Accueil Bien-être Protéines: définition, rôle et sources

Protéines: définition, rôle et sources

0
Protéines: définition, rôle et sources
Aliments riches en protéines

Les protéines ont plusieurs fonctions importantes pour la santé. Pour l’améliorer et augmenter votre énergie, il est important d’adapter votre régime alimentaire en fonction de votre condition. Les protéines peuvent être bénéfiques à tout âge, mais les besoins varient en fonction de l’âge. Les enfants et les adolescents ont besoin de protéines pour la croissance et le développement, tandis que les adultes en besoin pour le maintien des tissus.

Définition et composition des protéines

Les protéines sont des macromolécules biologiques essentielles à la vie et à la fonction cellulaire. Elles sont essentiellement constituées d’acides aminés. Ces derniers sont des petites molécules organiques contenant un groupe amine (-NH2) et un groupe acide carboxylique (-COOH).

Des liaisons peptidiques unissent les molécules constitutives des protéines, dont la structure primaire est définie par la séquence d’acides aminés. C’est à partir de cette dernière que sont déterminées la forme et les propriétés chimiques de la protéine. Précisons qu’une protéine peut contenir plusieurs milliers d’acides aminés. En ce qui concerne la structure secondaire des protéines, elle est formée par des interactions entre les groupes fonctionnels des acides aminés voisins. Les structures secondaires courantes sont les hélices alpha et les feuillets bêta.

La structure tertiaire d’une protéine est la forme tridimensionnelle globale de la protéine. Elle est déterminée par des interactions entre les acides aminés distants dans la séquence. Enfin, certaines protéines ont une structure quaternaire. Cette dernière est formée par l’association de plusieurs chaînes polypeptidiques individuelles pour former une protéine fonctionnelle plus grande.

Les différents types de protéines

Il existe plusieurs types de protéines, chacune ayant une structure, une fonction et une localisation différentes dans la cellule. Voici quelques-uns des types de protéines les plus courants :

  • les enzymes : ils sont des protéines qui catalysent des réactions chimiques spécifiques dans la cellule. Cela se produit par un abaissement de l’énergie d’activation de la réaction. Les enzymes sont essentielles à de nombreux processus cellulaires, tels que la digestion, la respiration cellulaire et la synthèse des protéines ;
  • les hormones : elles sont des protéines sécrétées par les glandes endocrines. Elles régulent des processus physiologiques tels que la croissance, le développement, la reproduction et le métabolisme ;
  • les anticorps : ce sont des protéines produites par le système immunitaire pour reconnaître et neutraliser les agents pathogènes tels que les virus et les bactéries ;
  • les transporteurs : les protéines de transport, telles que l’hémoglobine, transportent les molécules comme l’oxygène et les nutriments dans tout le corps ;
  • les récepteurs : les récepteurs sont des protéines qui se trouvent à la surface des cellules et qui reconnaissent les signaux chimiques tels que les hormones et les neurotransmetteurs. Cela permet de déclencher une réponse cellulaire ;
  • les protéines de structures : les protéines structurales, telles que le collagène, fournissent une structure et une résistance aux tissus corporels.
  • les protéines de stockage : les protéines de stockage, telles que la caséine dans le lait, stockent des nutriments pour une utilisation ultérieure.

Ces types de protéines ne sont pas mutuellement exclusifs et une protéine peut remplir plusieurs fonctions en même temps ou avoir une fonction différente en fonction de son emplacement dans la cellule.

Les rôles essentiels des protéines dans le corps humain

Les protéines remplissent de multiples rôles au sein de l’organisme humain. Elles sont impliquées dans la structure des tissus corporels tels que les muscles, les os, les ongles, les cheveux et la peau. En plus de leurs fonctions diverses, elles contribuent au transport de l’oxygène et des nutriments à travers l’organisme. Tout d’abord, les enzymes, qui sont des protéines catalytiques, régulent les réactions chimiques dans le corps, tels que la digestion des aliments, la synthèse des protéines et la production d’énergie.

Ensuite, les protéines régulatrices, telles que les hormones, sont également produites par le corps et ont un rôle crucial dans la régulation des processus physiologiques (croissance, le développement, le métabolisme et la reproduction).

Par ailleurs, les protéines de défense, dont les anticorps, jouent un rôle crucial en protégeant le corps contre les agents pathogènes tels que les virus et les bactéries. Quant aux protéines contractiles, telles que la myosine, elles sont responsables du mouvement des muscles, permettant ainsi des fonctions telles que la respiration, la circulation sanguine et la mobilité.

Les protéines ont également une fonction de stockage, telle que la ferritine, qui stocke les nutriments pour une utilisation ultérieure. Les protéines de signalisation, telles que les récepteurs, détectent les signaux chimiques tels que les hormones et les neurotransmetteurs, et déclenchent une réponse cellulaire appropriée.

Les sources animales et végétales de protéines

Les protéines proviennent de diverses sources (animales ou végétales). Chacune possède ses avantages et ses inconvénients. Les sources animales incluent la viande rouge, la volaille, le poisson, les produits laitiers, les œufs et les crustacés, tous riches en protéines de haute qualité. Elles ont un profil d’acides aminés complet qui est facilement digestible et absorbé par le corps.

Les produits animaux sont également riches en vitamines et en minéraux tels que le fer, le zinc et la vitamine B12. On peut évoquer les graines, les céréales, les légumes ou encore les légumineuses. Les protéines végétales contiennent des quantités non négligeables de fibres, de vitamines et de minéraux. Cependant, elles peuvent avoir une teneur en protéines plus faible et un profil d’acides aminés incomplet par rapport aux sources de protéines animales.

Pour obtenir un profil d’acides aminés complets, il peut être bénéfique de combiner les deux différentes sources de protéine. Les sources de protéines végétales telles que le soja et ses dérivés, les légumineuses comme les haricots, les pois chiches, les lentilles et les noix, ont une teneur en protéines relativement élevée et un profil d’acides aminés complet. Elles constituent donc une option assez intéressante pour les végétariens et les végétaliens.

La consommation suffisante de protéines

Les protéines sont importantes pour maintenir une bonne santé, car elles sont nécessaires à la construction et à la réparation des tissus. Pour consommer le plus de protéines :

  • incluez des sources de protéines à chaque repas : assurez-vous d’inclure une source de protéines à chaque repas, comme des œufs, de la viande, du poisson, des produits laitiers, des légumineuses ou des noix. Vous pourrez ainsi atteindre votre apport quotidien recommandé en protéines ;
  • mangez des collations riches en protéines : les encas riches en protéines peuvent être bénéfiques pour maintenir un apport suffisant en protéines tout au long de la journée. Les options comprennent des noix, des graines, du yaourt, du fromage, des barres protéinées ou des smoothies protéinés ;
  • ajoutez des protéines à vos repas : ajoutez des protéines à vos repas en ajoutant des noix, des graines, des légumineuses ou du tofu aux salades et aux plats de légumes. Vous pouvez également ajouter du fromage râpé ou du poulet grillé à vos soupes ;
  • variez les sources de protéines : variez vos sources de protéines pour obtenir un éventail d’acides aminés essentiels. Les options comprennent la viande, le poisson, les œufs, les légumineuses, les noix et les graines ;
  • planifiez vos repas : planifiez vos repas à l’avance pour vous assurer d’inclure suffisamment de protéines dans votre alimentation. Utilisez des recettes riches en protéines pour vous aider à atteindre votre apport quotidien recommandé en protéines ;
  • considérez les compléments protéinés : si vous avez des difficultés à atteindre votre apport quotidien recommandé en protéines, vous pouvez considérer les compléments protéinés tels que les poudres de protéines, les barres protéinées ou les boissons protéinées.

Par ailleurs, vous pouvez demander l’avis d’un diététicien pour savoir la meilleure manière pour vous de consommer le plus de protéines.