Global Statistics

All countries
260,948,428
Confirmed
Updated on November 27, 2021 8:15 am
All countries
234,007,937
Recovered
Updated on November 27, 2021 8:15 am
All countries
5,207,568
Deaths
Updated on November 27, 2021 8:15 am

Quel traitement contre le ver solitaire dans les selles ?

Le ver solitaire, encore connu sous le nom de ténia, est un parasite qui se trouve généralement dans l’intestin de l’homme. Il existe plusieurs voies de transmission de ce parasite à l’homme, même si la plupart se font à travers la viande bovine ou porcine. Même si l’infection au vers solitaire est bénigne, il importe de la prendre en charge immédiatement dès qu’elle apparait. Vous devez donc faire attention aux différents symptômes afin d’adopter les bonnes habitudes contre ce parasite.

Le ver solitaire : qu’est-ce c’est ? 

Le ver solitaire ou le ténia est un parasite qui une fois à l’intérieur de l’organisme ne peut en ressortir que lorsque vous utilisez des médicaments ou suivez un traitement spécifique. Étant donné qu’il se nourrit à l’intérieur de son hôte, ce ver a une durée de vie assez impressionnante. Il faut également noter que l’on compte 3 différents types de vers solitaires. Entre autres :

  • le ténia solium ;
  • le ténia sagitana ;
  • le ténia du poisson.

La présence dans les selles d’un de ces vers est d’ailleurs un signe distinctif du ver solitaire dans un organisme. Ainsi, on peut retrouver dans les selles, des anneaux de ténia. Dans certains cas graves, ces vers se retrouvent même dans les sous-vêtements.

Cela sert donc de diagnostic pour établir la présence du parasite. Une fois détecté, un traitement immédiat devra être appliqué suite à l’observation d’un certain nombre de symptômes qui ne passent pas inaperçus.  

Ver solitaire : quels sont les symptômes ?

La découverte du ver solitaire dans les selles est en réalité l’un des premiers symptômes liés à la présence de ce parasite. Il ne s’agit cependant pas du seul. En effet, on remarque également chez les personnes infectées, une perte de poids significative. Le ténia peut également provoquer des nausées, des douleurs abdominales, des éruptions cutanées, des céphalées.

En fonction des cas, l’hôte du ver peut voir son appétit croitre de manière considérable ou plutôt le perdre. Les signes cliniques peuvent être encore plus graves, notamment lorsque les douleurs abdominales deviennent intenses et que le sujet se met à tousser.

D’ailleurs, ces vers peuvent s’installer dans l’organisme sans apparaitre dans les selles. Si les symptômes précédemment évoqués se font remarquer, il faudra faire appel à un médecin pour qu’il effectue une analyse sanguine au plus vite.

Comment venir à bout du ver solitaire ?

Il existe plusieurs solutions pour traiter le ver solitaire. Celles-ci vont des traitements médicamenteux aux traitements avec des produits purement naturels.

Les vermifuges

Un traitement à partir de vermifuge est généralement recommandé pour lutter contre le ver solitaire. Les vermifuges ne sont pas obligatoirement prescrits par le médecin. Vous pouvez également en acheter sans présenter une ordonnance. Les comprimés sont plus adaptés pour les adultes, mais pour ce qui concerne les enfants, il est préférable d’adopter des suspensions buvables.

Par ailleurs, lorsque vous faites face à une infection au ver solitaire, vous devez systématiquement déparasiter toute la famille en incluant également les animaux domestiques sans vous oublier.

La phytothérapie

La phytothérapie propose elle aussi une approche intéressante par rapport au traitement du ver solitaire dans les selles. En effet, pour vous débarrasser du parasite, il est recommandé de faire une cure en vous privant de toute nourriture et en consommant plutôt du jus de fruits. Vous pouvez également utiliser des graines de courge réduites en poudre que vous mélangerez à du miel.

Cette préparation doit elle aussi être consommée à jeun. Lorsque vous vous y mettez sérieusement, le ver solitaire devrait disparaitre au bout de deux à 3 mois au maximum.

Des astuces naturelles pour en finir avec le ver solitaire

Hormis les traitements cités plus haut, il existe également d’autres astuces naturelles efficaces contre le ver solitaire. Celles-ci seront très utiles aux personnes qui préfèrent se passer des traitements médicamenteux.

L’ail, un allié parfait

L’ail est un aliment avec de multiples propriétés dont celles de vermifuge naturel. Si vous avez retrouvé des vers solitaires dans vos selles, l’ail peut vous aider à les éliminer. Mieux, il aidera à soigner votre flore intestinale. Quant à son utilisation, vous pouvez en faire une infusion que vous consommerez à jeun sur plusieurs jours.

L’autre solution consiste à augmenter sensiblement la quantité d’ail que vous mettez dans vos repas au quotidien. À défaut d’avaler l’ail cru, cette solution devrait pouvoir vous soulager.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont également des remèdes naturels efficaces contre le ver solitaire et bien d’autres types de parasites. Vous pouvez par exemple utiliser des huiles essentielles à base de thym ou de cannelle.

Cependant, il faut garder en tête qu’en dessous de 6 ans, il est préférable d’éviter les huiles essentielles pour les enfants. Elles ne sont pas non plus recommandées pour les femmes enceintes ou allaitantes.

L’alimentation

L’alimentation peut également jouer un rôle important dans l’éradication du ver solitaire de votre organisme. En effet, certains aliments exercent naturellement une action vermifuge sur les parasites. C’est notamment le cas de l’oignon, des clous de girofles, de la carotte, etc.

En plus de cuire les viandes à des températures optimales pour tuer les parasites, prenez également le soin de soigner votre alimentation.

Existe-t-il des complications pour le ver solitaire ?

Même s’il s’agit de cas extrêmement rares, l’affection du ver solitaire peut connaitre certaines complications. Si par accident l’être humain consomme des aliments abritant des œufs de ver solitaire, il devient lui-même un hôte, et cela peut par la suite provoquer une cysticercose humaine.

Quelques méthodes de prévention

Bien qu’il existe des solutions évidentes pour en finir avec le ver solitaire, il est préférable de le prévenir. La prévention va essentiellement reposer sur l’observation d’une hygiène très stricte. Il faut par exemple laver correctement ses mains avec de l’eau savonneuse avant de manger, de cuisiner, et après être revenu des toilettes.

L’eau que vous buvez doit également être irréprochable, et si vous possédez un animal domestique, n’hésitez pas lui administrer des traitements antiparasitaires. C’est le meilleur moyen pour éviter de faire de lui un canal de transmission. Vous pouvez choisir entre plusieurs options pour vous protéger contre l’apparition de ce parasite.

La première est de surveiller la température à laquelle vous conservez ou faites cuire votre viande. En effet, il faut une température de congélation d’au moins — 10 °. Certaines viandes telles que celle de l’antilope, de la gazelle ou encore du mouton peuvent également abriter des germes de vers solitaires. Par conséquent, vous devez prendre d’importantes précautions sanitaires avant de les consommer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles