Global Statistics

All countries
261,071,718
Confirmed
Updated on November 27, 2021 2:24 pm
All countries
234,127,303
Recovered
Updated on November 27, 2021 2:24 pm
All countries
5,210,090
Deaths
Updated on November 27, 2021 2:24 pm

Prix, pose, remboursement et mutuelles liées à l’implant dentaire

L’implant dentaire est l’une des opérations les plus recommandées en chirurgie dentaire. Elle est fréquemment effectuée pour remplacer artificiellement la racine d’une dent en vue d’installer une prothèse. C’est un procédé qui permet de reconstituer entièrement une dent manquante. Le processus qui conduit à cette opération est cependant long et complexe. Toute personne qui envisage de subir une telle opération se doit d’en apprendre plus sur le sujet afin d’être en mesure de prendre les meilleures précautions possible.

L’implant dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Bien avant d’essayer de déterminer les frais de cette opération dentaire, il est primordial que vous ayez une idée claire de ce dont il est question. L’implant dentaire est essentiellement une racine artificielle, en titane ou en zircone, que l’on place dans l’os de la mâchoire. Il imite la forme naturelle de la racine dentaire et se présente sous la forme d’une vis cylindrique ou cylindroconique.

Faisant entre 10 à 15 mm de long, 3 à 5 mm de large et 2,5 à 6 mm de diamètre, ses formes sont assez variées. Conçu pour être résistant, l’implant dentaire peut supporter des forces de mastication dont le poids varie entre 10 à 35 kg par centimètre carré.

Généralement, l’implant dentaire est inséré au sein de l’os maxillaire. Cela permet aux experts d’y visser une prothèse dentaire par-dessus. En terme médical, on parle d’implant intra osseux intrabuccal.

Quelle est l’utilité d’un implant dentaire ?

Dent saine et dent implantée
Dent saine et dent implantée – © Crédit : informationhospitaliere.com

La pose d’implants dentaires est proposée par le dentiste aux patients qui se sont fait extraire une ou plusieurs de leurs dents. Elle permet donc de remplacer une ou plusieurs dents absentes en une seule opération. Dans ce cas, on peut parler de prothèses dentaires fixes. Les implants dentaires permettent également de stabiliser des prothèses amovibles.

Notez que seules les racines de dents qui sont en mauvais état peuvent être remplacées par un implant dentaire. La raison pour laquelle on choisit de faire recours à un implant dentaire n’est pas seulement liée à l’esthétique. La présence de cet implant contribue énormément à l’amélioration des capacités bucco-dentaire des patients.

Ces derniers sont alors en mesure de mastiquer plus confortablement leurs aliments. Cela permet aussi d’éviter la surélévation des dents adjacentes qui essayeront de compenser le vide laissé par les dents absentes.

Quel est le coût moyen d’un implant dentaire ?

L’une des premières choses à savoir lorsque l’on parle du coût d’un implant dentaire est que les tarifs sont libres. Ils peuvent donc varier considérablement selon les matériaux utilisés, les techniques opératoires et même en fonction des régions et des praticiens. Cependant, il est possible d’évaluer leur coût moyen.

Ainsi, la pose de chaque implant coûte généralement entre 800 € et 1 500 € (voire même 2 000 €). Vous devez ensuite ajouter à cette somme entre 500 € et 1000 € pour chaque couronne insérée dans votre bouche et 300 € à 500 € pour le ou les piliers surimplant. Ces derniers sont importants, car ils relient les deux premiers éléments.

Les différentes étapes de la pose d’un ou de plusieurs implants dentaires

La durée d’une opération d’implant dentaire varie souvent en fonction de la complexité de l’intervention. Plusieurs facteurs tels que le nombre et la localisation des implants ou le volume d’os disponible sont à prendre en compte.

Préparation au traitement

Veillez à choisir très tôt celui ou celle qui se chargera de la chirurgie implantaire avant d’envisager un traitement. Une fois que vous avez fait votre choix, vous devrez faire une consultation initiale. Cela permettra au dentiste d’évaluer rigoureusement votre condition buccodentaire afin d’élaborer un plan de traitement personnalisé.

L’opération d’implant dentaire

Après les étapes de préparation, vous devrez passer à l’opération proprement dite. Elle se fait soit dans un bloc opératoire ou dans une pièce qui est dédiée à cette fonction dans le cabinet dentaire. Le processus, même s’il est rapide, est plutôt complexe.

Dans un premier temps, le dentiste vous fera une anesthésie locale pour rendre l’opération indolore. Il devra ensuite inciser la gencive et se munir d’une fraise avec laquelle il va creuser dans l’os de la mâchoire pour créer un logement à l’implant dentaire. L’implant sera posé dans le trou que le praticien va fermer en réalisant deux points de suture.

Traitement post-opération

Une fois l’opération terminée, le dentiste suivra de près pendant deux à quatre mois, le patient. La plaie se cicatrisera et l’os se reformera autour de l’implant durant cette période. On parlera alors d’ostéo-intégration. Suite à cette étape, le dentiste devra alors fixer la dent artificielle sur l’implant dentaire.

Après cette intervention, le praticien devra encore vérifier sur une période qui varie entre deux à six mois si l’implant s’est bien intégré à la mâchoire du patient. Dès lors qu’il estime que la dent est solidement ancrée, il peut passer à l’étape prothétique. Elle comprend la prise d’empreinte et l’essayage d’une prothèse définitive comme une couronne, un bridge ou un appareil amovible.

Quelles sont les modalités de remboursement des frais liés à l’implant dentaire ?

Les opérations d’implant dentaire sont considérées comme des soins « hors nomenclature ». Cela implique qu’ils ne figurent pas sur la liste des produits et des prestations (LPP) remboursables. Ainsi, les frais d’opération d’implants dentaires ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie.

Cependant, la Sécurité sociale peut rembourser une partie des soins. La couronne dentaire dont le prix peut aller jusqu’à 1000 euros est prise en charge par l’Assurance maladie. Les frais d’indemnisation sont évalués à 70 % du tarif de base de la Sécurité sociale.

Qu’en est-il des mutuelles dentaires ?

Il existe en France, certaines mutuelles qui proposent un remboursement partiel des frais de l’opération d’implant dentaire. La mutuelle dentaire assure généralement le complément lorsqu’il est relatif au coût des couronnes placées sur les implants.

Pour ce qui est de l’implant dentaire, vous pouvez retrouver un certain nombre de mutuelles qui sont prêtes à autoriser des remboursements supérieurs à 150 % du tarif conventionné. Vous avez toutefois des mutuelles qui proposent également un mode de remboursement qui se fait sur la base d’un forfait annuel mis à la disposition de l’assuré et de sa famille. Cela permet  de veiller à leur bien-être.

Sachez tout de même que chaque mutuelle possède un fonctionnement bien spécifique lorsqu’il s’agit de remboursement des frais d’implant dentaire. Vous vous devez donc de lire et d’examiner attentivement chacune des propositions avant de souscrire à un contrat proposé par l’une d’entre elles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles