Global Statistics

All countries
618,807,415
Confirmed
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
597,301,052
Recovered
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
6,535,210
Deaths
Updated on September 22, 2022 2:33 pm

Ogast 30mg : Guide complet du médicament

Ogast 30mg est très préconisé dans le traitement des troubles liés à l’acidité de l’estomac et aux sécrétions d’acides gastriques. Ce produit disponible en gélules de 30 mg doit néanmoins être utilisé avec précaution. Voici le guide complément du médicament Ogast 30 mg.

Ogast 30 mg : Description et prix du médicament

Grâce aux substances qui le composent, Ogast 30 mg arrive à agir rapidement dans l’organisme du sujet malade. Sa substance active est le lanzoprazole. Dans la composition du produit, le lanzoprazole est accompagné par des excipients. Il s’agit notamment de :

  • L’amidon de maïs ;
  • L’hypromellose ;
  • Macrogol 8000 ;
  • Dioxyde de titane ;
  • Saccharose.

On peut également évoquer d’autres excipients importants tels que le talc, la gélatine et l’oxyde de fer jaune.

Ogast 30 mg n’est prescrit uniquement que sur ordonnance médicale délivrée par le médecin. En pharmacie, le produit est disponible en gélules gastro-résistantes (orange et blanc). La boîte contient 28 gélules et est vendue à 6,28 € environ. Il faut noter que le prix peut varier en fonction de la pharmacie. Compte tenu des avantages que ce médicament offre, la sécurité sociale a alors décidé de le rembourser à hauteur d’un taux de 65 %.

Dans quels cas prendre Ogast 30 mg et quelles sont les contre-indications ?

Les indications et contre-indications du produit doivent être connues pour une meilleure utilisation.

Les indications

Les indications liées à l’emploi d’Ogast 30 mg sont nombreuses et variées. Le médecin recommande d’en prendre dans les cas suivants :

  • Traitement ou prévention des ulcères (gastrique et duodénal) ;
  • Régurgitations acides ;
  • Syndrome de Zollinger-Ellison ;
  • Brûlures d’estomac ;
  • Reflux gastro-œsophagien.

On peut également utiliser ce produit pour prévenir les cas d’œsophagite par reflux ou pour traiter toute infection causée par les bactéries Helicobacter. Toutefois, il est possible que le médecin prescrive le médicament à un sujet malade, en raison des résultats qu’a montré son diagnostic sur un autre trouble.

Les contre-indications

Pour ce qui est des contre-indications, Ogast 30 mg est surtout interdit d’usage lorsque vous êtes allergique à l’une des substances contenues dans ce médicament. Cela dit, si vous avez des doutes sur les composants, vous pouvez vous rapprocher de votre médecin traitant. Celui-ci pourra vous aider à savoir si vous pouvez prendre ou non le médicament.

Ogast 30 mg : quelle est la posologie ?

Il faut avant tout savoir que ce produit ne doit en aucun cas être administré aux enfants. Quant aux adultes, la posologie dépend du diagnostic et de la maladie à traiter.

  •  L’ulcère gastrique

La posologie idéale est d’une gélule tous les jours pendant une durée de 4 semaines.

  • L’ulcère duodénal

La posologie est la même que pour traiter l’ulcère gastrique. Seulement qu’ici, le patient doit suivre le traitement pendant 2 semaines.

  • L’œsophagite par reflux

Une dose de 15 mg est généralement conseillée. Toutefois, chez certains patients, le médecin peut recommander de prendre la gélule de 30 mg. Si les symptômes résistent toujours pendant les 4 semaines de traitement avec une gélule de 30 mg, le médecin se doit de faire d’autres examens.

  • Le syndrome de Zollinger-Ellison

Pour traiter cette maladie, il est conseillé de prendre deux gélules par jour, soit 60 mg d’Ogast. La posologie doit être constamment surveillée et il faudra poursuivre le traitement aussi longtemps que nécessaire.

Cependant, il faut notifier que les patients chez qui le médicament n’a pas réellement d’effet après la durée du traitement doivent le signaler au médecin. Pour les infections et brûlures d’estomac, il revient au spécialiste de fixer une dose idéale. De toute évidence, la posologie prescrite doit être respectée rigoureusement.

Ogast 30 mg : les interactions médicamenteuses

L’association de la gélule de 30 mg présente des interactions, lorsqu’il est associé à des substances et médicaments non appropriés.

Les inhibiteurs de la protéase du VIH

L’association d’Ogast avec les inhibiteurs de la protéase du VIH n’est pas recommandée. En réalité, cela peut empêcher l’absorption d’autres médicaments et causer des problèmes de santé au patient.

