Global Statistics

All countries
581,946,644
Confirmed
Updated on July 31, 2022 6:13 pm
All countries
550,163,991
Recovered
Updated on July 31, 2022 6:13 pm
All countries
6,419,458
Deaths
Updated on July 31, 2022 6:13 pm

Pierre d’alun pour retrouver sa virginité : quels risques pour le vagin ?

Les vertus de la pierre naturelle d’alun ne sont plus à présenter. Elle est mondialement utilisée dans la conception de plusieurs produits cosmétiques. Dans certains pays africains, cette pierre s’est vue attribuer une nouvelle réputation, celle de redonner la virginité perdue. Qu’en est-il réellement ? Peut-on redevenir vierge grâce à l’alun ? Quels sont les risques ?

Pierre d’alun : une utilisation pervertie

Le mot alun vient du grec « aléos » qui peut se traduire par sel. Elle est composée de sulfate de potassium et de sulfate d’aluminium. À cause de sa couleur translucide, elle a également été baptisée la « pierre blanche ». La découverte de la pierre d’alun est loin d’être récente, puisqu’elle est utilisée depuis l’antiquité dans plusieurs domaines.

Cette pierre entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques. En Afrique et particulièrement dans des pays tels que le Cameroun, de nombreuses femmes s’en servent pour leur toilette intime. Utilisée en faible quantité et associée à de l’eau, du miel et du citron, cette pierre a la capacité de resserrer les parois du vagin. Certaines femmes s’en servent donc avant chaque rapport sexuel. Cependant, l’effet n’est que temporaire, et il faut répéter l’utilisation de l’alun avant un nouveau rapport sexuel.

Toutefois, lorsque la pierre d’alun est utilisée en trop grande quantité, elle peut refermer complètement le vagin. Il n’en fallait donc pas plus pour que les femmes qui souhaitent éviter un jugement à cause de la religion ou des traditions sautent sur l’occasion. De simple astuce de grand-mère, la pierre d’alun est devenue un « produit miracle », pour faire rétrécir le vagin. Et tout ceci, au détriment de tous les effets secondaires qui peuvent s’en suivre.

Une illusion de virginité particulièrement dangereuse ?

Très peu de femmes (en Afrique particulièrement) ont les moyens de se payer une hyménoplastie. À environ 15 centimes, la pierre d’alun est donc considérée comme un cadeau du ciel pour se refaire une virginité. Cependant, de nombreux spécialistes de la santé s’accordent pour dire que cette solution est en réalité une illusion. En effet, même si cette pierre blanche réussit à assécher le vagin au point de le rétrécir, il ne s’agit que d’une virginité artificielle.

Le rétrécissement du vagin n’est qu’une sensation trompeuse et la pierre d’alun agirait plutôt comme un placébo. De plus, il n’y a pas de saignement lors du rapport sexuel, ce qui signifie tout simplement que l’hymen n’est pas miraculeusement reconstitué.

Par ailleurs, la plupart des femmes qui se servent de la pierre d’alun ne sont pas conscientes des risques qu’elles prennent. Parce que, cette pierre peut avoir des effets secondaires néfastes lorsque son usage est perverti. 

Quels sont les risques de l’utilisation de cette pierre pour la femme ?

De nombreux gynécologues déplorent la nouvelle utilisation qui est faite de la pierre d’alun et s’en inquiètent. Les spécialistes de la santé ont raison de se faire du souci, car les effets que cette pierre peut avoir sur la flore vaginale sont assez graves.

Le risque d’infections

Lorsqu’elles sont victimes d’infections vaginales, certaines femmes diluent de l’alun dans de l’eau pour faire leur toilette intime. Le contact entre cette pierre et l’intérieur du vagin, loin d’être une source de guérison, peut entraîner d’autres infections.

L’infertilité chez la femme          

La pierre d’alun est un produit caustique, et ne doit donc pas entrer en contact avec la flore vaginale. Cette pierre est souvent la cause d’infertilité, notamment à cause de ses substances toxiques. Ces dernières peuvent obstruer les trompes, et causer d’autres dommages à l’intérieur de l’appareil reproducteur féminin.

Les blessures vaginales et les brûlures

Les morceaux de pierres d’alun ont généralement des formes irrégulières. Il suffit donc d’une erreur d’inattention ou d’un geste brusque, pour entraîner une blessure et des saignements vaginaux. Quant aux brûlures, il est important de savoir que l’alun est avant tout un produit chimique et qu’une utilisation excessive peut fortement irriter le vagin.

La sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale a lieu, lorsque les glandes censées produire la sécrétion vaginale connaissent un dysfonctionnement. La pierre d’alun peut provoquer cette sécheresse et mettre les femmes en difficulté, lorsqu’elles ont des rapports sexuels.

Des allergies

Certaines femmes utilisent la pierre d’alun sans savoir qu’elles y sont allergiques. C’est une situation délicate qui peut même avoir des conséquences irréversibles sur leur santé.

De potentiels cancers

L’introduction de la pierre d’alun dans le vagin est susceptible d’entraîner un appauvrissement de la flore vaginale. Les femmes qui l’utilisent peuvent développer sur le long terme des cancers tels que celui du vagin, de l’utérus, du col de l’utérus, etc.  

Un danger pour les autres organes du corps

L’alun ne constitue pas uniquement un danger pour le vagin. Une fois qu’il est introduit dans l’organe, il libère des substances chimiques qui, une fois dans le corps, peuvent impacter négativement d’autres organes tels que les reins le foie, etc.

Article précédentPoignet cassé: causes, traitements et complications
Article suivantCalendrier de grossesse : de la grossesse à l’accouchement

Vous aimerez aussi :

Related Articles