Global Statistics

All countries
674,537,961
Confirmed
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
627,712,291
Recovered
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
6,756,820
Deaths
Updated on January 28, 2023 4:28 am

Pseudomonas aeruginosa : définition, symptômes, traitements

Pseudomonas aeruginosa est une bactérie qui entraîne des infections chroniques, capables de causer la mort du sujet touché. En effet, elle est souvent présente dans le milieu hospitalier. Ainsi, les patients ayant un faible système immunitaire y sont plus exposés. De plus, en raison de sa forte résistance aux antibiotiques, elle est considérée comme un véritable problème de santé. Par ailleurs, le Pseudomonas aeruginosa se manifeste par de multiples infections touchant la peau, les poumons ou les yeux. De ce fait, les personnes brulées ou celles sous respirateur sont particulièrement concernées. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette dangereuse bactérie.

Définition du pseudomonas aeruginosa

Pseudomonas aeruginosa est un type de bactérie souvent fréquent dans les eaux et les sols. Elle a la capacité de se développer n’importe où, en particulier dans les zones humides telles que les toilettes ou piscines. Il faut savoir que la bactérie Pseudomonas aeruginosa se retrouve également dans les aisselles et dans les parties génitales d’une personne en bonne santé.

Par ailleurs, cette bactérie peut se retrouver dans l’organisme d’un individu hospitalisé ou souffrant d’une affection grave. Dans ce cas, elle est à la base de nombreuses infections, qui sont plus ou moins graves. Ces infections entraînent de nombreuses complications, particulièrement chez les personnes qui souffrent de cancer, du VIH, du diabète, et de la mucoviscidose (personnes dont le système immunitaire est affaibli). La bactérie Pseudomonas aeruginosa peut notamment infecter le sang, les plaies, les poumons et les os.

Les sources majeures de contamination de cette bactérie sont les mains ou les objets utilisés par les médecins ou soignants. En plus de cela, les désinfectants, les produits d’entretien, les éviers et les bains utilisés en kinésithérapie sont également considérés comme une source de contamination. En outre, la bactérie Pseudomonas aeruginosa se transmet également en étant en contact avec de l’eau contaminée.  

Les symptômes de Pseudomonas aeruginosa

La bactérie Pseudomonas aeruginosa est responsable de nombreuses infections.

Infections respiratoires

La bactérie Pseudomonas aeruginosa est à l’origine de la pneumonie chez les sujets souffrant déjà d’une maladie pulmonaire chronique ou du sida. De plus, elle touche les patients souffrant de la mucoviscidose. Dans ce cas, la bactérie Pseudomonas aeruginosa se manifeste par une forte fièvre et des difficultés respiratoires. Des crises d’angoisse et des moments de confusion peuvent aussi se manifester.

La septicémie

Il est important de savoir que ce germe est capable de provoquer la septicémie chez les sujets immunodéprimés. Généralement, ce sont les infections liées à la peau ou aux poumons qui sont responsables de la septicémie. Celle-ci se manifeste par :

  • La fièvre :
  • Une élévation du rythme cardiaque ;
  • La confusion et la désorientation.

Une infection cutanée sévère peut apparaître au niveau des fesses et au milieu de la zone des organes génitaux et l’anus. Elle peut aussi se manifester au niveau des aisselles et dans la bouche.

Infection cardiaque

Ce type d’infection touche particulièrement les toxicomanes qui pratiquent des injections intraveineuses de stupéfiants. Dans ce cas précis, la bactérie Pseudomonas aeruginosa provient de l’eau utilisée lors de ces injections. De plus, cette bactérie est attirée par les cellules qui recouvrent l’intérieur du cœur. Ainsi, elle attaque les valves situées entre l’oreillette droite et le ventricule droit, ce qui provoque l’obstruction des vaisseaux sanguins du poumon. Par ailleurs, l’infection cardiaque se manifeste par :

  • La fièvre ;
  • Une insuffisance cardiaque ;
  • Des sensations douloureuses au niveau du thorax ;
  • La chute de la tension artérielle ;
  • La toux.

En dehors de tous ses symptômes, vous avez une insuffisance d’épuration rénale, ainsi que des troubles de coagulation.

Infection auriculaire

La bactérie Pseudomonas aeruginosa est à l’origine de l’infection auriculaire qui attaque le conduit auditif externe. En effet, les individus qui sont souvent en contact avec l’eau (baignade à la piscine ou dans des cours d’eau) ont une forte probabilité d’être touchés par cette affection. De plus, le germe provoque une otite externe maligne, plus souvent présente chez les personnes âgées et diabétiques. L’infection auriculaire présente de nombreux symptômes comme :

  • Les démangeaisons;
  • L’écoulement de pus par les oreilles ;
  • Le gonflement du conduit auditif ;
  • La perforation du tympan, etc.

Par ailleurs, de graves conséquences peuvent survenir suite à ces différents symptômes. Ainsi, il pourrait avoir une perte d’audition ou une paralysie du nerf facial.

Infection oculaire

L’infection oculaire fait aussi partie des affections engendrées par la bactérie Pseudomonas aeruginosa. En général, elle se présente comme un léger traumatisme de la cornée provoquant ainsi la rupture de sa membrane de protection. Cette rupture de la membrane contribue à la pénétration de la bactérie dans les tissus sous-adjacents, ce qui engendre les ulcères. En plus de cela, les sujets qui ont une irradiation oculaire sont plus exposés à ce type d’infection.

Généralement, l’infection oculaire débute par un petit ulcère qui touche une grande partie de la cornée, de l’œil blanc et du stroma sous-adjacent. En outre, elle présente de nombreux symptômes tels que :

  • Les douleurs oculaires ;
  • La diminution de l’acuité visuelle ;
  • L’œdème de la paupière ;
  • L’épanchement du pus dans la chambre antérieure de l’œil ;
  • L’inflammation de la tunique vasculaire de l’œil.

En dehors de tous ces signes, il y a l’inflammation purulente de la totalité du globe oculaire qui peut être suivie par l’atrophie de l’œil.

Infection osseuse articulaire

Ce type d’infection touche en général les os qui forment la colonne vertébrale, après une opération chirurgicale sur l’appareil urinaire. En plus de cela, les toxicomanes sont également confrontés à cette anomalie. L’infection osseuse se manifeste par l’inflammation des os suivie de sensations douloureuses au niveau du dos et du cou. De plus, il y a la fièvre, la diminution des mouvements au niveau de l’épaule, ainsi que des douleurs à la hanche et à l’abdomen.

Infection digestive

Il est important de savoir que la bactérie Pseudomonas aeruginosa touche également l’estomac, ainsi que l’intestin. En effet, l’infection digestive est souvent présente chez les jeunes et les adultes ayant une maladie hématologique. Par ailleurs, la bactérie s’installe dans la muqueuse intestinale, ce qui provoque une plaie accompagnée de l’ulcère. De plus, cette infection peut être à l’origine d’une inflammation du péritoine. Enfin, certaines diarrhées dues à la bactérie Pseudomonas aeruginosa surviennent chez les enfants.

Infection des voies urinaires

La bactérie Pseudomonas aeruginosa peut aussi être responsable des infections des voies urinaires. En effet, il peut s’agir d’une affection de la prostate, d’une maladie sanguine et d’une obstruction des voies urinaires. L’infection des voies urinaires se manifeste principalement par des sensations douloureuses au niveau des appareils génitaux. De plus, il y a aussi la présence des érosions plus profondes de la peau, qui se manifestent plus chez les enfants.

Infection de la peau

La bactérie Pseudomonas aeruginosa est également à l’origine de l’arrêt de la circulation sanguine au niveau des extrémités, du visage et du périnée. Ainsi, l’infection de la peau se présente après une brulure de la peau ou une plaie. La bactérie Pseudomonas aeruginosa est sensible aux endroits humides. Ainsi chez le nouveau-né, elle entraîne parfois la pyodermite, en raison de la macération du périnée. De plus, ce type d’infection est également présent chez les personnes ayant un faible taux de globules blancs dans le sang. Il faut noter que la pyodermite se manifeste par des petits boutons de pus très fragiles.

En outre, parmi ces infections de la peau, il y a l’éruption érythémateuse cutanée accompagnée de vésicules ou de papules. Les infections de la peau dues à cette bactérie se manifestent notamment par :

  • La fièvre ;
  • Le vertige ;
  • Des douleurs oculaires ;
  • Des douleurs nasales.

Il peut arriver qu’elles aient pour symptômes des crampes abdominales.

Infection du système nerveux central

Ce type d’infection est provoqué par un envahissement du sang par les bactéries pathogènes. Elle se présente souvent chez les patients qui sont dans un état de faiblesse immunitaire. Par ailleurs, l’infection du système nerveux central se manifeste par les maux de tête, la fièvre et la confusion.

Traitement des infections à Pseudomonasaeruginosa

Le meilleur moyen de prendre en charge les infections à Pseudomonas aeruginosa est la prise des antibiotiques topiques, administrés par voie orale ou intraveineuse. Par exemple, les infections oculaires sont traitées avec des gouttes d’antibiotiques appliquées fréquemment. Dans certains cas, ces antibiotiques peuvent être administrés directement dans l’œil.

Pour prendre en charge les infections des voies urinaires, il est conseillé de prendre de la lévofloxacine ou de la ciprofloxacine par voie orale. Cependant, lorsque ces types d’infections ne présentent pas de symptômes cliniques, elles ne sont pas en général traitées.

Par ailleurs, les formes compliquées d’infection due à la bactérie Pseudomonas aeruginosa sont très complexes à prendre en charge. Il s’agit entre autres de l’otite maligne, des infections des valves pulmonaires et des infections du sang. Le traitement de ces dernières prend énormément de temps et nécessite la prise des antibiotiques par voie intraveineuse. Concernant les infections des valves pulmonaires, le médecin peut réaliser une chirurgie à cœur ouvert, dans le but de changer la valve atteinte. En plus de cela, le patient sera mis sous un traitement à base d’antibiotiques.

Pour ce qui est du traitement de l’infection de la peau, il nécessite une mise à plat chirurgicale précoce du tissu nécrotique. Un traitement par antibiotique est toutefois nécessaire pour mieux combattre cette affection. Le choix des antibiotiques varie en fonction des infections et de leur gravité.

Vous aimerez aussi :

Related Articles