Digoxine

Une association du produit avec de la Digoxine augmente le taux de concentration plasmatique de Digoxine. Quand ce dernier est à un taux trop élevé, cela présente des risques pour la santé.

Méthotrexate

L’utilisation d’Ogast 30 avec de la méthotrexate déclenche peu de temps après, l’augmentation des taux sanguins de méthotrexate. De même, cela peut prolonger les métabolites, causant ainsi une toxicité du méthotrexate. Pour cela, il faut éviter de mélanger de la méthotrexate avec Ogast 30 mg.

Il est indispensable d’informer votre médecin si vous prenez déjà un médicament avant de commencer le traitement.

Quels sont les effets secondaires d’Ogast 30 mg ?

Une mauvaise utilisation d’Ogast 30 mg peut entraîner des effets secondaires au sujet malade. Ainsi, les études ont permis de les classer par diverses catégories en fonction de leur fréquence. De ce fait, on distingue en premier lieu, les effets secondaires fréquents. Ce sont les maux de tête, les douleurs au niveau de l’estomac, la fatigue, les vomissements. Il y a également les démangeaisons, les polypes bénins de l’estomac, la constipation et les éruptions cutanées.

La seconde catégorie des effets secondaires est liée aux symptômes qui apparaissent peu fréquemment. On peut citer la dépression, les œdèmes, les modifications de la composition du sang et les douleurs (articulaires ou musculaires).

On peut aussi évoquer ceux qui surviennent rarement. Il s’agit notamment, de la fièvre, la chute des cheveux, les fourmillements, les tremblements, les sensations de brûlures et de picotement. Les hématomes, la perte d’appétit, les hallucinations et les troubles de la vue en font également partie.

Une autre catégorie d’effets secondaires est celle qui concerne les symptômes survenant très rarement. On peut parler de l’hypersensibilité, l’inflammation de l’estomac, les rougeurs, les réactions cutanées et la stomatite.

Enfin, on distingue ceux qui surviennent à une fréquence non connue. Habituellement, ce sont les hallucinations visuelles, l’irritabilité et la diminution du taux de calcium dans le sang.

Les effets secondaires peuvent apparaître chez les sujets malades en fonction de leur sensibilité aux composants contenus dans le médicament. Cela dit, il est possible de remarquer chez certaines personnes, l’apparition des symptômes quelques jours après la prise du médicament. A contrario, chez d’autres, les effets secondaires ne surviennent que quelques heures après la dose ingérée.

Tout compte fait, le constat d’un quelconque symptôme doit attirer votre attention. Prévenez alors votre médecin afin de connaître la conduite à tenir.

Ogast 30 mg : quelles sont les mises en garde ?

Avant toute utilisation du médicament Ogast 30 mg, il est nécessaire de déclarer vos antécédents de maladie. Par exemple, si vous souffrez d’une pathologie hépatique grave, vous devez le signaler à votre médecin. En effet, la posologie pour les personnes ayant cette maladie est souvent ajustée.

De plus, si pendant le traitement, vous remarquez des symptômes étranges, il est recommandé d’arrêter la prise du médicament et de prévenir un spécialiste. Dans le cas où vous ne ressentez rien d’inhabituel, sachez que la durée de traitement doit être rigoureusement respectée pour obtenir le résultat souhaité.

Chez la femme enceinte, il n’est pas conseillé de prendre le médicament. Ogast 30 mg contient en effet des composants non favorables à la santé du bébé. Pour plus de précautions, l’idéal est d’éviter de prendre ce produit.

En ce qui concerne l’utilisation du médicament chez la femme allaitante, les études ont révélé la présence des composants du produit dans le lait maternel. Ainsi, l’utilisation d’Ogast 30 mg est interdite chez cette dernière.

En outre, le médicament présente des effets secondaires sur l’état des personnes qui utilisent des machines ou qui conduisent des véhicules. Les effets sont entre autres : la somnolence, la baisse de vigilance, les hallucinations. Cela peut donc vous empêcher de faire ces activités en toute sécurité.

Ogast 30 mg : quelles sont les précautions d’emploi ?

Pour une meilleure efficacité d’Ogast 30 mg, on recommande de le prendre trente minutes avant les repas. Il faut toujours avaler les gélules avec un verre d’eau.

Il faut ajouter que le médicament doit être pris chaque jour à des heures précises. En cas d’amélioration de votre état de santé, continuez toujours le traitement tout en considérant la durée qui vous a été prescrite. En effet, la disparition des symptômes n’entraîne pas la guérison immédiate.

Pour préserver l’efficacité du produit, les spécialistes recommandent de le conserver sous une température de 25 °C au maximum. Bien entendu, il doit être gardé dans sa boîte d’origine.

Vous aimerez aussi :

Related Articles