Global Statistics

All countries
264,391,018
Confirmed
Updated on December 3, 2021 12:22 am
All countries
236,674,299
Recovered
Updated on December 3, 2021 12:22 am
All countries
5,248,934
Deaths
Updated on December 3, 2021 12:22 am

Otite chez le bébé : Symptômes, traitements et causes

Maladie inflammatoire des oreilles, l’otite fait partie des infections fréquentes chez le bébé et les enfants.  Elle est très douloureuse et crée généralement un inconfort chez le bébé malgré qu’elle soit bénigne. Pour éviter les complications et ne pas voir le bébé souffrir davantage, il est important de rapidement la traitée. Cet article fait la lumière sur tout ce qu’il faut savoir sur cette infection qui met à mal enfants et parents.

Qu’est-ce qu’une otite ?

L’otite est une inflammation de l’oreille moyenne ou du tympan généralement d’origine infectieuse. En effet, il s’agit à la base d’une infection du nez qui connait une complication du fait que les bactéries ou les virus se propagent vers l’oreille par le biais de la trompe d’Eustache. Touchant aussi bien les adultes que les enfants, cette infection bénigne peut rapidement s’aggraver si rien n’est fait.

Comment reconnaître l’otite chez un bébé ?

Lorsque vous avez un bébé, il est d’usage d’être attentif au moindre changement que vous observez. De ce fait, différents signes peuvent vous alerter en ce qui concerne l’otite chez le bébé. En effet, lorsque vous remarquez qu’un bébé :

  • se frotte assez fréquemment les oreilles
  • a une perte d’appétit
  • présente des douleurs abdominales
  • est irritable
  • fait de la fièvre, etc., vous devez penser à consulter un médecin.

Mais, il est important de savoir que les symptômes varient selon le type d’otite dont souffre le bébé. Le bébé peut souffrir d’otite séromuqueuse qui est la forme la plus fréquente. Celle-ci est généralement asymptomatique et est provoquée par une infection bactérienne ou virale du tympan. Cette otite est très souvent diagnostiquée grâce à l’auscultation du tympan effectuée par un médecin. C’est pour cette raison que les pédiatres préconisent une vérification fréquente des oreilles du bébé.

L’otite peut être congestive et dans ce cas, les douleurs sont généralement accompagnées de petites fièvres. Enfin, le troisième type d’otite est l’otite moyenne aiguë qui se manifeste par une douleur dans l’une des oreilles ou une baisse de l’audition. Il est possible de remarquer les matins surtout un écoulement jaunâtre provenant de l’oreille ou encore des vomissements ou la diarrhée.

Dans l’un ou dans l’autre des cas, tous ces symptômes doivent impérativement vous pousser à consulter au plus vite un médecin. La santé et le confort de votre bébé en dépendent et il pourrait subir de lourdes conséquences si rien n’est fait.

Quelles sont les différentes causes de l’otite chez le bébé ?

Les causes de l’otite chez un bébé sont diverses et variées avec des facteurs de risques insoupçonnés dans certains cas. En effet, l’otite chez le bébé peut avoir des origines morphologiques ou environnementales. Ainsi, l’otite peut avoir pour causes: 

  •  du point de vue morphologique,les trompes d’eustache des bébés .Il s’agit en fait du conduit reliant l’oreille moyenne à l’arrière du nez et de la gorge. Le fait que ces trompes soient courtes chez les bébés favorise les infections. Ainsi, les microbes et agents irritants s’accumulent plus facilement entraînant l’installation de l’otite. La forme d’otite moyenne aiguë peut également apparaître après une rhino-pharyngite.
  • La fragilité du système immunitaire du bébé. Cela explique que le rhinopharynx soit beaucoup plus infectieux chez les bébés que chez les adultes.  
  • au niveau environnemental, la vie en collectivité n’est pas à exclure. Si un bébé est très souvent à la crèche ou la garderie, le risque de développer des infections ORL est plus élevé.  

