Accueil Actualités & Revue de presse Protection contre le Covid-19 après la troisième dose de vaccin : la souche Wuhan ou la souche actualisée ?

Protection contre le Covid-19 après la troisième dose de vaccin : la souche Wuhan ou la souche actualisée ?

0
Protection contre le Covid-19 après la troisième dose de vaccin : la souche Wuhan ou la souche actualisée ?
Covid-19, coronavirus disease, healthcare workers concept. Cute asian female doctor, physician in medical mask and rubber gloves show okay gesture and hold syringe with vaccine, white background.

Déclarée en 2019, la maladie à coronavirus a fait des ravages sur tous les continents. Pour endiguer la menace, plusieurs vaccins ont été mis sur pied. Mais, la protection après la troisième dose du vaccin est-elle réellement effective ? Nous répondons clairement dans cet article.

La troisième dose du vaccin contre le Covid-19 : la controverse autour du variant Omicron

Apparu au cours de l’année 2020, le variant Omicron du coronavirus a la particularité d’être immuno résistant et de muter très rapidement. À cause de ces caractéristiques qui lui sont spécifiques, il a engendré une controverse quant à la souche de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19.

Si plusieurs laboratoires ont entrepris des recherches pour élaborer un vaccin actualisé, dit « omacronisé », certaines études ont plus tard démontré que cette actualisation n’était pas indispensable. En effet, le remplacement de la souche Wuhan par la protéine Spike dans la fabrication du vaccin ARNm n’a pas produit un meilleur effet chez les patients. Les résultats des deux vaccins étaient similaires.

La troisième dose du vaccin contre le Covid-19 : une protection assurée contre le Covid-19

Quoique controversée à cause de la décadence de son efficacité à partir du 4 quatrième mois après la réception du vaccin, la 3e dose du vaccin contre le Coronavirus est globalement efficace. En effet, cette injection confère une protection de 99 % chez les patients présentant les symptômes d’une atteinte par le variant Delta. Dans le même canevas, la troisième dose du vaccin réduit à 98 % les hospitalisations et les décès liés à ce variant.

Pour le variant Omicron, la protection baisse légèrement et varie entre 50 et 75 %. Avec un taux d’hospitalisation régressif pouvant aller de 80 à 95 %, le taux de décès est réduit à hauteur de 90 %.

En définitive, qu’elle soit actualisée ou historique, la troisième dose du vaccin contre le Covid-19 est très efficace contre les formes graves de la maladie.