Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Pointe au cœur : les effets du stress sur le cœur

La santé cardio- vasculaire est sans doute, l’aspect le plus important dans la santé humaine. Cependant, de nombreux maux peuvent la mettre à mal. L’un de ces maux est la pointe au cœur, dont la cause principale est le stress. Comment expliquer les effets du stress sur le cœur ? Par quels moyens peut-on remédier à ce mal ? Comment éviter le stress pour se protéger de la pointe au cœur ?

Le stress : qu’est-ce que c’est ?

Définition du stress

Le stress peut être défini comme un ensemble de réactions que déclenche l’organisme, afin de faire face à un événement ou une situation ayant affecté le mental, plus ou moins gravement. Le stress est donc une réaction tout à fait normale, mise en place par l’organisme. Il devient nocif, seulement lorsque la réaction face à un événement est disproportionnée par rapport à l’ampleur de l’événement concerné. Toutefois, dans certains cas, le stress peut se déclencher sans aucune cause pertinente.

Les symptômes du stress

Les symptômes du stress sont singuliers et se reconnaissent facilement. En tête de liste, vos membres ne tiennent plus en place. Les jambes aussi bien que les mains commencent à trembloter, et vous perdez parfois le contrôle de vos gestes. Votre respiration devient rapide et bruyante même parfois. Le rythme cardiaque s’affole et vous devenez hautement irritable.

Cependant, ces symptômes peuvent s’apparenter à ceux d’autres pathologies. Certains symptômes sont quant à eux spécifiques à cette maladie. Il s’agit de :  

  • L’insomnie ;
  • La rumination ;
  • Les crises de colère répétées ;
  • Les migraines chroniques.

Il convient toutefois d’ajouter ici que la liste des symptômes du stress est non exhaustive. Par ailleurs, lorsque vous restez longtemps exposé au stress, vous vous exposez à des complications, aussi bien sur le plan physique que psychique.

Quelles sont les principales causes du stress ?

Les causes du stress peuvent avoir deux origines différentes. Elles peuvent être internes comme la présence d’émotions fortes et intenses. Elles peuvent aussi être externes, comme lors d’un changement d’environnement, un bruit soudain et bien d’autres. Ces causes sont certes multiples et variées, mais on en retiendra 5 ici principalement.

L’excès de charges professionnelles

C’est sans doute la cause la plus fréquente de stress de nos jours. Vous croulez sous le poids du travail, vous avez l’impression de ne jamais en faire assez, et pourtant vous vous privez de tous les petits plaisirs du quotidien. Tout ceci, pour mieux vous investir professionnellement.

Il existe certes un grand nombre de causes du stress liées au travail, mais la principale demeure la surcharge de travail. Cette cause intervient plus particulièrement, lorsque vous occupez un poste de haute responsabilité, ou lorsque votre entreprise ou votre service est en proie à des problèmes. Cela peut aussi survenir lorsque des menaces de licenciement planent sur votre tête.

Les difficultés sociales ou relationnelles

Les interactions sociales constituent le cœur même de la vie humaine. Lorsqu’elles sont mal vécues, elles peuvent devenir la source d’angoisse, d’anxiété, allant parfois jusqu’au malaise.

Les difficultés relationnelles peuvent se ressentir un peu partout, et dans des gestes et circonstances totalement anodins parfois. Par exemple, lorsque vous êtes appelé à faire une chose dont vous n’avez pas l’habitude comme prendre la parole en public, le stress s’exprimera sans doute avec insistance.

Les problèmes financiers

Ils constituent la troisième grande source de stress. Ceux-ci peuvent prendre plusieurs aspects. Il peut s’agir de : la mauvaise gestion des budgets, les dettes insolvables, les fins de mois difficiles et bien d’autres.

Ces problèmes sont encore plus accrus, lorsque vous vous sentez au bord de la ruine et que votre statut social est en danger. Un autre facteur s’ajoute aussi comme le sentiment de culpabilité d’avoir déçu sa famille.

Les études

Les études viennent en quatrième position dans la liste des causes fréquentes de stress.

De l’école primaire aux cycles supérieurs, les études sont une source constante de stress. L’attente des résultats lorsqu’on passe des examens ou un concours, peut être une véritable torture pour le mental. La surcharge des cours et l’envie de se surpasser, peuvent conduire à une privation de sommeil, mais aussi à faire beaucoup d’autres choses pouvant constituer une source de stress.

Les enfants

Les enfants sont aussi une grande source de stress. De leur plus tendre enfance jusqu’à l’âge adulte, le rôle d’un parent est d’assurer l’éducation de ses enfants. Il faut se préoccuper de nombreux facteurs comme la santé, la sécurité, la scolarité, etc. La cerise sur le gâteau, c’est la gestion de la crise d’adolescence de vos enfants. Une tâche hautement stressante, qui fait appel à une grande maîtrise de soi. 

Les effets du stress sur le cœur : le phénomène de pointe au cœur

Le stress peut avoir de nombreux effets sur l’organisme, et plus particulièrement sur le cœur qui est un organe très sensible. Ici deux types de stress sont mis en cause. Il s’agit du stress aigu d’une part et du stress chronique d’autre part.

