Global Statistics

All countries
261,036,736
Confirmed
Updated on November 27, 2021 11:23 am
All countries
234,098,552
Recovered
Updated on November 27, 2021 11:23 am
All countries
5,209,580
Deaths
Updated on November 27, 2021 11:23 am

Pharmacie de garde : définition, utilités et moyens de recherche !

Tout comme n’importe quel autre établissement, les pharmacies ont des heures d’ouverture et donc de fermeture. Mais cela pose un problème du point de vue sanitaire, car les produits fournis par les officines sont bien souvent nécessaires à sauver des vies, d’où l’intérêt d’un système de garde qui n’est toutefois pas identique à celui des médecins.

Pharmacie de garde : que retenir concrètement ?

Encore connue sous le nom d’officine, la pharmacie est un lieu réglementé destiné au stockage, à la vente et à la distribution :

  • de médicaments ;
  • de produits médicamenteux ;
  • de fournitures et matériels médicaux ;
  • d’articles et produits parapharmaceutiques.

En outre, cet établissement peut vendre et distribuer d’autres produits tels que les compléments alimentaires, produits alimentaires, produits cosmétiques, produits de nettoyage et bien plus encore.

Étant donné que la fourniture de médicaments est un service d’utilité publique devant être assuré par les pharmaciens en permanence durant chaque année, une organisation particulière a été mise en place à travers le service de garde.

Ce système a été initié par le gouvernement français dans le but d’assurer la sécurité et la satisfaction de la population dans le domaine de la santé. Depuis plusieurs décennies déjà, les syndicats compétents ont pour rôle d’organiser un tour de garde aussi bien pour les pharmaciens que pour les médecins et urgentistes.

Ainsi, une pharmacie de garde est une officine chargée d’assurer la disponibilité des médicaments durant les horaires allant au-delà de ceux de travail habituel. Les officines de gardes restent donc à la disposition de la population de 20 h à 8 h tous les jours et de 8 h à 20 h les dimanches et jours fériés.

Quels sont les différents types de pharmacie de garde ?

Il est important de connaître les deux types de pharmacie de garde existants, car toutes les pharmacies ne sont pas accessibles de la même manière. Certaines d’entre elles assurent des gardes à volets ouverts. Celles-là sont ouvertes et accessibles à tout public aux heures prévues.

Quant aux autres, elles fonctionnent sur un système de gardes à volets fermés et ouvrent la nuit. Comme l’indique son nom, l’officine est fermée et le pharmacien peut être à son domicile. Toutefois, il est en mesure de se rendre disponible à tout moment. On parle alors de pharmacie d’urgence.

Cette dernière ouvre aux heures inhabituelles (de 20 h à 8 h tous les jours) tandis que celle de garde à volets ouverts ouvre les jours inhabituels, mais aux heures habituelles (de 8 h à 20 h). Et même lorsque la pharmacie d’urgence est apparemment fermée, elle peut se rendre disponible pour accueillir les clients.

Généralement, pour accéder à une pharmacie de garde à volets fermés, il faut contacter la police ou la gendarmerie. C’est elle qui prend contact avec le pharmacien. De plus, une ordonnance est indispensable dans ce cas pour l’achat des produits.

Certaines pharmacies combinent à la fois les gardes à volets fermés et à volets ouverts, tandis que les autres s’en arrêtent aux gardes à volets ouverts. Les premières vous permettent d’accéder facilement aux produits dont vous pouvez avoir besoin.

Comment se fait l’organisation des gardes ?

L’organisation des tours de garde incombe aux associations professionnelles représentatives du secteur ou aux groupements créés à cet effet. Généralement, ce sont les cercles de garde de la localité en question et les coordinateurs respectifs qui s’en occupent.

Ces entités sont tenues d’assurer la transmission de la liste des pharmacies concernées accompagnée de leur règlement intérieur à la commission médicale de leur région. La liste doit aussi être communiquée à la police, à l’administration régionale, aux centres d’appel, aux médecins de garde, au cercle des médecins généralistes, ainsi qu’aux journaux.

Chaque changement apporté au document doit leur être signalé. Aussi, les organisations chargées de l’organisation des tours de garde ne sont autorisées à exclure aucune officine se conformant aux conditions requises.

Afin d’assurer le bon fonctionnement du système de gardes, certaines personnes ou certains organismes ont la possibilité d’intervenir. Si nécessaire, ils apportent des corrections ou contribuent au règlement de potentiels litiges. Au nombre de ces personnes ou organismes, on retrouve :

  • l’Ordre des pharmaciens ;
  • les inspecteurs pharmaceutiques ;
  • la Commission médicale régionale ;
  • et les associations professionnelles représentatives.

Il est aussi bien de savoir que le code déontologique régissant les règles propres aux tours de garde est élaboré par l’Ordre déontologique. Ce dernier s’occupe également de contrôler le respect du code et d’appliquer les sanctions prévues le cas échéant.

Est-ce obligatoire pour une pharmacie de participer aux tours de garde ?

Régi par l’article L.5125-22 du code de la santé publique, le service de garde des pharmacies oblige tous les pharmaciens titulaires d’une même région de France à en faire partie. Toutefois, le pharmacien titulaire a la possibilité de déléguer la garde à un pharmacien adjoint ou à un pharmacien remplaçant.

Mais en dehors des services de garde et d’urgence, une officine qui ouvre quand même en dehors des horaires habituels (donc généralement après 19 h) est obligée de rester ouverte jusqu’au lendemain à 8 h

Lorsqu’un pharmacien titulaire enfreint la réglementation, il s’expose bien évidemment à des sanctions. Par contre, s’il ne satisfait pas aux conditions exigées, il peut être exclu des tours de garde.

