Global Statistics

All countries
674,537,373
Confirmed
Updated on January 28, 2023 3:27 am
All countries
627,711,061
Recovered
Updated on January 28, 2023 3:27 am
All countries
6,756,817
Deaths
Updated on January 28, 2023 3:27 am

Pharyngite : symptômes, durée et traitements

La pharyngite est une infection du système respiratoire qui se caractérise par la formation de pus dans l’écoulement nasal et nasopharyngien. Elle est souvent causée par une infection virale, mais elle peut aussi être provoquée par des bactéries. Elle peut être très douloureuse et entraîner d’importantes complications comme la dépendance au bain ou l’intolérance aux antibiotiques. Les symptômes de cette affection sont nombreux et facilement reconnaissables. Elle est traitée par des médicaments qui tuent le virus ou la bactérie qui en est à l’origine. Il existe également des traitements pour soulager la douleur et d’autres symptômes. Découvrez dans cet article, les symptômes, les causes, la durée et les traitements de la pharyngite.

Symptômes de la pharyngite

La pharyngite est une infection du tube digestif d’origine virale ou bactérienne qui est souvent accompagnée de maux de tête. Elle peut affecter des personnes de tous âges et de tous milieux. Mais, les enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées sont plus susceptibles de la contracter. Elle se caractérise par une inflammation de la muqueuse pharyngée, l’endroit où se trouve la gorge.

La muqueuse pharyngée est composée de plusieurs parties, dont les petites muqueuses qui sont en contact avec les cavités nasales et les dents. Elle est légèrement reliée à la muqueuse nasale et au tube digestif. La muqueuse pharyngée sensibilise à l’infection par des bactéries telles que Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae.

Le début de l’affection est caractérisé par une sensation de très forte douleur au niveau de la gorge et des bronches. Le malade peut également avoir une toux qui devient sèche et ronflante et peut émettre un bruit rauque et difficilement compréhensible.

De plus, l’infection se déclare par l’apparition de symptômes comme un gonflement, des plaques rouges, une fièvre élevée et des brûlures dans la bouche.

Par ailleurs, il faudrait prendre en compte le fait que les symptômes de l’affection sont différents selon les sujets.

Une personne peut avoir des symptômes de la pharyngite tels que :

  • Une toux sèche par intermittence ;
  • Un besoin urgent d’aspirer sa respiration ;
  • Une toux souvent récurrente qui ne cesse pas ;
  • Une toux sèche sans surchauffe.

Aussi, ses symptômes sont souvent similaires à ceux de la grippe. Mais ils peuvent également inclure des douleurs thoraciques et générales, une fièvre basse et la fatigue. L’affection se caractérise par un rhume et une éruption cutanée qui peut persister pendant plusieurs jours.

Les autres symptômes habituels de la pharyngite :

Foie érythémateux et chancre

Le foie érythémateux et le chancre sont deux symptômes de la pharyngite ou angine à streptocoques. Le foie érythémateux est le terme médical pour désigner un foie devenu rouge, gonflé et douloureux en raison d’une inflammation. Cette affection résulte d’une inflammation des muqueuses du pharynx due à une infection bactérienne. Elle est généralement causée par divers facteurs, notamment des infections et des traumatismes physiques.

Le chancre est une lésion qui survient généralement à la surface de la peau sous la forme d’une petite ulcération ou d’une plaie. Il apparaît généralement à l’endroit où la bactérie a pénétré dans l’organisme, par exemple sur les lèvres ou les organes génitaux. Il apparaît également après trois semaines d’exposition à une personne infectée.

Feuilles rouges sur la langue

Les feuilles rouges sur la langue sont souvent accompagnées d’amygdales enflées, de maux de gorge, de fièvre, de maux de tête et de fatigue. La couleur rouge provient du sang qui s’écoule dans la bouche à partir d’un tissu blessé dans la gorge. Lorsqu’une personne souffre de pharyngite, ses amygdales sont gonflées et enflammées. Cela fait également gonfler ses ganglions lymphatiques.