Le stress aigu renvoie au stress causé par les émotions fortes, surtout lorsqu’elles sont intenses et soudaines. Ce type de stress est instantané et ses effets se ressentent sur le coup. Le stress chronique quant à lui, renvoie plutôt au stress dont les effets durent dans le temps et qui peut perdurer sur une longue période.

L’impact du stress aigu sur le cœur

Le stress aigu a un effet direct sur le fonctionnement du cœur. Dans ce cas, on assiste le plus souvent à une accélération soudaine du rythme cardiaque. Cette accélération peut s’expliquer par le fait que face à une situation stressante, l’organisme se prépare automatiquement à l’affront.

À cet effet, le cœur augmente son rythme d’activité, afin de mieux nourrir les muscles et surtout le cerveau, pour que ceux-ci puissent convenablement affronter la situation survenue.

Dans cette lancée d’irrigation sanguine, il peut arriver que le cœur soit confronté à certains obstacles. Il s’agit notamment de l’obstruction des vaisseaux sanguins par la présence de plaques d’athérome.

Cette situation peut donner naissance à de nombreux maux, notamment une angine de poitrine entraînant des douleurs thoraciques. Dans certains cas, cela peut être beaucoup plus grave et entrainer soit :

  • Une embolie pulmonaire
L'embolie pulmonaire – © Crédit : informationhospitaliere.com
L’embolie pulmonaire – © Crédit : informationhospitaliere.com
  • Un infarctus du myocarde ;
  • Un crise cardiaque ;
  • La mort.

Les symptômes que présente un stress aigu sont entre autres les palpitations, les tremblements, les essoufflements, les pensées de panique. Lorsque le cœur est atteint par ce type de stress, cela se manifeste le plus souvent par des douleurs dans le bras gauche, des difficultés respiratoires, des troubles digestifs, mais aussi des douleurs au niveau de la mâchoire.

Les effets du stress chronique sur le cœur

Le stress chronique est un stress qui dure dans le temps. Il survient généralement lorsqu’une personne se retrouve pendant un long moment dans une situation, qui est à priori insoluble. Il peut s’agir d’une difficulté au travail ou encore d’un problème relationnel.

Le stress chronique se traduit généralement par des troubles de la vigilance, la fatigue persistante qui est une conséquence directe de l’insomnie, un manque d’énergie et de force mentale. D’autres manifestations sont des dépressions plus ou moins longues, mais aussi des douleurs physiques.

Il est important de remettre l’accent sur le fait que le stress chronique résulte souvent de situations familiales, relationnelles et professionnelles instables. Toute situation de pression plus ou moins grande qui persiste dans le temps, peut aboutir à un tel état.

Il faut préciser que dans la plupart du temps, la pointe au cœur est passagère.  Lorsque cette pathologie devient récurrente, vous devez vous rapprocher d’un cardiologue le plus vite possible.

Le stress a-t-il d’autres conséquences particulières sur la santé ?

En dehors de la pointe au cœur, le stress peut influencer autrement votre organisme. Le stress aigu a la particularité de créer des troubles cardio-vasculaires.

En effet, lorsque vous êtes confronté à un événement brusque comme une prise d’otage, une attaque terroriste, l’annonce d’une nouvelle de grande ampleur… un flot d’émotions vous assaille. Dans ces conditions, vous ressentirez sur le coup une accélération anormale de votre rythme cardiaque, allant parfois à un essoufflement. Ce phénomène est semblable à ce que vous ressentez lorsque vous fournissez un effort physique intense comme, soulever une énorme charge.

Le stress chronique quant à lui, peut aussi avoir des répercussions sur votre santé, en dehors de la pointe au cœur. Le stress chronique peut constituer un facteur déclencheur ou aggravant de l’hypertension artérielle.

Bien qu’il n’en soit pas la principale cause, il possède sa part de responsabilité dans la survenance de cette pathologie. Ainsi, de nombreuses personnes peuvent présenter des signes d’activité tensionnelle anormale, lorsqu’ils sont en proie au stress. Il est constaté que lorsque la source de ce stress est éliminée, la tension artérielle revient à la normale.

De plus, le stress chronique peut aussi être à la base de l’obésité. En effet, il est constaté que le stress chronique fait diminuer la quantité de bon cholestérol dans le sang, mais augmente celle du mauvais cholestérol. Le stress peut aussi favoriser l’obésité, surtout chez les personnes déjà en surpoids, en causant des dysfonctionnements dans le taux de glycémie.

Comment combattre le stress afin d’éviter la pointe au cœur ?

Le stress, bien qu’étant indépendant de notre volonté, peut être géré. La première chose à savoir ici, c’est qu’il est impossible d’avoir un contrôle total sur sa vie. Il est inéluctable que vous aurez un jour ou l’autre à affronter des événements indépendants de votre volonté, mais qui vous affecteront en profondeur. En plus, la vie serait plus ennuyeuse, sans goût et fade si de temps en temps, des événements un peu piquants ne venaient pas la rythmer.

