Global Statistics

All countries
551,833,802
Confirmed
Updated on June 30, 2022 6:24 am
All countries
524,675,694
Recovered
Updated on June 30, 2022 6:24 am
All countries
6,356,310
Deaths
Updated on June 30, 2022 6:24 am

Pilules contraceptives : Composition, Fonctions, Effets secondaires

La pilule est une technique contraceptive très prisée par les femmes en France. Il existe différents types de pilules contraceptives, mais l’action de chacune d’elles est fonction des hormones qu’elles renferment. Certaines sont très efficaces, mais peuvent engendrer des effets indésirables chez la femme. À cet effet, le recours à un professionnel de santé est la meilleure alternative pour opter pour la pilule contraceptive idéale à son état. Quels sont les différents types de pilules contraceptives ? Quelles sont la fonction et la composition des pilules contraceptives ? Quels sont les éventuels effets secondaires de cette méthode de contraception ?

Pilule contraceptive : définition

Une pilule contraceptive est une méthode de contraception hormonale ou orale, qui consiste à avaler un médicament sous forme de comprimé.

Ainsi, la majorité des pilules combinent deux types d’hormones, identiques à celles que l’on retrouve chez la femme. Chaque marque de pilules est néanmoins composée des quantités de progestatifs et d’œstrogènes différentes. Une pilule contraceptive est prescrite, soit par un gynécologue soit par un médecin, sauf dans certains cas de contraception d’urgence.

Les pilules contraceptives sont efficaces à plus de 99,7%, lorsqu’elles sont utilisées parfaitement. Toutefois, certains facteurs sont susceptibles de réduire ce taux d’efficacité : les vomissements, les oublis, la diarrhée ou une interaction avec d’autres médicaments.

En effet, il existe deux grandes familles de pilules contraceptives : la pilule œstro-progestative (ou combinée ou encore mini-dosée) et la pilule progestative (ou micro-dosée). La composition, la fonction et les effets secondaires sont spécifiques à chaque famille de pilule.

Pilule combinée ou œstro-progestative

Composition

La pilule combinée est composée d’un œstrogène de synthèse (éthinyl-oestradiol) et d’un progestatif de synthèse. Nous avons plusieurs dosages de cette pilule : 15-20-30-35-50 microgrammes.

Fonction

La pilule contraceptive combinée a pour fonction de :

  • Bloquer l’ovulation : elle met au repos les ovaires, ne produisant plus d’ovules chaque mois ;
  • Modifier la glaire cervicale (les sécrétions du col de l’utérus) pour empêcher les spermatozoïdes d’atteindre le col de l’utérus ;
  • Modifier l’endomètre (muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus) afin de contraindre la nidation (empêcher l’implantation de l’œuf dans la muqueuse utérine).

En cas du respect du mode d’emploi, cette pilule est très efficace dès la prise du premier comprimé et tout au long du cycle, si vous commencez le premier jour des règles.

Mode d’emploi pour un cycle de 28 jours

Pour une plaquette de 21 comprimés, il faut :

  • Faire usage de la pilule pour la toute première fois le premier jour des règles. Notez ce jour du début, puisque vous commencerez toujours votre plaquette au même moment ;
  • Administrer un comprimé par jour à la même heure, durant vingt-et-un jours. Ensuite, il faut marquer sept jours de pause, le temps que vos règles arrivent ;
  • Commencer à partir du huitième jour la plaquette suivante, en respectant la même procédure.

Cependant, on distingue aussi des pilules de vingt-huit comprimés dont les sept derniers représentent des placebos (ils permettent d’éviter les oublis). À cet effet, il n’existe pas d’arrêt entre 2 plaquettes. Dans ce contexte, c’est dans la dernière semaine de prise de la plaquette que les règles apparaissent.

Prix, lieu et méthode d’achat de la pilule combinée

Le prix de la pilule contraceptive œstro-progestative oscille entre cinq et trente-six euros pour trois mois, et elle est accessible en pharmacie, sur ordonnance. Dans certains cas, le produit est remboursé à hauteur de 65% par la sécurité sociale. Pour les mineurs ainsi que pour les personnes qui ne disposent pas d’une assurance relative aux centres de planification, la pilule contraceptive combinée est gratuite.