Ce gonflement peut provoquer une irritation de la gorge, ce qui entraîne une douleur lorsqu’il avale. La douleur peut l’empêcher de manger ou de boire autre chose que des liquides jusqu’à ce que l’infection disparaisse. Sa gorge peut également le gratter ou lui faire mal. Ainsi, avaler peut être douloureux.

En outre, il existe plusieurs types de pharyngites, dont les plus courantes sont la pharyngite virale et la pharyngite bactérienne.

Types de pharyngite – Crédit : informationhospitaliere.com
Types de pharyngite – Crédit : informationhospitaliere.com

L’affection virale se manifeste généralement par des rougeurs et des douleurs dans les muqueuses de la gorge. La plupart des personnes atteintes ont des signes similaires à ceux d’une grippe ou d’une rougeole. Un examen médical permet d’être sûr qu’il ne s’agit pas d’une affection respiratoire.

L’infection bactérienne est une infection courante et contagieuse qui provoque une inflammation du pharynx et des amygdales. Cette affection se manifeste chez les enfants et les adultes, mais elle est plus fréquente chez les enfants d’âge scolaire.

Causes de la pharyngite

La pharyngite est un trouble de la gorge et de l’estomac, qui peut avoir des causes physiques ou psychologiques. Environ 200 millions de personnes souffrent de l’affection chaque année, mais seulement 25 à 30% d’entre elles sont diagnostiquées par un médecin. Elle est causée par un genre de bactérie appelé Mycoplasma pneumoniae.

Les causes principales de la pharyngite sont l’allergie aux pollens et à certaines substances chimiques. D’autres facteurs de risque incluent l’exposition excessive au soleil, le tabagisme ou le fait d’avoir un rhume ou des allergies alimentaires. Il y a également la grippe saisonnière et l’acné qui sont des causes courantes de l’affection.

Hormis cela, il est également possible que la maladie soit causée par une infection des glandes salivaires dans la bouche. Cette infection entraîne une réaction inflammatoire dans les cellules qui tapissent la gorge.

En outre, le virus de l’affection est un virus qui se transmet par la salive et les bactéries qui lui sont liées. Il est transmis en particulier par l’air, l’eau et les aliments contaminés. La plupart des personnes infectées par le virus de la pharyngite ne sont pas malades à cause de cela.

Il existe plusieurs types de pharyngites :

Les infections bactériennes

Les infections bactériennes sont la cause la plus fréquente de pharyngite bactérienne. Elles peuvent être causées par des virus, mais en général elles sont bactériennes.

Il existe deux principaux types de bactéries à l’origine des pharyngites : Streptococcus pyogenes et Neisseria gonorrhoeae.

Le Streptococcus pyogenes est également connu sous le nom de streptocoque du groupe A ou simplement de streptocoque. C’est un membre commun de la flore humaine normale, ce qui signifie qu’il se trouve souvent sur ou dans le corps humain sans causer d’infection. Cependant, lorsqu’il provoque une infection, il est à l’origine de l’angine streptococcique.

Neisseria gonorrhoeae est une autre bactérie pathogène commune responsable de nombreuses maladies sexuellement transmissibles, dont la gonorrhée et la chlamydia.

L’affection bactérienne est le plus souvent contractée par une personne qui a mal à la gorge et qui n’a pas reçu de diagnostic d’angine streptococcique.

Diagnostics de la pharyngite – Crédit : informationhospitaliere.com
Diagnostics de la pharyngite – Crédit : informationhospitaliere.com

Cependant, elle peut également être contractée auprès de personnes qui ne présentent pas de symptômes, mais qui sont porteuses de la maladie.

Un porteur est une personne qui porte Streptococcus pyogenes dans sa gorge sans présenter de symptômes de streptocoque. Cela peut se produire parce qu’elle a été infectée par la bactérie, mais n’a pas encore développé d’anticorps pour la combattre.

