Global Statistics

All countries
552,936,305
Confirmed
Updated on July 1, 2022 3:48 pm
All countries
525,457,222
Recovered
Updated on July 1, 2022 3:48 pm
All countries
6,358,421
Deaths
Updated on July 1, 2022 3:48 pm

Onychomycose : comment traiter la mycose des ongles du pied ?

Encore appelée mycose des ongles, l’onychomycose est une atteinte des ongles par un champignon parasite. On la reconnaît par la présence des ongles cassants, décollés, jaunis, etc. La prise en charge de l’onychomycose est spécifique et elle doit être suivie rigoureusement sur plusieurs mois. Focus sur les causes, diagnostic et traitements de l’onychomycose.

Onychomycose : définition et causes

Onychomycose est un terme médical utilisé pour désigner l’infection des ongles par un champignon. C’est une affection qui touche plus les personnes âgées : environ une personne sur deux âgée de soixante-dix ans est atteinte de la mycose des ongles.  Dans la plupart des cas, les ongles affectés sont ceux du petit et du gros orteil. Avec le temps, les parties infectées s’agrandissent.

En effet, l’onychomycose est généralement causée par des champignons dermatophytes, et parfois par des moisissures ou des levures. Ces champignons se développent plus, dans les endroits chauds, sombres et humides.

  • Dermatophytes

Une onychomycose provoquée par des dermatophytes survient le plus souvent après une mycose des pieds (que nous appelons pied d’athlète). Cette dernière se prolifère sur des surfaces publiques infectées par des fragments de peau laissés par les malades. Il s’agit du cas dans des piscines, des hammams, des vestiaires de sport, des saunas, des salles de danse, des cabinets médicaux, etc. Si, après des mois, la mycose du pied n’est pas bien traitée, elle se propage jusqu’à l’ongle et entraîne la mycose des ongles.

  • Moisissures

Le contact avec une terre contaminée par des moisissures peut entraîner une onychomycose.

  • Levures

Les levures peuvent également causer une mycose au niveau des ongles de la main. Elles se développent très souvent sous les ongles de ceux qui sont en contact avec l’eau.

Onychomycose : facteurs de risques

La prévalence de la mycose des ongles augmente avec l’âge, pour s’étendre à 30% chez les personnes âgées de plus soixante-dix ans. Ce problème d’infection est plus présent chez l’homme que chez la femme. Bien que l’onychomycose soit due à certains champignons, plusieurs facteurs peuvent favoriser le développement de cette infection :

  • Certains traitements, à base de cortisone, des immunosuppresseurs, de chimiothérapie… ;
  • Certaines maladies : le diabète, les troubles de la circulation sanguine, le virus de VIH, les maladies de la peau… ;
  • Antécédents familiaux de mycoses des ongles ;
  • Vieillissement : les sujets âgés sont plus prédisposés à être atteints de l’infection ;
  • Port de bas ou de chaussures retenant l’humidité ;
  • Transpiration excessive ;
  • Hygiène de pieds inadéquate ;
  • Pied d’athlète non traité ;
  • Orteils se relevant ou se chevauchant, coups ou hématomes engendrés par des chaussures mal adaptées ou activités sportives.

Onychomycose : symptômes et évolution

Lorsque l’onychomycose est provoquée par des champignons, et se manifeste dans le coin de l’ongle du gros orteil, les symptômes observés sont :

  • L’ongle décollé, jaunâtre et épaissi ;
  • L’apparition de taches blanches au niveau de la surface de l’ongle ;
  • L’apparition d’une poudre blanchâtre et contagieuse suite au grattage sous l’ongle ;
  • L’apparition, parfois, de taches noires.

Lorsque la mycose des ongles est causée par des moisissures ou des levures, et se localise au niveau des ongles des mains, les symptômes sont :

  • La peau qui entoure l’ongle est douloureuse, rouge et boursoufflée ;
  • Le décollement de l’ongle sous lequel l’enduit blanc-jaunâtre prend place ;
  • Un pigment vert présentant l’aspect moisi à l’ongle peut s’observer, en cas de surinfection par des bactéries.

Par ailleurs, lorsque la mycose des ongles n’est pas prise en charge, elle peut être à l’origine de dommages permanents pour l’ongle. Les sujets qui souffrent de diabète et ceux qui présentent une défaillance du système immunitaire, mais négligent le traitement de l’onychomycose, courent le risque d’être atteints d’une autre infection, appelée cellulite (différent de la peau d’orange). Celle-ci est une sorte d’infection bactérienne de la peau et des tissus sous-jacents, associés à la rougeur et à la fièvre.

Pour éviter le risque de cellulite, il est important de se faire consulter dès l’apparition des premiers signes de la mycose des ongles : changement de couleur ou épaississement d’un ongle.

Onychomycose : diagnostic

Le diagnostic de la mycose des ongles débute par un examen mycologique. Cela est nécessaire pour l’élimination d’autres maladies apparentées, comme des microtraumatismes ou un psoriasis, qui peuvent présenter les mêmes symptômes. Un prélèvement mycologique, qui consiste à découper l’ongle décollé et à gratter les débris poudreux, peut être effectué pour des analyses en laboratoire.

Onychomycose : comment prévenir la mycose des ongles ?  