Avantages de la pilule combinée

La pilule contraceptive combinée est généralement bien tolérée. De plus, elle :

  • Rend les règles moins longues, moins abondantes et moins douloureuses ;
  • Assure la régularité des cycles menstruels, d’autant plus que c’est l’arrêt de la prise de la pilule qui déclenche les règles ;
  • Est totalement réversible, puisqu’en cas d’arrêt, vous retrouvez le cycle normal.

Effets secondaires de la pilule contraceptive œstro-progestative

Étant un médicament, la pilule contraceptive combinée peut engendrer des effets indésirables. Ainsi, certaines pilules de cette famille peuvent favoriser une prise de poids, de l’acné, ou entrainer une légère perte de cheveux ou la rétention d’eau. Elle peut aussi augmenter le risque de formation de caillots de sang (c’est-à-dire qu’elle peut provoquer des accidents cardio-vasculaires). Si vous fumez, vous ne devez pas prendre la pilule contraceptive œstro-progestative.

Marche à suivre en cas d’oubli

Lorsque l’oubli est de moins de douze heures, il n’y a pas de risque d’éventuelle grossesse. Néanmoins, il est important de prendre d’abord le comprimé oublié dès le constat de l’oubli. Par la suite, vous devez prendre le comprimé du jour à l’heure habituelle, et continuer avec la plaquette normalement.

Lorsque l’oubli est de plus de douze heures, il y a risque de grossesse. Dès que vous vous rendez compte de l’oubli, il faut non seulement prendre le comprimé oublié, mais aussi prendre le comprimé du jour suivant (en cas de tenue d’un rapport sexuel dans les cinq jours qui précèdent ou suivent votre oubli). Ensuite, il faut prendre le comprimé du jour à l’heure habituelle de prise, et continuer avec la plaquette normalement. En cas de tenue de rapport sexuel dans les huit jours suivant l’oubli, il faut se protéger avec un préservatif.

Si dans les quatre heures qui suivent la prise du comprimé, vous vomissez ou avez la diarrhée, vous n’êtes pas à l’abri du risque de grossesse. Vous devez donc prendre à nouveau un comprimé de la même couleur.  

Pilule micro-dosée ou progestative

Composition

La pilule progestative est composée d’un progestatif de synthèse. On distingue différents types et différents dosages de progestatifs de cette pilule.

Fonction de pilule progestative

La pilule progestative a pour fonction :

  • De modifier l’endomètre afin d’empêcher la nidation ;
  • Modifier la glaire cervicale afin de contraindre les spermatozoïdes d’atteindre le col de l’utérus ;
  • De bloquer l’ovulation possible (mettre les ovaires au repos), suivant le type de pilule progestative.

Mode d’emploi de pilule micro-dosée

Pour une plaquette, il faut :

  • Commencer par prendre la pilule la toute première fois le premier jour des règles ;
  • Administrer un comprimé par jour à une heure fixe, durant vingt-huit jours, sans aucun arrêt entre deux plaquettes. Débutez toujours les comprimés de la plaquette le même jour de la semaine auquel vous avez commencé la contraception.

Notez que la pilule contraceptive progestative est efficace dès la prise du premier comprimé et tout au long du cycle, à condition que vous respectiez le mode d’emploi.

Prix, lieu et méthode d’achat de la pilule progestative

Le prix de la pilule contraceptive progestative oscille entre cinq et trente-six euros pour trois mois et elle est accessible en pharmacie sur ordonnance. Dans certains cas, le coût est remboursé à hauteur de 65% par la sécurité sociale. La pilule contraceptive progestative est rendue accessible et gratuite pour les mineurs, de même que les personnes non assurées sociales.

Avantages de la pilule micro-dosée

La pilule contraceptive progestative est bien tolérée et est totalement réversible, puisque vous retrouverez un cycle normal, si vous en arrêtez la prise.

Effets secondaires de la pilule progestative

La pilule contraceptive progestative peut entrainer des petits saignements (spotting), des perturbations des règles voire l’absence de règles.

En outre, certaines pilules peuvent avoir pour effets indésirables l’acné, une légère prise de poids, la rétention d’eau ou une légère perte de cheveux.

Marche à suivre en cas d’oubli

Lorsque l’oubli est de moins de trois heures, il n’y a pas de risques de grossesse. La solution dans ce contexte est de prendre le comprimé oublié, dès la constatation de l’oubli. Poursuivez ensuite avec la plaquette normalement.

Lorsque l’oubli est de plus de trois heures, vous n’êtes pas l’abri d’une éventuelle grossesse. Une fois que vous vous rendez compte de l’oubli, prenez le comprimé que vous avez oublié.  Prenez aussi la pilule du lendemain en cas de tenue de rapport sexuel, dans les cinq jours qui précèdent ou suivent l’oubli. Poursuivez ensuite avec le comprimé du jour, à l’heure que vous le prenez, et continuez avec la plaquette normalement. N’oubliez pas de vous protéger avec un préservatif, en cas de tenue de rapports sexuels durant les huit jours suivant l’oubli.

Si vous vomissez ou vous avez eu la diarrhée dans les quatre heures qui suivent la prise du comprimé oublié, prenez un nouveau comprimé de la même couleur.

Quels sont les noms des pilules contraceptives ?

Il existe en tout quatre générations de pilules. Chaque génération comprend différentes pilules :

  • Première génération : Triella ;
  • Deuxième génération : Adepal, Daily Ge, Evepar, Evanecia Ge, Amarance Ge, Lovapharm, Microval, Leeloo Ge, Minidril, Microval, Pacilia Ge, Stediril, Optilova, Optidril,  Seasonique, Zikiale Ge, Trinordiol ;
  • Troisième génération : Carlin, Antigone, Efezial, Cilest, Cerazette, Effiprev, Diamilla, Desobel Ge, Clareal Ge, Desopop, Cycleane, Felixita, Melodia, Holgyeme, Meliane, Harmonet, Mercilion, Minerva, Triafemi, Phaeva, Optinesse, Sylviane, Optinesse, Moneva, Minulet, Varnoline, Triminulet, Tricilest, Minesse, Perleane ;
  • Quatrième génération : Belara, Belanette, Yaz, Qlaira, Drospibel, Convuline, Jasminelle, Zoely, Rimendia, Drospibel, Jasmine.

Les pilules ont été classées dans chaque génération, en fonction de leurs taux de progestatifs. La génération est un terme qui fait allusion à l’évolution de la composition des pilules contraceptives, ainsi qu’à leurs dosages en progestatifs et en œstrogènes dans le temps. De plus, les effets indésirables de même que les risques des pilules pour la santé sont spécifiques à chaque génération.

Quels sont les contre-indications des pilules contraceptives ?

Les contre-indications varient selon la typologie de la pilule.

Pilule contraceptive œstro-progestativePilule contraceptive progestative
Accident thromboembolique artériel ou veineux ; Diabète accompagné des complications vasculaires ; Migraines ; Tabagisme après trente-cinq ans ; Hypertension artérielle non contrôlée ; Tumeurs hépatiques, tumeurs estrogéno-dépendantes ; Hépatopathies sévère.Cancer de l’utérus ou de sein ; Affection hépatique sévère ; Hémorragie génitale non expliquée ; Accident thromboembolique veineux évolutif (de moins de six mois).  
Contre-indications des pilules contraceptives

Enfin, notez que les pilules contraceptives progestatives peuvent être utilisées pendant l’allaitement, tandis que les pilules contraceptives combinées ou œstro-progestatives sont interdites d’utilisation pendant l’allaitement. Elles sont d’ailleurs contre-indiquées dans les trois premières semaines du post-partum.

Vous aimerez aussi :

Related Articles