Les infections virales

Les infections virales sont parmi les causes les plus fréquentes de pharyngite bactérienne. Les infections virales peuvent être portées par une personne. Elles peuvent aussi se transmettre d’une personne à une autre par contact direct ou par l’air ou l’eau. Elles peuvent être transmises à d’autres personnes par la toux, les éternuements ou le contact d’un objet ayant été en contact avec des fluides infectés.

Parmi les infections virales courantes à l’origine de l’affection figurent :

  • La grippe ;
  • La rougeole ;
  • Les oreillons;
  • La varicelle ;
  • Le virus herpès simplex 1 et le virus herpès simplex 2.

Les virus ne provoquent généralement pas de maladies graves. Cependant, ils peuvent entraîner des complications chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Par ailleurs, les virus sont beaucoup plus petits que les bactéries et sont donc plus difficiles à observer au microscope. Certains virus rendent plus malades que d’autres, car ils ont des effets plus graves sur l’organisme.

La rhinite allergique

La rhinite allergique, ou rhume des foins, est une affection courante caractérisée par des éternuements, une congestion nasale et des démangeaisons oculaires. Elle est causée par une allergie à un élément de l’environnement, généralement le pollen et les squames animales. Elle peut provoquer une accélération du rythme cardiaque et des difficultés respiratoires.

Les personnes souffrant de la rhinite peuvent présenter des symptômes de pharyngite bactérienne, car cette affection peut provoquer une inflammation des voies nasales. Par exemple, si une personne est allergique et qu’elle est exposée à des spores de moisissure, celles-ci pénètrent dans son nez. Elles provoquent ensuite un gonflement et une inflammation. Cette inflammation peut entraîner une augmentation de la production de mucus qui peut alors bloquer ses voies nasales. Ce blocage l’oblige alors à respirer par la bouche plus souvent que par le nez. Il est donc plus facile pour les bactéries de pénétrer dans la gorge de la personne lorsque son système immunitaire ne le protège pas complètement.

Une autre cause de la maladie est le Streptococcus pneumoniae. Cette bactérie vit dans la gorge et provoque une amygdalite-pharyngite ou laryngite qui peut durer jusqu’à deux semaines. La bactérie Staphylococcus aureus peut également être un facteur de l’affection. Elle peut provoquer le syndrome de la peau échaudée staphylococcique qui favorise l’apparition de cloques douloureuses sur la peau près de l’oreille ou du visage.

Durée de la pharyngite

La pharyngite est une affection courante qui touche environ 10 % de la population. Elle se caractérise par un mal de gorge et une douleur dans le cou, ce qui peut rendre la parole difficile ou impossible. Elle peut durer plus longtemps si la personne atteinte a une infection bactérienne. Si aucun traitement n’est administré au malade, il risque de développer des complications telles que la déshydratation et la pneumonie.

L’affection se déclare généralement au début de l’hiver, en particulier par temps froid et humide. La manière dont les symptômes apparaissent varie selon la personne infectée et le groupe sanguin du patient. Il arrive cependant que ces symptômes ne soient pas visibles les premiers jours. Il arrive aussi qu’ils soient plus légers pour les personnes atteintes d’un groupe sanguin AB+.

De plus, une personne atteinte de l’affection commencerait probablement à remarquer les symptômes au cours des deux premières semaines après avoir été malade. Selon l’intensité du mal de gorge, il se peut qu’elle ne soit pas en mesure de manger ou d’avaler.

Les symptômes durent généralement 3 à 10 jours, mais peuvent persister jusqu’à une semaine dans certains cas. Dans de rares cas, ils peuvent durer plus de 2 semaines, mais cela est généralement dû à une affection médicale sous-jacente ou à une immunodéficience.

Les symptômes devraient commencer à s’améliorer dans les 3 jours suivant le début du traitement avec un régime antibiotique approprié prescrit par le médecin. S’ils ne s’améliorent pas dans ce délai, il faudrait consulter un médecin pour obtenir des conseils supplémentaires sur les options thérapeutiques.

Traitements de la pharyngite

La pharyngite est une infection courante qui peut être traitée par des antibiotiques. Ces médicaments aident à traiter l’infection en tuant les bactéries à l’origine de vos symptômes. Les antibiotiques les plus courants pour la maladie sont la pénicilline, l’érythromycine et la tétracycline.