Puisque les champignons se développent plus dans les lieux chauds et humides, il faudra donc adopter les mesures préventives suivantes, pour réduire le risque d’onychomycose :

  • Sécher correctement vos pieds à la sortie de la douche ;
  • Utiliser des sandales lors de l’usage des douches publiques, des centres sportifs, des piscines et dans tout endroit mouillé ou humide ;
  • Ne pas passer de vernis à ongles sur un ongle touché par la mycose des ongles, parce que cela peut favoriser la persistance de l’infection ;
  • Opter pour des souliers qui disposent d’une bonne aération ainsi que des bas qui absorbent facilement la transpiration ;
  • Changer vos chaussettes une fois qu’elles sont humides ;
  • Préférer les chaussettes de laine ou de coton, qui absorbent l’humidité ;
  • Asperger avec un aérosol antifongique ou une poudre l’intérieur des chaussures et les pieds ;
  • Maintenir vos ongles d’orteils courts ;
  • Nettoyer les mains après avoir été en contact avec un ongle infecté ;
  • Désinfecter dans une solution d’alcool, les équipements dont vous avez fait usage lors du nettoyage des ongles.

Onychomycose : quels sont les traitements ?

Il existe plusieurs moyens de traitements de l’onychomycose, le médecin propose donc l’un ou l’autre.

  • Antifongique oral (itraconazole, fluconazole, terbinafine, etc.)

Le traitement à base du médicament doit être effectué pendant quatre à douze semaines. Dans le cadre d’une atteinte matricielle de la mycose des ongles, ce médicament est indiqué en association avec un traitement local, qui sera suivi jusqu’à la guérison complète. On observe le résultat que lorsque l’ongle repousse complètement.

La guérison est obtenue une fois sur deux chez les patients simples, mais une fois sur quatre chez les sujets âgés et diabétiques. Par ailleurs, les médicaments peuvent occasionner des effets indésirables (comme la nausée, la diarrhée, les démangeaisons, l’irritation de la peau) ou une réaction allergique, il faut consulter dans ce contexte.

  • Vernis à ongles médicamenteux (comme le ciclopirox)

Accessible sur ordonnance, le ciclopirox est un médicament qui doit être passé sur les ongles quotidiennement, ceci pendant plusieurs mois. Mais, notez que le taux d’efficacité est faible : moins de 10% des patients qui font usage de ce produit arrivent à se débarrasser de l’infection.

  • Médicaments topiques

Plusieurs autres médicaments, existant sous forme de lotions ou de crèmes peuvent être utilisés, par voie orale, comme complément, dans le cadre d’un traitement.

  • Retrait de l’ongle atteint

Dans le cas où l’infection s’avère douloureuse ou grave, le médecin procède au retrait de l’ongle infecté, afin qu’une autre repousse, même si cela peut prendre jusqu’à un an.

Traitement de la mycose des ongles du pied : quelques approches complémentaires

Vinaigre

Le bain de pieds dans une eau mélangée avec du vinaigre est recommandé par certains spécialistes. Bien que les études n’aient pas validé cette approche de traitement de l’onychomycose, il a été rapporté que les patients qui l’utilisaient, ont obtenu satisfaction.

À cet effet, il suffit de tremper les pieds pendant quinze à vingt minutes dans une bassine contenant une partie de vinaigre pour deux parties d’eau tiède, au quotidien. Dans un contexte d’irritation de la peau, il faut diminuer la fréquence d’utilisation à 2 ou 3 fois par semaine, ou réduire la concentration en vinaigre du mélange.

Huile essentielle de melaleuca

L’Organisation Mondiale de la Santé approuve l’utilisation topique de l’huile essentielle de melaleuca dans le soulagement des symptômes de plusieurs maladies de la peau, y compris la mycose des ongles. Plusieurs essais in vivo et in vitro ont montré l’effet antifongique de cette huile, mais assez d’études n’ont pas confirmé son efficacité dans le traitement des infections chez l’homme.

En ce qui concerne le mode d’emploi, il suffit d’appliquer l’huile pure ou une préparation en renfermant au minimum 70%, sur les surfaces touchées, 2 à 3 fois quotidiennement. Néanmoins, pour éviter tout risque de réactions allergiques, il faut d’abord appliquer l’huile sur une petite partie de la peau avant de poursuivre sur l’ensemble des parties.

Viks VapoRub

Il a été rapporté que des personnes ont pu se soulager de l’onychomycose en appliquant Viks VapoRub (un remède contre la toux) sur leur ongle atteint. D’après Andrew Weil, médecin en Amérique, le camphre que renferme le produit peut expliquer les effets antifongiques produits. En cas d’usage pour la toute première fois, il faut appliquer le produit sur l’ongle concerné 2 fois par jour.

Ail

L’ail, encore appelé Alium sativum, a été utilisé pendant longtemps pour traiter plusieurs types d’infections, qu’elles soient internes ou externes. Cela s’explique par le fait que l’Alium sativum possède des propriétés antifongiques et antibactériennes.

Il faut utiliser le bulbe de l’ail coupé et broyé puis appliquer sur la partie infectée, à l’aide d’un coton, ceci trois fois par jour. Vous pouvez aussi avoir recours aux gels ou aux crèmes à base d’ajoène, qui sont accessibles sur le marché.

Vous aimerez aussi :

Related Articles