du médicament.
  • Si la cause de l’œdème est une maladie pulmonaire (bronchite chronique…) : Arrêter de fumer si le patient fume.
Bronchite chronique – © Crédit : informationhospitaliere.com

Prenez rendez-vous avec votre médecin, si votre œdème devient soudainement douloureux, pire ou s’il est accompagné de difficultés respiratoires ou d’une douleur au niveau du thorax

Si vous êtes enceinte et que vous remarquez un gonflement brusque de vos jambes, consultez votre médecin. Il vérifiera votre tension artérielle et effectuera des tests d’urine ainsi que des analyses de sang, afin de s’assurer qu’il s’agisse d’une prééclampsie.

Complications de l’œdème 

Si l’œdème n’est pas traité, il peut être source d’autres complications :

  • Difficulté à marcher ;
  • Gonflement de plus en plus douloureux ;
  • Raideur ;
  • Cicatrices entre les couches des tissus ;
  • Réduction de la circulation sanguine ;
  • Diminution de l’élasticité des veines, des artères, des muscles et des articulations ;
  • Peau étirée ;
  • Démangeaisons ;
  • Risques d’ulcère cutané ;
  • Risques d’infection dans les zones enflées ;

Si les causes sous-jacentes de l’œdème ne sont pas identifiées et traitées, elles peuvent également produire d’autres conditions encore plus graves.

Prévention de l’œdème

La manière la plus efficace de prévenir une maladie, est d’en prévenir les causes. C’est aussi le cas de l’œdème. Pour prévenir l’œdème, il faut suivre quelques techniques d’autosoins telles que :

  • Rester autant que possible actif sur le plan physique ;
  • Éviter l’excès de sodium dans son alimentation ;
  • Se lever régulièrement lors des longs voyages et faire des mouvements avec ses pieds. Idéalement, il est recommandé de se lever au moins une fois par heure. S’il n’est pas possible que vous vous leviez à cause des conditions, faites bouger vos pieds et le bas de vos pieds en position assise ;
  • Réduire la consommation de sel ;
  • Porter des bas de contention ;
  • Éviter les températures extrêmes (bains chauds, les saunas…).

L’œdème est une accumulation de liquide dans le corps, entraînant ainsi un gonflement souvent douloureux. Elle est généralement due à la prise de certains médicaments, certaines maladies, à la grossesse, etc. Le traitement préconisé pour éliminer l’œdème devra tenir compte de sa cause. 

Vous aimerez aussi :

Related Articles