En ce qui concerne les facteurs qui favorisent l’apparition de l’otite chez les bébés, il y a :

  • certaines maladies ou pathologies( anomalies ou malformations de la trompe d’Eustache)
  • une naissance prématurée
  • le reflux gastro-œsophagien
  • les prises de biberon avec le bébé en position couchée etc.

L’otite peut également être héréditaire, les bébés dont les parents en ont souffert ont de grandes chances d’en souffrir à leur tour.

Quels sont les traitements contre l’otite chez le bébé ?

Le traitement de l’otite chez le bébé consiste à le soulager des douleurs, faire baisser sa température et enfin traiter l’infection. De ce fait, le médecin ou le pédiatre prescrira dans un premier temps :

  • des antalgiques , ces médicaments permettront de calmer les douleurs et de faire baisser la fièvre. C’est généralement le paracétamol qui est prescrit sauf contre-indications. Vous devez savoir que les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent engendrer de graves complications infectieuses d’où la nécessité de prendre l’avis d’un médecin avant la prise;
  • un traitement par antibiotiques quand l’otite est aiguë. En effet, en fonction de l’âge de l’enfant, des symptômes et du germe responsable, les antibiotiques seront prescrits pour éviter que l’infection ne s’aggrave.

Peu importe le type de traitement, lorsqu’il s’avère inefficace, le médecin procède à un réajustement de la prescription après une autre consultation. Si après une semaine le problème n’est pas réglé, il faudra envisager une opération.

  •    La paracentèse

Dans certains cas notamment l’otite à répétition ou trop douloureuse chez le bébé, le recours à une opération est l’ultime solution. En effet, le médecin ORL programmera sous anesthésie locale ou générale, une paracentèse pour soigner une otite chez le bébé. Cette intervention chirurgicale aura pour objectif d’inciser la membrane du tympan afin d’évacuer les sécrétions accumulées derrière le tympan.

Quels sont les gestes à adopter face à l’otite chez le bébé ?

Pour un parent, voir son enfant souffrir est un véritable supplice qui donne l’impression d’être impuissant. Cependant, dès l’apparition des premiers symptômes, il existe des gestes simples à adopter. Ainsi, quand un bébé a les symptômes d’otite et de fièvre il faut:   

  •  le garder dans une pièce aéré avec une température ambiante de 20 °C au maximum
  •  ne pas trop couvrir le bébé sans pour autant le déshabiller
  • éviter la déshydratation en le faisant boire assez d’eau ou de lait
  • le moucher régulièrement
  • lui faire un lavage de nez
  • réaliser un massage de l’os derrière l’oreille
  • lui donner du paracétamol

En effet, il est important d’éviter que votre bébé se retrouve dans une pièce surchauffée ou climatisée pour ne pas accentuer sa fièvre. Le lavage du nez devra  se faire à l’aide d’un sérum physiologique en dosettes à usage unique, il faut à tout prix éviter les sprays.  L’objectif du massage quand à lui est de soulager la douleur du bébé le temps de voir un médecin pour avoir un traitement. Enfin, si le bébé a plus de 3 mois et que la fièvre est au-delà de 38,5 °C, vous pouvez lui donner du paracétamol.

Dans tous les cas, vous devez garder en tête que ces différents gestes servent simplement à soulager le bébé le temps de l’emmener en consultation chez le pédiatre. L’avis du médecin est indispensable pour un traitement adéquat et pour éviter que l’infection ne se répète.

La probabilité que votre enfant souffre d’otite est forte. Mais, vous n’avez pas à vous inquiéter maintenant que vous savez tout sur cette infection. Le plus important est de garder votre calme, d’avoir les bons gestes et de contacter au plus vite un médecin. Il saura détecter le type d’otite dont souffre le bébé et prescrire le traitement qui convient. Une dernière chose que vous devez savoir, c’est que la fumée accroit le risque d’otite. Si vous êtes donc fumeur, évitez de le faire en présence de votre enfant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles