Global Statistics

All countries
591,937,606
Confirmed
Updated on August 11, 2022 1:21 am
All countries
562,032,241
Recovered
Updated on August 11, 2022 1:21 am
All countries
6,444,523
Deaths
Updated on August 11, 2022 1:21 am

Pyostacine : Posologie, Indications et Prix

Médicament antibiotique, la Pyostacine est apparue depuis plusieurs années sur le marché. Elle fait partie de la famille des synergistines : ceux-ci sont capables de lutter contre les infections bactériennes. De plus, la pyostacine est composée de plusieurs substances qui lui octroient des effets apaisants. Quelle est la posologie de Pyostacine et quels sont ses effets secondaires ?

Que savoir sur la Pyostacine ?

La Pyostacine est particulièrement efficace contre les bactéries à caractère staphylocoque. Cette efficacité lui est surtout conférée grâce à son principe actif qui est la pristinamycine. En effet, il s’agit d’une molécule chargée d’éradiquer les bactéries telles que Legionella, Bacillus cereus, Staphylococcus.

En dehors de ce principe actif, la Pyostacine est composée d’autres substances. Il s’agit entre autres du stéarate de magnésium, de la gélatine, de l’hypromellose et du dioxyde de titane. D’autres composés peuvent également être retrouvés dans le médicament, notamment, le macrogol 6000, la silice colloïdale hydratée et l’amidon de blé.

Ce produit est fabriqué par le laboratoire Sanofi-Aventis. En raison de ses effets, il n’est délivré que sur ordonnance médicale dans les pharmacies. On retrouve ce médicament sous la forme de comprimés blancs de 250 mg et de 500 mg, dans des boîtes de 16 comprimés.

Cependant, les prix diffèrent en fonction de la forme du médicament que l’on désire acheter. Autrement dit, la Pyostacine 250 mg est vendue à 9,56 € alors que la Pyostacine 500 mg est à 19, 03 €. Ces deux formes sont toutes remboursées à hauteur de 65 % par la sécurité sociale.

Pyostacine : quelles indications liées à l’emploi du produit ?

La Pyostacine est un produit indiqué tant chez l’adulte que chez l’enfant. Néanmoins, les enfants de moins de 6 ans ne sont pas autorisés à en prendre. Ce produit est recommandé pour traiter certaines maladies infectieuses de la peau, des poumons, des sinus et des bronches. En termes plus clairs, le professionnel de santé pourra prescrire cet antibiotique dans les cas de :

  • Pneumonie ;
  • Sinusite aiguë ;
  • Infections de la peau comme le furoncle ;
  • Bronchite chronique ;
  • Infections des tissus mous.

La Pyostacine peut également être recommandée par le médecin dans d’autres cas d’infection bactérienne.

Pyostacine : quelles en sont les contre-indications ?

Il n’est pas conseillé de prendre de la Pyostacine lorsque :

  • Vous êtes allergique aux synergistines, à la pristinamycine et aux autres composants de ce produit ;
  • Vous avez eu des antécédents d’éruptions de la peau (graves) ou de pustules ;
  • Vous êtes en période d’allaitement.

Par ailleurs, il est également déconseillé de prendre cet antibiotique quand vous avez déjà pris de la colchicine qui permet de traiter la goutte. En cas d’association aux médicaments contenant cette substance, la Pyostacine peut interagir et engendrer des effets secondaires graves. De même, n’hésitez pas à informer votre médecin traitant, si vous prenez un immunosuppresseur.

Comment prendre la Pyostacine ?

La posologie usuelle varie généralement en fonction de la maladie à traiter et de l’individu. Cela dit, la dose d’un enfant ne sera pas la même que celle d’un adulte. Voici donc quelques repères de la posologie à respecter.

  • Cas de pneumonie

Il faudra prendre 2 comprimés de 500 mg 3 fois par jour. La dose doit être maintenue pendant 7 et 14 jours au maximum en fonction du résultat.

  • Cas de sinusite aiguë

La dose idéale est de 2 comprimés de 500 mg, 2 fois par jour. La durée du traitement est de 4 jours au maximum. S’il n’y a pas d’amélioration, prévenez votre médecin.

  • Cas d’infections des tissus mous et de la peau

Deux comprimés de 500 mg à prendre 2 à 3 fois par jour suffisent. Le traitement doit être respecté pendant 8 jours au moins et 14 jours au plus.

Chez l’enfant de 6 ans au moins, la posologie est fixée à 50 mg par kg, à prendre 2 ou 3 fois par jour. Par exemple, un enfant de 20 kg prendra 2 comprimés de 250 mg. À défaut, il est possible de lui donner 1 comprimé de 500 mg, deux fois par jour (matin et soir). Il faut veiller à ce que la dose maximale prescrite ne soit pas dépassée.

Pyostacine : quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires de la Pyostacine sont énumérés en plusieurs catégories. En effet, ils sont regroupés en fonction de leur fréquence d’apparition chez le sujet malade. Cela dit, on peut parler de ceux qui surviennent fréquemment. Il s’agit notamment des vomissements, des douleurs au niveau de l’estomac, du vertige, de la diarrhée et des éruptions cutanées.

À ceux-ci s’ajoutent les effets secondaires peu fréquents comme la colite hémorragique aiguë, les démangeaisons, l’urticaire, les allergies et les difficultés à respirer.

Enfin, on peut évoquer les effets survenant à une fréquence non déterminée. Ce sont entre autres :

  • L’œdème de Quincke ;
  • La fièvre ;
  • La fatigue ;
  • Les troubles au niveau du foie ;
  • Les hallucinations ;
  • L’apparition des taches rouges sur la peau ;
  • L’insuffisance rénale aiguë.

La survenue des effets secondaires ainsi énumérés dépend en partie de la dose administrée et de la sensibilité du patient. Dans tous les cas, si vous remarquez l’apparition d’un quelconque symptôme, il est recommandé de prévenir un professionnel de santé dans les plus brefs délais.

Pyostacine : quelles sont les mises en garde ?

Les mises en garde liées à l’utilisation de la Pyostacine sont nombreuses. En plus, il est capital de les connaître pour mieux utiliser le produit. En premier, avant de prendre le médicament, il faudra consulter votre médecin traitant. Une utilisation hors ordonnance peut provoquer des effets secondaires ou d’autres problèmes de santé. Seul le médecin est capable de déterminer si vous devez le prendre.

De plus, les enfants ayant moins de 6 ans ne sont pas autorisés à prendre le produit, en raison de leur sensibilité face aux composants qui s’y trouvent.

En outre, si vous êtes enceinte ou que vous planifiez une grossesse, consultez l’avis de votre médecin traitant avant l’emploi de la Pyostacine. En ce qui concerne la femme allaitante, il lui est formellement déconseillé d’en prendre. Cela permet de protéger sa santé et celle du bébé en particulier.

Il ne faut pas oublier de déclarer ses antécédents de santé et les traitements en cours à son médecin. De toute évidence, l’idéal est d’opter pour un suivi médical lorsque vous prenez ce médicament.

Pyostacine : quelles sont les précautions d’emploi ?

Pour assurer une efficacité plus optimale de la Pyostacine, l’un des meilleurs conseils est de respecter la posologie indiquée par le médecin. Aussi, on fera plus attention aux doses qui seront administrées à l’enfant. De ce fait, il faudra veiller à ce que la dose maximale chez ce dernier ne dépasse pas la dose minimale d’un adulte.

Ensuite, les comprimés doivent être pris au cours des repas. Si par mégarde, vous oubliez de prendre le médicament, évitez de compenser la dose oubliée avec une double dose. Par exemple, si vous oubliez de prendre 1 comprimé de 500 mg le matin, vous ne devez en aucun cas prendre 2 comprimés de 500 mg le soir. Continuez avec la dose habituelle tout en prenant soin de le notifier à votre médecin traitant.

Vous devez aussi garder à l’esprit que la disparition des symptômes ne signifie pas que la maladie est complètement traitée. Prenez donc le soin de respecter la durée du traitement.

Pour finir, il est également indispensable de bien conserver le produit dans sa boîte. La température idéale pour une meilleure conservation est de 30 °C au maximum. À cet effet, une température plus élevée risque de réduire l’efficacité du médicament.

Les indications, contre-indications et la posologie de Pyostacine, doivent être rigoureusement respectées pour obtenir une amélioration de l’état de santé du malade.

Vous aimerez aussi :

Related Articles