Global Statistics

All countries
672,368,726
Confirmed
Updated on January 19, 2023 10:10 pm
All countries
624,890,571
Recovered
Updated on January 19, 2023 10:10 pm
All countries
6,737,440
Deaths
Updated on January 19, 2023 10:10 pm

Ostéosarcome : causes, symptômes et traitements

Il existe plusieurs types de cancers en fonction de leur nature. Ainsi, l’ostéosarcome est l’un des cancers osseux primitifs les plus remarqués aujourd’hui. Cette maladie touche en majorité les enfants, les jeunes adultes ainsi que les adolescents. Il s’agit d’une maladie très agressive liée à plusieurs causes dont il est important de connaitre. Que savoir sur l’ostéosarcome ? Quels sont les causes et les symptômes de cette pathologie ? Quels sont les traitements adéquats pour l’éradiquer ?

Que savoir sur l’ostéosarcome ?

L’ostéosarcome est un terme médical utilisé pour désigner un cancer du tissu osseux. Maladie très agressive, il peut entrainer un risque de métastases. Pour information, il s’agit de cancers secondaires qui peuvent être diagnostiqués pendant les examens soumis au patient.

Il faut ajouter que l’ostéosarcome est une pathologie qui se développe généralement dans plusieurs parties du squelette. Cependant, on le remarque surtout au niveau des articulations, plus précisément au niveau sur l’extrémité des os. Les études ont d’ailleurs permis de remarquer la présence des signes d’ostéosarcome au niveau des genoux. C’est la zone la plus fréquente. La maladie a été aussi détectée au niveau de la mâchoire, des épaules, des hanches, du bassin ou des vertèbres chez certains sujets.

Par ailleurs, l’ostéosarcome est détecté en majorité chez les sujets ayant entre 10 et 25 ans environ. De plus, il attaque surtout les individus de sexe masculin. Toutefois, il n’est pas exclu de remarquer la survenue de ce cancer chez les personnes âgées.

Quelles sont les causes de l’ostéosarcome ?

Comme pour la plupart des cancers, les causes de l’ostéosarcome ne sont pas encore réellement identifiées. Néanmoins, certains facteurs sont considérés comme des origines de la maladie. C’est le cas de certains facteurs génétiques, qui sont susceptibles d’augmenter le risque de survenue de la maladie. Cela s’explique d’ailleurs par le fait que ce sont les personnes ayant des antécédents familiaux ou d’autres cancers qui sont plus à risque de développer ce type de cancer. Cela dit, l’ostéosarcome peut être causé par :

  • L’anémie de Blackfan-Diamond ;
  • La maladie de Paget ;
  • Le syndrome de Li-Fraumeni ;
  • Le syndrome de Werner ;
  • Le syndrome de Bloom.

De surcroit, les causes de la maladie sont multiples et variées. Il importe donc de se rapprocher d’un professionnel de santé pour avoir plus de précision.

Quels sont les symptômes de l’ostéosarcome ?

Plusieurs symptômes peuvent permettre de détecter la présence d’un cas d’ostéosarcome. De ce fait, on peut évoquer :

  • Les douleurs osseuses

Les douleurs osseuses font référence aux premiers signes d’un cancer de l’os. Celles-ci peuvent survenir de manière permanente ou transitoire. Dans certains, elles peuvent être moins intenses au début.

  • Une fracture pathologique

Lorsqu’on parle d’ostéosarcome, il faut savoir que l’os du sujet malade se fragilise. À cet effet, on peut s’attendre à une apparition des fractures pathologiques suite à un léger traumatisme.

  • Une tuméfaction locale

Il s’agit de la survenue d’une boule au niveau des tissus affectés par la maladie. Elle apparait peu de temps après que le sujet a attrapé le cancer.

En dehors de ces symptômes, on peut parler des difficultés à bouger l’articulation atteinte et la fatigue intense chez certains patients. Il est possible de remarquer d’autres symptômes qui peuvent se confondre aux symptômes d’autres maladies. Dans tous les cas, l’idéal est de vous rendre chez un médecin en cas de suspicion d’un problème.

Quelles sont les complications de l’ostéosarcome ?

La prise en charge tardive d’un cas d’ostéosarcome peut engendrer des complications avec un risque d’amputation ou un risque de mort. De plus, on peut assister à la survenue des métastases qui se développeront au niveau des poumons (fréquemment), ou d’autres organes.

Par ailleurs, pour éviter d’arriver au stade des complications, l’idéal est d’éviter la prise en charge tardive de la même maladie. D’autant plus que les conséquences sont graves.

Comment se fait le diagnostic de l’ostéosarcome ?

Pour diagnostiquer un cas d’ostéosarcome, le médecin se basera sur certains éléments. Primo, un interrogatoire du patient est obligé afin de relever certaines informations relatives aux éventuelles pathologies précédentes du patient. Cela permet de connaitre ses différents antécédents.

Secundo, un bilan sanguin complet est requis pour évaluer les différentes maladies auxquelles le patient a pu s’exposer. Aussi, faut-il noter que le médecin émet des hypothèses sur l’état de patient. Certains examens lui permettront donc de confirmer son diagnostic. Mais dans le cas de l’ostéosarcome, le seul examen qui permettra de confirmer le diagnostic est la biopsie. Elle consiste à prélever les tissus osseux et à les analyser.

Tertio, le médecin peut se tourner vers d’autres examens pour le diagnostic. Il s’agit notamment de la radiographie, du scanner et d’une IRM. Ces examens permettent de détecter l’endroit affecté par le cancer et de déterminer la présence ou non d’autres maladies. Ceci dans le but de proposer un traitement adéquat pour guérir le cancer.

Comment traiter l’ostéosarcome ?

Lorsque le diagnostic est réussi et que l’ostéosarcome est localisé, les chances de guérison s’estiment à environ 65 %. Cela dit, pour traiter la maladie, plusieurs techniques sont nécessaires.

La chimiothérapie

Il s’agit de la première technique pour soigner un patient souffrant d’ostéosarcome. En effet, la chimiothérapie a pour but de réduire et d’empêcher le développement des cellules cancéreuses. Après l’intervention, le risque de récidive est limité.

La chirurgie

La chirurgie est une technique incontournable lorsqu’il faut soigner un cancer. C’est donc le cas avec l’ostéosarcome. Le médecin a généralement recourt à la chirurgie pour retirer les cellules cancéreuses. Elle se fait après la chimiothérapie.

La radiothérapie

Il s’agit d’un moyen de traiter la maladie dans le cas où elle peut être soignée par la chirurgie. Habituellement, elle est préconisée pour tuer les cellules cancéreuses.

L’immunothérapie

L’immunothérapie fait partie de la catégorie des traitements ciblés. Elle fait référence à un nouveau moyen de traitement des cancers. Selon les recherches, l’immunothérapie sera probablement un complément aux autres traitements de l’ostéosarcome. Son objectif est de déclencher la stimulation des défenses immunitaires de l’organisme. Cela permet donc de lutter contre le développement des cellules cancéreuses.

Comment prévenir l’ostéosarcome ?

Étant donné que l’origine de ce type de cancer n’est pas encore totalement élucidée, il serait difficile de proposer des techniques de prévention. Néanmoins, avoir un mode de vie sain peut vous aider à éviter la maladie. De plus, il est conseillé de demander un avis médical en cas de suspicion d’un problème. D’autant plus qu’un diagnostic précoce peut vous éviter les complications et favoriser le succès du traitement qui sera proposé.

Vous aimerez aussi :

Related Articles