Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Pourquoi dit-on que le café stimule les selles ?

La plupart des gens prennent du café pour avoir plus d’énergie. Et souvent cela marche. Mais ce qu’ils ne comprennent surtout pas, c’est pourquoi cette boisson énergisante leur stimule les selles. Malheureusement, beaucoup de recherches ou d’enquêtes médicales sérieuses n’ont pas été lancées pour en savoir plus sur ce point. Serait-ce parce que cette théorie n’est tout simplement pas plausible ? Voici ce que pensent les experts.

Le café stimule effectivement les selles

Plusieurs recherches existantes prouvent que la thèse du café qui déclenche les selles est fondée. De nombreuses personnes participant à une étude sur le sujet en ont témoigné. C’est ce que confirme le docteur Staller, adjoint de médecine à la Harvard Medical School. Certaines petites statistiques auraient d’ailleurs révélé que de prendre de l’eau chaude serait efficace pour induire les selles tout comme le fait de boire du café, une boisson essentiellement composée d’eau.

Selon lui, cela a un sens d’autant plus que l’eau est une substance qui joue un rôle significatif dans le processus de la digestion avec des quantités importantes absorbées et libérées chaque jour par le tube digestif. De plus, selon le porte-parole de l’Académie de nutrition et de diététique, le nutritionniste diététicien Jerlyn Jones, l’eau demeure incontournable pour la santé en général… surtout que notre corps est composé d’eau jusqu’à hauteur de 60 %. Il est donc compréhensible qu’à l’image de l’eau chaude, le café chaud, composé d’une grande partie d’eau, stimule les selles.

En revanche, tel n’est pas forcément le cas chez tout le monde. C’est pourquoi le docteur Staller propose de ne pas abuser de cette boisson ou encore moins, de compter là-dessus pour évacuer les selles. Ceci, même si de nombreuses recherches permettent d’affirmer que sa consommation présente d’énormes avantages digestifs et pourrait aider ceux qui sont constipés. Toutefois, les personnes qui ont souvent des besoins pressants ou des selles molles peuvent considérer le café comme étant le probable élément entraînant ce désagrément.

En savoir plus sur les éléments du café qui induisent les selles

Les études ont en outre prouvé que le café chaud qu’il soit caféiné ou non, serait plus efficace pour faire déféquer que l’eau chaude. Cela permet donc de conclure que ce sont d’autres composants du café, autre que la caféine, qui déclenchent le besoin subit de se rendre aux toilettes. Pour aller plus loin à la recherche de ces constituants, d’autres recherches ont été menées.

Le but était de les connaître exactement ainsi que la manière dont ils pourraient agir sur le côlon et sur le tube digestif entraînant des selles. Malheureusement, elles n’ont pas encore abouti sur des conclusions concrètes.

Selon le directeur du laboratoire de motilité gastro-intestinale du Massachusetts General Hospital , Dr Kyle Staller, si l’on n’en sait pas plus, c’est parce qu’il n’y a pas d’expériences scientifiques probantes pour justifier ce fait même si les statistiques le confirment. Toutefois, certains experts ont des théories qui expliquent logiquement le rapport entre la consommation du café et le besoin d’aller aux toilettes. Voici ce qu’ils en pensent.

Ce qu’en disent les scientifiques

Plusieurs théories scientifiques s’affrontent pour essayer d’expliquer pourquoi le café stimule les selles. Voici les plus importantes.

Le café pourrait affecter l’acide gastrique et les hormones

Selon le docteur Staller et d’autres scientifiques, le café stimulerait la libération de l’hormone gastrine. Cette dernière induit la production de l’acide gastrique qui, à son tour, favorise la digestion des aliments de même l’activité motrice du côlon. En effet, en 1986, les chercheurs ont découvert que la consommation du café, qu’il soit caféiné ou non, impacte rapidement et significativement sur les niveaux de gastrine.

Par ailleurs, sur ce sujet, il eut une autre petite étude en 2009 ayant rassemblé des hommes qui ont jeûné toute une nuit. Dès le lendemain, on leur a servi :

  • Soit un repas et du café noir ;
  • Soit juste un repas.

Les observations ont permis de relever que le fait de prendre cette boisson en addition aux repas a réduit considérablement le temps nécessaire aux aliments pour qu’ils quittent l’estomac pour l’intestin grêle dans le processus de la digestion. Aussi, certains éléments contenus dans le café peuvent également interagir avec les opioïdes, récepteurs du tractus gastro-intestinal. Ils affectent ainsi la fonction intestinale de même que l’évacuation des selles.

