Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Quelle alimentation pour éviter la rétention d’eau ?

Les gonflements et inflammations sont les principales manifestations de la rétention d’eau dans le corps. De nombreux facteurs peuvent expliquer le déclenchement de ce phénomène, parmi lesquels l’alimentation. Ainsi, si certains aliments sont identifiés comme responsables de la rétention d’eau, il en existe d’autres qui permettent de l’éviter et même d’en venir à bout. Quels sont les aliments à consommer pour éviter la rétention d’eau dans le corps ?

Qu’est-ce que la rétention d’eau ?

La rétention d’eau est l’accumulation d’eau dans les tissus des organes du corps, lors des échanges entre le sang et ces organes. En effet, le sang contient jusqu’à 62% d’eau, qu’il utilise pour alimenter les différentes cellules de l’organisme.  On parle de rétention d’eau lorsque la quantité d’eau libérée dans les tissus est largement supérieure à celle libérée par ces derniers dans le sang.  Ce phénomène se manifeste alors par des gonflements plus ou moins importants, dans différentes parties du corps.

Il faut préciser que les périodes de chaleur sont celles pendant lesquelles le risque de développer une rétention d’eau est très grand. En effet, la chaleur entraîne la dilatation des vaisseaux sanguins. Ce qui favorise la sortie de quantités importantes d’eau des vaisseaux sanguins, et qui bloque sa réabsorption.

L’alimentation est l’une des causes les plus fréquentes de la rétention d’eau. Lorsqu’on consomme de façon excessive un aliment ou qu’on ne le consomme pas assez, la rétention peut apparaître. Pour éviter la rétention d’eau et se mettre à l’abri des diverses complications, il faut donc avoir une alimentation saine et équilibrée.

Les aliments à consommer pour éviter la rétention d’eau

Il existe de nombreux aliments dont les propriétés permettent d’éviter ou même de lutter contre le phénomène de la rétention d’eau. En voici quelques-uns.

Les fruits et légumes

Les fruits et légumes sont des aliments très riches en potassium, en fibres et en protéines. Ces différentes substances ont la capacité d’éliminer l’excès d’eau dans le corps. Il s’agit alors d’aliments qui constituent de bons alliés pour une bonne circulation sanguine.

Lorsqu’on consomme de façon quotidienne des quantités raisonnables de fruits et légumes et qu’on diminue au mieux la consommation de sel, on rétablit le ratio optimal potassium/sodium dans l’organisme. C’est un facteur extrêmement important pour lutter contre la rétention d’eau.

Certains fruits peuvent être plus efficaces que d’autres. Tout dépend des molécules oxydantes présentes dans ces derniers.

La pastèque par exemple, qui contient jusqu’à 93% d’eau, est très indiquée pour la prévention de la rétention d’eau. Cela s’explique par le fait que son contenu permette d’éliminer les toxines, et donc de lutter contre les accumulations d’eau. Par ailleurs, la pastèque possède aussi des propriétés détoxifiantes et diurétiques. Ces propriétés lui permettent d’apporter beaucoup de potassium à l’organisme et très peu de sodium.

Le melon contient aussi énormément d’eau et est fortement recommandé pour éviter la survenue de rétention d’eau, grâce à son action diurétique. En effet, ce fruit est un puissant stimulant qui pousse à l’expulsion de l’urine, dans le but d’éliminer les déchets présents dans le corps. Le melon est aussi riche en potassium, et participe au maintien de l’équilibre en eau dans l’organisme.

On peut aussi évoquer le pamplemousse qui, lui aussi, peut permettre d’éviter la rétention d’eau, par sa forte contenance en eau et son excellent apport de vitamine C. Ce fruit est idéal pour lutter contre la rétention, parce qu’il peut permettre de combler les carences en nutriments de l’alimentation. En plus du pamplemousse, on peut citer l’orange et la mandarine, qui ont également les mêmes propriétés.

Un autre fruit très efficace contre la rétention d’eau est l’ananas. Ce dernier contient une quantité très importante d’eau (jusqu’à 85 % de sa composition). Le principal avantage de l’ananas est qu’il vidange et expulse les toxines contenues dans l’organisme. De cette façon, les symptômes caractéristiques de la rétention d’eau tels que les gonflements, les lourdeurs dans les jambes ne risquent pas d’apparaître. L’ananas contient aussi beaucoup devitamine C et de potassium.

La banane peut également contribuer à la lutte contre la rétention d’eau. Bien que ce fruit ne contienne pas beaucoup d’eau, il contient énormément de potassium et très peu de sodium. Cette composition fait de lui un fruit à privilégier, dans une optique d’évitement de rétention d’eau.

On ne saurait parler des fruits permettant d’éviter la rétention d’eau sans évoquer la papaye qui a un fort pouvoir diurétique. Ce fruit contient beaucoup de fibres, et a la capacité d’expulser les différentes toxines présentes dans le corps.

La viande et les agrumes

La viande et les agrumes sont des aliments à privilégier lorsqu’on souhaite éviter la rétention d’eau. Ceci, pour la simple et bonne raison que ces aliments contiennent beaucoup de minéraux parmi lesquels, le zinc et le sélénium. Ces deux oligoéléments possèdent des propriétés antioxydantes qui leur permettent de protéger la paroi des vaisseaux sanguins.

De façon particulière, les agrumes contiennent des minéraux grâce auxquels, les excès d’eau dans l’organisme sont évacués par les reins.

Au-delà de la viande et des agrumes, la majorité des aliments riches en potassium sont excellents pour lutter contre la rétention d’eau. Ceci, en raison du fait qu’ils favorisent une régulation du taux de sodium dans l’organisme. La patate douce, les épinards, les champignons et la roquette sont aussi d’excellentes sources de minéraux qu’il faut consommer pour éviter la rétention d’eau.

L’asperge et la figue

L’asperge contient une grande quantité de potassium. Elle favorise alors l’élimination d’eau par les reins et le dégonflement. Sa forte composition en fibres fait aussi d’elle, un bon atout pour le bon fonctionnement des intestins. Les substances telles que les fructosanes et l’asparagine contenues dans l’asperge, lui confèrent des propriétés diurétiques.

En ce qui concerne la figue, elle est composée majoritairement de fibres, de calcium et de minéraux. Ces nutriments lui donnent une valeur nutritive élevée, et la rendent incontournables dans la lutte contre la rétention d’eau. Cela s’explique par le fait que ces substances agissent favorablement sur le transit intestinal.

L’oignon

Très connu pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques, l’oignon est d’un grand atout quand il est question d’éliminer les excès de liquide, notamment d’eau dans l’organisme. L’oignon peut être simplement ajouté aux plats de salade ou à n’importe quel autre plat. Pour les personnes qui ne digèrent pas très bien l’oignon cru, il est possible de préparer une soupe ou un sirop d’oignons.

La préparation du sirop d’oignons nécessite 250 grammes d’oignons, du sucre brun et/ou du miel et un demi-litre d’eau. On commence la préparation en coupant les oignons en petits morceaux fins, et en les faisant cuire dans une casserole avec de l’eau et du sucre brun. 20 minutes à feu doux sont requises pour la cuisson.

Ensuite, on filtre le jus obtenu et on mixe le tout, pour obtenir le sirop qu’on conservera dans des bouteilles hermétiques et qu’on laissera au frigo.

En ce qui concerne la consommation de ce sirop, il faut en prendre une cuillère à soupe au moins trois fois par jour.

Un exemple de menu à adopter pour éviter la rétention d’eau

Les aliments à consommer de façon quotidienne pour éviter la rétention d’eau doivent être minutieusement choisis. Voici donc un menu type qui contient les éléments nécessaires à une lutte efficace contre le phénomène de la rétention d’eau.

Le matin, on peut prendre un petit déjeuner très simple constitué de smoothie concombre, de citron vert, de menthe et de gingembre. On a la possibilité d’accompagner le tout avec du thé vert, du bowlcake fraise et des pépites de chocolat.

À midi, une soupe de pêches au thé vert aromatisé, une cassolette d’efeglin aux carottes et aux pommes de terre sont idéales. On peut aussi opter pour un gaspacho andalou.

Dans l’après midi, le thé vert, le smoothie fraise ou encore le lait de riz peuvent servir de collation.

Pour terminer la journée, on dîne avec une soupe de courgettes et de brocolis. Le poivron farci avec du riz thaï et le yaourt au citron, peuvent représenter un bon accompagnement.

Les aliments à éviter lorsqu’on souffre de rétention d’eau

Autant qu’il existe des aliments qui permettent d’éviter la rétention d’eau, il en existe qui peuvent l’aggraver.

Le premier de ces aliments est bien évidemment le sel. Ce dernier contient beaucoup trop de sodium, et incite l’organisme à retenir l’eau dans les tissus. Lorsqu’on souffre de rétention d’eau, il faut alors remplacer le sel par des épices. Par ailleurs, il faudra éviter au maximum la charcuterie, les biscuits apéro et les produits transformés contenant des sels cachés.

Ensuite, il est important d’éviter les boissons alcoolisées. En effet, lorsqu’on consomme ces boissons, une grande partie des substances qu’elles contiennent (notamment le sucre) s’accumule dans l’organisme. Cela provoque donc des rétentions d’eau, surtout au niveau de l’estomac et des jambes.

Il n’est pas question de ne plus consommer du tout de boissons alcoolisées, mais d’en limiter la prise. Par exemple, prendre un verre de vin par jour ne représente aucun problème, mais des cocktails ou de la bière à de nombreuses reprises dans la journée est un grand risque.

La charcuterie est aussi à éviter lorsqu’on souffre de rétention d’eau. Elle se prépare avec de fortes doses de sodium, responsable de la rétention.

Vous aimerez aussi :

Related Articles