En outre, le pharmacien est passible d’une peine d’emprisonnement et de pénalités financières en cas de manquement à ses obligations ou de faute grave. Il peut toutefois y échapper s’il parvient à se justifier par un motif grave ou un empêchement lié à un devoir professionnel plus urgent que le service de garde.

Pharmacie de garde : quelles en sont les principales utilités ?

Personne ne souhaite tomber malade, mais nul n’est à l’abri d’une altération de la santé. Certaines pathologies sont peu urgentes, voire pas du tout, mais il y en a qui engagent le pronostic vital du patient. Et dans bien des cas, il est essentiel d’obtenir certains produits pharmaceutiques à des heures où les officines n’ouvrent habituellement pas. C’est là qu’intervient le système de garde.

Assurant la disponibilité permanente des pharmacies, le service de garde donne à tout le monde, la possibilité d’acheter des produits ou équipements à tout moment, et ce, peu importe la zone géographique.

Quels sont les moyens de recherche d’une pharmacie de garde ?

Lorsque vous avez besoin des services d’une pharmacie de garde, trouver l’officine la plus proche de vous est évidemment votre premier réflexe. Vous disposez donc de divers moyens pour y parvenir.

Le service spécifique pour personnes muettes ou malentendantes

Ce service permet aux personnes muettes et/ou malentendantes de se renseigner en envoyant un SMS au 114, numéro qui leur est dédié pour les urgences en cas d’accident ou de maladie. Il est accessible gratuitement 24/7.

Les applications et sites web

Les applications telles que Pharmao constituent la méthode la plus rapide, facile et efficace pour trouver une officine de garde à proximité. Pour cela, il suffit de les télécharger sur votre mobile et vous pourrez les utiliser à tout moment pour effectuer vos recherches.

Toujours à partir de votre smartphone, vous pouvez accéder au site www.3237.fr qui vous permet de trouver une pharmacie de garde sur une très grande partie du territoire français. Pour cela, il faut insérer le code postal de la localité ou de l’agglomération où vous habitez et l’heure à laquelle vous souhaitez vous rendre à l’officine.

Le 116 117

Il s’agit d’un numéro gratuit dédié à la réception des appels relatifs à la permanence des soins (PDS) en application de l’article 75 de la Loi du 26 janvier 2016. Vous pouvez donc le composer en cas d’urgence médicale, pour vous renseigner sur la pharmacie de garde la plus proche.

Les numéros payants

Ces numéros vous donnent la garantie d’être renseigné à n’importe quelle heure, en matinée comme en soirée et tous les jours (y compris les dimanches et les jours fériés). Il s’agit du 3237 facturé à 0,34 €/minute, de RésoGardes à 0,35 €/minute et de SOS Gardes à 0,45 €/minute.

Le médecin traitant

Souvent mis au courant par les associations ou les groupements organisant les tours de garde, les médecins traitants peuvent vous orienter en cas de besoin. Vous pouvez d’ailleurs leur demander de réaliser une télé transcription de votre ordonnance et de l’envoyer au pharmacien de garde pour préparer votre venue.

Les journaux locaux

Il existe certains journaux locaux qui réservent une rubrique aux pharmacies de garde dans votre circonscription administrative. Si vous en avez à votre disposition, n’hésitez pas à les parcourir.

Le panneau de la pharmacie la plus proche, le commissariat ou la mairie

Placardé à l’extérieur de chaque officine, le panneau affiche le programme de garde. Il vous permet donc d’identifier l’officine de garde la plus proche. En ce qui concerne le commissariat et la gendarmerie, vous pouvez téléphoner ou vous y rendre.

N’oubliez pas de vous munir de l’ordonnance, d’une pièce d’identité, de votre carte de Sécurité sociale et de mutuelle santé. Quant à la mairie, elle affiche un panneau extérieur que vous pouvez consulter.

Pharmacie de garde : honoraires

Les officines appliquent généralement des frais supplémentaires lorsqu’elles sont de garde. Il y a toutefois une réglementation en vigueur.

L’achat de médicaments sur prescription médicale

Les honoraires du pharmacien s’élèvent à 5 euros. Toutefois, vous n’avez pas à le payer en présentant une ordonnance établie par un médecin, un dentiste ou une sage-femme. Si le document comporte ne serait-ce qu’un produit remboursé par l’assurance-maladie, cette dernière prend l’intégralité des honoraires en charge.

L’achat de médicaments sans prescription médicale

Si vous souhaitez acheter des produits ne nécessitant pas d’ordonnance médicale, le pharmacien est en droit de fixer une majoration sur le tarif. Cette majoration doit être raisonnable et affichée de façon claire à l’extérieur ou à l’intérieur de l’officine. En moyenne, il faut payer 8 euros entre 20 h et 8 h et 5 euros entre 8 h et 20 h les dimanches et jours fériés.

Toutefois, assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une officine qui ouvre d’habitude à l’heure où vous vous êtes présenté, que ce soit en semaine, un dimanche ou un jour férié. Ce type de pharmacie n’effectue en réalité pas de garde et n’a donc pas le droit d’appliquer des frais supplémentaires. Ce type d’officine est souvent présent dans les grandes agglomérations.

Pour éviter de devoir payer ces frais supplémentaires, il est préférable de reporter l’achat de tout produit dont vous n’avez pas urgemment besoin. Par ailleurs, vous pouvez également contacter votre médecin traitant qui pourra peut-être vous prescrire une ordonnance s’il juge cela nécessaire.

En somme, le système de garde des pharmacies est un service permettant aux populations d’accéder aux produits disponibles en officine n’importe quel jour et à n’importe quelle heure. Il est toutefois essentiel d’en connaître le fonctionnement. Cela vous permet d’accéder aisément aux produits dont vous avez besoin sans vous faire avoir par des professionnels malhonnêtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles