Global Statistics

All countries
623,866,403
Confirmed
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
602,590,213
Recovered
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 1:44 pm

Problème de prostate: quels traitements naturels? 

La prostate est une glande musculaire de la taille d’une noix qui se trouve juste en dessous de la vessie des hommes. A cause de plusieurs facteurs, elle peut être exposée à différents problèmes. Généralement, vers l’âge de 50 ans, les hommes commencent à avoir des problèmes de la prostate parce qu’avec l’âge, elle a tendance à se développer et à s’agrandir. Par ricochet, l’individu peut commencer à avoir des difficultés à uriner.

Pour traiter les problèmes de la prostate, les médecins prescrivent des médicaments qui, à la longue, peuvent exposer à des effets secondaires. Pour éviter cela, la meilleure solution reste les remèdes naturels.

Les facteurs de risque de développer un problème de la prostate

Les facteurs susceptibles de contribuer aux problèmes de la prostate sont :

Les antécédents familiaux

Des recherches ont montré que les antécédents familiaux étaient susceptibles d’augmenter les risques de diagnostic d’un cancer de la prostate ou de toute autre condition affectant la prostate. En d’autres mots, si un individu a des problèmes de prostate, il est possible qu’un membre de sa famille ait le même problème. 

La race

Certaines études réalisées soulignent que contrairement aux hommes caucasiens, les hommes afro-américains ont jusqu’à 60% de chance de développer un  cancer de la prostate. Les caucasiens englobent les populations d’Europe,  d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, de la Corne de l’Afrique, du nord de l’Asie du Sud et celles du Sud de l’Asie centrale.

Régime riche en viande rouge

Les personnes qui aiment manger la viande de bœuf et celle du porc cuite à haute température, peuvent augmenter leur risque de développer des problèmes de la prostate. Il est alors mieux de consommer les viandes blanches.

Régime riche en matières grasses et en produits laitiers

Des recherches ont prouvé que le fait de consommer des aliments riches en matières grasses et en produits laitiers, rendait vulnérable au développement des problèmes de la prostate. Il faut alors éviter les huiles riches en acides gras saturés, le beurre, la margarine, le fromage, les boissons lactées aromatisées, les crèmes, le lait, le yaourt, etc.  

Exposition aux pesticides

Plusieurs études ont montré que les agriculteurs qui pulvérisent des pesticides sur leurs cultures, avaient de fortes chances de développer un cancer de la prostate. On peut donc en déduire que les aliments génétiquement modifiés pourraient aussi exposer aux problèmes de la prostate.

Exposition à des niveaux élevés de testostérone

L’une des fonctions du corps est de métaboliser la testostérone de manière naturelle. Par ce procédé, il crée la dihydrotestostérone (DHT), un androgène responsable de la croissance du système reproducteur chez les hommes. Si vous avez trop de testostérone dans le corps, cela peut l’inonder.

Par la même occasion, la testostérone peut contraindre la prostate à libérer des hormones à une grande vitesse. Tout cela risque d’augmenter les chances de développer un cancer de la prostate.

Obésité

Les personnes obèses ou en surpoids peuvent aussi développer différentes formes de cancer de la prostate. Il faut donc être actif et contrôler son alimentation, afin d’éviter au mieux cette situation.

Quelques traitements naturels permettant de soigner les problèmes de la prostate

Voici quelques remèdes naturels à appliquer à la maison et qui pourront aider à traiter les symptômes associés aux différents problèmes de la prostate. 

Graines de citrouille

Des recherches ont permis de prouver l’efficacité de l’extrait de l’huile de graines de citrouille, dans le traitement des maladies qui affectent la prostate. En effet, en 2017, 60 personnes qui souffraient de l’hypertrophie bénigne de la prostate, ont participé à une étude pilote qui impliquait plusieurs institutions européennes. Durant 12 semaines, les sujets ont consommé des suppléments d’extraits d’huile de graines de citrouille. A la fin de l’étude, on a remarqué que leurs symptômes s’étaient considérablement améliorés. 

Les graines de citrouilles ont, non seulement du zinc mais aussi des acides gras essentiels. Aussi, regorgent-elles de propriétés anti-inflammatoires qui pourraient aider à soulager les symptômes des conditions relatives à la prostate. 

Le lycopène

Le lycopène est un pigment de la famille des carotènes. On le retrouve généralement dans plusieurs fruits et légumes. Des études ont permis de comprendre que la consommation régulière d’huile d’olive extra vierge enrichie en lycopène, était bénéfique pour les personnes qui ont des problèmes de prostate. En effet, il permet de réduire considérablement le taux d’antigène spécifique de la prostate.

Les tomates sont les fruits qui contiennent le plus de lycopène. D’autres fruits contiennent aussi du lycopène, même si c’est en faible quantité. Voici quelques autres sources de lycopène :

  • Papaye ; 
  • Pamplemousse rose ; 
  • Pastèque ;
  • Goyave ;
  • Chou rouge ;
  • Poivrons rouges ;
  • Carottes ;
  • Abricots.

Le zinc

Lorsqu’une personne avance en âge, son taux d’œstrogène augmente et son apport en zinc diminue. Selon certaines études, une carence en zinc peut exposer au cancer de la prostate chez les personnes ayant plus de 50 ans de vie. Un apport alimentaire en zinc ou les suppléments de zinc peuvent aider à réduire le risque de carence en zinc, et ainsi assurer la santé de la prostate. Vous retrouverez le zinc dans les graines de sésame, les fruits de mer, la volaille, etc. 

Oméga-3

Une alimentation riche en acides gras oméga-3, peut favoriser la réduction des facteurs qui participent à l’inflammation de la prostate. Les aliments riches en acides gras oméga-3 comprennent :

  • Le saumon ;
  • Les œufs ;
  • Certaines huiles végétales ;
  • Les sardines ;
  • Les noix ;
  • L’espadon ;
  • La daurade ;
  • Etc.

Le thé vert

Le thé vert est riche en antioxydants et permet de renforcer le système immunitaire de l’organisme. Selon des études, il permet même de ralentir les éventuelles croissances des cellules bénignes de la prostate. 

Cependant, vous devez savoir que le thé vert contient de la caféine. Cette dernière peut stimuler la vessie et provoquer des envies soudaines d’uriner. Ce qui n’est pas favorable pour les personnes souffrant d’une hypertrophie bénigne de la prostate. 

Le palmier nain

Avant même qu’il ne soit reconnu par la science dans le traitement des problèmes de la prostate, le palmier nain était utilisé depuis de nombreuses années pour traiter l’hypertrophie de la prostate. Des essais cliniques ont montré que des traitements à base de palmier nain, étaient capables d’améliorer de 35% les symptômes de la maladie et ce, peu importe l’état du patient.

La consommation quotidienne d’extraits de palmier nain, peut réduire les symptômes des problèmes de la prostate. En effet, l’extrait de cette plante permet d’inhiber la production du dihydrotestostérone (DHT), qui est l’hormone susceptible de provoquer la croissance de la prostate. 

Ortie

L’ortie est une plante herbacée de la famille des urticacées. Elle pousse généralement dans toutes les régions tempérées. Elle fait partie des remèdes maison que vous pouvez utiliser pour soulager les symptômes des différents problèmes de la prostate. L’ortie est beaucoup plus efficace pour soulager l’hypertrophie prostatique. Elle dispose de composants anti-inflammatoires et antioxydants.

Grâce à sa racine, vous pouvez réduire la taille de la prostate. Aussi, peut-elle aider à freiner l’incontinence urinaire. Vous pouvez l’associer au palmier nain si vous le souhaitez, afin d’optimiser le résultat. 

Le curcuma

Le curcuma est reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires. En plus de réduire l’hypertrophie de la prostate, le curcuma peut améliorer la réponse inflammatoire générale de tout le corps. Il regorge aussi de propriétés antioxydantes, pouvant aider en cas de cancer de la prostate. Pour profiter de ses propriétés, il vous faut juste l’ajouter à vos différents plats. 

Bain de siège

Le bain de siège fait partie des remèdes les plus relaxants et bénéfiques pour les personnes souffrant de différentes conditions affectant la prostate. Ce bain participe à la guérison car, il réduit l’enflure de la prostate. Aussi, le bain de siège relaxe-t-il les muscles pelviens. Vous pouvez aussi ajouter du sel d’Epsom, pour bénéficier des propriétés anti-inflammatoires du magnésium. 

Il vous suffit juste de remplir votre baignoire d’eau tiède, et d’y dissoudre 1⁄2 tasse du sel d’Epsom. Vous vous asseyez par la suite dans la baignoire à la hauteur de votre taille pendant environ 20 minutes. Vous pouvez répéter ce processus autant de fois que vous le souhaitez.

Pygeum  

L’écorce de pygeum (encore appelé prunier d’Afrique) regorge de nombreuses propriétés permettant de guérir les troubles qui affectent la vessie. Vous pouvez alors l’ajouter à votre liste de suppléments à base de plantes.

En effet, des études ont montré que le pygeum représentait une bonne option de traitement pour les sujets atteints d’hyperplasie prostatique. Ceux qui en prenaient remarquèrent une amélioration des symptômes de la maladie. 

Rester loin des repas épicés

Les aliments contenant du piment dérangent la vessie. Ces aliments peuvent alors aggraver les symptômes de la prostatite, de l’hypertrophie de la prostate, de l’éjaculation douloureuse, du cancer de la prostate et de toutes autres conditions pouvant affecter la prostate. Il faut alors rester aussi loin que possible des épices, afin de réduire l’inconfort de la prostate.

Avoir une position assise confortable

Lorsque vous vous asseyez sur une surface dure pendant une longue durée, vous exercez sans le savoir, une forte pression sur la prostate. Aussi, vous pouvez encore accentuer son inflammation.  Il est alors conseillé de se lever dès que vous le pouvez. Mais, si vous devez rester assis un certain temps, vous pouvez utiliser un coussin confortable afin de réduire la pression sur la prostate. 

Faire des exercices

En cas de problème de prostate, vous pouvez faire recours à des exercices sportifs. Il a été prouvé qu’ils étaient bénéfiques pour les personnes qui souffrent d’hypertrophie de la prostate.  Plus vous êtes actif physiquement, et plus vous avez moins de chance de développer des infections des voies urinaires, un des nombreux symptômes des problèmes prostatiques. 

Les exercices permettent de réduire l’inflammation dans le corps. Aussi, aident-ils à avoir un poids corporel sain, afin de réduire l’inflammation. 

Même sans développer un problème de prostate, vous pouvez pratiquer des exercices. Ceci parce que, selon une recherche de l’université de Harvard, la marche permettait de réduire de 25%, le risque d’hypertrophie bénigne de la prostate. 

Changements de style de vie 

De simples comportements peuvent vous permettre de soulager les nombreux symptômes associés aux problèmes de la prostate. Même à l’hôpital, votre médecin vous recommandera de les appliquer. Ces comportements sont :

  • Eviter de boire beaucoup de liquide les soirs avant le coucher ;
  • Uriner lorsque vous ressentez le besoin de le faire ;
  • Aller aux toilettes selon un horaire même si vous ne ressentez pas forcément le besoin ;
  • Prendre le temps de vider entièrement la vessie lorsque vous vous rendez aux toilettes ;

Il peut également conseiller d’éviter de boire beaucoup de liquides avant de sortir ou avant d’effectuer un voyage…

Changement de régime alimentaire

Pour soulager les symptômes des problèmes relatifs à la prostate, il vous faudra apporter quelques changements dans votre régime alimentaire. Un régime alimentaire riche en sucre et en produits chimiques ne fera qu’aggraver vos conditions prostatiques et principalement l’inflammation. Il faut alors remplacer les aliments inflammatoires par des aliments anti-inflammatoires.

Evitez donc :

  • Les aliments en conserve ;
  • Les aliments emballés
  • Les aliments sucrés ;
  • Les farines hautement transformées ;
  • L’alcool ;
  • Les édulcorants artificiels…

Dans le même temps, privilégiez les poissons riches en oméga-3, les fruits et légumes, les poivrons rouges, les choux de Bruxelles, le brocoli, le chou frisé, le chou-fleur, etc. 

Massage prostatique

Un individu ayant un problème prostatique, a des difficultés à vider complètement sa vessie. Afin de l’aider, un massage prostatique doux peut être bénéfique. Cependant, il convient d’en parler à votre médecin. Ne prenez pas des initiatives personnelles car, le massage prostatique nécessite l’intervention d’un professionnel du domaine, en l’occurrence en massothérapeute.

De façon générale, pour rester en bonne santé, il faut aussi se reposer suffisamment. Si vous manquez de sommeil, cela risque d’aggraver vos conditions prostatiques. Vous devez alors avoir des temps de repos fixes.

Vous aimerez aussi :

Related Articles