Global Statistics

All countries
643,290,708
Confirmed
Updated on November 21, 2022 11:59 pm
All countries
621,043,526
Recovered
Updated on November 21, 2022 11:59 pm
All countries
6,626,895
Deaths
Updated on November 21, 2022 11:59 pm

Pellicules grasses : quels rapports avec l’alimentation ?

Les pellicules grasses sont une affection qui touche les cheveux. Ayant un aspect blanchâtre ou jaunâtre, elles sont de fines peaux qui s’attaquent généralement à votre cuir chevelu et provoquent ainsi des démangeaisons. Plusieurs causes sont à l’origine des pellicules grasses. Cependant, de nombreuses personnes affirment que leur apparition ou même leur traitement aurait des rapports avec l’alimentation de la personne atteinte. Ces idées sont-elles vérifiées ou s’agit-il de simples rumeurs ? Découvrez ici toutes les informations sur les pellicules grasses et leurs liens avec votre alimentation.

Les pellicules grasses, qu’est-ce que c’est ?

Les pellicules sont une affection liée aux cheveux et qui est très fréquente. Bien qu’elles n’aient aucun impact négatif sur la santé, elles sont tout de même difficiles à supporter non seulement du point de vue esthétique, mais aussi à cause des démangeaisons qu’elles engendrent. Il existe plusieurs variétés de pellicules parmi lesquelles les pellicules grasses.

Leur apparition survient à la suite du phénomène naturel de changement de cellules épidermiques du cuir chevelu qui se produit chaque mois. Il arrive que ce cycle devienne plus court, ce qui fait que les cellules mortes n’ont plus le temps pour se détacher des cheveux, mais forment plutôt des squames. Ce sont ces petites lamelles issues de la surface de la peau qui deviennent des pellicules grasses.

Elles diffèrent des pellicules sèches de par leur épaisseur, car elles se servent du sébum de la peau comme colle pour s’agglutiner. Les pellicules grasses ne sont pas une maladie, cependant, elles pourraient être l’un des symptômes d’une autre maladie comme le psoriasis. C’est donc pour cette raison qu’il importe de s’en débarrasser au plus tôt.

Quelles sont les causes des pellicules grasses ?

Il existe de nombreuses pathologies dont les signes sont pratiquement semblables aux pellicules grasses. Seulement, ces dernières sont précisément causées par la sensibilité à l’acide oléique qui provient d’un corps appelé Malassezia. Ce microcorps est une sorte de levure, un champignon unicellulaire que l’on retrouve sur le cuir chevelu.

Véritable parasite, il se nourrit grâce au sébum produit par la peau et survit sans la moindre difficulté. Il arrive quand même que chez des personnes assez sensibles, l’acide oléique provoque une irritation du cuir chevelu qui se traduit par une apparition soudaine de squames blanches ou jaunes. Ceci bloque le renouvellement naturel des cellules de la peau.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de l’apparition de ce type de pellicules. Les spécialistes parlent de causes endogènes et exogènes. D’une part, les pellicules grasses peuvent faire partie de votre patrimoine génétique qui est héréditaire tout comme l’eczéma. De même, elles peuvent apparaître naturellement après la puberté et durer ainsi toute la vie.

D’autre part, des éléments extérieurs tels que la fatigue, le stress, l’anxiété, l’excès de sébum, la mauvaise hygiène capillaire ou l’effet de certains produits coiffants peuvent engendrer des pellicules grasses.

Pellicules grasses et alimentation : quels liens ?

Une « théorie » répandue fait un grand rapprochement entre l’alimentation et les pellicules grasses. Il s’agit surtout d’une rumeur ou d’une fausse information qui a été relayée au point d’être adoptée par un grand nombre de personnes. Pour elles, le Malassezia est la cause qui provoque l’apparition des pellicules.

Puisqu’il s’agit d’une levure, consommer des aliments contenant de la levure (pain, bière) pourrait générer ou aggraver la situation. Par ricochet, selon cette même théorie, ne pas manger des aliments à base de levure serait un remède pour s’en débarrasser. Malheureusement, cette théorie est erronée du fait qu’elle se base sur une confusion de la levure responsable des pellicules grasses.

En effet, il s’agit d’une levure qui vit sur le cuir chevelu et qui est entièrement différente de celle présente dans votre système digestif. De plus, le Malassezia n’est d’aucune utilité en cuisine contrairement au saccharomyces cerevisiae qui est une levure comestible.

Vous comprenez donc que la non-consommation de la levure de cuisine n’aura pas un réel impact sur l’apparition ou le traitement des pellicules grasses. Cela n’améliorera pas non plus votre niveau de sensibilité à l’acide oléique. Il vous faut plutôt adopter des produits traitants comme les shampooings antipelliculaires.

Néanmoins, en dehors de cette mauvaise compréhension, vous devez savoir que l’alimentation joue quand même un très grand rôle dans la prise en charge des pellicules grasses. Les nutritionnistes affirment qu’un régime alimentaire bien équilibré vous aidera à nourrir et à renforcer votre cuir chevelu et vos cheveux.

Il vous faut donc puiser les nutriments essentiels dont vous avez besoin pour la bonne santé de vos cheveux. Entre autres, on peut citer le zinc, le fer, les acides omégas 3, les protéines, etc. De même, certains soins naturels faits à base de certains produits alimentaires vous aident à traiter efficacement les pellicules grasses.

Comment traiter les pellicules grasses ?

Pellicules
dandruff

Il est souvent très difficile de se débarrasser des pellicules grasses. La levure qui les provoque étant un corps naturel, il serait également compliqué de l’éliminer totalement. Toutefois, en adoptant de bonnes habitudes alimentaires et un traitement efficace, vous pouvez assainir votre cuir chevelu.

L’alimentation

C’est la principale solution pour traiter ou prévenir les pellicules grasses. Premièrement, vous devez commencer par boire de l’eau en bonne quantité (entre 1,5 et 3 litres par jour) pour faciliter l’hydratation de votre cuir chevelu. Ensuite, un apport nutritionnel important est indispensable, notamment en adoptant une un régime sain et équilibré.

Le but est de faire le plein d’oméga 3, de protéines, de zinc, de fer et de vitamines qui auront pour rôle de renforcer la structure de vos cheveux et du cuir chevelu. Les huiles végétales, les poissons gras, les graines et les noix, les fruits et légumes de même que les épices sont à privilégier. En revanche, le café, les viandes rouges, les charcuteries, les produits sucrés et lactés sont à réduire de votre alimentation.

Les bonnes habitudes au quotidien

Pour lutter contre les pellicules grasses, vous pouvez utiliser des shampooings antipelliculaires doux et bio. Certains soins capillaires sont trop agressifs et ne traitent pas le problème en profondeur et pourraient sembler inefficaces. Évitez également les produits qui contiennent de l’alcool, car ce dernier dessèche et irrite la peau.

De même, évitez de laver trop souvent vos cheveux, de les sécher à haute température ou de les masser de façon trop énergique. Enfin, prenez soin également de vos taies d’oreillers, de vos brosses à cheveux, de vos couvre-chefs, etc.

Vous aimerez aussi :

Related Articles