L’essentiel à faire dans ces cas, c’est de pouvoir garder son calme, gagner en lucidité afin de trouver une solution à chaque problème. Au pire des cas, vous pourrez trouver tout au moins, un moyen de limiter les dégâts de ce genre de situation sur vous et votre entourage.  Pour vous y aider, il existe une panoplie de méthodes, aussi efficaces les unes que les autres.

Les exercices respiratoires

La respiration est sans doute le geste le plus naturel et le plus évident que chaque être humain accomplit en permanence. Cependant, il existe une différence fondamentale entre respirer et bien respirer. Lorsque la respiration se fait selon certaines règles, elle peut être très bénéfique, voire réparatrice. À cet effet, il existe trois méthodes particulières pour respirer correctement.

En première position, nous avons la respiration de pleine conscience. Il s’agit d’un des exercices les plus efficaces dans la gestion du stress. Cette méthode de respiration consiste à adopter une position confortable. Une fois que vous aurez trouvé la position idéale, commencez à respirer lentement. Faites le vide dans votre esprit et vivez l’instant présent.

Essayez de sentir l’air remplir vos poumons et faire le tour de votre corps. Ressentez les moindres détails, même la différence de température entre l’air inspiré et l’air expiré.

La respiration abdominale est le deuxième exercice mis en exergue ici. Cette méthode consiste d’abord à adopter une position dans laquelle vous vous sentirez le plus à l’aise possible. Ensuite, fermez vos yeux avant de commencer à respirer très lentement. Inspirez surtout par le nez, en gonflant votre ventre.
Enfin, nous avons la méthode du soufflet du forgeron. Cette méthode a pour objectif spécifique de stimuler l’énergie et la chaleur de votre corps. Cela vous permettra de booster votre abdomen au complet.

Les exercices de sophrologie

La sophrologie peut se définir comme un ensemble de techniques utilisées pour la relaxation. Elle est constituée de mouvements corporels, de visualisation de pensées, mais aussi de décontraction musculaire. Elle a été conçue par Alfonso Caycedo. Il s’agit d’une méthode de relaxation purement verbale.

Cette méthode emploie un ensemble de techniques, qui auront pour but d’agir sur le physique, mais aussi sur le mental. Ceci, afin de faire voir à l’esprit des images positives. Elle permet aussi de procéder à une découverte de soi, pour redéfinir votre conception du bonheur.

La sophrologie est bénéfique, aussi bien à la santé physique que mentale. Elle permet en effet de lutter contre des problèmes comme l’insomnie, les troubles de l’alimentation, mais aussi les addictions.

La sophrologie consiste en un exercice principal appelé la sophronisation. Il a pour objectif d’atteindre une détente totale du corps. Pour y arriver, on procède par une détente progressive. Lorsque c’est bien fait, la personne est plongée dans un état de sommeil qui est l’état clé de la sophrologie.

Pour réaliser cet exercice, vous devez vous allonger, ou vous asseoir dans une position qui vous offrira le maximum de confort possible. Une fois la bonne position trouvée, vous devez ensuite visualiser dans votre tête, chaque partie de votre corps. À chaque partie, vous devez penser au relâchement de cette dernière, afin d’atteindre une certaine paix intérieure

La méditation de pleine conscience

La pleine conscience est une branche de la méditation bouddhiste. Elle consiste à se concentrer uniquement sur l’instant présent, afin d’accepter les réalités qui nous composent. Cette technique peut se traduire par, l’art d’observer puis d’accepter sans intervention aucune, afin de mieux vivre l’instant présent.

Cependant, la pleine conscience ne se limite pas exclusivement à la méditation. Vous pouvez y avoir recours à tout moment de votre journée. Il s’agit d’un outil très bénéfique, qui a le mérite de vous aider à prendre du recul, afin de mieux affronter les défis de votre quotidien. Elle vous permet aussi d’aiguiser votre esprit, et d’améliorer vos interactions sociales.

Comment donc méditer en pleine conscience ? Pour y arriver, vous devez vous installer dans un endroit totalement calme, où la température ambiante vous est agréable. A priori, cet endroit doit être reclus afin de vous assurer que rien ni personne ne viendra troubler votre séance. Une fois ces conditions réunies, vous devez maintenant vous asseoir le dos bien droit en position lotus ou en tailleur. Enfin, fermez vos yeux puis détendez-vous.

Le but de l’exercice étant de vivre pleinement l’instant présent et d’affronter vos réalités, il est déconseillé d’essayer de faire le vide. À l’inverse, vous devez plutôt laisser vos pensées vous assaillir, même celles les plus sombres et tristes. Ne jugez pas, ne culpabilisez pas. Contentez-vous d’être à l’écoute de votre propre intérieur.

Pour mieux vous concentrer, vous pouvez vous focaliser sur certains éléments comme le bruit de votre respiration, le chant d’un oiseau à proximité ou encore le bruit du vent.

Vous aimerez aussi :

Related Articles