Global Statistics

All countries
618,807,415
Confirmed
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
597,301,052
Recovered
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
6,535,210
Deaths
Updated on September 22, 2022 2:33 pm

Pemphigoïde bulleuse bouche : diagnostic et soins !

Certaines affections cutanées sont très peu connues du grand public et même de certains spécialistes de santé. C’est le cas par exemple de la pemphigoïde bulleuse de la bouche qui est l’une des formes les plus rares de dermatites bulleuses. C’est une affection que l’on retrouve chez les personnes âgées et qui engendre des lésions et des inflammations en plus des grosses vésicules qui apparaissent. L’origine du mal n’est pas encore très bien connue, mais des hypothèses sont émises à son sujet. Heureusement, la pemphigoïde bulleuse bouche n’est pas contagieuse et il est aussi possible de la traiter. Voici les informations que vous devez avoir sur cette maladie et les différents remèdes pour la soigner.

Qu’est-ce que la pemphigoïde bulleuse bouche ?

La pemphigoïde bulleuse est une dermatose, c’est-à-dire une maladie de la peau. Elle se caractérise notamment par l’apparition et le développement des bulles dont la taille est plus ou moins grande sur les plaques externes de la peau. C’est une affection rare qui affecte généralement les sujets âgés (en général après 70 ans) avec un risque plus élevé pour les femmes.

On parle de pemphigoïde bulleuse de la bouche lorsque les dites bulles apparaissent au niveau des plaques érythémateuses de la région de la bouche. C’est ce qui justifie l’appellation de pemphigoïde des muqueuses. De plus, cette maladie entraîne des lésions et provoque de sévères démangeaisons. Généralement, son traitement se fait sur le long terme.

Pour ceux qui s’y connaissent, il s’agit d’une maladie auto-immune. Cela veut dire que c’est la conséquence immédiate suite à un dérèglement immunitaire, que l’organisme produit des anticorps contre la peau. Bien que cette pathologie soit très rare, elle est également la forme la plus fréquente de dermatose bulleuse auto-immune.

Outre les personnes âgées, il existe une forme de pemphigoïde bulleuse bouche infantile qui se développe dans la première année de l’enfant et qui n’est pas du tout contagieuse.

Quelles sont les causes de la pemphigoïde bulleuse bouche ?

Comme précédemment mentionné, la pemphigoïde bulleuse est une maladie auto-immune. Ceci signifie que les défenses immunitaires de l’organisme qui ne s’attaquent normalement qu’aux corps étrangers, se retournent contre ses propres cellules.

Plus concrètement, l’organisme produit des anticorps qui lui sont nocifs (auto-anticorps) et qui entraînent la destruction de certains tissus et provoquent des lésions et des réactions inflammatoires. Jusque-là, la raison de ce dérèglement immunitaire n’est pas encore connue, mais de nombreuses personnes pensent que certains facteurs auraient un lien direct ou indirect avec ce développement anormal d’anticorps.

Il s’agit des facteurs socio-environnementaux que l’on associe généralement à l’âge élevé des personnes qui en souffrent. D’ailleurs, l’association à des maladies neurologiques est assez courante. Entre autres, la démence, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson.

Selon certaines hypothèses, le fait que les femmes soient plus touchées fait que l’on pourrait relier la pemphigoïde bulleuse de la bouche à une variation hormonale. De même, la prise de certains médicaments peut être la cause probable de cette maladie.

Bien que la maladie ne soit pas héréditaire, la présence de certains gènes serait un risque de développement à long terme. Il existerait donc une prédisposition génétique aussi faible soit-elle.

Quels sont les symptômes de la pemphigoïde bulleuse ?

La principale manifestation de ce mal est l’apparition de grosses bulles se présentant comme des cloques d’eau sur la paroi de la muqueuse buccale. Ces vésicules entrainent une dégradation de la muqueuse (résultant du gonflement) qui s’accompagne de douleurs et de rougeur.

Elles forment aussi des plaies ouvertes (ulcères) qui en guérissant peuvent laisser des cicatrices légères sur la zone affectée. Il est difficile pour les personnes de voir les cloques ; elles ne voient que les zones dégradées et les plaies.

Chez certaines personnes atteintes de pemphigoïde bulleuse de la bouche, des cloques peuvent apparaître également sur la peau. Les parties les plus affectées sont le cuir chevelu, le visage, le tronc ou les membres.

Comment fait-on le diagnostic de cette maladie de la bouche ?  

Le diagnostic de la pemphigoïde bulleuse bouche repose d’abord sur l’interrogatoire. Le médecin pose des questions relatives aux antécédents familiaux de la maladie bulleuse, l’âge du début de la maladie, le mode d’apparition et de développement des bulles, les signes fonctionnels, etc. Ensuite, il examine la personne malade et peut constater la présence des symptômes.

Cet examen clinique est nécessaire et permet d’analyser au microscope un fragment de muqueuse prélevée lors d’une biopsie cutanée. Puis à partir de l’immunofluorescence cutanée directe, on peut facilement observer la présence des anticorps dans la peau.

Grâce à ces trois éléments, votre médecin peut diagnostiquer si vous souffrez effectivement d’une pemphigoïde bulleuse de la bouche. Toutefois, dans la plupart des cas, il est souvent nécessaire de compléter une prise de sang pour des examens complémentaires plus pointus et plus décisifs.

Peut-on soigner la pemphigoïde bulleuse bouche ?

Plaies buccales
tongue sores

Il existe un traitement pour la pemphigoïde bulleuse de la bouche. Il est produit à partir de corticoïdes (corticothérapie) que l’on peut appliquer sous forme locale. Parallèlement, la corticothérapie sous forme de comprimés à prendre par voie orale est également disponible.

Toutefois, l’application locale ou la formule injectable de ce traitement est la plus efficace, bien qu’elle requiert un certain niveau d’attention de la personne malade. Quant aux comprimés, leur action est beaucoup plus lente, ce qui les rend moins efficaces sur certains malades que sur d’autres.

Quoi qu’il en soit, la maladie est considérée comme maitrisée dès lors que de nouvelles bulles n’apparaissent pas et que les douleurs et les démangeaisons s’estompent. Dès lors, les soins appliqués sont progressivement réduits jusqu’à la guérison complète.

Pendant cette période, des cas de rechutes de pemphigoïde bulleuse peuvent arriver ; il faudra alors ajuster la dose de corticoïdes pour maintenir le rythme de guérison du malade. Il peut parfois arriver que d’autres traitements soient nécessaires pour éradiquer le mal et lutter contre les effets secondaires des soins primaires. Il s’agit des immunosuppresseurs tels que la dapsone ou la prednisone.

En somme, la pemphigoïde bulleuse de la bouche est une affection rare qui attaque les parois de la muqueuse buccale. Si elle est généralement rare, elle est beaucoup plus fréquente dans le rang des personnes âgées et provoque l’apparition des bulles, des douleurs et des démangeaisons.

Si vous vous faites diagnostiquer cette maladie, il est possible de la traiter avec les soins disponibles. Seulement, le traitement peut est de longue durée.

Vous aimerez aussi :

Related Articles