Global Statistics

All countries
581,980,587
Confirmed
Updated on July 31, 2022 7:13 pm
All countries
550,189,549
Recovered
Updated on July 31, 2022 7:13 pm
All countries
6,419,463
Deaths
Updated on July 31, 2022 7:13 pm

Propofan : Composition, Posologie et Effets secondaires

Propofan est un médicament utilisé dans le traitement des douleurs fortes ou modérées. Elle permet également de guérir les douleurs qui ne sont pas soulagées par le paracétamol ou l’aspirine utilisé seul, chez l’adulte et l’adolescent d’au moins 15 ans. Cependant, comme plusieurs médicaments, Propofan n’est pas sans effets secondaires. Quelles sont les caractéristiques de Propofan ? Que savoir sur la composition et la posologie du médicament ?

Propofan : présentation et composition

Propofan fait référence à un médicament puissant dans le traitement des douleurs fortes ou modérées chez les adultes et les adolescents d’au moins 15 ans. Il est vendu sous la forme de comprimés ronds et disponibles dans une boîte de 20.

En ce qui concerne la composition, Propofan est issu de l’association de trois principes actifs. Ces principes actifs sont entre autres :

  • Le paracétamol : qui est un antipyrétique et un antalgique ;
  • La caféine : qui est un psychostimulant ;
  • Le dextropropoxyphène ou DPX : qui est un analgésique opioïde.

Hormis ces principes actifs, le médicament Propofan est composé de plusieurs excipients à savoir :

  • L’hypromellose ;
  • La cellulose microcristalline ;
  • Le distéarate de glycérol ;
  • Le carboxyméthylamidon sodique.

L’association des principes actifs et des excipients contenus dans ce médicament confère au Propofan, une efficacité incontestable.

Posologie du médicament Propofan

Selon les analyses des professionnels de santé, Propofan ne doit être utilisé que chez les adultes et les adolescents âgés d’au moins 15 ans. Ainsi, la posologie usuelle peut varier en fonction de la forme de la douleur à traiter (intense ou modérée). Il est recommandé de prendre Propofan en 2, ou 4 prises par jour.

Les prises du médicament doivent se faire pendant les repas. Pensez également à respecter un espace d’au moins 4 heures entre les prises. Pour plus de précautions, le mieux est d’attendre 8 à 12 heures après la première prise avant de prendre la prochaine dose.

Il n’est pas conseillé de dépasser 6 comprimés de Propofan par jour. Et lorsque vous souffrez d’une insuffisance rénale sévère, les médecins recommandent de respecter un espace d’au moins  8 heures entre 2 prises.

Quels sont les effets secondaires du Propofan ?

Les effets secondaires de Propofan surviennent en fonction de la sensibilité de la personne malade. Cela dit, on peut citer comme effets secondaires, l’érythème cutané, les nausées, les douleurs abdominales, les allergies. On retrouve également d’autres effets secondaires Propofan tels que :

  • L’hypersensibilité ;
  • Un taux anormal de globules blancs dans l’organisme ;
  • L’éruption cutanée ;
  • Le vertige ;
  • Les constipations ;
  • Les troubles de la vision ;
  • L’hypoglycémie ;
  • La désorientation ;
  • Les possibilités de palpitation ;
  • L’insomnie (dans des cas très rares).

Arrêtez le traitement et informez votre médecin, dès que vous remarquez l’apparition d’un quelconque effet secondaire. Il en est de même pour les effets secondaires qui n’apparaissent pas dans la liste précédemment énoncée.

De plus, les effets secondaires peuvent ne pas apparaitre chez toutes les personnes ayant pris Propofan. Tout dépend de la sensibilité de l’organisme du malade. Si certains effets secondaires deviennent graves, vous devez absolument signaler votre état de santé à un votre médecin.

Les contre-indications du médicament Propofan 

Il n’est pas recommandé de prendre le médicament Propofan dans les cas suivants :

  • Réactions d’hypersensibilité aux principes actifs du médicament ou à l’un de ses excipients ;
  • Maladie grave des reins ou du foie ;
  • Enfants de moins de 15 ans ;
  • En cas de prise des médicaments contenant de la buprénorphine, la nalbuphine ou la pentazocine.

Les contre-indications ainsi mentionnées doivent être prises en compte pour éviter l’apparition d’un effet secondaire Propofan. En cas de doute, vous pouvez vous rapprocher de votre médecin pour connaitre la conduite à tenir.

Les interactions du Propofan avec d’autres substances

Les résultats des expériences ont révélé que le médicament Propofan peut interagir avec plusieurs substances. Cela dit, il est nécessaire d’informer votre médecin si vous prenez des :

  • Médicaments qui contiennent de la nalbuphine, la pentazocine ou la buprénorphine ;
  • Médicaments contre l’épilepsie ;
  • Antibiotiques.

Pour rester à l’abri des interactions que peut provoquer le médicament Propofan, il faudra signaler tout traitement en cours à votre médecin.

Propofan : Les mises en garde

Les personnes malades qui sont intolérantes aux antalgiques doivent éviter de prendre Propofan. Aussi, est-il important de déclarer à un professionnel, tous les antécédents familiaux liés à vos problèmes de santé.

Il est déconseillé de prendre Propofan sans avoir reçu une autorisation de votre médecin. Même si vous sentez des douleurs, l’idéal est de les signaler à votre médecin pour bénéficier d’un meilleur traitement.

L’usage prolongé de fortes doses du Propofan peut entrainer une dépendance chez le patient. Il faut donc prendre le médicament, tout en consultant régulièrement le médecin.

Propofan : Les précautions d’emploi

Pendant la durée du traitement, les professionnels déconseillent de prendre de l’alcool. En cas de maladie de rein, il faudra utiliser le médicament Propofan avec précaution. Par ailleurs, il faut toujours respecter la dose indiquée par le médecin pour éviter les risques du surdosage.

Avant de prendre Propofan, informez votre médecin si vous prenez déjà un autre traitement. Lorsque vous oubliez de prendre le médicament, évitez de prendre une dose de surplus à la prochaine prise.

En outre, ce médicament n’est pas recommandé aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes. Les études ont permis de remarquer la présence des composants du médicament dans le lait maternel.

Pour les utilisateurs de machines et les conducteurs de véhicules, la prise de Propofan n’est pas conseillée. En effet, ce produit peut provoquer des états de somnolence, de vertiges et de troubles visuels à ceux qui en consomment.

Les sportifs doivent également éviter la prise du médicament. Propofan contient des principes actifs qui peuvent entrainer des tests positifs dans les contrôles antidopage.

Quels sont les risques liés au surdosage du médicament Propofan ?

Il existe de nombreux risques liés au surdosage de Propofan. En effet, un surdosage du médicament peut entrainer une intoxication accidentelle, pouvant être fatale.  

En outre, le surdosage du médicament Propofan peut aussi provoquer :

  • Une cytolyse hépatique ;
  • Une insuffisance hépatocellulaire ;
  • Une encéphalopathie ;
  • Une acidose métabolique ;
  • L’augmentation conséquente des transaminases hépatiques ;
  • La diminution du taux de prothrombine.

Ces manifestations peuvent très vite conduire le patient dans un coma et même à la mort.

Comment conserver Propofan ?

On recommande de conserver Propofan sous une température n’excédant pas 30 °C. De plus, le médicament doit être gardé dans sa boîte d’origine. Prenez également vos dispositions pour mettre le médicament loin des enfants.

Vous aimerez aussi :

Related Articles