Global Statistics

All countries
526,183,329
Confirmed
Updated on May 20, 2022 8:24 pm
All countries
481,780,768
Recovered
Updated on May 20, 2022 8:24 pm
All countries
6,297,803
Deaths
Updated on May 20, 2022 8:24 pm

Onychophagie : Comment arrêter le rongement des ongles ?

L’onychophagie ou le fait de se ronger les ongles est un phénomène très fréquent chez les préadolescents, parfois chez les enfants, à partir de l’âge de trois ans et les adultes. Apparaissant peu esthétique, cette action est généralement en rapport avec le stress, à l’intense concentration ou à l’ennui. Elle peut avoir de nombreuses conséquences mais, il existe des traitements et attitudes à adopter, pour arrêter avec cette manie. Qu’est-ce que l’onychophagie ? Quelles sont les causes et conséquences possibles ? Comment arrêter cette mauvaise habitude ? Focus sur l’onychophagie.

En quoi consiste l’onychophagie ?

L’onychophagie est une habitude compulsive de se ronger les ongles des mains, parfois, ceux des pieds. Cette manie a été décrite la toute première fois en 1908, dans un article écrit par Edgard Berillon, un médecin et psychiatre français. Elle n’est pas une maladie, mais un trouble obsessionnel compulsif, qui concerne de nombreuses personnes, aussi bien des femmes que des hommes et, autant les enfants que les adultes.

Ce toc survient généralement vers l’âge de deux ans, habituellement par mimétisme (la mère ou le père se ronge les ongles). Très souvent, elle passe à l’adolescence, dès que l’individu en prend conscience, mais cela peut persister à l’âge adulte. Les personnes qui présentent l’onychophagie sont assujetties à l’anxiété et au stress. Le fait de se ronger les ongles devient un geste incontrôlé, inconscient et vraiment compulsif, pour les individus concernés.

L’onychophagie apparaît chez plus d’un tiers de la population française et, elle a des risques sanitaires puis, des conséquences esthétiques telles que : la déformation de la cuticule, les problèmes dentaires, les mains abîmées, la perte complète de l’ongle et les infections fongiques et bactériennes des ongles.

Quelles sont les causes de l’onychophagie ?

L’onychophagie trouve généralement son origine dans la petite enfance. En effet, les lèvres des jeunes enfants ont tendance à être en contact avec les personnes ou objets, qui les entourent. Leurs doigts sont constamment à la portée de la bouche, c’est ainsi que la pratique du rongement des ongles s’adopte naturellement.

Ce phénomène devient plus aigu pendant la période de la poussée des dents, avec les premières douleurs. Les causes du rongement des ongles ne sont pas précises. Toutefois, il faut noter que cette manie s’observe, au même moment que des troubles comme le stress lié au travail, l’arrêt de tabac, l’anxiété, etc.

  • Les pensées obsessionnelles, le besoin de relâcher la tension ainsi que, les pensées répétitives constituent, parmi tant d’autres, des raisons qui poussent les personnes à se ronger les ongles inconsciemment ;
  • La timidité : l’onychophagie est une sorte de clapet pour les personnes introverties, afin de libérer la tension qu’elles subissent ;
  • La faible estime de soi : le manque d’estime de soi peut se traduire par le fait de se ronger les ongles. On observe cela souvent chez les personnes qui s’auto-évaluent, puisqu’elles se fixent à l’esprit des croyances irrationnelles, tout en mordant les ongles ;
  • L’anxiété : le stress et les niveaux élevés d’anxiété sont à l’origine de cette mauvaise habitude ;
  • L’imitation : les enfants voyant leur entourage se ronger les ongles, que ce soit à l’école ou à la maison, copient cette manie.

Quelles sont les conséquences du rongement des ongles ?

En général, les effets d’un ongle rongé sont plus esthétiques. Toutefois, l’onychophagie peut toucher la qualité de vie de la personne. Sur le plan social, par exemple, l’onychophagie est perçue comme une mauvaise habitude, susceptible d’entraîner un malaise dans les relations et, de provoquer des risques sur la santé.

Dégradation esthétique

L’onychophagie peut être à l’origine du mauvais état des ongles. Cela contribue à la dégradation de l’image et, peut avoir un impact sur la confiance en soi. Il faut noter à cet effet que, les symptômes physiques du rongement des ongles sont plutôt mal perçus en société.

Risque hygiénique

Le fait de porter ses mains à la bouche est un geste qui s’effectue presque systématiquement sans réfléchir, comme toute action machinale. Cela implique qu’au final, ce sont des mains sales qui entrent en contact avec les muqueuses buccales, dans la majorité des cas. Autrement dit, les microorganismes (virus, bactéries et champignons) présents sous les ongles et sur les mains, peuvent être à l’origine des caries, des plaies buccales et de l’herpès. Par conséquent, le rongement des ongles est un véritable accès des microorganismes.

Cependant, le transfert des bactéries dans la bouche, peut être source de mauvaise hygiène buccale. Au vu de cela, une personne qui se ronge les ongles, risque d’avoir une mauvaise haleine, ce qu’on appelle halitose.

Déformation permanente de l’ongle

À force de se confronter à des activités mécaniques pour lesquelles ils n’ont pas été prévus biologiquement, les ongles s’installent dans un état d’inflammation chronique. Ce qui signifie que plus l’action est effectuée, plus les ongles vont faire face à des situations de repousse interrompue.

Si le rongement des ongles continue sur le long terme, leur structure profonde finira par être endommagée. Du coup, les ongles peuvent se déformer, ceci de façon permanente. Les ongles déformés vont ensuite devenir très douloureux, ce qui peut inciter à les mordre très souvent et, conduire à la création d’un cercle vicieux.

Trouble de la mâchoire et problèmes au travail

Le rongement des ongles peut également, porter atteinte aux muscles et aux os de la mâchoire inférieure. En réalité, l’inconfort que l’onychophagie peut engendrer est une douleur à la tête, à la mâchoire ou à l’oreille et, des troubles, pour ouvrir et fermer ou mordre la mâchoire.

Par ailleurs, dans un emploi ou lors d’un entretien d’embauche, pendant lequel les mains sont censées être visibles, l’observation des ongles rongés peut constituer un obstacle.

Hormis la pathologie mécanique ou microtraumatique de l’ongle que l’onychophagie peut provoquer, cette manie peut être aussi responsable :

  • De l’onychomycose : l’infection des ongles par un champignon microscopique ;
  • De la mélanonychie : pigmentation brune ou noire de la plaque de l’ongle normale ;
  • De la paronychie ou du périonyxis : c’est une inflammation des tissus périunguéaux, replis sus-unguéaux et/ou latéraux ;
  • Des intoxications chroniques : chez les utilisateurs de pesticides, par exemple ;
  • Des probables répercussions dentaires : en rongeant les ongles, les dents sont confrontées à des petites lésions, parfois aggravées par un bruxisme (grincement des dents).

Comment arrêter l’onychophagie ?

La prise en charge conduisant à l’arrêt du rongement des ongles est, fonction de l’âge de la personne. L’objectif est d’abandonner cette habitude et de soulager la détresse qui, peut être liée ou, est susceptible de pousser l’individu à adopter ce geste, de manière plus ou moins consciente. Les enfants étant les plus atteints de cette manie, il convient de les pousser à arrêter, même si, dans la plupart des cas, ils se débarrassent de ce comportement à l’âge adulte.

Toutefois, il est nécessaire de bien exercer toute pression sur eux, pour que cela ne débouche point sur un résultat inverse. C’est-à-dire que, lorsque la pression n’est pas exercée dans le bon sens sur les enfants présentant l’onychophagie, ils peuvent devenir plus obsédés par leurs ongles, plutôt que d’en arrêter la ronge.

En effet, pour les inciter à arrêter, il faut leur montrer vos progrès, dans le cas où vous êtes confronté au même problème. Lorsqu’ils réussissent, il est important de les féliciter. Lorsqu’ils n’arrivent pas à progresser, il ne faut pas les gronder mais plutôt, leur donner les raisons pour lesquelles ils doivent en finir (ce n’est pas joli à voir, ce n’est pas propre….). Pour ceux qui sont proches de l’adolescence, vous pouvez insister sur le plan esthétique, s’ils y portent une attention.

Généralement, pour se débarrasser de l’onychophagie, il faut suivre les conseils suivants :

  • Eviter de se ronger les ongles, même si vous désiriez les couper, puisque ça fait revenir la manie ;
  • Se mettre du vernis à ongles amer (elle est accessible en pharmacie). Ce vernis très fort et transparent vous procura un goût en bouche très déplaisant et, vous incitera à cesser de vous ronger les ongles très souvent ;
  • S’hydrater les mains régulièrement : il est en effet rapporté, qu’il est souvent désagréable de porter les mains grasses à la bouche ; cela vous dégoûte de la manie, sur le long terme ;
  • Mettre un pansement sur les ongles rongés : c’est peu esthétique mais, cela vous aidera à éviter de les ronger plus et par conséquent, de réduire le risque d’infection ;
  • Mâcher de chewing-gum : cela occupera votre bouche et vous permettra d’éviter le grignotage des ongles ; vous avez aussi la possibilité d’adopter autres gestes de remplacement, comme tripoter les cheveux, le stylo ou encore, faire usage d’une balle antistress ;
  • Réaliser une belle manucure : se faire porter un beau vernis ou des faux-ongles, peut également vous dissuader pendant un moment ;
  • Commencer à limer les ongles : couper les ongles, pour qu’ils ne s’accrochent pas dans les dents lors du rongement.

Lorsqu’aucune de ces solutions ne marche, il faut se référer à votre médecin ou, faire recours à des thérapies comportementales de groupe, pour apprendre à gérer efficacement votre stress. À cet effet, la première personne à contacter dans un contexte d’onychophagie est le dermatologue. La consultation d’un psychologue ou d’un psychiatre peut s’avérer nécessaire, dans certains cas chroniques.

De plus, il est recommandé de pratiquer une activité sportive, afin de canaliser vos angoisses et votre agressivité. Pour se détendre et ne plus faire passer son stress sur les ongles, les activités comme la méditation, le yoga, l’hypnose ou la sophrologie, peuvent vous être d’une grande aide.

Vous aimerez aussi :

Related Articles