Le café pourrait faire contracter le côlon

Il existe fondamentalement trois types de contractions qui peuvent affecter le côlon. Elles surviennent simultanément pour mélanger et pétrir les aliments avant d’éjecter la défécation. La survenue, le moment et la fréquence de ces contractions sont conditionnés par des paramètres chimiques, neuraux et musculaires.

Selon certains scientifiques, il est probable que le café stimule ces différentes contractions du côlon quelque temps après sa consommation. Bien sûr, cette conclusion a été tirée sur la base de recherches disponibles quoi qu’elles soient limitées. C’est ce qu’affirme le docteur Staller qui donne un peu plus de détails sur les expérimentations qui permettent d’en venir à ce point :

Il s’agit en effet d’une étude menée en 1998 et qui a porté sur une douzaine de personnes. Ces dernières ont accepté de se faire insérer dans le côlon, des sondes munies de capteurs. Et sur une période de dix heures, elles ont eu à consommer dans un ordre aléatoire, un repas et trois différents types de boissons que sont :

  • L’eau ;
  • Le café chaud ;
  • Le café décaféiné.

Les scientifiques ont ainsi pu relever que les deux types de café ainsi que le repas entraînaient plus de pression et de contractions au niveau du côlon que l’eau. Il faut en outre noter que le café contenant de la caféine était plus efficace que l’eau à hauteur de 60 % pour stimuler l’activité motrice de l’organe. Quant au café décaféiné, il stimule l’activité motrice de l’organe à hauteur de l’organe de 23 % de plus que l’eau.

Par ailleurs, il eut une autre étude similaire portant toujours sur le lien entre la consommation de café et le besoin immédiat d’aller aux toilettes. Les chercheurs ont pu alors expérimenter chez les participants une augmentation de l’activité du côlon dans les quatre minutes qui ont suivi la consommation du café noir non sucré. Il faut en outre noter que l’effet a duré environ une trentaine de minutes.

Selon le docteur Staller, les résultats de ces différents tests prouvent que la consommation du café affecte probablement un mécanisme gastro-colique. Ceci, même si la muqueuse du côlon n’entre pas directement en contact avec la boisson. Il continue en disant que l’on pourrait conclure ceci. C’est la muqueuse de l’estomac qui entre en contact avec le café, qui déclenche soit par une réponse hormonale, soit par une réponse nerveuse, le démarrage des contractions. Ces dernières entraînent alors les selles du côlon vers le rectum et le consommateur ressent le besoin d’évacuer la défécation.

De plus, il faut noter que les mélanoïdines qui sont des composés formés lors de la torréfaction du café facilitent aussi la digestion grâce aux fibres alimentaires qu’ils contiennent. Ces dernières préviennent la constipation et jouent un rôle sur les selles. Voilà ce que déclare le docteur Jones.

La crème sur le café pourrait être l’élément responsable du besoin de déféquer

Cette hypothèse concerne uniquement les personnes qui prennent leur café avec de la crème laitière et plus particulièrement ceux qui sont intolérants au lactose. Alors, certains scientifiques pensent que ce pourrait être la crème qui est responsable de cette envie soudaine d’aller au w.c.

Les personnes qui ont donc l’habitude de prendre leur café avec du lait, pour en avoir le cœur net doivent se tester. C’est-à-dire que sur une longue période, elles auront à consommer du café sans lait et sans crème laitière, puis, elles observeront les réactions de leurs corps. Cela devrait leur permettre de faire la part des choses et de savoir si c’est le lait qui est responsable de cette réaction après la consommation du café. C’est ce que suggère le docteur Jones.

Conseils pour aller aux selles plus facilement

Le docteur Jones donne quelques conseils pour aider les personnes qui souffrent régulièrement de problèmes de constipation. Il suggère notamment d’augmenter les apports en fibres en consommant des fruits, des graines, des légumes, des noix, des grains entiers et des haricots. Selon lui, l’adulte américain moyen consomme seulement entre 12 et 14 grammes de fibres journalièrement alors que les directives diététiques des autorités de la santé recommandent entre 25 et 30 grammes. Il recommande aussi de contacter un médecin lorsqu’on a des difficultés pour aller aux toilettes.

Vous aimerez aussi :

Related Articles