Global Statistics

All countries
551,452,848
Confirmed
Updated on June 29, 2022 11:23 pm
All countries
523,627,171
Recovered
Updated on June 29, 2022 11:23 pm
All countries
6,355,182
Deaths
Updated on June 29, 2022 11:23 pm

Oreilles bouchées : Que faire ?

Les oreilles bouchées représentent des symptômes qui se manifestent très couramment. Elles sont, pour la plupart du temps, liées à de nombreux troubles auditifs pathologiques, ou barotraumatiques (avion, plongée), qui affectent la région des oreilles, du nez et de la gorge. Pour surmonter ces symptômes, vous devez en traiter les causes. Qu’est-ce que les oreilles bouchées ? Quelles sont leurs causes, et comment s’en débarrasser ?

Description des oreilles bouchées

Il est désagréable d’avoir les oreilles bouchées. Cela s’apparente à un bourdonnement fréquent, généralement sans gravité. Ce phénomène survient habituellement après avoir pris une douche ou un bain et même, en sortant de l’avion.

En effet, l’oreille est un organe extrêmement sensible et délicat. Avoir les oreilles bouchées est immédiatement remarquable. Cela affecte la perception de l’environnement, et ne disparaît pas entièrement de lui-même. Selon l’origine du bouchon, ce phénomène présente un risque pour la santé. Il peut être gênant, lancinant ou inconfortable.

Les oreilles bouchées sont parfois liées à des affections touchant la sphère ORL. Elles se caractérisent le plus souvent par, une perte d’audition plus ou moins marquée. Compte tenu de la pathologie qui en est à l’origine, elles peuvent être associées à une fièvre, des douleurs ou des sifflements. Par ailleurs, un traitement tardif peut aggraver la situation. C’est justement la raison pour laquelle, il est recommandé de les traiter le plus tôt possible.

Causes des oreilles bouchées

Plusieurs pathologies sont à l’origine des oreilles bouchées. Outre ces pathologies, avoir les oreilles bouchées peut survenir suite à certaines pratiques ou certains phénomènes.

Par conséquent, les oreilles peuvent être bouchées suite à :

Un rhume

Les trompes d’Eustache, permettant une circulation de l’air entre les oreilles et les fosses nasales, se retrouvent congestionnées. Étant donné que l’air ne circule plus, la muqueuse souffre et sécrète un liquide plus ou moins visqueux. Ce liquide ne s’évacue pas et bouche les oreilles. C’est ce qui explique cette impression d’avoir la tête sous l’eau.

Certaines personnes sont plus exposées au rhume que d’autres. Cependant, il est généralement recommandé de traiter le rhume dès les premières manifestations, pour éviter toutes complications.

Un traumatisme sonore

L’exposition à une musique très forte peut traumatiser les oreilles. Ces dernières sont, en effet, vulnérables aux sons aigus. Suite à un concert, par exemple, il est très probable d’avoir une, ou carrément les deux oreilles bouchées.

Lorsqu’il y a excessivement de bruit, la membrane de l’oreille interne émet des vibrations. Les cellules qui reconnaissent les sons se trouvent sous cette membrane, et peuvent mourir en cas de traumatisme. Dans le même temps, d’autres repoussent, mais aléatoirement. La mort de ces cellules engendre une perte partielle de l’audition.

Un bouchon de cérumen

Le cérumen est une substance qui assure l’hygiène des oreilles. Il les protège naturellement des agressions extérieures. En effet, le cérumen empêche une pénétration des microbes et de la poussière dans le conduit auditif. Cette substance est sécrétée à l’entrée de l’oreille.

Le cérumen lutte également contre la prolifération des champignons et microbes (ceux-ci sont engendrés par l’humidité et la chaleur régnant dans le conduit auditif). Cependant, nettoyer fréquemment les oreilles avec un coton-tige ou une mauvaise manipulation de ce dernier, peut provoquer la mise en place d’un bouchon de cérumen, au fond du conduit auditif.

Mettre des écouteurs ou poser le téléphone contre la joue, augmente la température au niveau des oreilles. Cette augmentation modifie la viscosité du cérumen qui est un facteur de bouchon.

L’âge importe peu dans la formation du bouchon. Toutefois, d’après plusieurs études effectuées, le constat fait est que plusieurs personnes âgées (adultes) ont tendance à faire des croûtes cérumineuses.

Le bouchon de cérumen se manifeste par des douleurs, une baisse d’audition, un assourdissement ou une résonance dans la tête.

Un barotraumatisme

Il s’agit d’une lésion des tissus de l’oreille, causée par une variation de pression (augmentation ou chute). Le barotraumatisme se manifeste par une perte auditive, de violentes douleurs, des symptômes vestibulaires (vertiges) et des lésions du tympan.

Le barotraumatisme est provoqué par un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache. Cette dernière est située au niveau de la caisse du tympan. C’est elle (trompe d’Eustache) qui relie le pharynx à l’oreille moyenne.

En effet, lorsqu’il y a changement de pression extérieure, la trompe d’Eustache est chargée d’équilibrer cette pression des deux côtés du tympan. Elle facilite la sortie ou l’entrée de l’air. Par conséquent, si elle est défectueuse, l’air ne peut ni sortir ni entrer dans l’oreille moyenne. D’où le barotraumatisme.

Selon les symptômes, le barotraumatisme est soigné par une administration d’antibiotiques. Il est également possible de recourir à une intervention chirurgicale.

Les acouphènes

Description de l’acouphène – © Crédit : informationhospitaliere.com

Les acouphènes sont des bruits parasites qui n’existent pas réellement, mais que l’on entend. C’est l’exemple des sifflements, des cliquetis, ou encore des bourdonnements. Ils découlent d’une défaillance du système nerveux auditif. Les acouphènes peuvent se manifester après que vous ayez été exposé à une musique très forte.

La maladie de Ménière

Encore appelée syndrome de Ménière, la maladie de Ménière est caractérisée par de récurrentes crises de vertiges. Ces crises sont accompagnées de perte auditive (partielle), de bourdonnements et sifflements.

En outre, on peut ajouter la sinusite, l’otite (surtout celle moyenne) et la présence de psoriasis dans les oreilles.

Traitement et prévention des oreilles bouchées

Le traitement des oreilles bouchées repose sur celui des causes étant à l’origine de ce trouble.

Barotraumatisme

Généralement, le traitement du barotraumatisme est symptomatique. Néanmoins, certaines lésions nécessitent un traitement particulier. Le traitement le plus fréquent consiste à administrer des décongestionnants comme l’oxymétazoline. Ces décongestionnants facilitent l’ouverture des voies obstruées.

Quand le barotraumatisme est sévère, le traitement recommandé est la prise de corticostéroïdes par voie nasale. En cas de symptômes persistants, la consultation d’un ORL est indiquée. Pour traiter les lésions sévères de l’oreille moyenne ou interne, on fait recours à la chirurgie.

Cependant, pour prévenir le barotraumatisme, il faut, dans un premier temps, éduquer les sujets à risque. Cette éducation concerne surtout les plongeurs, les aviateurs et les randonneurs qui doivent faire face à des variations de pression de façon régulière. Les plongeurs sous-marins doivent par exemple éviter le port de bouchons d’oreilles. Ces bouchons empêchent un équilibre des pressions.

Enfin, déglutir ou expirer fréquemment permet de prévenir le barotraumatisme.

Les Acouphènes

Lorsque les acouphènes sont provoqués par une perte auditive, il n’existe, jusqu’à présent, aucun traitement spécifique. Plusieurs médicaments comme le baclofène, le clonazepam, la cinnarizine ou encore les vasodilatateurs peuvent être utilisés. Malheureusement, la majorité d’entre eux a plus d’effets indésirables.

Des suppléments de vitamine B3, particulièrement la niacine, auraient un effet soulageant. Toutefois, le résultat est imprévisible. De plus, dans certains cas, une injection de corticostéroïdes, à travers les tympans, peut être efficace.

Bouchon de cérumen

Pour retirer un bouchon de cérumen, il est préférable de laisser faire un spécialiste ORL. Le faire soi-même et ne pas y parvenir peut entraîner des infections.

Certains produits en vente sur le marché réduisent le cérumen. Cependant, ces derniers n’éliminent en aucun cas le bouchon. Durant la consultation, le spécialiste examine le conduit. En cas de fermeture totale du conduit, il conseillera un traitement spécifique. Ce traitement permettra de désenflammer le conduit.

On peut, par conséquent, donner l’exemple de la goutte de cortisone. Elle doit être appliquée pendant 3 jours, localement. Le médecin spécialiste peut aussi choisir de placer un drain expansif. En effet, le drain expansif est une sorte d’éponge déshydratée ayant la forme d’une fine allumette.

Pour l’utilisation, il glissera le drain dans le conduit, dans un premier temps. Ensuite, à l’aide de gouttes contenant des corticoïdes locaux et des antibiotiques, il le réhydratera. Lorsque l’éponge gonfle instantanément, alors la douleur est ainsi soulagée.

Toutefois, il peut faire recourt à certaines techniques comme le lavage d’oreilles à l’eau tiède, l’aspiration sous microscope ou le retrait à l’aide d’une micropince. Ces différentes méthodes seront utilisées uniquement lorsque le cérumen est jugé excessif. Dès que le cérumen est retiré, il n’est donc plus nécessaire de prescrire des gouttes de cortisone.

Cependant, pour prévenir les bouchons de cérumen, il est conseillé de ne pas se nettoyer les oreilles tous les jours. Les jours de nettoyage, il est interdit d’aller en profondeur (à l’intérieur de l’oreille). De plus, il doit ne pas avoir trop de poils dans les oreilles, car leur excès pourrait compliquer une évacuation du cérumen.

Consultation de spécialiste

S’il est question d’une otite, désinfecter les fosses nasales à l’aide d’un sérum physiologique est recommandé. De plus, le médecin spécialiste peut prescrire certains antibiotiques.

Médecin généraliste, audiologiste et oto-rhino-laryngologiste sont les experts médicaux qui peuvent aider, en cas d’oreilles bouchées. En plus de disposer des outils nécessaires, ces experts peuvent fournir aux patients des points de vue particuliers.

Ces professionnels de la santé ne se contentent pas de soulager les oreilles bouchées, ils les guérissent. Par conséquent, en cas d’oreilles bouchées il est important d’en faire part à un médecin spécialiste.

Généralement, ils examinent les symptômes, contrôlent les oreilles et testent l’audition. Ces premiers examens sont très utiles. En effet, s’il arrivait par hasard que le patient ait besoin plus tard d’une assistance médicale pour ses oreilles, ils peuvent servir de valeurs de référence.

De façon générale, les oreilles bouchées sont, le plus souvent, liées à des affections. Elles affectent l’audition et peuvent causer des dommages permanents. Raison pour laquelle il est recommandé de se faire traiter immédiatement dès qu’elles apparaissent. De plus, il est également possible de les prévenir en adoptant des gestes simples, mais efficaces.

Vous aimerez aussi :

Related Articles