Global Statistics

All countries
591,907,757
Confirmed
Updated on August 11, 2022 12:21 am
All countries
561,988,092
Recovered
Updated on August 11, 2022 12:21 am
All countries
6,444,344
Deaths
Updated on August 11, 2022 12:21 am

Prééclampsie chez la femme enceinte

La prééclampsie est une maladie qui touche les femmes enceintes au cours de la grossesse à partir de la 20e semaine d’aménorrhée. Beaucoup ignorent les causes de l’apparition de cette maladie qui peut déboucher sur une crise d’éclampsie si la femme n’est pas vite prise en charge.

Les causes de la prééclampsie

La prééclampsie est causée par un dysfonctionnement du placenta. C’est un défaut subit par les vaisseaux sanguins du placenta et qui se traduit par une absence de perte de protéines dans les urines.

Elle peut être également causée par une hérédité à l’hypertension artérielle et touche principalement les femmes ayant une origine africaine. Une personne souffrant du diabète peut aussi être prédisposée à une prééclampsie. Il est donc important de se renseigner sur ses antécédents pendant la grossesse.

Comment se manifeste-t-elle ?

Symptômes de la prééclampsie – © Crédit : informationhospitaliere.com
Symptômes de la prééclampsie – © Crédit : informationhospitaliere.com

La prééclampsie se manifeste par une hypertension artérielle, une albuminurie et des œdèmes au niveau des pieds. La présence d’albumine dans les urines constitue un facteur assez inquiétant pouvant conduire à la mort. Quant aux œdèmes, ils commencent généralement par les pieds et peuvent atteindre tous les membres et même l’abdomen.

En effet, la patiente peut souffrir de maux de tête très violents, des problèmes liés à la vision et parfois des convulsions. Il faut faire très attention lorsque la prééclampsie survient pour vite la traiter et retrouver sa santé.

Comment traiter la prééclampsie ?

Pour traiter cette maladie, certaines mesures urgentes sont prises pour ne pas perdre le bébé et la maman. Il faut dans ce cas un antihypertenseur, un antispasmodique et prévenir l’atteinte rénale en buvant assez d’eau. Un bilan rénal est également nécessaire.

Ces dispositions prises par les médecins permettent de prendre rapidement en charge la femme et de savoir les premiers soins à lui apporter pour éviter la crise d’éclampsie. C’est un moment très délicat pour la femme et son bébé.

En fait, la prééclampsie est l’étape qui précède la crise et peut être causée par de nombreux facteurs inconnus de plusieurs personnes. Il est donc nécessaire de s’informer et de faire très attention pendant la grossesse

Vous aimerez aussi :

Related Articles