Si une personne a une pharyngite et que son médecin pense qu’il a besoin d’un antibiotique, il lui en prescrira un. Il est important de les prendre exactement comme indiqué par le traitant, car tous ces médicaments ne conviennent pas à tout le monde. Le patient doit également éviter de consommer de l’alcool et de fumer pendant le traitement. Ces deux éléments peuvent augmenter le risque d’effets secondaires des antibiotiques.

Un autre traitement de l’affection consiste à soulager les symptômes du patient afin qu’il puisse se reposer et bien dormir la nuit. S’il n’y arrive pas tout seul, son médecin peut lui recommander de prendre un analgésique en vente libre. Il pourrait lui recommander un analgésique comme de l’acétaminophène ou l’ibuprofène pour soulager la douleur pendant le traitement de l’affection.

En dehors de cela, il existe plusieurs autres traitements de l’affection en fonction des symptômes que le patient présente.

S’il n’a pas de fièvre mais seulement un mal de gorge boire beaucoup d’eau peut aider à soulager sa gorge. Il devrait également essayer de rester hydraté en buvant beaucoup de liquides chaque jour.

Si le sujet souffre à la fois d’un mal de gorge et de la fièvre, il est peut-être temps d’appeler un médecin. Il doit consulter immédiatement si ses symptômes persistent ou s’aggravent. Cela peut arriver après avoir pris des médicaments en vente libre ou des liquides destinés à traiter les symptômes de la pharyngite.

Les stratégies de traitement les plus courantes sont les suivantes :

Anti-inflammatoires

Le traitement le plus courant de la pharyngite bactérienne consiste à utiliser des médicaments anti-inflammatoires. Ces médicaments sont utilisés pour réduire le gonflement et la douleur de la gorge. Ils médicaments comprennent l’ibuprofène et le naproxène qui sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens en vente libre. Ce traitement est déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de maladies cardiaques, car ils peuvent causer plus de dommages que de bien.

Les antihistaminiques comme la loratadine sont aussi connus pour réduire l’inflammation de la gorge et des voies nasales. Cela peut aider à réduire la douleur et l’inconfort lors du traitement de la pharyngite bactérienne. Les stéroïdes comme la prednisone se sont également avérés efficaces pour traiter les symptômes d’un mal de gorge aigu.

En plus de réduire la douleur et les autres symptômes, la prise d’un anti-inflammatoire peut aider à prévenir des complications telles que :

  • Cicatrices ou lésions tissulaires permanentes ;
  • Problèmes de déglutition.

Il existe de nombreux types d’anti-inflammatoires, mais les plus couramment prescrits sont l’acétaminophène, l’ibuprofène et le naproxène.

Vitamine C à forte dose

La vitamine C est l’un des nutriments les plus courants. Elle est nécessaire à l’organisme pour fabriquer du collagène qui est un composant clé du tissu conjonctif. C’est également un antioxydant qui peut contribuer à réduire l’inflammation des tissus du corps.

La vitamine C à forte dose est utilisée depuis de nombreuses années pour traiter les rhumes et d’autres infections. Mais les résultats de récentes études suggèrent qu’elle est également utile pour traiter l’affection. Ces recherches montrent que la vitamine C à haute dose peut aider à tuer les bactéries dans la bouche et la gorge. Ils montrent également qu’elle peut également contribuer à réduire l’inconfort des symptômes du mal de gorge. En effet, les bactéries streptocoques peuvent être difficiles à traiter avec des antibiotiques, car elles sont naturellement résistantes à de nombreux types de médicaments. Mais la vitamine C s’est avérée efficace contre elles, lorsqu’elle est utilisée à fortes doses.

Il n’existe pas de recommandations officielles concernant le nombre de milligrammes de vitamine C à prendre par jour pour traiter le mal à la maison. Cependant, il est préférable de consulter un médecin avant de prendre des suppléments ou des médicaments de son propre chef.

Vous aimerez aussi :

Related Articles